Notifications
Retirer tout

BDA ou troubles ni polaire

Page 4 / 4
 

ver00
(@ver00)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 3016
 

NooN, Oui la cohérence est à tous, mais certains sont plus doués que d'autres pour la déceler . Les psychiatres traquent l'incohérence tous les jours, ils sont experts, car quelquefois, elle est difficile à détecter .Il y a des petits malins, n'est ce pas ? Bref, je ne vais pas philosopher ce soir, je suis fatiguée d'hier, et lasse de me battre contre des montagnes . En tout cas, merci pour cet échange, il montre ton intérêt, et ça me fait plaisir .  


RépondreCitation
kust
 kust
(@kust)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 5 ans
Posts: 3055
 
Posté par: @noon

@ver00 

Posté par: @ver00

La cohérence est peut être la science des psychiatres ?

La cohérence n'est pas l'apanage de la psychiatrie, elle est utilisée par tout le monde. Toi qui aime la philo, je (mon avis) dirais même qu'elle est la fille de la logique.

Son absence est une façon de débusquer les menteurs, par exemple. 

 

Ou les gens bourrés 😀


RépondreCitation
NooN
 NooN
(@noon)
Jeune Bipote
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 895
 
Posté par: @kust

Ou les gens bourrés 👍 

🤣 🤣 🤣 

Euh... c'est pas sympa Kust. C'est pas bien de me faire sourire comme ça 🙃 

 

Posté par: @ver00

En tout cas, merci pour cet échange, il montre ton intérêt,

Ver00, blague kustienne à part et quoiqu’on en dise, prends soin de toi 👍 


ver00 aime
RépondreCitation
ver00
(@ver00)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 3016
 

Je suis fatiguée, c'est bon signe, mais aussi lasse de me battre contre des montagnes Kustiennes .....Il a toujours raison, il a la science pour lui actuellement, mais les temps changent, heureusement , je vais continuer mon travail de fourmi dans la jungle existentielle , c'est une forme de croyance, chacun est libre de croire en ce qu'il veut, je ne suis pas un gourou .


RépondreCitation
Veusty
(@veusty)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 1 an
Posts: 11
Début du sujet  

@nanatalie 

salut nat’ désolé de répondre si tardivement. Y’a eu du mouvement entre temps dis donc 🙂 

on a un traitement similaire, j’en suis à 2cp de lithium et 5mg d’olanzpine, que l’on devrait arrêter bientôt. Ce qui me frustre c’est que j’avais espoir que le fait que je ne parle pas, n’ai pas d’idées, d’envies ou d’émotions pouvait venir du traitement, mais tu as le même et aucun de ces symptômes, cela vient sûrement des séquelles de la bda... 

tes angoisses ne doivent pas être évidentes à gérer parfois, car obliger de prendre la voiture, l’autoroute.. j’espère que tu vis dans une région ensoleillée pour éviter au max le mauvais temps 🙂 

Et j’espère aussi que tu arrives à profiter de ton cheval ces jours ci, sans trop de pression et que tu arrives à y prendre du plaisir ! 

mes angoisses sont d’ordre social, comme je t’ai dis je n’arrive pas à tenir une conversation normale ce qui fait que j’évite de voir du monde, je m’isole, et j’angoisse de croiser quelqu’un que je connais en me disant « qu’est ce que je vais pouvoir lui dire...! » c’est vraiment handicapant car le lien social c’est la base de la vie mince.. 🙁 

 

En tout cas tu as l’air d’avoir un suivi complet c’est cool, tu me donnes envie de tester un thérapeute, peut être qu’il pourra m’aider à comprendre ce qui m’arrive. J’hésite à voir un psychologue également pour pouvoir me confier un peu, et avoir son avis sur ma bda qui est partie bien loin MDR.. le soucis du psychiatre qui est la seule personne que je consulte pour le moment c’est qu’il n’y a pas bcp d’échange, cest le traitement et basta. Hormis le fait qu’elle me dit « ça va revenir j’en suis sûr » mouais.. 

 

comme tu dis j’ai perdue confiance en moi, étant donné que je ne parle plus, je me sens super diminué. Espérons que le temps arrange les choses. 

merci à toi et courage à tous les bipotes qui luttent ! 


RépondreCitation
viens on change
(@viens-on-change)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 1 an
Posts: 15
 

@veusty Exactement, comme si mon cerveau ne produisé plus de nouvelles idées, pensées , émotions. ça a été compliqué à vivre et j'ai beaucoup travailler sur moi pour l'accepter et le surpasser. Aujourd'hui j'en suis libéré. Je garde simplement une fatigue de fond génante mais pas handicapante


Veusty aime
RépondreCitation
Ysee
 Ysee
(@ysee)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 1 an
Posts: 13
 

@veusty @viens-on-change

J'ai le même ressenti que vous sur cette impression de cerveau vide, dénué d'idées. Et parfois au travail c'est compliqué parce qu'on va me demander mon avis sur quelque chose et j'ai juste rien à apporter parce que j'en pense rien.
Quand j'observe les gens autour de moi qui parlent, ils ont l'air d'avoir plein d'idées qui fusent, du coup je me compare et c'est la déprime.
Tout ça m'amène à une petite anxiété sociale, qui se gère malgré tout.
Ce qui me handicape au plus haut point, c'est plutôt que mon cerveau, mes neurones sont ralentis et j'ai du mal à comprendre ce qu'on me dit, à cerner les idées des autres et à comprendre où ils veulent en venir. A l'oral quand les propos s'enchaînent je perds le fil très vite comme si mon cerveau n'avait pas le temps de traiter l'info et se retrouve submergé. C'est pas juste une impression, ça a été objectivé par un bilan neuropsy. J'ai fait de la remédiation cognitive mais ça n'a rien donné. Pas simple tout ça...

