Notifications
Retirer tout

Probleme au boulot

20 Posts
5 Utilisateurs
0 Likes
783 Vu
Celma
(@celma)
Eminent Member
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 31
Début du sujet  

Bonjour.

Je travaille à mi temps dans une asso en tant qu' Aide soignante. Tout allait bien jusqu'à arrêt de travail pour me sevrer de l'alcool. 4 mois d'arrêt.

Nous sommes 4 as dans mon service. Dont une collègue que je qualifierai d'ecrasante. C'est à dire qu'en transmissions elle a tendance à nous donner des ordres, à nous envoyer des sms pour nous dire ce qu'on a à faire. Elle gueule en réunion, on peut pas en placer une. Elle désire tout contrôler.Bref.

Pendant mon entretien annuel j'ai évoqué ce problème. J'ai émis l'idée de rééquilibrer le travail entre nous, parce que moi aussi je veux qu'on m'entende, même si je suis d'une personnalité discrète. 

La chef a trouvé l'idée bonne. Et en réunion, elle nous a assigné une tâche à chacune. 

La fameuse collègue n'a pas bronché en réunion. Mais quelques heures plus tard, un sms qui dit qu'on allait bien rigoler, que nous étions des incapables, que le service allait couler. Que le docteur et la chef étaient nuls. Je ne lui ai pas répondu. J'étais outrée. Je l'ai mal pris et j'ai pris la décision d'en parler à ma chef car je ne supporte pas le fait que Madame se croit supérieure. 

Elle a été vue par la chef, c'est parti en sucette. Elle lui a dit en face qu'elle était nulle, elle a dit qu'elle n'aiderait pas ses collègues. Elle a pleuré. Une espèce de crise de nerfs. Bref la chef lui a dit de rentrer chez elle.

Hier cette collègue m'a encore envoyé des sms. Elle pense que j'ai parlé de harcèlement, elle me dit que je ne devais pas oublier que c'était grâce à elle que j'étais là...

Je lui ai Rpd que c'était faux, j'avais pas dis ça. Juste que j'acceptais pas qu'elle dise qu'on était nulle. On est une équipe. 

Annonce

Bref je souffre. Pour une fois, une fois... Que j'ai une idée. J'ai dû augmenter mes anxiolytiques, je ne pense qu'à ça, ça me bouffe cette ambiance. Je dis jamais rien. Je reviens d'arrêt plus forte et patatras, j'ai l'impression que tout s'écroule. 

Nous travaillons dans une asso où il y a des problèmes. J'ai une collègue éducatrice qui a tenté de se suicider. Et franchement, je pense à me scarifier, ou à boire ( putain 6 mois d'abstinence) . Je souffre et ne sais plus quoi faire.


   
Citation
olivier
(@pistolstar)
Reputable Member
Inscription: Il y a 5 ans
Posts: 368
 

Salut, c'est pas toujours facile les relations au boulot.
Ce genre d'ambiance c'est hyper malsain. C'est ce qu'il fallait faire d'en parler, tes deux autres collègues en disent quoi ?  Vous allez passer de l'ancienne situation à une nouvelle et c'est ta collègue autoritaire qui va devoir faire des efforts.
Tu peux la calmer quand elle te donne des ordres en lui disant des trucs du style, "écoute tu bosses bien et tout c'est cool, mais t'es pas ma chef, t'as pas d'ordre a me donner. Si tu as des idées pour améliorer le service, c'est très bien mais vois ça avec notre chef".
Il faut bien clarifier les choses au niveau hiérarchique tout de suite.


   
RépondreCitation
kust
 kust
(@kust)
Famed Member
Inscription: Il y a 5 ans
Posts: 3055
 
Posté par: @celma

Bonjour.

Je travaille à mi temps dans une asso en tant qu' Aide soignante. Tout allait bien jusqu'à arrêt de travail pour me sevrer de l'alcool. 4 mois d'arrêt.

Nous sommes 4 as dans mon service. Dont une collègue que je qualifierai d'ecrasante. C'est à dire qu'en transmissions elle a tendance à nous donner des ordres, à nous envoyer des sms pour nous dire ce qu'on a à faire. Elle gueule en réunion, on peut pas en placer une. Elle désire tout contrôler.Bref.

Pendant mon entretien annuel j'ai évoqué ce problème. J'ai émis l'idée de rééquilibrer le travail entre nous, parce que moi aussi je veux qu'on m'entende, même si je suis d'une personnalité discrète. 

La chef a trouvé l'idée bonne. Et en réunion, elle nous a assigné une tâche à chacune. 

