Notifications
Retirer tout

[Épinglé] Tchat

24.7 {numéro}K Posts
248 Utilisateurs
3750 Likes
962.9 {numéro}K Vu
yannounnet
(@yannounnet)
Trusted Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 90
 

s'agissant de moi je vis chez ma mère depuis toujours même après le divorce de  ans elle m'a eu a mes parent mais qui s'est passé quad j'avais la vingtaine cela n'a rien à voirquand  ans moi il s'agit d'un enfanjt par ailleur ma mère a  bref elle a me né un carçère d'infirmière psy à l'époque du dipome spécifique d'indirmier maintenant vse sont d"es infirmiers de soins généraux bref ma mère a connu la psy influencé par la psychanalyse la remise en question le respect du malade dut à n'importe quel être humain à son époque les liens et l'isolement avaient disparu elle travaillait dans ce qu'on appelle un hopital village evc un syndicat CGT très fort et une mairie communist donc l'anti psy le confort du patient étaient primordiale bon je cncluerais là

Bref la pauvre mère n'a donc pas de chance pas de véritable retrauit en nplus qu'en c'est vôtre propre fils qui souffre d'une pathologie mentale c'est lourd et la cupalbilité n'est jamais lois;
bon pourquoi vivre enemble me dirait et bien car je suis un bipolaire qui vis sa maladie traverse tout lépisodes car mon traitement est légé par ailleurs je fais une psychanalyse avec un psychologue psychanaliste au CMP suivi aussi par un lp hiatre npour lr traitement  effexor par o, xanax , opar jour  solian  mg rien d'autre à part officieusement le cannbis au quitidien se la maintient danns la durée les moments stables et ralenti les états manique mais seci ne marche que pour moi j'en connais ou c'est tourt l'inverse b(ref je vis cheza ma mère car avec l'AAH Allocatiobn Adulta handicapé et mes frats de cigarettes de cannabis de ibre portable netflix et autres je ne pourrais pas assummer un loyer et par ailleurs quandje suis en dépression ma mère assure tous cours man,ger tout quoi moi je rest sous la couette à fumer ou délirer et en état maniqia je bois je me drogue bref je suis incontrolable elle s'inquiète a peur et c'est normal bien à vous yann un bipolaire vraiment malde sans gros traitement qui traverse sa maladie comme un rite initiqtatique

 


   
RépondreCitation
Meiose
(@meiose)
Trusted Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 98
 

Parler fort et de façon théatrale, c'est un signe d'hypomanie, pas vrai ?

J'ai passé ma journée à faire le clown au boulot. À surjouer la chargée d'accueil enjouée, énergique et sympathique.

Sur le moment c'était cool mais je suis lessivée.


   
RépondreCitation
Melo
 Melo
(@malette)
Membre Moderator
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 3991
 

Pas forcément. C’était peut être une bonne journée un peu sur jouée. Reposes toi bien 😉


   
RépondreCitation
yannounnet
(@yannounnet)
Trusted Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 90
 

en fait il faut que je précise que quand j'écris sur le clavier je ne regarde pas l'écran et et donc je ne fais pas attention aux fauttes de frappes ni à l'orthographe ou la grammaire voire la conjugaison ce qui explique que mes textes soient si incompréhensibles

 


   
RépondreCitation
Meiose
(@meiose)
Trusted Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 98
 
Posté par: @malette

Pas forcément. C’était peut être une bonne journée un peu sur jouée. Reposes toi bien 😉

Bonne ? Non, en réalité cette jounée était affreuse, horrible, tous les imprévus désagréables sont arrivés, tout était mal organisé.

Au point que c'en etait comique, finalement.

Annonce

   
RépondreCitation
yannounnet
(@yannounnet)
Trusted Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 90
 

une phrase qui commence par le terme affreux  mais qui se termine par comique je vois là une forme d'humour peut être noir l'humour noir bien sur

 


   
RépondreCitation
Meiose
(@meiose)
Trusted Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 98
 

@yannounnet

"Absurde" aurait été un bon entre-deux.

L'absurdité de certaines situations peut à la fois être affreuse à vivre, et en même temps comique si on arrive à se mettre suffisamment à distance.

D'où mon comportement clownesque. Pour mettre à distance les problèmes.


   
RépondreCitation
Meiose
(@meiose)
Trusted Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 98
 

C'est de pire en pire.

La probabilité que je pique une colère augmente à chaque heure que je bosse, à chaque sujet de frustration, à chaque bourde d'un collègue.

Est ce que ça va éclater avant le weekend ? Suspense....

Est ce que j'en ai envie ? Carrément !


   
RépondreCitation
Melo
 Melo
(@malette)
Membre Moderator
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 3991
 

Rentre leur dedans. Vaut mieux que ça sorte non?


   
RépondreCitation
Meiose
(@meiose)
Trusted Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 98
 

Carrément.

Au moins ça pourrait chambouler le status quo dégueulasse qui règne dans la boite, et calmer les attitudes toxiques de certains connards. Rien que pour ça je suis prête à me prendre un blâme parce que je serais allée trop loin.

Sensation d'invincibilité. Un signe de plus.


