Notifications
Retirer tout

L'angoisse, toujours elle

Page 1 / 4
 

CleaDaria
(@cleadaria)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 3 ans
Msg: 270
Début du sujet  

Bonjour,

Je sais qu'il y a plein de topics là-dessus mais je me permets d'en créer un nouveau pour avoir vos témoignages et voir s'ils peuvent m'aider à comprendre mes angoisses.

Sur quoi angoissez-vous ?

Pour ma part, depuis toujours et très fortement en ce moment, j'angoisse (entre autres) sur des choses matérielles : dès que je perds ou abîme un objet c'est la catastrophe, en ce moment mon père est en visite chez moi et j'ai peur qu'il perde les clés ; hier j'ai fait une tache sur un vêtement et en voulant l'enlever ça a décoloré l'ensemble. Mes angoisses sur des trucs comme ça sont hyper handicapantes car je ne pense plus qu'à ça, c'est complètement vain et je sais que ces choses ne sont pas graves mais je n'arrive pas à relativiser.

Est-ce que vous avez le même type de fixations sur du matériel qui vous pourrissent la vie ?

J'ai l'impression que pour vivre sans angoisse il faudrait que je vive dans un monde tout parfait où rien ne bouge et aucun petit problème ne surgit, mais je sais que c'est impossible.

J'ai fait une TCC mais ça ne m'a pas changé ces angoisses.

merci pour vos témoignages 

et bonne journée, malgré tout ☺️


Citer
Serleena
(@choupie)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 9 mois
Msg: 261
 

Bonsoir, 

Je ne pourrais pas te dire. Je ressens de l'anxiété physiquement de manière quasi permanente. Ça me réveille la nuit, ça m'empêche de dormir, ça peut arriver à n'importe quel moment peu importe ce que je fais ou pense. 

 

 


CleaDaria ont aimé
RéponseCiter
Lilith39
(@lilith39)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 9 mois
Msg: 354
 

Bonsoir, 

Juste un petit mot parce que ça m'a fait penser a ceci: pour moi, les angoisses sont comme le IT de Stephen King, quelque chose qui prend la forme de ta plus grande peur... Mais qui aussi, peut se retrouver piégé sous cette forme. 

Enfin voilà, je suis une grande fan de Stephen King. 


RéponseCiter
CleaDaria
(@cleadaria)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 3 ans
Msg: 270
Début du sujet  

@lilith39 

Merci pour cette métaphore, ça me parle

j'aimerais tant savoir de quoi j'ai peur vraiment ! Calme prend un temps dingue ces angoisses, j'ai dû y gâcher la moitié de ma vie déjà 

est-ce que tu te sens mieux de ton côté ?

Ce message a été modifié Il y a 5 mois parCleaDaria

RéponseCiter
Lilith39
(@lilith39)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 9 mois
Msg: 354
 

@vdaria,

J'ai passé et je passe encore du temps avec mes angoisses, qui telles IT, se transforment et se métamorphosent aussitôt que je suis venue a bout de l'un de ses aspects; j'ai bien sûr trouvé des fondements communs a mes angoisses (comme lorsque IT se fige sous la forme d'une araignée, peur commune a beaucoup), mais comme dans l'histoire, il y a une forme au delà de la forme, que je n'ai pas réussi a traduire sous une forme tangible et que je pourrais éventuellement battre. J'ai ma bande de potes (mes médocs, certains proches, des personnes que je rencontre...) qui m'aident a continuer, et a trouver toujours de nouvelles stratégies pour contourner mes angoisses, qui sinon m'empêcherais ne serait ce que de cligner de l'oeil de peur de finir dévorée. 

Là aujourd'hui, j'ai un entretien pour un boulot, dans ma branche, et pour lequel je pourrais être qualifiée. Je travaille depuis deux jours déjà a me convaincre de sortir pour y aller, et de me rassurer en faisant des recherches sur les domaines particuliers de ce boulot (que je connais déjà, mais je révise encore), et de plus je me prévois le programme et le circuit que je vais effectuer en sortant de l'entretien pour ne pas rentrer direct chez moi et ruminer tout ce que j'aurais pu dire qui lancerait ma machine a penser sur le fait que je suis nulle et pas qualifiée... Je continue et les Ratés m'aident a sortir... 

C'est parfois un peu énergivore, et je sais aussi d'avance que je serais au minimum 1/2 heure en avance au rendez vous pour ne pas avoir l'angoisse d'être en retard... Voilà 🙂 


RéponseCiter
CleaDaria
(@cleadaria)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 3 ans
Msg: 270
Début du sujet  

@lilith39 

bon courage pour cet entretien !

c'est vrai que la vie est toute une organisation stratégique quand on est bipolaire 

Aie confiance en toi ; de ce que je lis je pense que tu n'as pas à douter de tes capacités ; mais je sais que c'est plus facile à dire qu'à faire...

