Notifications
Retirer tout

Le doute insidieux.

Page 2 / 3
 

Erreur 404
(@feenyx)
LE BIPOLAIRE
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 6227
 

Je lis m anglais et l italien. 

Et oui suffit d aller en hp 99% clope t tellement on s emmerde. Et je clope quand je m emmerde. C est juste que je m ennuie beaucoup dans la journée 


RépondreCitation
Erreur 404
(@feenyx)
LE BIPOLAIRE
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 6227
 
Posté par: @kust
Posté par: @feenyx
Posté par: @kust
Posté par: @feenyx
Posté par: @kust

Bah par exemple l arrêt du tabac c est ce que peut faire de mieux un patient bipolaire pour sa santé qu elle soit physique ou mentale et ça ça se travaille : D

C est le premier qui m est venu en tête : p

Comme de par hasard hein ? Mes 3 clopes par jour j y tiens. C est quoi après courir? Marrant que ce soit celui là qui te soit venu en premier  sachant ce que je fais de mes journées..   Influencé involontairement ? 

Nah en vrai j'ai juste lu sur le sujet y a pas longtemps donc ça m est revenu à l esprit :p

Faudra m expliquer en quoi 3 clopes en moins feront de moi un être plus stable. Avec de meilleurs poumons je veux bien mais le reste vois pas 

Comme dit à Laurent 

Mais c est pas contre toi hein c est la majorité des patients qui clopent en psychiatrie, et dans les consommateurs réguliers c est plus de la moitié qui est atteint de troubles psy 

 

Tu peux tapper sur google nicotine psychophamaco ou si tu lis l anglais j ai un bouquin : p

J espère bien que c est pas contre moi. Quand même ! T oserais pas. 


RépondreCitation
kust
 kust
(@kust)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 5 ans
Posts: 3055
 

Balance ton mail en pm je te envoie ça demain 

L article est solide j ai déjà regardé les sources etc


RépondreCitation
olivier
(@pistolstar)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 5 ans
Posts: 368
 

Salut,

Pour l'arrêt de la clope j'en sais rien mais peut être addiction = potentiel stress = facteur aggravant/déclencheur de manie.

kust tu écris :

il y a des patients bipolaires (mais aussi des patients schizophrènes et autres )qui font des crises de faible intensité de temps en temps qui tolèrent mal les médocs et qui prennent pas de traitement tout simplement parce que les bénéfices ne justifient pas les effets secondaires

Et c'est bien mon cas car les médocs en générale me mettent en dépression et quand j'ai une crise de manie je la calme ponctuellement avec du Xeroquel.

Mais par contre les psy quand on a pas de traitement ils se sentent un peu inutile. Parce qu'il n'y a pas l'ordonnance à la fin de la séance.

Et du coup petit a petit je suis sortie du cadre de la psychiatrie, ma psy du CMP est partie, et la dernière que j'ai vu m'a saoulé, en CMP ils ne veulent plus de moi, et à 45 euros la séance je suis pas fan.

Donc moi c'est pas un doute insidieux mais bien souvent sans traitement pas de maladie.

 

RépondreCitation
Lenore
(@lenore)
Petit Bipolaire
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 73
 

Tiens, j'ai le même souci : ma psychiatre de CMP considère que je n'ai pas besoin de traitement en ce moment donc quand je la vois, elle me demande des nouvelles de... mon fils (c'est gentil avec ça), et à la fin elle me demande si je veux un nouveau rendez-vous. Perso j'en prends toujours, même si c'est tous les trois mois je préfère garder un contact au cas où ça repartirait en vrille, mais je sens bien qu'elle se sent... ouais, un peu inutile, un truc comme ça.

Après, voilà, un bipolaire qui n'est pas en crise, qui ne prend plus de médicaments pendant une période, cela ne veut pas dire qu'il n'est plus "malade". Un jour, le médecin traitant a dit à mon compagnon diabétique que la différence entre lui et une personne lambda, c'est que lui, même si son taux de glycémie est dans la moyenne "normale", cela ne voudra pas dire qu'il n'est plus diabétique : il aura toujours une mauvaise assimilation du sucre. Ben le bipolaire, quelque part, c'est un peu pareil : même si parfois il est stabilisé, il a toujours en lui la capacité de partir en vrille que les autres n'ont pas forcément. Je ne sais pas si je suis claire mais voilà.


RépondreCitation
 Anonyme
Inscription: Il y a 53 ans
Posts: 0
 

Tu es bipolaire et tu n’as pas de traitement?


RépondreCitation
kust
 kust
(@kust)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 5 ans
Posts: 3055
 
Posté par: @pistolstar

Salut,

Pour l'arrêt de la clope j'en sais rien mais peut être addiction = potentiel stress = facteur aggravant/déclencheur de manie.

kust tu écris :

il y a des patients bipolaires (mais aussi des patients schizophrènes et autres )qui font des crises de faible intensité de temps en temps qui tolèrent mal les médocs et qui prennent pas de traitement tout simplement parce que les bénéfices ne justifient pas les effets secondaires

Et c'est bien mon cas car les médocs en générale me mettent en dépression et quand j'ai une crise de manie je la calme ponctuellement avec du Xeroquel.

Mais par contre les psy quand on a pas de traitement ils se sentent un peu inutile. Parce qu'il n'y a pas l'ordonnance à la fin de la séance.

Et du coup petit a petit je suis sortie du cadre de la psychiatrie, ma psy du CMP est partie, et la dernière que j'ai vu m'a saoulé, en CMP ils ne veulent plus de moi, et à 45 euros la séance je suis pas fan.

