Vivre son couple da...
 
Notifications
Retirer tout

Vivre son couple dans la bipolarité

7 Posts
5 Utilisateurs
0 Likes
3,116 Vu
Laurence
(@demoisellelo)
New Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 1
Début du sujet  

Bonjour, je suis nouvelle alors désolée du pavé! 🙂

Je m'appelle Laurence, 25 ans, diagnostiquée Bipolaire 2 (à tendance cyclothymique en fonction du contexte, stress etc.) depuis 2 semaines, après 7 mois chez mon psychologue.

J'étais d'abord allé consulter car un jour j'ai pété un plomb : en couple depuis 6 mois et royalement amoureuse (je crois comprendre maintenant que en fait j'étais en clair phase d'hypomanie). Un matin, après une très grosse engueulade avec mon copain je me réveille et PAF doutes obsessionnels sur mon couple et sur mes sentiments. ça n'a pas changé depuis 7 mois (nous sommes toujours ensemble). Mais maintenant, le diagnostique m'aide à comprendre certaines choses.

Je me posais donc la question, pour vous comment se passent le couple, le sentiment amoureux etc? Car depuis ces 7 mois j'ai quelques phases (1 ou 2 jours max, avec trois semaines de "down" entre, donc super motivant.....) où je suis bien, de bonne humeur et là du coup pas de doute, rien. Par contre le reste du temps des doutes, ou alors une envie de fuir, je me sens blasée, je lui trouve tous les défauts du monde....

Bref. La joie.

Des gens pour m'éclairer?

Merci d'avance 🙂

Laurence


   
Citation
Nath
 Nath
(@nath8)
Membre Moderator
Inscription: Il y a 5 ans
Posts: 901
 

Bonjour Laurence, 

Annonce

Bienvenue sur ce site. 🙂

Je ne peux témoigner qu'en tant qu'aidante. Mon chéri est bipolaire. Il ne me le dit pas, mais je le devine : quand il est en phase down, ses sentiments sont anesthésiés, il pense ne plus m'aimer. Toute son énergie est concentrée sur sa souffrance à combattre. Alors pour éviter de me dire des choses qui mettraient en péril notre histoire, il s'enferme dans un silence (facile avec 300 km qui nous séparent) qui peut durer plusieurs jours, voire plusieurs semaines. Puis, petit à petit, il refait surface et tout rentre dans l'ordre entre nous.

Je ne sais pas si j'ai pu t'aider un tout p'tit peu 😉


   
RépondreCitation
Laurent
(@lo9761)
Noble Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 1813
 

Bonjour Laurence et bienvenue, 

Effectivement si tu es bipolaire, tu as des changements d'humeurs qui sont independants de ta relation amoureuse mais qui vont l'affecter inevitablement, ton cheri pourrait aussi ne pas comprendre et se lasser.

Pour prendre les devants, il faut bien que tu te traites en prenant tes medicaments regulateurs d'humeurs et peut-être aussi entamer une psychothérapie pour mieux te connaitre et gagner en confiance. Il existe des cours de psychoeducation à suivre seule ou en couple pour apprendre a connaitre la maladie, pour ne pas en avoir peur.

Ton plus gros risque est de perdre ton amoureux et/ou la depression. Si ca devait arriver, sache qu'il y aura toujours quelqu'un après, que ce ne serait qu'une étape necessaire mais si tu ne veux pas de regrets, suis les conseils de ton psy a la lettre (prise de medocs, psychoeducation puis psychotherapie). Tu n'auras rien a te reprocher...

Bon courage Laurence!


   
RépondreCitation
Laurent
(@lo9761)
Noble Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 1813
 
Posté par: Nath

Bonjour Laurence, 

Bienvenue sur ce site. 🙂

Je ne peux témoigner qu'en tant qu'aidante. Mon chéri est bipolaire. Il ne me le dit pas, mais je le devine : quand il est en phase down, ses sentiments sont anesthésiés, il pense ne plus m'aimer. Toute son énergie est concentrée sur sa souffrance à combattre. Alors pour éviter de me dire des choses qui mettraient en péril notre histoire, il s'enferme dans un silence (facile avec 300 km qui nous séparent) qui peut durer plusieurs jours, voire plusieurs semaines. Puis, petit à petit, il refait surface et tout rentre dans l'ordre entre nous.

Je ne sais pas si j'ai pu t'aider un tout p'tit peu 😉

Salut Nath!

