Nouvelle venue qui ...
 
Notifications
Retirer tout

Nouvelle venue qui se pose pleins de questions

5 Posts
4 Utilisateurs
1 Likes
2,052 Vu
kinoucath
(@kinoucath)
Eminent Member
Inscription: Il y a 6 ans
Posts: 25
Début du sujet  

Bonjour à tous

Je m'appelle Catherine j'ai 45 ans et je suis diagnostiquée bipolaire.

Le diagnostic à été posé fin mars 2014 à la suite d'événements qui ont conduit mon mari à me faire hospitaliser contre mon gré. 

Je travaille dans le milieu hospitalier en tant que kine et je me partageais entre 2 services le matin en gériatrie et l'après midi en médecine.  J'adore mon boulot mais à cette période j'étais épuisée physiquement et moralement car pour ce qui concerne le service de gériatrie je ne me sentais plus à ma place car le travail avec mes collègues de ce service ne me convenait plus. 

Je ne dormais presque plus et faisais plusieurs projets dont le changement d'établissement. Mon excitation grandissait je parlais fort me suis énervée contre ma direction. J'ai été convoqué avec rappel à l'ordre. Je me sentais forte toute puissante avec des sentiments d'être médium. J'avais supplier ma mère de ne pas partir en voyage en Chine mais plutôt en Tunisie avec son amie d'enfance car son mari y allait mourir. 

Nous sommes partis en vacances à la montagne et le lendemain de notre arrivée mon mari m'a fait hospitalisé à la suite d'achats de vêtements de ski et le fait aussi d'avoir laissé seule notre fille âgée de 5 ans à l'époque dehors devant l'hôtel. 

Tout de suite les psychiatres de l'hôpital m'ont fait ce diagnostic. 

Et je suis depuis ce jour bipolaire. 

1 mois après cet événement mon mari décédait d'une crise cardiaque. Il a eu son malaise le jour où ma mère serait rentrer de Tunisie si elle y etait partie!!!

Annonce

A la suite de ce décès j'ai fais une dépression. Je me suis sorti de cette dépression j'ai repris le travail d'abord à mi temps puis à temps partiel à 80%. 

J'ai eu des hauts où je me sentais bien  mais la culpabilité de me sentir bien m'a fait retombé dans la depression. 

Voilà c'est pour cela que je me demande si je suis vraiment bipolaire mes hauts ne sont pas des états d'exaltation si importants il n'y a rien d'extravagant. Je me sens bien heureuse c'est tout. 

Merci de m'avoir lu mais je voulais vous raconter le dérouler de ce diagnostic.


   
Citation
 Anonyme
Inscription: Il y a 53 ans
Posts: 0
 

Bonjour Catherine,

 

Si vos phases up sont faibles en intensité et que vous n'avez pas vraiment de comportements à risque ou de dangereuses addictions, vous pouvez souffrir de bipolarité de type 2 . On ne parle pas alors de phase maniaque mais de période d'hypomanie .

Une petite définition des différents types du trouble bipolaire

 

Dans votre témoignage, il est bizarre que cette bipolarité soit survenue aussi tardivement  ( je ne parle pas du diagnostic ) . Aviez-vous eu des doutes sur votre comportement bien avant 2014, quand vous aviez 20 ou 30 ans par exemple ? 

 

Bonne journée,


   
Calou Jah reacted
RépondreCitation
pommeret1964
(@pommeret1964)
New Member
Inscription: Il y a 6 ans
Posts: 1
 

bonjour alexis 53 ans aujourd hui bi polaire diasnostiqué en 2014 sous traitement

maladie pas facile à gérer mais les médocs sa maintien les états d humeur


   
RépondreCitation
stefy47
(@stefy47)
New Member
Inscription: Il y a 6 ans
Posts: 1
 

Bonsoir kinoucath

je trouve ton temoignage vraiment triste, du moins ce sont les evenements qui te sont arriver que je trouve malheureux..C est fou ce destin que ta vie a pris avec le décès de ton mari et ses pseudos visions.. Cependant je comprend et imagine très bien les periodes de depression que tu dois vivre....Moi j'ai eu pas mal de depression aussi surtout au debut et avant le diagnostic.

Je suis de tout cœur avec toi et te souhaite bien du courage


   
RépondreCitation
kinoucath
(@kinoucath)
Eminent Member
Inscription: Il y a 6 ans
Posts: 25
Début du sujet  

Bonjour 

Merci à tout ceux qui m'ont répondu. Pour répondre à certains eh bien  non je n'ai jamais eu de symptômes avant 2014. J'étais une personne assez réservée et avait du mal avec faire connaissance mais je n'ai jamais eu de dépression ou de crise d'hypomanie avant l'épisode de 2014. Mon mari n'y croyait pas au diagnostic pour lui je n'étais pas bipolaire et il y avait une autre explication à mon cas. 

En réfléchissant je pense plus à un burn out lié au travail. J'avais des difficultés de ce côté là. Je travaille en milieu hospitalier et à l'époque je travaillais dans 2 services et j'avais quelques difficultés dans l'un de ces services. Mais j'étais également frustré dans le service où tout va bien car je n'arrivais pas à prendre tous les patients par manque de temps. 

Depuis janvier je ne suis que dans un service celui où  je me sentais bien et là je me sens beaucoup mieux. Je suis plus zen et je ne me sens pas en phase up pour autant. 

J'ai également rencontré quelqu'un depuis peu qui a eu le malheur aussi d'avoir perdu sa femme et qui est seul avec son fils. Je vais doucement dans cette relation et ne m'emballe pas trop vite mais je veux profiter de la vie. Elle est courte il faut la savourer.

 


   
RépondreCitation
Annonce
Annonce
Annonce