Notifications
Retirer tout

Notre souffrance ignorée.

Page 2 / 2
 

kust
 kust
(@kust)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 5 ans
Msg: 3055
 

Le med g fait ce qu il faut : )


RéponseCiter
Melo
 Melo
(@malette)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 3 ans
Msg: 3947
 

@kust super! Merci 🙂


RéponseCiter
Stefa
(@stefa)
Bébé Bipote
Inscription: Il y a 7 mois
Msg: 536
 
Posté par: @kust
Posté par: @stefa

@kust J'aimerais vraiment que tu donnes tes sources, ça m'intéresse, car ce n'est pas du tout les notions que j'ai. cf rapport DREES sur les dépenses de santé.

Je bosse dans la santé mentale et ça fait au moins 5 ans qu on est autour de 13-14% de mémoire soit un des premiers sinon le premier poste de dépense de l assurance maladie

Je veux bien ta source du coup

 

@melo yep fais péter 

On ne va pas faire une bataille des chiffres, ça sert à rien, mais il me semble que pour ce qui concerne le financement de l'hospitalisation publique on est plutôt à 4%, ça va augmenter, mais pas aussi vite que l'hospitalisation privée, où le reste à charge pour les patients est énorme.

 

J'ai aussi une question sur ton message précédent, car il n'y a pas d’intonation sur un écrit. ça me fait penser aux phrases entendues enfant "arrête de te plaindre, le petit garçon a une blessure plus grave que la tienne, donc tais toi"... Mais la jambe cassée du petit garçon ne faisait pas guérir plus vite la plaie à la main... Il n'y a aucune agressivité dans mes propos, juste de la perplexité.


RéponseCiter
Stefa
(@stefa)
Bébé Bipote
Inscription: Il y a 7 mois
Msg: 536
 

Pour la DREES ce sont les statistiques annuelles du financement du système de santé 😉


RéponseCiter
nicobip
(@nicobip)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 351
 

@stefa @kust

Bonjour les bipotes,

L'entourage, les soignants, les psychiatres sont nécessairement distants car soit cette souffrance n'est pas appréhendable aisément lorsqu'on ne l'a pas vécue et pour les autres, il est nécessaire de s'en détacher pour faire leur boulot. La compassion est importante mais c'est aussi un gouffre qui aspire dont il faut se méfier.

Vos témoignages me ramènent à des souvenirs douloureux que j'avais presque oubliés. L'espoir, même dans les moments durant lesquels on veut vivre mais qu'on a une seule idée en tête c'est de mourir, est, je crois, un allié de poids. Vous pouvez faire partie de ceux qui se relèvent de la mélancolie : c'était ma lumière d'espoir, le temps que ça se dilue. --> Blizzard : https://youtu.be/519_pOvP9xs

Pour le ton de kust, si la plupart des bipotes viennent chercher ici une écoute bienveillante, l'empathie des pairs, des repères... kust, c'est assurément autre chose (mais je n'ai pas la notice).
Il est essentiel d'accepter ses remarques mais il est important de les ignorer.

Bon courage les bipotes et une belle et heureuse année.

 


RéponseCiter
Caro70
(@caro70)
Bipo
Inscription: Il y a 8 mois
Msg: 39
 

Bonjour à tous et bonne année.

Merci Nicobip pour la musique. Je me sors comme je peux d'un épisode dépressif avec des idées plus que noires et "blizzard" te prend par la main.  Tu fonctionnes toujours sans traitement?

 


RéponseCiter
nicobip
(@nicobip)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 351
 

@caro70 

Bonjour,

Toujours aucun traitement après 18 mois.
Suivez vos traitements lorsque le bénéfice est présent. Ce n'était pas mon cas.

Je suis bien plus vigilant qu'avant. Je ménage mon repos et mon investissement sans pour autant m'empêcher de vivre.

J'essaie de prendre les choses moins à cœur.

Malgré mon rétablissement (et ce jusqu'à preuve du contraire) je reste néanmoins très solidaire des bipotes, je sais trop bien ce qu'est l'enfer de la dépression massive et profonde.

