Forum des bipotes

Notifications
Retirer tout

Mes proches dans le dénis, besoin d'amis.

Page 2 / 2
 

ver00
(@ver00)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 3 ans
Msg: 2988
 
Posté par: @ver00

 yannounnet1973, Bonsoir,

 

J'ai pas tout lu , donc pas tout compris surement, mais je crois que tu joues au con, que tu ne prends pas tes médocs . C'est ton droit, mais sache que je les prends et que je suis maintenant, au top . J'ai enfin réussi à changer ! je suis une nouvelle moi, c'est possible . Melo, tkt, je ne suis pas en up , je suis passée par un petit up, et je me suis stabilisée; Je m'aime maintenant, je suis celle que je voulais être . Voila, c'est surtout pour yan que je dis ça . Je sais que ça va me valoir les foudres de la room ! Je répète, je prends mes médocs, et même j'ai ajouté un temesta 2 mg .Sans parachute, tu ne pourras sauter dans le bonheur .

 


RéponseCiter
Melo
 Melo
(@malette)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 3619
 

@ver00 

c'est pas faux^^


RéponseCiter
Melo
 Melo
(@malette)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 3619
 

Alors je le dis. Moi aussi je vais bien.

je voudrais juste pouvoir me poser 5mn pour glander.

je fais tellement trucs en ce moment que j’en ai mal aux cuisses.


RéponseCiter
yannounnet1973
(@yannounnet1973)
Moyen Bipolaire
Inscription: Il y a 9 mois
Msg: 170
 
Posté par: @aiden

Bonjour/Bonsoir, 

 

J'écris aujourd'hui car que je me sens seul avec ma maladie, mes proches ne prennent pas la peine d'en apprendre plus sur cette dernière ni de me comprendre. Je ne sais pas comment leur faire entendre raison, ma mère sait que je suis bien bipolaire grâce à mon psy, et mon père, lui, dit que c'est seulement dans ma tête et qu'un jour ça passera. Je ne sais plus quoi faire, je suis seul avec moi-même dans cette grosse tempête qu'est ma vie. Je n'ai pas beaucoup d'amis non plus, sauf une qui m'accompagne depuis très longtemps et qui me comprend, mais je ne la vois pas souvent. J'aimerai me faire quelques amis sur ce site, pour pouvoir échanger ce que l'on vit au quotidien, donner des conseils en cas de crises, de confusions, ou même échanger sur des banalités. Actuellement j'ai envie de tout envoyer balader, mes études, mes formations, juste me défoncer la gueule pour être dans un autre monde. Je suis énervé pour rien, je fais plein de choses mais en même temps je suis complètement déprimé et angoissé. Je ne peux même pas en parler avec mon psy car je ne le vois qu'une fois par mois. Si vous avez des conseils pour pouvoir gérer cette tornade d'émotions, je suis preneur. Merci d'avoir lu jusqu'ici. 

tu dois être en état mixte manique et dépressif bref c'est dure et les médicaments c'est pas miraculeux quand à la drogue c'est normal en phase maniaque et en dépression on veut se réveiller du coup amphétamines ou RC ou NPS ou Coke bref tout et le cannabis tous les jours bien sure 4 joints entre le matin et le soire et un ampéro vin blanc le soire plus qquelques bierres l'après midi en ce moment on n'a un beau mois de septembre chaud soleil à partir de midi et demi

 


RéponseCiter
yannounnet1973
(@yannounnet1973)
Moyen Bipolaire
Inscription: Il y a 9 mois
Msg: 170
 
Posté par: @aiden

Bonjour/Bonsoir, 

 

