Forum des bipotes

1er contact  

 

silvereye95
(@silvereye95)
Micro Bipo
Inscription: Il y a 1 mois
Msg: 3
16/08/2019 3:25  

Bonjour à tous, je m'appelle Nasser, j'ai bientôt 33 ans, et j'ai été récemment diagnostiqué pour un trouble de la personnalité borderline sévère le mois dernier par mon psy. Ce n'est pas facile d'en parler mais je souhaitais partager ce trouble psychiatrique avec la communauté de ce forum afin d'échanger et de discuter sur le sujet.

Si des personnes pouvaient partager leur expérience avec moi je suis preneur, je ne sais pas vraiment par où commencer mais je suis ouvert à la discussion en tout cas.

A bientôt..


Citer
kust
 kust
(@kust)
Super Bipote
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 1759
16/08/2019 3:36  

bonjour, ça fait combien de temps que vous êtes borderline ?

Healthy Boy


RéponseCiter
Croco
(@crocolil)
Super Bipote
Inscription: Il y a 4 mois
Msg: 1461
16/08/2019 4:51  

Bonjour, 

Sur quels symptômes se sont-ils basés pour vous diagnostiquer borderline?

 

il se peut que vous détestiez quelque chose alors que c’est un bien pour vous . Et il se peut que vous aimiez une chose alors qu’elle vous est néfaste .


RéponseCiter
silvereye95
(@silvereye95)
Micro Bipo
Inscription: Il y a 1 mois
Msg: 3
17/08/2019 7:51  

Depuis l enfance on va dire. J ai subi des traumatismes et des carences affectives 


RéponseCiter
silvereye95
(@silvereye95)
Micro Bipo
Inscription: Il y a 1 mois
Msg: 3
17/08/2019 7:53  

@crocolil

Des accès d aggressivité, de colère et de violence, des troubles de l humeur, un grand sentiment de vide et d ennui. Ma relation de couple est hyper chaotique à cause de tout cela


RéponseCiter
Bebouts
(@bebouts)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 1 mois
Msg: 265
17/08/2019 5:06  

Calme cool zen, fais comme Sarkozy prends du Lexomil 

Moi moche et gentil


RéponseCiter
Lenore
(@lenore)
Petit Bipolaire
Inscription: Il y a 2 mois
Msg: 75
18/08/2019 10:21  

Bienvenue à toi ! N'hésite pas à fouiller un peu dans le forum, il y a une partie pour les troubles de la personnalité Borderline justement 🙂 Et bon courage !

"Il ne peut y avoir de beauté exquise sans une certaine mesure d'étrangeté." (Edgar A. Poe)


RéponseCiter
Eternitia
(@eternitia)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 12
19/08/2019 8:20  

Bonjour, je m'appele Carole. J'assume à demi cette étiquette... Enfin en bonne bipolaire qui se respecte un jour je ne vais pas avoir de soucis à le verbaliser et il y a d'autres jours où il est plus difficile de le dire! Je souhaiterai échanger car beaucoup de mouvements à venir pour moi! Je suis diagnostiquée depuis un peu plus de 2 ans après une grosse phase dépressive, 6 mois d'arrêt de travail, une hospitalisation, 10kg de perdus sans raison apparente! Moi qui suis toujours à 1000, pourquoi je suis au fond du trou, je ne me sens pas bien du tout mais pourquoi?? Pour finir, je viens d'aboutir ma reconversion professionnelle car la maladie m'a conduite à une inaptitude sur mon ancien métier d'aide-médico psychologique: trop d'empathie, difficulté à prendre le recul nécessaire... Je peux maintenant reprendre mes projets personnels... Et là il y a du chemin à faire! Avec mon ami, nous avons un désir d'enfant mon psychiatre m'a parlé de grossesse à risque et de suivi rapproché... Cela fait 4 jours que j'ai totalement arrêté mes traitements (par diminution bien entendu, 1 fois pas 2 fois la même erreur!). Je le sens au fond de moi que ça remue mais je gère! J'était sous dépamide, venlafaxine et alprazolam en si besoin, j'entame donc mon sevrage avant d'arrêter la pillule! Mais... j'ai encore une autre étape à passer avant l'arrêt de celle-ci... Je suis consommatrice de cannabis quotidienne (seulement le soir lorsque je ne sors plus de chez moi car j'ai honte mais je crois être accro depuis maintenant 8 ans, ça me fait du mal mais ça me fait du bien...). Je fume environ 3 à 6 joints par soir et j'appréhende d'arrêter mais il le faut! Voilà la maladie, la grossesse, la crainte de la génétique, l'arrêt de traitement, le cannabis. J'aimerais pouvoir échanger avec des personnes qui ont un parcours similaire au mien pour avoir des conseils, être rassurée... Je vous remercie par avance de m'avoir lu 😊


