Notifications
Retirer tout

Juste besoin de sortir tout ça

 

Linaigrette
(@linaigrette)
Micro Bipo
Inscription: Il y a 6 mois
Posts: 1
Début du sujet  

Bonjour, je m’appelle Maud, je suis diagnostiqué bipolaire depuis 8ans. J’ai besoin de m’exprimer ce soir et je suis allé sur ce forum car je n’ai personne avec qui parler.

Je viens de confesser à mon copain une grosse bêtise que j’ai fait et maintenant il me fait la tête. Je suis en pleurs dans mon lit pendant qu’il joue au jeu vidéo dans le salon. J’en ai marre de refaire toujours les mêmes bêtises. J’en ai marre d’avoir toujours ces mêmes comportements autodestructeurs. J’ai l’impression de passer ma vie à la saboter.

Très régulièrement, je ne fais pas les choses que j’ai à faire (tâches ménagères, administratifs et aller à mes rendez-vous médicaux) en plus de ça, lorsque je le fais, je mens à mon entourage sur le fait que j’ai fait les choses. Cela me fait accumuler beaucoup de culpabilité, que je garde pendant des jours ou des mois, la tâche à faire devenant de plus en plus difficile à faire à mesure que la culpabilité s’accumule. En plus de cela, vient s’ajouter la tâche d’avouer ou de s’excuser fasse aux mensonges que j’ai cumulé. 

Mon copain en a marre que je lui mente et je le comprends parfaitement. J’aimerais avoir une relation saine avec lui mais ce n’es pas possible tant que je continue à mentir. 

Je sais qu’il va vite arrêter d’être fâché et va me pardonner mais je sais aussi que l’imâge qu’il a de moi est détérioré. 

J’ai l’impression d’être constamment en train de me punir pour quelque chose. Comme si je n’avais pas le droit à une vie normale. Je ne sais pas comment m’en sortir car lorsque je vois un psychologue pour en parler, je continue à me saboter en ne venant pas au rendez-vous ou en lui mentant, ce qui, en plus de m’empêcher de travailler sur le problème, me fait culpabiliser encore plus. 

J’ai peur, pas seulement à cause de ça mais ça fait partie de ce qui ne va pas, de ne jamais réussir à trouver un équilibre. J’ai l’impression de passer à côté de ma vie. J’aimerais vraiment être maman dans le futur mais je ne sais pas si j’arriverai un jour à atteindre le niveau de maturité suffisante pour élever un enfant. J’ai déjà 30ans, je suis sans emploi, je n’arrive pas à m’occuper des choses basiques de la vie comme le ménage et l’administratif et j’ l’impression de faire perdre mon temps à mon copain. 

Voila, c’est tout ce que j’avais envie de dire. J’espère que demain ça ira mieux. 

Une très bonne soirée à ceux qui m’ont lu jusqu’ici.


Citation
Lilith39
(@lilith39)
Bébé Bipote
Inscription: Il y a 1 an
Posts: 511
 

@linaigrette

As tu un traitement? Est il équilibré? Un psychologue, si je ne me trompe, ne prescrit pas de médicaments. As tu un psy en parallèle? Ton copain est-il au courant de ton état de santé, et impliqué dans ton mieux-être? 

Ca n'a rien de facile. L'impression de mentir, ma psy appelle ça le syndrome de l'imposteur.  Manquer volontairement des rendez vous je pense que ça nous est a tous arrivé. 

Pour ma part, et c'est un avis personnel je dirais que devenir mère ce n'est pas exactement quand on est fin prêt, au top, a l'affut, averti de tout. Parfois on décide, et on fait comme on peut, au mieux... 

J'espère que tu te sentira mieux bientôt. N'hésite pas a partager sur le forum. 


RépondreCitation
Calmette
(@calmette)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 6 mois
Posts: 8
 

@linaigrette je comprends ton désespoir.

Je crois que ce genre de comportement et de peur est humain.

Moi aussi parfois je me fais peur à me dire que je vais continuer à mal agir suite à une action dont je ne suis pas fière ou en me rappelant des erreurs que j'ai pu faire, et cela fait comme une spirale terrifiante.
On se sent comme une m* à avoir fait cela, et encore plus comme une m* à s'en plaindre et se demander si on va recommencer, comme si on était un calimero, et cela fait un cercle vicieux où au final on a une terrible opinion de nous-même. Personnellement dans ce type de raisonnement je finis désespérée.
Je crois qu'il faut commencer par casser ce cycle et se dire que l'on vaut tout de même quelque chose, et que ce type de crainte est humain.
Je comprends ton ressenti, et je pense que ce cycle de comportement ne te définit pas 🙂.

 @lilith39, je crois que @linaigrette parlait de réellement mentir, pas juste d'en avoir l'impression.


RépondreCitation
Ada
 Ada
(@adaarborardorgmail-com)
Bipo
Inscription: Il y a 1 an
Posts: 45
 

@linaigrette : 9 ans de thérapie et oui j'ai déjà menti à mon psy mais on a analysé mes mensonges, pourquoi j'ai eu envie de mentir et tu sais quoi ? Il y a toujours quelque chose de sincère et d'incignito dans le mensonge.

Vois ta psy, mens-lui 20 minutes et lâche-lui la bombe que tu as menti. Elle ne se sentira pas trahie parce que ce n'est pas une personne de ton entourage, que c'est son taff et vous pourrez bosser dessus. Un mensonge dit toujours quelque chose sur nous-même.

Go chez la psy et si c'est trop dur de lui dire en face, lâche-lui un message sur son répondeur. 


RépondreCitation