J'écris aujourd'hui car que je me sens seul avec ma maladie, mes proches ne prennent pas la peine d'en apprendre plus sur cette dernière ni de me comprendre. Je ne sais pas comment leur faire entendre raison, ma mère sait que je suis bien bipolaire grâce à mon psy, et mon père, lui, dit que c'est seulement dans ma tête et qu'un jour ça passera. Je ne sais plus quoi faire, je suis seul avec moi-même dans cette grosse tempête qu'est ma vie. Je n'ai pas beaucoup d'amis non plus, sauf une qui m'accompagne depuis très longtemps et qui me comprend, mais je ne la vois pas souvent. J'aimerai me faire quelques amis sur ce site, pour pouvoir échanger ce que l'on vit au quotidien, donner des conseils en cas de crises, de confusions, ou même échanger sur des banalités. Actuellement j'ai envie de tout envoyer balader, mes études, mes formations, juste me défoncer la gueule pour être dans un autre monde. Je suis énervé pour rien, je fais plein de choses mais en même temps je suis complètement déprimé et angoissé. Je ne peux même pas en parler avec mon psy car je ne le vois qu'une fois par mois. Si vous avez des conseils pour pouvoir gérer cette tornade d'émotions, je suis preneur. Merci d'avoir lu jusqu'ici. 

oui quand on n'est bipolaire on recherche sois le sexe sois la drogue ou les deux pour se remonter le poral mais aussi en état manique sans parler des bouffées délirantes 3 jours tout au plus état maniaque 15 jours mais la dépression 1 2ou 3 mois état mixte ou pas juste en dépression l'horreur


RéponseCiter
ver00
(@ver00)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 3 ans
Msg: 2988
 

 Neilaw, bonjour,

C'est un long chemin que celui de la bipolarité . Semé d'embuches, à compter la première qui incite à ne pas prendre ses médicaments . C'est le béaba , la pierre angulaire de la stabilisation. Faut trouver avec ton psy, le meilleur traitement, parfois au début , on est un peu abruti, mais l'esprit est fort , et s'adapte, puis on passe au dessus des effets indésirables , la plupart du temps .

Ensuite, ou plutôt en même temps, c'est mieux, tu dois faire un travail sur toi, avec ou sans aide, c'est à toi de voir . Mais il y a quelque chose qui cloche en toi, que tu n'aimes pas, que tu veux changer, consciemment ou inconsciemment; il faut le trouver .

Moi, c'est fait, j'étais orgueilleuse, égoïste, presque vénale , jalouse, je ne le suis plus du tout . Peut être encore un peu prétentieuse, mais c'est tout . Je m'aime maintenant, et du coup, tout va mieux, je suis heureuse. Je ne regrette pas mes 19 ans de calvaire, ça valait vraiment le coup .Je suis une nouvelle moi .

Si je peux aider quelqu'un à gagner du temps vers la stabilisation, je le ferai volontiers .C'est ma passion maintenant .  


RéponseCiter
Vette
(@vette)
Bipo
Inscription: Il y a 2 mois
Msg: 25
 

Bonsoir 

Me voici de retour pour vous dire que je viens de traverser six jours d'angoisse avec des moments d'hyperactivite des insomnies une terrible douleur morale et physique. Je me suis battue contre moi même et j'ai eu des crises de larmes quotidiennes. J'ai augmenté légèrement l'anti dépresseur et aujourd'hui je ne souffre plus mais je n'arrive plus à mémoriser. Mes parents sont malheureux de me voir souffrir et font tout ce qu'ils peuvent pour me soutenir même s'ils refusent la notion de malade mentale. Je ne vis pas avec eux mais je suis inquiète de comment je gérerai ma souffrance lorsqu'ils ne seront plus vivants. Je précise que je suis célibataire et fille unique et sans  ‹lenfant. La disparition inévitable de mes parents me rempli d'angoisse.

Je ne sais si on peut m'aider mais ça fait du bien de parler

Prenez bîen soin de vous 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


RéponseCiter
NooN
 NooN
(@noon)
Jeune Bipote
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 753
 

@vette 

Salut à toi,

Posté par: @vette

Je ne vis pas avec eux mais je suis inquiète de comment je gérerai ma souffrance lorsqu'ils ne seront plus vivants. Je précise que je suis célibataire et fille unique et sans  ‹lenfant. La disparition inévitable de mes parents me rempli d'angoisse.