RéponseCiter
Elo
 Elo
(@eloossh)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 6 mois
Msg: 3536
19/08/2019 8:37  

Salut!

pour les traitements je crois que l’abilify est une option quand il y a une grossesse envisagée. Pour le cannabis c pas facile. Il va falloir diminuer progressivement les doses dans les pétards  et le nombre et ensuite arrêter. Moi c ce que j’ai fais en tout cas.

bon courage à toi 😉

On vit avec un coeur trop plein dans un monde trop vide. Et sans avoir usé de rien, on est désabusés de tout


RéponseCiter
Eternitia
(@eternitia)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 12
20/08/2019 1:21  

@eloossh

Merci pour ta réponse et ton témoignage, je vais me permettre de raconter ma vie ça va me détendre... En effet, je n'ai pas de confident(e) à qui livrer mes ressentis et lorsque je vois mon psychiatre ça ne vient jamais car c'est "une bonne journée" alors j'écris lorsque j'en ressens le besoin, ça glisse et ça me vide. Il faut savoir que lorsque je me sens bien, j'ai beaucoup de mal à expliquer comment je me sens lorsque je ne suis pas bien. BREF, je sors d'un repas pour les 25 ans de mon petit frère, nous étions 4: ma mère, mes 2 petits frères et moi même... Le repas se déroule sans prise de tête top et là 10 minutes avant la fin de la soirée alors que nous jouons à la belote ma mère part en fou rire suite à une réflexion de mon frère de 25 ans, il a bu (oui il aime bien/trop ça...) et de ne pas comprendre la raison de ce fou rire, pensant qu'on se foutait de sa gueule il s'est braqué, est monté, une tension s'est installée... Je suis de nature hypersensible mais ayant arreté mon traitement depuis 4 jours j'ai vite ressentie les tremblements, les palpitations et j'ai explosé en rappelant que j'avais une patho hypersensible et que j'ai arreté mon traitement il y a seulement 4 jours donc à fleur de peau +++... Pour réponse: à chaque fois tu nous le rappelle... Certes mais je n'aurais pas besoin de le rappeller si ça ne partait pas en vrille à chaque repas de famille... Je me sens trop souvent comme une soupape, une bombe à retardement prête à vriller au moindre évènement, qui me fait dire que si un jour je perds le controle je craindrai mes propres comportements... Concernant les idées suicidaires, je n'en ai plus l'envie mais j'y pense quand même toujours, comme si ça arriverait bien un jour, je scénarise parfois dans ma tête, je cherche souvent un sens à la vie, j'ai du mal à vraiment prendre du plaisir et me sentir épanouïe. Lorsque j'ai dis à ma mère que je n'avais plus de traitement depuis 4 jours et que je le sentais même si je gère au fond de moi, elle m'a fait comprendre qu'il fallait que je fasse des efforts, prenne sur moi pour redescendre... Moi qui me sent fière d'être sans traitement pffff... Suis-je égoïste, incomprise..? Blabla du soir bonsoir...

Sinon je suis ravis de pouvoir échanger avec des personnes pouvant certainement comprendre ces excès d'émotions qui découlent sur des comportements pas toujours adaptés...

Pour te répondre Elo, l'abilify a été testé avant le dépamide, tout comme le lamictal et tout un tas d'anti-psychotiques qui n'ont fait que me tirer un peu plus vers le bas. J'ai dis stop aux essais à gogo qui je l'ai cru allait me faire exploser les nerfs/le cerveau je ne sais trop... Il me restait à opter pour le lithium ou le dépamide. Je préfère et mon psychiatre pense qu'une grossesse sans traitement est faisable! Pour le cannabis, je suis une personne radicale "tout ou rien", je prévois d'arrêter dans la semaine...