🥊🥊


RéponseCiter
Lilith39
(@lilith39)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 9 mois
Msg: 354
 

@vdaria

Merci!! Le rendez vous est a midi et demi, pas loin de chez moi. Je suis quasi prête, deux petites choses et je pense que je partirais. 

Je redirais comment ça c'est passé!


RéponseCiter
NooN
 NooN
(@noon)
Jeune Bipote
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 802
 

@lilith39 

J'arrive après la guerre, mais je ne vois pas pourquoi ton RdV devrait merder. T'as déjà réussi d'autres choses avant ; ce ne sera donc pas la dernière fois.

Tu nous en diras plus.

 

@vdaria

Je ne suis pas venu plus tôt sur le sujet car je suis un anxieux de nature, peut-être pas un angoissé. Suis-je légitime dans cette discussion ?

Je te rejoins comme quoi la relativisation est des fois difficile. Au début de mon arrêt à cause de ma position au taf, il a fallu que je discute avec un collègue pour que mon angoisse disparaisse d'un coup d'un seul. Car là, c'était vraiment une angoisse, mon corps disait stop sous toute les formes possibles (rythme cardiaque extrême, sueurs froides, poussées de psoriasis, aucune réflexion possible, etc.).

En découle ma question : as-tu la possibilité d'en parler ? Te censures-tu ?

Posté par: @vdaria

Est-ce que vous avez le même type de fixations sur du matériel qui vous pourrissent la vie ?

Yes, Ma'am, ça peut me hanter des semaines alors que je sais pertinemment que je ne serais pas enterré avec. Dans ces cas là, je me hais. Honte 1 - Relativisation 0

 


RéponseCiter
Lilith39
(@lilith39)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 9 mois
Msg: 354
 

@noon 

Merci. Il m'est déjà arrivé de m'écrouler en larmes devant un recruteur, qui m'avait posé une question banale... Alors j'angoisse toujours. 

Là je suis rentrée, ça s'est bien passé, j'ai mentionné ma RQTH sans donner la raison de celle ci, et il semblerait que je soit plutôt dans les clous pour faire des interventions devant des groupes sur le sujet du sanitaire et social, auprès de personnes parfois en difficulté ou/et sans diplômes. La personne que j'ai vue (directrice de l'organisme) va m'envoyer un mail avec des pièces a fournir pour compléter un agrément. Ca m'a l'air plutôt pas mal parti. 

Je suis arrivée un peu plus d'une demi heure a l'avance, ce qui m'a permis de sécher dans le petit vent qui soufflait ( je sue a un point pas possible, quand j'angoisse et quand je marche un peu...). 

@vdaria

Encore merci pour tes encouragements. Je vous redirais ce qui arrive!!!


RéponseCiter
NooN
 NooN
(@noon)
Jeune Bipote
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 802
 

Bon ben c'est une bonne nouvelle si tu en as un bon sentiment. Et de mon point de vue, l'envoi du mail semble être très positif, c'est la seule chose que je peux objectivement ressentir d'où je suis.

 

Posté par: @lilith39

Merci. Il m'est déjà arrivé de m'écrouler en larmes devant un recruteur, qui m'avait posé une question banale... Alors j'angoisse toujours.

Pas évident si tu as ce genre d’événement qui te hante, en effet. C'est même très très dur de ne pas baliser après ça. J'espère que tu arriveras à l'écluser un jour et qu'il n'a pas d'influence sur autre chose qu'un entretien de recrutement.

Tu nous diras plus sur la suite de ton embauche !


RéponseCiter
Lilith39
(@lilith39)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 9 mois
Msg: 354
 

@noon

J'ai différents souvenirs comme ça dans le boulot, et un entretien reste assez difficile a vivre. Je me surveille, je me tiens droite, pas au fond du siège, les mains bien en vue que je pose a plat souvent parce que j'ai la tremblotte en permanence... A un autre entretien ou je ne l'avais pas fait, il y avait trois personnes, les trois les yeux fixés sur mes mains... J'essaie aussi de ne pas laisser de blancs dans la conversation, et de suivre le discours parce que mémoire de poisson rouge... Mais j'arrive a décrocher des contrats. Ce qui devient difficile, c'est d'expliquer pourquoi je n'ai pas un CV stable, j'ai supprimé des trucs pour que ça tienne sur une feuille, mais souvent on me pose la question du "pourquoi" autant de changements de postes... J'ai un CV de bipo, lol!!!! Après, j'essaie de mettre en avant mon panel d'expériences, de publics, de compétences acquises. 

Est ce que ça a une influence autre sur ma vie? Oui. Dans les relations aux autres, je peux paraître adaptée dans les premières rencontres, a long terme c'est comme mes chaussettes, si tu m'invite chez toi et que j'enlève mes chaussures, y a des trous... 