Ton cheri est à 300km!!! (Je ne savais pas, ah oui lui paris toi bouseuse lol😉)

Laurence, chaque bipolaire est unique et le cheri de Nath est peut-etre plus âgé que toi ou plus sévère dans ses phases down. 

La souffrance d'un depressif vient pour moi de son incapacité a exprimer un sensiment lointain qui l'attriste, et donc un manque de comprehension des proches voir de soi-meme, un sentiment de tout est foutu il y a plus rien a faire ("avec le temps va, avec le temps va tout s'en va"...) , ce pourquoi une psychothérapie peut etre utile.

Tu as 25 ans toi, laurence, souviens toi tes pensées en phase down, parle en a ton psychothérapeute. 


   
RépondreCitation
Nath
 Nath
(@nath8)
Membre Moderator
Inscription: Il y a 5 ans
Posts: 901
 
Posté par: Laurent
Posté par: Nath

Bonjour Laurence, 

Bienvenue sur ce site. 🙂

Je ne peux témoigner qu'en tant qu'aidante. Mon chéri est bipolaire. Il ne me le dit pas, mais je le devine : quand il est en phase down, ses sentiments sont anesthésiés, il pense ne plus m'aimer. Toute son énergie est concentrée sur sa souffrance à combattre. Alors pour éviter de me dire des choses qui mettraient en péril notre histoire, il s'enferme dans un silence (facile avec 300 km qui nous séparent) qui peut durer plusieurs jours, voire plusieurs semaines. Puis, petit à petit, il refait surface et tout rentre dans l'ordre entre nous.

Je ne sais pas si j'ai pu t'aider un tout p'tit peu 😉

Salut Nath!

Ton cheri est à 300km!!! (Je ne savais pas, ah oui lui paris toi bouseuse lol😉)

Laurence, chaque bipolaire est unique et le cheri de Nath est peut-etre plus âgé que toi ou plus sévère dans ses phases down. 

La souffrance d'un depressif vient pour moi de son incapacité a exprimer un sensiment lointain qui l'attriste, et donc un manque de comprehension des proches voir de soi-meme, un sentiment de tout est foutu il y a plus rien a faire ("avec le temps va, avec le temps va tout s'en va"...) , ce pourquoi une psychothérapie peut etre utile.

Tu as 25 ans toi, laurence, souviens toi tes pensées en phase down, parle en a ton psychothérapeute. 

Oui, mon chéri est un sal'parigot de mes deux ! 😛

Et oui, il est bien plus âgé que Laurence et connait de sévères phases down, mais des phases up quasi inexistantes.

Je voulais juste rajouter que les aidants doivent absolument se renseigner un maximum sur la maladie pour aider au  mieux leurs proches, voire même à consulter eux mêmes pour ne pas se laisser aspirer aussi par la dépression.

Mais tout n'est pas que noir ou gris, hein ! Tellement de bons moments partagés, de complicité, de fou rire 🙂


   
RépondreCitation
Christelle
(@tit29)
Reputable Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 460
 

Bonjour Laurence,

Je suis dans le même cas que toi. Dans mes phases dons,j'ai mes sentiments comme anesthesiés,je doute énormément. Cela fait maintenant plus de 4ans que je suis avec mon chéri. Nous nous sommes installés ensemble au bout de 3ans. Mais au bout d'à peine un an,il a décidé de se reprendre un appart,en partie à cause de mon humeur instable qui le faisait "péter les plombs". C'était ça ou la rupture définitive... depuis ça va mieux,on se voit mais j'essaie de le voir principalement quand je suis en forme! 

Avant hier je lui ai fait part de mon diagnostique ( bipo type 2) mais pour l'instant il est dans le déni... J espère quand même qu' il se renseignera un peu sur le sujet.

Je prends mon traitement tous les jours pour pouvoir me stabiliser pour moi bien-sûr mais aussi pour ne plus le faire souffrir car je lui en ai vraiment fait voir de toutes les couleurs!!


   
RépondreCitation
AMELIE
(@cotame)
Active Member
Inscription: Il y a 6 ans
Posts: 11
 

Bonjour,

Et oui pareil ici ça fait un an que je suis en couple et régulièrement des phase de doute alors qu'à d'autre j'ai la certitude d'avoir trouvé la perle rare...

Il faut s'accrocher, se dire que ça va passer et bien respirer

Ici mon ami est au courant mais pas sûre qu'il mesure bien l'étendu de la maladie. C'est dur de le faire souffrir mais ça ne se contrôle pas si facilement 


   
RépondreCitation
Annonce
Annonce
Annonce