Forum des bipotes

Notifications
Clear all

Plus le goût de vivre...  

 

Angélique
(@27princesse)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 11
15 septembre 2018 15 h 10 min  

Bonjour à tous,

je suis nouvelle sur ce site et très heureuse de l'avoir découvert.

J'ai tout à coup le sentiment d'être moins seule...

J'ai été diagnostiquée Bipolaire stade 2 depuis 3 ans à peu près. J'ai eu pas mal de traitements, plusieurs hospitalisations, 2 tentatives de suicide dont j'ai gardé des séquelles. Ma dernière hospitalisation date d'il y a 6 semaines pour un changement de traitement. Je prenais du Risperdal 3mg et maintenant je suis passée au Téralithe LP 600 mg et Fluoxétine 50 mg par jour. après un grosse année de dépression , j'en sors enfin! Reste un désagrément de taille; moi qui étais une personne créative (dans tous domaines confondus) je n'ai plus gout à rien, plus de motivation, plus d'idées créatives. Mon médecin m'a a plusieurs reprises dit qu'il fallait que je me force à tout prix de faire des choses, ce que je fait chaque jour mais le gout de créer ne revient pas! j'en suis profondément affectée moi qui suis styliste. J'ai perdu gout à tout...je n'apprécie même plus de petites choses comme je le faisais avant. Aujourd'hui je ne pleure plus de ma dépression mais bien de mon manque d'entrain et de gout de vivre. J'ai déjà lu que certaines personnes se plaignaient du Risperdal...qu'il "ralentirait" au point de ne plus avoir gout à rien faire et qu'après l'arrêt du traitement cela perdurait un certain temps! Mais combien de temps? J'ai pris mon mal en patience pour sortir de ma phase dépressive, je sais que je pourrai encore tenir le coup pour retrouver le gout de vivre simplement.....mais combien de temps ?????????????

Il y a-t-il sur ce forum des personnes qui se retrouvent dans ma situation? S'en sont-elles enfin sortie et après combien de temps???

De tout coeur merci à tous de m'avoir lu...et merci à tous pour vos témoignages...

Cela fait grand bien d'être comprise =)

Angélique.


Citer
Claudie
(@claudie)
Micro Bipo
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 4
15 septembre 2018 17 h 32 min  

Bonjour,

je suis bipolaire depuis plusieurs années,et j'ai connu cette situation,j'ai fait une psychothérapie en parallèle de mon traitement,cela m'a bien aidé mais dans cette maladie il faut de la patience et apprivoisé les hauts et les bas.Ce n'est pas facile , pour l'instant j'ai de nouveau envie de retrouver un côté sociale que j'avais totalement perdu,j'ai aussi un petit chien qui m'oblige à vivre.quand je sens un moment de bonheur je respire à fond comme pour m'en imprégner Voilà une partie de mon vécu,Si je devais donner un conseil c'est savoir s'ecouter et de la patience,cette maladie nous change il faut faire avec.


RéponseCiter
 Anonyme
Inscription: Il y a 51 ans
Msg: 0
15 septembre 2018 18 h 32 min  
Posté par: Claudie

Bonjour,

je suis bipolaire depuis plusieurs années,et j'ai connu cette situation,j'ai fait une psychothérapie en parallèle de mon traitement,cela m'a bien aidé mais dans cette maladie il faut de la patience et apprivoisé les hauts et les bas.Ce n'est pas facile , pour l'instant j'ai de nouveau envie de retrouver un côté sociale que j'avais totalement perdu,j'ai aussi un petit chien qui m'oblige à vivre.quand je sens un moment de bonheur je respire à fond comme pour m'en imprégner Voilà une partie de mon vécu,Si je devais donner un conseil c'est savoir s'ecouter et de la patience,cette maladie nous change il faut faire avec.

Bonjour Claudie, je compatis fortement et je vous félicite d'avoir fait le nécessaire pour soigner.  Cependant, ne vous laisserez pas envahir par des pensées négatives, qui bien au contraire vous désservent dans votre souhait d'aller mieux. Battez-vous et ouvrez-vous à votre entourage afin qu'ils prennent connaissance de votre situation  actuelle. Je suis certaine qu'ils feront leur maximum pour vous soutenir et vous aider à  aller mieux. Bon courage à vous et bravo d'avoir osé exposer ce que vous ressentez car cela a dû vous demander beaucoup de courage !! 🙂 :)) Mita


RéponseCiter
Laurent
(@lo9761)
Super Bipote
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 1819
15 septembre 2018 19 h 03 min  

Appelle moi, je saurai te rendre créative à nouveau je pense.

Mon tel doit etre sur mon profil...


RéponseCiter
Cachette
(@cachette)
Bébé Bipote
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 527
16 septembre 2018 8 h 11 min  

Bonjour Angélique,

Ce que je peux te dire dans mon cas c'est que c'est la dépression qui m'enlevait ma créativité et ma joie de vivre et non les médicaments... J'ai cru que c'était le traitement car je pensais être sortie de la phase "dépression" donc je voulais que "ça revienne", avec le recul, je pense que soit j'étais en phase "consolidation/convalescence" (convalescence : mot oublié, plus employé ou peu, et pourtant.. Phase de récupération après une maladie ou un traumatisme...). Depuis que vraiment je me sens mieux et me sens pour ainsi dire stabilisée, les idées, les envies et même des projets reviennent ! Et mon Dieu, ça fait du bien :). Par contre, oui, je n'ai jamais arrêté de pratiquer, même quand c'était dur, quand je n'y arrivais pas, quand je n'avais pas d'idée, j'ai énormément raté, commencé pas fini, pas été contente de moi, (j'ai eu quelques petites fiertés quand même 😉 ), mais je n'ai jamais arrêté sauf dans la phase la plus noire. Je ne sais pas du tout si ton cas peut ou pas se rapprocher du mien, je te livre juste mon expérience, pour te dire que la dépression est vraiment une chose sournoise et trompeuse... ça a pris bien plus d'un an pour moi, mais on est tous différent...

 

 


RéponseCiter
Angélique
(@27princesse)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 11
16 septembre 2018 14 h 56 min  

Bonjour Cachette et 1000 mercis pour ton témoignage =)

Tu as probablement raison quand tu dis que c'est plutôt la dépression que le traitement qui nous plonge dans cette espèce de léthargie. Je sors tout juste de cette grosse dépression et je pense que je dois me laisser le temps de "récupération" car j'ai été très loin. Une convalescence comme tu dis, c'est comme après une longue maladie. Il faut se remettre de tout ça car cela à été très éprouvant pour le mental et pour le corps aussi. Ma dépression était telle que j'étais incapable de faire quoique ce soit. A présent je me force à refaire de petites choses que j'aimais faire par le passé et tout doucement cela revient. Il y a encore pas mal de chemin a faire pour que tout ça redevienne naturel mais surtout un plaisir. Car là est le gros problème...la notion du plaisir. C'est ce qui me tracasse le plus; peur de ne plus éprouver du plaisir a faire des choses, même aussi banale que d'aller au restaurant ou voyager. Mais je veux à tout prix garder espoir que tout finira par s'arranger avec le temps.......

Je t'embrasse...prends soin de toi 😉

Angélique.


RéponseCiter

J'aime, je partage et je tweet Le Bipolaire : C'est gratuit !