Bref, je suis assez contente de l'entretien, je vais voir la suite, je pense que ça ne tardera pas parce que l'annonce notifiait urgent. Avec les contenus de formation, les attendus des séances, je sais que je vais me débrouiller, même au prix d'un certain stress. 


RéponseCiter
CleaDaria
(@cleadaria)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 3 ans
Msg: 270
Début du sujet  

@lilith39 

Je suis super contente pour toi !

C'est cool que tu aies pu mentionner ta RQTH. Bon tu peux pas dire pourquoi mais j'espère que ça évoluera et qu'un jour on pourra le faire.

Comme dit Noon ça a l'air bien parti si tu dois envoyer des pièces par mail.

Et n'oublie pas que nos têtes cerveaux de bipolaires nous donnent des inconvénients (tout ce b... à gérer) mais aussi des avantages (on ressent les choses et les gens plus finement que les autres). Lors de mon dernier entretien d'évaluation ma chef m'a dit qu'elle appréciait ma façon de parler aux gens et de les gérer. Tu m'étonnes je suis une vraie éponge et à force de faire une psychanalyse je comprends très vite le fonctionnement des autres...

Pour le CV chelou t'inquiète pas, on est tous pareils. Je connais quelqu'un qui est directeur et qui a masqué 5 ans de sa vie où il a fait une grosse dépression ; ça ne l'a pas empêché de réussir sa vie professionnelle.


RéponseCiter
CleaDaria
(@cleadaria)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 3 ans
Msg: 270
Début du sujet  

@noon 

salut Noon,

merci pour ta réponse et pour cette réflexion sur le "je ne serai pas enterré avec".
ça m'aide.
Et je me sens moins seule. Même si je me déteste de faire des fixettes sur les objets comme ça. Pourtant j'ai vu ma sœur dans son cercueil qui elle aussi se détruisait avec des trucs matériels mais ça m'a pas servi de leçon. 
😱

Ce message a été modifié Il y a 5 mois 2 fois parCleaDaria

RéponseCiter
ver00
(@ver00)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 3 ans
Msg: 3015
 

On répète souvent les mêmes conneries , qu'ont répété nos ancêtres ...  C'est dans nos gênes, dur de s'en dépêtrer !


RéponseCiter
ver00
(@ver00)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 3 ans
Msg: 3015
 

Les gênes c'est parfois gênant .


RéponseCiter
ver00
(@ver00)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 3 ans
Msg: 3015
 

Pffff, désolée ....


RéponseCiter
ver00
(@ver00)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 3 ans
Msg: 3015
 

Je n'ai pas d'angoisse , je voudrais me dépêtrer de l'amour de l'argent qui est dans ma famille . Mais je n'y arrive pas .


RéponseCiter
ver00
(@ver00)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 3 ans
Msg: 3015
 

Je ne l'emporterai pas non plus, mais il m'emportera !


RéponseCiter
CleaDaria
(@cleadaria)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 3 ans
Msg: 270
Début du sujet  

@ver00 😂😂


RéponseCiter
Lilith39
(@lilith39)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 9 mois
Msg: 354
 

@vdaria

Merci. 😊 😊 Pour la RQTH, je me suis dit je le tente, si ça ne passe pas tant pis. Et l'organisme de formation est assez spécialisé dans l'insertion des personnes en situation de handicap ou autre. Donc ils ont été cool avec ça. 

Je doit dire qu'une de mes fiertés, c'est qu'avec toute l'angoisse que je peux ressentir, j'ai toujours réussi a surfer sur ce a quoi je doit m'adapter. J'angoisse oui, toujours, a mort, et souvent devant un groupe auprès duquel j'interviens, je sens les gouttes qui dégoulinent dans mon dos... Mais par coup de chance, ou par suradaptation, je m'en sors. Avec trois feuilles et ce que j'ai appris au cours de ma vie, je peux sortir un cours ou une intervention d'une heure et demi/ deux heures. Ca a un prix? Oui. Tu n'est jamais sûre. Il n'y a pas de confort, de savoir ou on va. 

Pour mon CV, ou ça passe, ou pas. C'est comme quand je faisais du vélo sans freins dans la descente a côté de chez ma grand mère... Et lâcher les pieds des pédales. Pareil. 

 

Encore merci, je vous tiendrais au courant. 


RéponseCiter
CleaDaria
(@cleadaria)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 3 ans
Msg: 270
Début du sujet  

@ver00 

oui, je me souviens de mon grand-père qui se prenait la tête sur un "défaut" dans le bois de son nouveau buffet. De ma mère hystérique parce qu'on avait perdu le bouchon de la cocotte Seb.

Et je continue tout ce cirque avec ma robe décolorée par accident et qui me renverse le cerveau...


ver00 ont aimé
RéponseCiter
Page 1 / 4