   
RépondreCitation
Melo
 Melo
(@malette)
Membre Moderator
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 3991
 

Bah si tu penses que c’est des symptômes il faut revoir ton traitement. Après si c’est juste un coup de gueule ça passe 🙂


   
RépondreCitation
Meiose
(@meiose)
Trusted Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 98
 

Je ne suis pas encore arrivée à mon dosage final de lamictal (je suis à 50), mais pour l'instant il y a une corrélation avec cette phase hypomaniaque qui s'amplifie encore et encore.

C'est pas désagréable, hein, je pourrais rester comme ça tout ma vie que ça ne me dérangerait pas. Mais ça marche pas comme ça. Plus on monte, plus on tombe de haut.

Alors je me surveille. Et j'en parlerai à mon psy.


   
RépondreCitation
Melo
 Melo
(@malette)
Membre Moderator
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 3991
 

Tu as rien en si besoin?


   
RépondreCitation
Melo
 Melo
(@malette)
Membre Moderator
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 3991
 

Tu dors comment?

 


   
RépondreCitation
Meiose
(@meiose)
Trusted Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 98
 

J'ai du lorazepam pour me calmer en journée et pour dormir.

Je dors 7h30 par nuit, ni plus ni moins. Hier soir, claquée, je m'enbdors à 22h, ce matin 5h30 debout sans réveil.

Sans le lorazepam je passe ma nuit entre sommeil et eveil (je dirais une dizaine de fois par nuit), et cogitage à la limite des rêves lucides.


   
RépondreCitation
Melo
 Melo
(@malette)
Membre Moderator
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 3991
 

Bah c’est pas si mal 7h30. Je sais pas si on peut parler d’hypomanie si le sommeil n’est pas grandement perturbé? Je sais pas....


   
RépondreCitation
yannounnet
(@yannounnet)
Trusted Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 90
 

absurde c'était le mot que je cherchai quand j'ai parlé d'humour noir en effet plutôt de l'humour absurde mais d'ailleurs cette forme d'humour que l'on appelle absurde ne serait ce pas quelque part unr forme d'humour un peu "fou" ou comme on dit poliment absurde et oui si il y a bien une coconmitance entre les différents troubles psychologiques en effet ne peut on pas dire que 'labsurde" défini bien une forme de folie que je nommerai un problème de stabilité.

 

Ce message a été modifié Il y a 3 ans 2 fois paryannounnet

   
RépondreCitation
yannounnet
(@yannounnet)
Trusted Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 90
 

oh que oui je me répond à moi même trop fort enfin bof un chouillat délirant quand même c'est le cas de le dire.

L'autre jour j'ai rencontré une cannaissance qui chente et cmpose des chansons reggae je lui est pris deux CD pour 5 euros les deux uil m'a donné son contact sur youtube j'ai donc vu son clipe bon le fait qu'il connaissais bien mon prénom mais là pourquoi je ne sais je me suis présenté totalement c'est à dire que j'ai dit mon prénom et mon donc yann le coz celui ci me répond et bien tu as un nom qui parle et là grosse rigolade c'est la prelmière fois qu'on me la faisait aussi comment dire rigolotte yann celui qui a un prénom qui parle on dirait presque un nom indien d'amérique "yann celui qui a un nom qui parle" en naissant je daevais déjà savoir parler mais je me suis tu je ne l'ai dit à personne j'en ai rpofité de manière quasi perverse quel pieds de faire croir que l(on ne comprend pâs on n'a le droit à l'érreur super

Ce message a été modifié Il y a 3 ans paryannounnet

   
RépondreCitation
Meiose
(@meiose)
Trusted Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 98
 
Posté par: @malette

Bah c’est pas si mal 7h30. Je sais pas si on peut parler d’hypomanie si le sommeil n’est pas grandement perturbé? Je sais pas....

Moi non plus.

Mais en temps normal je dors 9h et il me faut de nombreux réveils pour me sortir la tête du c...


   
RépondreCitation
Meiose
(@meiose)
Trusted Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 98
 

C'est pas le seul signe.

Je parle et réagis très vite avec des intonations très marquées (on dirait un one-man show ou un animateur radio quand je réponds au telephone), et je fais même pas exprès.

J'ai une énergie de cinglé (on me l'a fait remarquer).

Je suis irritable voire colérique et en même temps j'ai beaucoup d'humour sur les choses qui ne m'atteignent pas. (De l'extérieur, je pense que ça me donne un côté "connasse" : tant que c'est le problèmes des autres ça me fait rire, mais si c'est moi je suis furieuse).

Grosse créativité (genre qui part dans tous les sens) quand il s'agit d'analyser des situations et de faire des parallèles historiques ou politiques, ou encore des métaphores. Je pense à plein de trucs farfelus, tout le temps.

Envie de parler de tout et n'importe quoi à tout le monde, d'envoyer des messages à tout un tas d'anciens collegues que j'ai pas revus depuis qu'ils ont quitté la boite.


   
RépondreCitation
kust
 kust
(@kust)
Famed Member
Inscription: Il y a 7 ans
Posts: 3055
 

Aucun effet sur les phases hautes le lamictal 


   
RépondreCitation
Page 1083 / 1175
Annonce
Annonce
Annonce