Forum des bipotes

Notifications
Clear all

Sommeil

 

Choupie
(@choupie)
Moyen Bipolaire
Inscription: Il y a 5 mois
Msg: 223
Topic starter  

Bonjour à tous.

Je crois que le thème a déjà été abordé, mais je me demande si la plupart d'entre vous prennent un ou des médicaments pour dormir.

J'aimerais arrêter de prendre de l'alprazolam et du zopiclone mais je ne sais pas comment faire. J'ai essayé des alternatives mais ça ne fonctionne pas ou pas longtemps. J'ai principalement de l'insomnie d'endormissement et de l'hypervigilance.

Merci pour vos retours et... Bonne nuit


Citer
kust
 kust
(@kust)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 4 ans
Msg: 3055
 

Première intention pour les troubles du sommeil = tcc du sommeil (surtout la part comportementale donc ca se trouve rapidement)

Il y a des applis pour ca

L arret du zopiclone et surtout du xanax ca se fera pas comme ca faudra faire un sevrage avec un médecin et probablement un switch vers des bzd avec une formumation liquide pour une décroissance plus lente

Niveau medoc je suis à 3mg de melatonine sur le plan sédatif (pas que pour le sommeil d ailleurs la melatonine), ça et la tcc, en plus de la quetiapine 150mg

Sommeil 100% satisfaisant pour ma part, surtout la tcc qui m a aidé 


Choupie et Melo ont aimé
RéponseCiter
Melo
 Melo
(@malette)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 3563
 

Même problématique. Avant la quetiapine j’avais des problèmes d’endormissement, d’hypervigilance eg de réveils au milieu de la nuit.( jusque 3-4 fois)

bref ça fait pas longtemps que je mets ces problèmes d’endormissement et d’hypervigilance sur le dos de la maladie.

très longtemps je pensais que c’était dû à mes traumatismes.

bref c’est réglé ^^


Choupie ont aimé
RéponseCiter
Lyleith
(@lyleith)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 1 an
Msg: 329
 

Pareil que Melo. Insomnies depuis toute petite, réveils multiples, nuits courtes et humeur impactée par ce sommeil chaotique.

J'ai commencé à prendre des somnifères et anxio en 2012 en changeant régulièrement de molécules et en les renforçant avec du Théralène. Avec la Quétiapine, je dors avant d'avoir posé la tête sur l'oreiller, même en cas de stress intense. Je dors 8 à 9h d'une traite, sauf si mon chat danse la macarena sur ma tête parce qu'il a faim.

Je sais que tu n'as pas trop aimé la Quétiapine mais quand on persévère, la balance bénéfices/risques peut s'inverser. Je pense qu'on a tous une sorte de priorité dans l'amélioration de nos soucis et chez moi c'était la nuit. C'est horrible de ruminer dans son lit et d'entendre ronfler dans la maison ; de revivre toute la nuit les soucis de la journée alors qu'on rêve d'une coupure reposante ; de se lever le matin en se demandant si on a dormi ou pas. C'est pour ça que j'ai gardé la Quétiapine malgré la fatigue du début.


Melo et Choupie ont aimé
RéponseCiter
Choupie
(@choupie)
Moyen Bipolaire
Inscription: Il y a 5 mois
Msg: 223
Topic starter  

Merci pour vos réponses 🙂

Je me demande aussi si mes problèmes de sommeil sont liés aux traumatismes dans l'enfance étant donné que j'ai des problèmes depuis petite, ou si c'est lié à la maladie. 

La quétiapine me faisait dormir la journée mais seule elle n'avait pas d'effet sur l'endormissement. Je la prenais à 18h, et parfois à minuit je ne dormais toujours pas, et c'était aggravé par le syndrome des jambes sans repos. Je ne pouvais plus emmener mon fils à l'école parce que trop dans le gaz le matin pour marcher ou parler, faire des trucs avec lui en journée était impossible, conduire, etc. Je dormais le matin et l'après-midi, et quand j'étais réveillée j'étais incapable d'avoir une vraie conversation. Ce n'était pas vivable pour moi. 

Ce qui fonctionnait bien c'était le norset mais j'ai dû l'arrêter parce que ça m'a provoqué un virage maniaque. Et le canabis mais ça ce n'est pas bon tout court. La melatonine j'ai essayé parfois ça fonctionnait, mais comme ça ne supprime pas l'angoisse qui m'assaille dès que je commence à m'endormir, ce n'était pas probant. 

Dans l'idéal j'aimerais arrêter de prendre un médicament pour dormir, que ce soit la quétiapine, un benzo ou un somnifère, mais je suis bien consciente que ce n'est pas aussi simple. Et le sevrage sera vu avec la psy. J'ai cherché des infos sur les tcc, mais ça me ramène toujours à celle sur la pression de sommeil. Est ce qu'il y en a d'autres ? Je vais chercher les applications. 


RéponseCiter
Melo
 Melo
(@malette)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 3563
 

Je me disais. Si éventuellement les soucis d’endormissement sont dû à un traumatisme pourquoi pas essayer l’emdr ça aura peut être des répercussions sur ton sommeil?