 


RépondreCitation
Veusty
(@veusty)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 1 an
Posts: 11
Début du sujet  

@ysee salut, 

 

navré de lire que tu as aussi ces symptômes, moi aussi ça me déprime de voir avec quelle facilité les gens parlent et ont des idées, ça me fait sentir différent et inférieur.. C’est dur à vivre 

J’imagine qu’à ton boulot ça doit être handicapant, et ça fait sentir mal à l’aise lorsque l’on te demande ton avis mais que tu n’en pense simplement rien.. 

il faudrait que je fasse ce bilan neuropsy, c’est le psychiatre qui le prescrit ? 

Depuis quand à tu ces troubles cognitifs ? Et en quoi consiste la remediation cognitive ? 

Certains ont réussi à retrouver leurs sensations, espérons que ce soit le cas pour nous aussi meme si ça fait déjà 1 an de mon côté. 

je ne sais pas toi mais j’ai l’impression de ne pas ressentir d’émotions, comme si tout me passait au dessus de la tête, rien ne me donne envie, même des choses simples que j’aimais comme se balader ou faire de la moto. Pas simple tout ça comme tu dis.. 


RépondreCitation
Ysee
 Ysee
(@ysee)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 1 an
Posts: 13
 

@veusty

Niveau boulot en effet je cible des boulots où il n'y a pas trop de réflexion, d'échanges, ni de réunion. J'ai déjà été virée d'un taf à cause de ça donc depuis je me dirige vers des jobs qui ne me prennent pas trop la tête et qui me font m'épanouir un minimum, quitte à être payée moins, je vise vraiment mon bien-être.

Pour le bilan neuropsy, je l'ai fait directement en prenant rdv chez une neuropsychologue en libéral. Tu n'as pas besoin de prescription mais sache que ce n'est pas remboursé et ça coûte 400€ (certaines mutuelles peuvent prendre en charge une partie faut se renseigner).

Ces troubles cognitifs je les ai depuis ma 1ère BDA (j'ai eu 2 épisodes). Je pensais que ça irait mieux avec le temps mais la dernière date d'il y a 2 ans et je vois pas d'évolution. Mon psychiatre me dit que c'est du à la maladie, ça fait partie du package disons. Le livre de Marc Masson sur les troubles bipolaires va dans ce sens aussi, il parle de "symptômes résiduels" du trouble qui persistent même en période intercritique.

La remédiation cognitive en gros ce sont des séances où tu fais des exercices dans les domaines où tu as des difficultés par exemple la mémoire. L'idée c'est d'apprendre des stratégies pour être plus performant. Moi par exemple pour la mémoire et l'attention, la psy me faisait lire des articles, écouter des podcasts ou regarder des extraits de film ou séries pour lui restituer ce que j'avais compris/retenu.

Pour les émotions, je crois que ça va de mon côté. Mais c'est vrai qu'après une BDA, on a vécu des choses tellement folles et ressenti les choses si intensément qu'on peut se sentir éteint.

Je pense que tu peux te donner encore un peu de temps, à l'hôpital les psychiatres parlaient de 1 an et demi en moyenne de convalescence pour se remettre d'une BDA, mais ça peut être plus long.


RépondreCitation
viens on change
(@viens-on-change)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 1 an
Posts: 15
 

@ysee ok, merci pour ton témoignage.

Je sais que lorsque j'avais ces mêmes problèmes j'étais complétement focalisé dessus et comme toi je me suis pas mal comparait.

Ce qui m'a aidé c'est de me lacher un peu la grappe.

Concrêtement ça veut dire que lorsque je me rend compte que je me compare et culpabilise à ce sujet, je prends le reflexe de me dire : ok, j'ai ce probleme, ça me gene, c'est handicapant mais je n'ai pas d'autre alternative a ma disposition (pour le moment) pour faire autrement, je fais de mon mieux et je reste cool avec moi meme.

Pourquoi pas prendre une grande inspiration pour marquer le moment ou tu te rend compte que tu es dur avec toi meme et dérriere, être plus bienveillant envers toi.

Dans cet maladie, il me semble important d'apprendre à être bienveillant avec soi meme parceque souvent, même si les proches et les soignants le son, ça ne suffit pas. 

Peut etre que ce que je dis n'est pas cohérent et te semble innaplicable a ta situation, si c'est le cas, c'est ok, tu trouvera autre chose qui te correspond pour avancer 🙂

 


Ysee aime
RépondreCitation
Page 4 / 4
Annonce
Annonce
Annonce