Enfin, je ne sais pas si ce forum sert à vider son sac et si mes propos sont les bienvenus alors si je suis à côté de la plaque et que mes écrits ne sont pas adaptés ou pas dans la bonne rubrique n'hésitez pas à me le signaler et à me guider 🙂


RéponseCiter
Elo
 Elo
(@eloossh)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 6 mois
Msg: 3536
20/08/2019 8:52  

Ce forum est là justement pour vider son sac 🙂

cela dit je te déconseille d’arrêter là pétard en tout ou rien parce que si tu fumes je suppose que c pour décompresser, calmer tes angoisses non?

en tout cas moi c était pour ça.

 

On vit avec un coeur trop plein dans un monde trop vide. Et sans avoir usé de rien, on est désabusés de tout


RéponseCiter
kust
 kust
(@kust)
Super Bipote
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 1759
20/08/2019 9:31  

@eternitia

je sais pas d où ça sort cette histoire d hypersensible chez les bipolaires mais c est vraiment une catastrophe :/ ; c est Absolu ment pas ce que vous pensez

les psychotropes et le cannabis ca va pas trop ensemble et la prise de cannabis peut tout à fait annuler les effets positifs des psychotropes donc si vous avez pris les deux en même temps y a aucune conclusion à en tirer

y a pas un seul traitement psychiatrique qui vous massacrera la cervelle de façon aussi importante que le cannabis, c est bizzare d avoir choisi d arreter les medocs avant le cannabis : D

je ne vois aucune fierté à ne pas prendre de traitement, si vous pouvez développer ç est chouette 

Healthy Boy


RéponseCiter
Lenore
(@lenore)
Petit Bipolaire
Inscription: Il y a 2 mois
Msg: 75
20/08/2019 11:27  

Bienvenue Eternitia ! En te souhaitant bon courage pour ton projet 🙂

"Il ne peut y avoir de beauté exquise sans une certaine mesure d'étrangeté." (Edgar A. Poe)


Eternitia ont aimé
RéponseCiter
Eternitia
(@eternitia)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 12
20/08/2019 11:43  

@eloossh

Bonjour Elo, je fume car ça me donne l'impression de me faire du bien mais après 8 ans il s'agit d'une habitude, de ma routine quotidienne qui me rassure je pense... Mes derniers ce soir, je le tente demain de cette façon car nous fumons à 2 (avec mon ami) et nous arrètons ensemble!


RéponseCiter
Eternitia
(@eternitia)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 12
20/08/2019 12:05  

@kust


Bonjour, je tiens à vous dire que j'ai trouvé votre premier message un peu virulant... 😕

Je parle d'hypersensibilité car certains bipolaires préfèrent se dire hypersensibles et je suis bipolaire mais avant ça j'ai toujours été hypersensible : émotions décuplées (colère, tristesse, joie) et empathie +++. Mes émotions qui découlent sur mes comportements ne sont pas toujours adaptés et je pense peut être que le trouble bipolaire commence ici... Je pense, je n'affirme rien, je donne seulement mon ressenti.

Qu'entendez vous par il n'y en a aucune conclusion à en tirer entre prise de traitement et consommation de cannabis? Il faut savoir que j'avais arreté de fumer pendant mon hospitalisation et que c'est à ce moment que le dépamide a été mis en place puis semblé fonctionner par rapport à tous les autres anti-psychotiques essayés. J'ai ensuite repris quelques mois après à fumer. Mon psychiatre sait que je consomme, il m'a bien indiqué que ce n'était pas le top avec les traitements, ça pouvait le fausser, je le sais. Je suis suivi par un psychiatre du public, un rdv tous les 3 mois environ.