Mily et Choupie ont aimé
RéponseCiter
Choupie
(@choupie)
Moyen Bipolaire
Inscription: Il y a 5 mois
Msg: 223
Topic starter  

@malette

Ah oui, bonne idée, je vais creuser ça 😊. En fait, je sais pourquoi j'ai peur de dormir ou en tout cas je pense savoir. Mais j'arrive pas à passer outre. Je sais que je ne suis plus en danger quand je vais me coucher, que je ne risque rien, je suis bien dans ma maison, ma chambre, mais c'est comme s'il y a un truc qui coince encore quelque part et je ne sais pas quoi ni comment. Bon en plus j'avoue que maintenant, j'auto entretiens forcément en plus la crainte de ne pas m'endormir. Mais ensuite, une fois que je dors c'est bon, c'est juste l'endormissement. 

Je crois que l'emdr ne se pratique que chez certains médecins, je vais regarder.

Merci en tout cas !

Tu commences bientôt ton nouveau travail ? 


RéponseCiter
Melo
 Melo
(@malette)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 3563
 

Je pense en faite que notre cerveau s’est  habitué à un être en hypervigilance. A l’époque c’était une question de survie donc normal. Il faut maintenant le déshabituer de cette œuvre.

je vois les choses comme ça. C’est peut être une connerie


Eliebipbip et Choupie ont aimé
RéponseCiter
Choupie
(@choupie)
Moyen Bipolaire
Inscription: Il y a 5 mois
Msg: 223
Topic starter  

@malette

Je suis de ton avis. Reste à trouver comment essayer 


RéponseCiter
Mily
 Mily
(@mily)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 3 mois
Msg: 289
 

@choupie et l'hypnose ? Mon médecin psychiatre propose de l'hypnose contre l'anxiété et les troubles du sommeil. 


RéponseCiter
Choupie
(@choupie)
Moyen Bipolaire
Inscription: Il y a 5 mois
Msg: 223
Topic starter  

@mily

J'ai fait 1 première séance hier matin.

Tu as déjà essayé ? 


RéponseCiter
Choupie
(@choupie)
Moyen Bipolaire
Inscription: Il y a 5 mois
Msg: 223
Topic starter  

@kust

En relisant ta réponse, ce que tu dis sur la melatonine "pas que pour le sommeil" m'intéresse.

J'ai lu que ça avait des effets bénéfiques multiples, et peut-être sur les troubles de l’humeur. C'est de ça dont tu parles ?

J'ai lu également que le sevrage peut se faire via des anti histaminiques. Et que ça peut être bien de passer du xanax au seresta.

Je me dis aussi qu'il faut peut-être que je sois stabilisée pour me lancer là dedans, mais du coup, la prise de benzo et zopiclone sera plus longue dans le temps 


RéponseCiter
Mily
 Mily
(@mily)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 3 mois
Msg: 289
 

@choupie non mais je me tâte pour l'anxiété. As tu un retour à partager sur ta première séance ? 😋


RéponseCiter
kust
 kust
(@kust)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 4 ans
Msg: 3055
 
Posté par: @choupie

@kust

En relisant ta réponse, ce que tu dis sur la melatonine "pas que pour le sommeil" m'intéresse.

J'ai lu que ça avait des effets bénéfiques multiples, et peut-être sur les troubles de l’humeur. C'est de ça dont tu parles ?

J'ai lu également que le sevrage peut se faire via des anti histaminiques. Et que ça peut être bien de passer du xanax au seresta.

Je me dis aussi qu'il faut peut-être que je sois stabilisée pour me lancer là dedans, mais du coup, la prise de benzo et zopiclone sera plus longue dans le temps 

y'a un niveau de preuve (faible, pas toujours répliqué, mais qui existe quand même et vu les effets secondaires de la mélatonine, le pari est peu risqué) dans les troubles de l'humeur surtout la phase haute, dans les troubles cognitifs, et dans la perte de poids

 

le xanax entraine une hyperactivité paradoxale du d'un inhibiteur au récepteur au BZD quand il est diminué puis arrêté donc effectivement c'est un des plus durs à arrêter 

le switch vers des molécules antihistaminiques peut se faire mais il est pas rare de devoir faire une décroissance

dans ce cas la quetiapine est tout à fait appropriée, ou une autre molécule antihistaminique, c'est pas ça qui manque - mais après il faudra faire le sevrage aux antihistaminiques, à voir donc 


RéponseCiter
kust
 kust
(@kust)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 4 ans
Msg: 3055
 

j'ai oublié l'effet chronobiotique qui reste super interessant, ça rythme quand même bien la mélatonine et c'est aussi un des trucs dont les patients ont besoin

pris à 3h de différences chaque jour aucun doute que ça n'apporte pas grand chose et j'exclu pas que ce soit délétère, pris régulièrement à peu près à la même heure ça fait un rythme de plus, c'est pas négligeable - cet avis est le mien par contre, pas d'études pour avancer ça, du moins j'en connais pas 

 


RéponseCiter
Choupie
(@choupie)
Moyen Bipolaire
Inscription: Il y a 5 mois
Msg: 223
Topic starter  

@kust

Merci pour tes explications. C'est intéressant ce que tu dis sur la melatonine. Je comprends aussi mieux pourquoi c'est compliqué d'arrêter.

Je vais en parler avec ma psy. J'arrive à ne pas prendre de grosses doses mais j'ai peur de l'accoutumance et de devoir augmenter.

@mily 

C'était intéressant comme séance. C'est basé sur la suggestion positive finalement. L'état entre conscience et inconscience est assez bizarre, ça fait drôle après coup. Hier soir j'étais plus détendue au coucher. Tu as des questions en particulier ? 


RéponseCiter

J'aime, je partage et je tweet Le Bipolaire : C'est gratuit !

Changez de Mutuelle quand vous le souhaitez !