La fameuse collègue n'a pas bronché en réunion. Mais quelques heures plus tard, un sms qui dit qu'on allait bien rigoler, que nous étions des incapables, que le service allait couler. Que le docteur et la chef étaient nuls. Je ne lui ai pas répondu. J'étais outrée. Je l'ai mal pris et j'ai pris la décision d'en parler à ma chef car je ne supporte pas le fait que Madame se croit supérieure. 

Elle a été vue par la chef, c'est parti en sucette. Elle lui a dit en face qu'elle était nulle, elle a dit qu'elle n'aiderait pas ses collègues. Elle a pleuré. Une espèce de crise de nerfs. Bref la chef lui a dit de rentrer chez elle.

Hier cette collègue m'a encore envoyé des sms. Elle pense que j'ai parlé de harcèlement, elle me dit que je ne devais pas oublier que c'était grâce à elle que j'étais là...

Je lui ai Rpd que c'était faux, j'avais pas dis ça. Juste que j'acceptais pas qu'elle dise qu'on était nulle. On est une équipe. 

Bref je souffre. Pour une fois, une fois... Que j'ai une idée. J'ai dû augmenter mes anxiolytiques, je ne pense qu'à ça, ça me bouffe cette ambiance. Je dis jamais rien. Je reviens d'arrêt plus forte et patatras, j'ai l'impression que tout s'écroule. 

Nous travaillons dans une asso où il y a des problèmes. J'ai une collègue éducatrice qui a tenté de se suicider. Et franchement, je pense à me scarifier, ou à boire ( putain 6 mois d'abstinence) . Je souffre et ne sais plus quoi faire.

2 informations important :

- la guérison sur le plan fonctionnel peut mettre largement plus d'un mois après l'arrêt de l'alcool (je pense notamment aux symptômes anxieux)

- si vous consommez des benzodiazépines à côté, votre risque de rechute augmente de façon MAJEURE et vous empêchez les réadaptation de ce dernier une fois l'alcool éliminé; en gros c'est une fausse bonne idée 

 

et bravo pour l'arrêt de l'alcool 


   
RépondreCitation
Celma
(@celma)
Eminent Member
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 31
Début du sujet  

@kust

Je ne comprends pas le 2ème point. Peux tu m'expliquer pourquoi les benzodiazépines sont une fausse bonne idée s'il te plaît?


   
RépondreCitation
Melo
 Melo
(@malette)
Membre Moderator
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 3991
 

parce que ca entretient une dépendance voir ca remplace une dépendance par une autre dans ton cas


   
RépondreCitation
Celma
(@celma)
Eminent Member
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 31
Début du sujet  

@malette

Ah mais exactement. Les médecins ne sont pas chauds pour ne rien me donner... Je suis trop fragile disent ils. Mais carrément, je suis addict, hier j'y avais pas droit car j'avais une séance d' emdr, j'étais pas bien.


   
RépondreCitation
Melo
 Melo
(@malette)
Membre Moderator
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 3991
 

Moi on me les a enleve très vite. Moi aussi je fais de l’emdr. Ça fait 2 mois que j ai rien fait car j ai fait une petite crise. Mais j’espère reprendre en février.


   
RépondreCitation
Fantomette
(@fantomette)
Noble Member
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 2103
 
Posté par: @celma

Je ne comprends pas le 2ème point. Peux tu m'expliquer pourquoi les benzodiazépines sont une fausse bonne idée s'il te plaît?

parce qu au niveau du cerveau ils agissent un peu comme l alcool, disons sur l effet d accoutumance, ton cerveau s y habitue, de fait pour obtenir le même effet, au fur et à mesure du temps la dose à prendre sera plus grande.


   
RépondreCitation
Fantomette
(@fantomette)
Noble Member
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 2103
 
Posté par: @celma
(...) 

Nous sommes 4 as dans mon service. Dont une collègue que je qualifierai d'ecrasante. C'est à dire qu'en transmissions elle a tendance à nous donner des ordres, à nous envoyer des sms pour nous dire ce qu'on a à faire. Elle gueule en réunion, on peut pas en placer une. Elle désire tout contrôler.Bref.

(...) 

La fameuse collègue n'a pas bronché en réunion. Mais quelques heures plus tard, un sms qui dit qu'on allait bien rigoler, que nous étions des incapables, que le service allait couler. Que le docteur et la chef étaient nuls. Je ne lui ai pas répondu. J'étais outrée. Je l'ai mal pris et j'ai pris la décision d'en parler à ma chef car je ne supporte pas le fait que Madame se croit supérieure. 