Concernant l'arrêt du traitement et du cannabis, j'ai préféré arrèter le traitement en premier car psychologiquement cela me semblait plus simple, me demanderais moins d'efforts que le cannabis mais je sais que le traitement m'a sorti du "trou". J'ai également arreté mes traitements seule et d'un coup il y a quelques années et ce fut une écatombe donc j'appréhendais aujourd'hui de ne plus avoir de traitement et oui ça me rend fière de ne plus prendre de traitement depuis 5 jours et de réussir à vivre, désolée si ça parait fou mais c'est un pas en avant pour mes projets personnels alors si je peux entamer une grossesse sans traitement, juste en prenant sur moi en favorisant la relaxation, les échanges avec les pros de santé et tout autres choses me rend fière, j'avance et ça me donne de nouveaux buts 🙂


 


RéponseCiter
Eternitia
(@eternitia)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 12
20/08/2019 12:09  

@lenore

Bonjour, merci pour votre message de bienvenu et votre bienveillance 😊

 

Lenore ont aimé
RéponseCiter
Lenore
(@lenore)
Petit Bipolaire
Inscription: Il y a 2 mois
Msg: 75
20/08/2019 1:08  

La grossesse sans traitement est possible, tenir à un beau projet comme celui-ci est un beau pas en avant ! J'espère sincèrement que tu y arriveras 🙂

"Il ne peut y avoir de beauté exquise sans une certaine mesure d'étrangeté." (Edgar A. Poe)


Eternitia ont aimé
RéponseCiter
kust
 kust
(@kust)
Super Bipote
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 1759
21/08/2019 12:36  
Posté par: @eternitia

@kust


Bonjour, je tiens à vous dire que j'ai trouvé votre premier message un peu virulant... 😕

il faut pas, j ai pas trop de temps et je donne pas dans la thérapie de soutien, d autres ici s en chargent

Je parle d'hypersensibilité car certains bipolaires préfèrent se dire hypersensibles et je suis bipolaire mais avant ça j'ai toujours été hypersensible : émotions décuplées (colère, tristesse, joie) et empathie +++. Mes émotions qui découlent sur mes comportements ne sont pas toujours adaptés et je pense peut être que le trouble bipolaire commence ici... Je pense, je n'affirme rien, je donne seulement mon ressenti.

l hypersensibilité dont vous parlez n a rien à voir avec la bipolarité 

bipolaire c est une maladie grave

l hymeremotivite c est un trait de personnalité 

Qu'entendez vous par il n'y en a aucune conclusion à en tirer entre prise de traitement et consommation de cannabis? Il faut savoir que j'avais arreté de fumer pendant mon hospitalisation et que c'est à ce moment que le dépamide a été mis en place puis semblé fonctionner par rapport à tous les autres anti-psychotiques essayés. J'ai ensuite repris quelques mois après à fumer. Mon psychiatre sait que je consomme, il m'a bien indiqué que ce n'était pas le top avec les traitements, ça pouvait le fausser, je le sais. Je suis suivi par un psychiatre du public, un rdv tous les 3 mois environ.

bah que ça pouvait - voir sur ça VA fausser, donc vous savez déjà visiblement 

Concernant l'arrêt du traitement et du cannabis, j'ai préféré arrèter le traitement en premier car psychologiquement cela me semblait plus simple,

erreur

me demanderais moins d'efforts que le cannabis mais je sais que le traitement m'a sorti du "trou". J'ai également arreté mes traitements seule et d'un coup il y a quelques années et ce fut une écatombe donc j'appréhendais aujourd'hui de ne plus avoir de traitement et oui ça me rend fière de ne plus prendre de traitement depuis 5 jours et de réussir à vivre, désolée si ça parait fou mais c'est un pas en avant pour mes projets personnels alors si je peux entamer une grossesse sans traitement, juste en prenant sur moi en favorisant la relaxation, les échanges avec les pros de santé et tout autres choses me rend fière, j'avance et ça me donne de nouveaux buts 🙂


 

c est chouette pour vous mais j ai toujours pas compris pourquoi vous étiez fière d arrêter ou pourquoi c était un pas en avant pour vos projets 

c est pas une question piège hein je me demande juste

Healthy Boy


RéponseCiter

J'aime, je partage et je tweet Le Bipolaire : C'est gratuit !

  
En travaux

Veuillez Connexion ou Inscription