Le message de Blizzard, (ou Requin Tigre) c'est qu'on n'est pas seul, ni des nuls, ni des cinglés... Tout peut revenir à la "normale". Espoir.

Courage à tous.


Fantomette ont aimé
RéponseCiter
Caro70
(@caro70)
Bipo
Inscription: Il y a 8 mois
Msg: 39
 

@nicobip C'est très courageux de ta part et merci de penser à nous. Mon traitement ne me convient pas :Impossible d'exercer mon métier de prof avec (peu de réactivité, perte d'intérêt, débordée, anxieuse, trouillarde alors qu'avant j'exerçais mon métier avec passion et aisance). De retour à la case CLD, un psychiatre peu bavard et peu réconfortant avec des séances de 15 min montre en main. Il ne dit rien quand tu lui dis avec souffrance que tu veux te foutre en l'air, rien.

Je me suis posé la question d'en changer mais je ne vois pas l'intérêt de tout reprendre à zéro, pas envie. La prochaine fois, je remets sur le tapis la question du traitement. 

Y a t-il sur le forum des personnes qui bossent sous riperdal? Ce neuroleptique me bouffe ma joie de vivre et mon entrain. J'ai essayé de voyager, de bouger mais peu de sensation agréables.

J'ai envie rendre mes médocs à la pharmacie. C'est ce que j'ai fait il y a deux ans et je suis partie en live. Pas envie de me retrouver à l'hôpital de nouveau. 

Je me sens bloquée mais je garde espoir. J'ai dépassé les idées sombres, c'est déjà ça. 


RéponseCiter
Caro70
(@caro70)
Bipo
Inscription: Il y a 8 mois
Msg: 39
 

En bref, je ne sais pas si c'est ma phase maniaque qui m'a grillé les neurones ou si c'est l'action du neuroleptique?


RéponseCiter
nicobip
(@nicobip)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 351
 

Moi aussi je suis prof. Comme toi : j'exerçais mon métier avec passion et aisance (sans interruption). Après 2 ans d'arrêt et une reprise à mi-temps, j'ai réussi avec du temps à retrouver mes compétences et mon envie. Cependant, je pense être plus anxieux qu'avant.

J'avais fait un bilan de ma carrière (15 ans) avant la reprise bien flippante. Cela m'a permis de reprendre avec plus de confiance : je n'étais pas vide, j'avais de l'expérience, de la matière et de bons souvenirs.

Reprendre devant un public vif est néanmoins brutal.
Un changement de métier peut être intéressant aussi même si, aussi, c'est flippant.

un psychiatre peu bavard et peu réconfortant avec des séances de 15 min montre en main. Il ne dit rien quand tu lui dis avec souffrance que tu veux te foutre en l'air, rien.

"Tout pareil" pendant 1 an, j'ai changé plus pour des raisons pratiques (distance). Or un psychiatre ne fait pas l'autre. Le second était humain, ouvert et à l'écoute. Il n'était pas d'accord pour que j'arrête les traitements, il m'a conseillé, informé des risques mais a respecté ma décision. Un conseil : change ! 😀 

J'ai vu une psychologue, c'est très profitable.

Bon courage et garde espoir ! Tout peut "renaître".


RéponseCiter
nicobip
(@nicobip)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 351
 
Posté par: @caro70

En bref, je ne sais pas si c'est ma phase maniaque qui m'a grillé les neurones ou si c'est l'action du neuroleptique?

A priori et d'après ce que j'ai compris, une phase manique a plutôt tendance à booster et une dépression à ralentir, mais je n'ai pas entendu que c'était irréversible. Les médicaments, c'est certain dans mon cas, me faisait laguer le ravioli. J'ai retrouvé peu à peu mon potentiel cognitif, de la mémoire et de la concentration.