Ta situation est difficile et malheureusement commune dans notre cas.

Peut-être serait-il opportun de se rapprocher d'un GEM si tu en as la possibilité. Perso, je ne l'ai jamais fait, mais le principe est simple. Un malade "partageant" la maladie en accompagne d'autres, ce qui aide à la prise de distance, aide à l'ouverture, au partage d'expérience, pourquoi pas au rencontres, etc. Car le plus souvent, de ce que je vois en groupe de parole, la plupart des malades se renferment sur eux, ce qui n’aide pas à la socialisation (célibat justement et autres bienfaits).

Je te mets un lien trouvé vite fait. Tu peux aussi contacter l'UNAFAM qui soutient fortement ce genre d'initiative :

http://lesgem.org/

Bon courage et à bientôt


Mily ont aimé
RéponseCiter
Vette
(@vette)
Bipo
Inscription: Il y a 2 mois
Msg: 25
 

@noon 

Merci pour ta réponse. Je vais creuser l'idée du GLEM. Ma psy m'a inscrite dans un groupe de psychoeducation. Mais je m'irai pas car c'est toujours sous la tutelle de psy (médicalisé) et je n'ai pas envie qu'on me " retrempe" dans la maladie. Ça va me mettre par terre et en plus c'est trop loin. J'ai 4 'activités avec des gens non malades et je vais m'accrocher de ce côté là. L'idée du groupe d'entraide mutuelle me plaît bien et puis il y a le forum ! Merci pour ton aide☀️


RéponseCiter
sum
 sum
(@sum)
Bipo
Inscription: Il y a 3 semaines
Msg: 24
 

Bonjour à toi,

je suis dans le même cas que toi en ce moment

A voir une fois par moi medecin psy ,je me fais aider par une psy au cmb et ça me fait du bien car je peux parler normalement de cette maladie que je cache depuis des années à mes amis

 


RéponseCiter
Marigri
(@marigri)
Micro Bipo
Inscription: Il y a 5 mois
Msg: 1
 
Posté par: @aiden

Bonjour/Bonsoir, 

 

J'écris aujourd'hui car que je me sens seul avec ma maladie, mes proches ne prennent pas la peine d'en apprendre plus sur cette dernière ni de me comprendre. Je ne sais pas comment leur faire entendre raison, ma mère sait que je suis bien bipolaire grâce à mon psy, et mon père, lui, dit que c'est seulement dans ma tête et qu'un jour ça passera. Je ne sais plus quoi faire, je suis seul avec moi-même dans cette grosse tempête qu'est ma vie. Je n'ai pas beaucoup d'amis non plus, sauf une qui m'accompagne depuis très longtemps et qui me comprend, mais je ne la vois pas souvent. J'aimerai me faire quelques amis sur ce site, pour pouvoir échanger ce que l'on vit au quotidien, donner des conseils en cas de crises, de confusions, ou même échanger sur des banalités. Actuellement j'ai envie de tout envoyer balader, mes études, mes formations, juste me défoncer la gueule pour être dans un autre monde. Je suis énervé pour rien, je fais plein de choses mais en même temps je suis complètement déprimé et angoissé. Je ne peux même pas en parler avec mon psy car je ne le vois qu'une fois par mois. Si vous avez des conseils pour pouvoir gérer cette tornade d'émotions, je suis preneur. Merci d'avoir lu jusqu'ici. 

Je te conseille d'aller sur le site de l'association de patients Argos 2001, il y a des groupes de parole en zoom, c'est vraiment très réconfortant, et on y apprend beaucoup de choses en discutant avec d'autres personnes atteintes de la même pathologie. Ce sont des groupes de paroles très chaleureux qui te feront du bien. Vas sur le site et clique sur "programme des activités". 

 


RéponseCiter
Page 2 / 2