Elle a été vue par la chef, c'est parti en sucette. Elle lui a dit en face qu'elle était nulle, elle a dit qu'elle n'aiderait pas ses collègues. Elle a pleuré. Une espèce de crise de nerfs. Bref la chef lui a dit de rentrer chez elle.

Hier cette collègue m'a encore envoyé des sms. Elle pense que j'ai parlé de harcèlement, elle me dit que je ne devais pas oublier que c'était grâce à elle que j'étais là...

(...) 

Je me demande de quoi pourrait souffrir ta collègue ? 

J ai connu une personne un peu comme çà...on me disait "c est pas sa faute, elle est bipolaire"...hum de fait, peut-être, mais pas seulement.

 


   
RépondreCitation
Fantomette
(@fantomette)
Noble Member
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 2103
 

A propos d emdr, pourquoi vous a t on prescrit ces séances ?

J ai ouïe dire que ça marchait bien pour des traumas qui reviennent en boucle, vous travaillez sur un de ces traumas (viol) ?


   
RépondreCitation
Melo
 Melo
(@malette)
Membre Moderator
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 3991
 

Moi c’était pour des traumatismes en effet. Ça marche aussi sur les viols en effet.


   
RépondreCitation
Celma
(@celma)
Eminent Member
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 31
Début du sujet  

@fantomette

Bonjour. Je fais ces séances car oui j'ai subi 2 viols dans mon enfance. Et un gros problème de confiance en moi suite à ça. Ce qui me fait me sentir nulle et dans une démarche d'auto destruction. 


   
RépondreCitation
Celma
(@celma)
Eminent Member
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 31
Début du sujet  

@fantomette

Je sais qu'elle a déjà fait une grosse dépression, une tentative de suicide. Je pense qu'elle souffre beaucoup actuellement.


   
RépondreCitation
Melo
 Melo
(@malette)
Membre Moderator
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 3991
 
Posté par: @fantomette

A propos d emdr, pourquoi vous a t on prescrit ces séances ?

J ai ouïe dire que ça marchait bien pour des traumas qui reviennent en boucle, vous travaillez sur un de ces traumas (viol) ?

C'est tres efficace mais ca coute une blinde!


   
RépondreCitation
kust
 kust
(@kust)
Famed Member
Inscription: Il y a 5 ans
Posts: 3055
 

L emdr apporte rien de plus par rapport à la CBT ou d autres therapies basées sur le trauma

Les mouvements des yeux n apportent rien, à part vous délester de 60 euros de plus


   
RépondreCitation
Melo
 Melo
(@malette)
Membre Moderator
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 3991
 

tu veux dire que ca marche pas? que les psy nous mentent en nous disant que ca permet aux histoires traumatiques de moins peser sur la bipolarité?


   
RépondreCitation
kust
 kust
(@kust)
Famed Member
Inscription: Il y a 5 ans
Posts: 3055
 
Posté par: @malette

tu veux dire que ca marche pas? que les psy nous mentent en nous disant que ca permet aux histoires traumatiques de moins peser sur la bipolarité?

Je veux dire que l EMDR apporte rien de plus qu une thérapie classique centrée sur le trauma, sauf du fric en moins


   
RépondreCitation
Melo
 Melo
(@malette)
Membre Moderator
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 3991
 
Posté par: @kust
Posté par: @malette

tu veux dire que ca marche pas? que les psy nous mentent en nous disant que ca permet aux histoires traumatiques de moins peser sur la bipolarité?

Je veux dire que l EMDR apporte rien de plus qu une thérapie classique centrée sur le trauma, sauf du fric en moins

C peut être plus rapide non?


   
RépondreCitation
kust
 kust
(@kust)
Famed Member
Inscription: Il y a 5 ans
Posts: 3055
 
Posté par: @malette
Posté par: @kust
Posté par: @malette

tu veux dire que ca marche pas? que les psy nous mentent en nous disant que ca permet aux histoires traumatiques de moins peser sur la bipolarité?

Je veux dire que l EMDR apporte rien de plus qu une thérapie classique centrée sur le trauma, sauf du fric en moins

C peut être plus rapide non?

Exactement la même chose

Les mouvements des yeux ont aucun impact sur l'efficacité de la thérapie 


   
RépondreCitation
Melo
 Melo
(@malette)
Membre Moderator
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 3991
 

Ça me dépite!


   
RépondreCitation
Annonce
Annonce
Annonce