RéponseCiter
Caro70
(@caro70)
Bipo
Inscription: Il y a 8 mois
Msg: 39
 

@nicobip J'ai aussi repris après deux ans d'arrêt à mi temps en septembre mais j'étais terriblement anxieuse et peu sûre de moi. Mes nuits étaient peuplées de cauchemars et je flippais pour tout, surtout face à mes collègues que je trouvais trop speed pour moi, les réunions infernales...L'arrêt de travail m'a soulagée mais j'ai basculé dans la "sombritude". De plus, je traine comme un boulet de manière honteuse ma bipolarité. J'ai fait une demande pour travailler au CNED mais je sais que les postes sont donnés au compte goutte. (mon psy peu bavard a quand même par écrit fait des éloges sur mes qualités d'enseignante) et je dois commencer à me bouger pour un reclassement. Oui cela fait peur de se retrouver dans un nouveau job. Je ne me reconnais pas moi qui suis partie enseigner au Vietnam l'été, qui adorait faire des remplacements en début de carrière, qui était capable de m'adapter. 

Il me reste 1 an de CLD payé plein pot. 


RéponseCiter
Roald
(@amundsen)
Petit Bipolaire
Inscription: Il y a 4 ans
Msg: 77
 
Posté par: @caro70

En bref, je ne sais pas si c'est ma phase maniaque qui m'a grillé les neurones ou si c'est l'action du neuroleptique?

Bonjour, 

C est difficile à évaluer, je me bats contre cette saloperie depuis 10 ans, burn out, crise maniaque, dépression, hypomanie, je n ai pris que 9 mois de traitement, je veillis mais je pense que c est bien la maladie et ses conséquences qui bousillent le cerveau. 


RéponseCiter
nicobip
(@nicobip)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 351
 

J'ai travaillé en zone de violence, formateur, représentant national, j'avais un fort dynamisme aussi. Tout a disparu pendant cette période ~3 ans mais c'est revenu. J'ai de nouveau des projets importants et je vais travailler pour le ministère. Ça revient, laisse-toi du temps et soit indulgente avec toi (et après aussi quand ça ira mieux).

Savoir qu'on a du temps permet de calmer l'anxiété.
Néanmoins, doucement, mais sûrement, il faut se raccrocher à la vie sociale et professionnelle au risque de s'en éloigner trop voire définitivement.

Le CNED aussi, c'est provisoire (3 ans, je crois).

Courage à toi, courage à vous tous.

N'hésite pas poster un message me mentionnant si tu souhaites échanger un peu. Je ne viens que rarement maintenant sur ce site mais je reçois les notifications.

Bon w-e, (je suis inspecté mardi, j'arrête là car je dois faire de la paperasse...)


RéponseCiter
Caro70
(@caro70)
Bipo
Inscription: Il y a 8 mois
Msg: 39
 

@nicobip Merci pour tous ces bons conseils.

Bon courage pour ton inspection. Oui tu dois avoir de la paperasse!!!


RéponseCiter
Caro70
(@caro70)
Bipo
Inscription: Il y a 8 mois
Msg: 39
 

@amundsen 

Oui, sans doute un peu des deux.

Bon courage et bon week end


RéponseCiter
Fantomette
(@fantomette)
Super Bipote
Inscription: Il y a 3 ans
Msg: 2103
 
Posté par: @nicobip

1" J'ai de nouveau des projets importants et je vais travailler pour le ministère".

2" laisse-toi du temps et soit indulgente avec toi (et après aussi quand ça ira mieux)."

3"Savoir qu'on a du temps permet de calmer l'anxiété.
Néanmoins, doucement, mais sûrement, il faut se raccrocher à la vie sociale et professionnelle au risque de s'en éloigner trop voire définitivement."

4"Bon w-e, (je suis inspecté mardi, j'arrête là car je dois faire de la paperasse...)"

1: T as pris du galon, alors ? 😎 

Je te souhaite de réussir et de faire du bon boulot, ce dont je ne doute pas !

2: Très vrai, et de manière générale, il me semble, c'est  important l'indulgence envers soi même.

3: Très vrai, et de manière générale, il me semble, tout est trop rapide de nos jours, le cerveau (en tous cas le mien) a besoin de temps pour digérer, trier et concevoir.

4: Ah la paperasse...Une fois que c'est fait !!! Comme un devoir à faire...et content quand on l'a rendu !


RéponseCiter
Page 2 / 2