Donc moi c'est pas un doute insidieux mais bien souvent sans traitement pas de maladie.

 

une crise de manie ça se calme pas avec 50mg de xeroquel, vous parlez sûrement plutôt d une excitation psychomotrice ponctuelle 

je connais des psychiatres qui sont très contents de ne prescrire aucun traitement et sont loin très loin d être déçus ou de se sentir inutiles, et il y a des psychiatres qui ne font aucune psychoherapie qui peuvent très bien rédiger vers un psychothérapeute si nécessaire sans que ça ne pose de soucis

 


RépondreCitation
olivier
(@pistolstar)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 5 ans
Posts: 368
 

Ben le bipolaire, quelque part, c'est un peu pareil : même si parfois il est stabilisé, il a toujours en lui la capacité de partir en vrille que les autres n'ont pas forcément. Je ne sais pas si je suis claire mais voilà.

Oh si tu es parfaitement clair, et je pense que toi comme moi on sait ça et on fait très attention. On a plein de stratégie de désamorçage et on se connait extrêmement bien.

J’extrapole un peu mon cas mais je pense que pour gérer une bipolarité sans traitement il faut forcément se connaitre a max.

 

Tu es bipolaire et tu n’as pas de traitement?

Non mais allo quoi !  😉

 

Lenore aime
RépondreCitation
kust
 kust
(@kust)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 5 ans
Posts: 3055
 
Posté par: @eloossh

Tu es bipolaire et tu n’as pas de traitement?

t sais y a des bipos ils font 3 crises en 30 ans sans répercussion réelle et on les emmerde pas avec des médocs : p


RépondreCitation
Erreur 404
(@feenyx)
LE BIPOLAIRE
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 6227
 

les chanceux .... 


RépondreCitation
Lenore
(@lenore)
Petit Bipolaire
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 73
 

Alors, ça peut paraître surprenant, mais en ce moment, effectivement, je n'ai pas de traitement.

Dit comme ça, ça fait un peu pub de sensibilisation aux antibiotiques (genre "t'es bipolaire et t'as pas de traitement ? Ben t'es pas bipolaire alors"), mais c'est pourtant possible ! D'autant plus que c'est très probablement provisoire : j'ai bien conscience qu'un jour, j'en aurai certainement de nouveau besoin. Mais le moins possible, ça me va très bien. Je n'ai pas un très bon passif avec les médocs 🙂


RépondreCitation
 Anonyme
Inscription: Il y a 53 ans
Posts: 0
 

Non mais ça m'intéresse Vachement parce que maintenant j’aimerai arrêter mon traitement. Je pense qu’il ne serre plus à rien. La crise a été cassée grâce à lui. Je voudrais reprendre une vie normale sans médoc et sans psy.

j’essaie de trouver des infos sur le sevrage de depakote mais je trouve que des trucs horribles genre crises épileptiques enfin bref ça me fait flipper...


RépondreCitation
Erreur 404
(@feenyx)
LE BIPOLAIRE
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 6227
 

le depakote est une dérivé de depakine donc un anti epileptique il me semble . 

 Apres sincèrement si ca prévient tes crises ... 


RépondreCitation
 Anonyme
Inscription: Il y a 53 ans
Posts: 0
 

Oui mais si comme du kust j’en ai une tous les 10 ans j’ai peut être pas besoin de médocs tout le temps.


RépondreCitation
Erreur 404
(@feenyx)
LE BIPOLAIRE
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 6227
 

bah tu vois ton psy pour ca 

gamine j etais epileptique mais genre beaucoup . un beau jour j ai decide que j etais guerie . J avais raison. j i fait mon sevrage seule . j en ai chié comme jamais


RépondreCitation
 Anonyme
Inscription: Il y a 53 ans
Posts: 0
 

Tu en as chie cad?


RépondreCitation
kust
 kust
(@kust)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 5 ans
Posts: 3055
 

l arret de l acide valproique on s en remet hein fais juste pas ça toute seule 


RépondreCitation
Lenore
(@lenore)
Petit Bipolaire
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 73
 

C'est le psychiatre qui saura le mieux si tu as besoin ou non de médocs Elo, si le ratio bénéfices/risques est bon ou non.

Dans mon cas, la psychiatre a préféré arrêter les médocs en ce moment car j'ai fait des choix dans ma vie pour éviter au maximum les facteurs anxieux. De plus, j'ai failli mourir avec des médocs. Donc elle a considéré qu'il valait mieux m'en donner le moins possible.


RépondreCitation
Erreur 404
(@feenyx)
LE BIPOLAIRE
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 6227
 
Posté par: @eloossh

Tu en as chie cad?

j avais pas de la depakine a cette epoque mais du tegretol. 

DOnc les effet que j ai eu seront peut etre pas les meme


RépondreCitation
olivier
(@pistolstar)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 5 ans
Posts: 368
 

Elo il faut faire attention à la possible décompensation à l'arrêt d'un traitement thymo.

Mais parle en a ton psy, souvent ils ne veulent pas prendre de risque mais c'est toi qui décide.

 

RépondreCitation
 Anonyme
Inscription: Il y a 53 ans
Posts: 0
 

Pourquoi? Qu’est ce que je risque. Là en ce moment j’en prends pas tous les jours. Parfois 1g parfois 500


RépondreCitation
Page 2 / 3
Annonce
Annonce
Annonce