Notifications
Retirer tout

Bipolaire type 3

17 Posts
8 Utilisateurs
4 Likes
1,465 Vu
Zorglub
(@zorglub)
Reputable Member
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 310
Début du sujet  

Bonjour,

Il y a 15 ans, j'ai fait une crise de la quarantaine maladroitement gérée par un antidépresseur qui m'a fait partir en hypomanie. Quelques années chaotiques plus tard, ça va mieux, je vis normalement, en dépit de quelques faiblesses (crises d'angoisse occasionnelles, anxiété récurrente) et j'aurais aimé avoir des témoignages de bipotes de type 3, s'il y en a par ici ? 


   
Citation
CleaDaria
(@cleadaria)
Reputable Member
Inscription: Il y a 5 ans
Posts: 274
 

Bonjour,

J'ai un parcours similaire ; après le suicide de ma sœur j'ai pris du deroxat et je suis partie dans une maxi hypomanie de 4 mois où j'ai fait n'importe quoi. Depuis je monte et je descends. J'ai essayé le Lamictal, suis actuellement sous Seroquel mais ça commence à ne plus marcher.

Avec le recul je me demande si je n'ai pas été bipolaire toute ma vie car j'ai fait de nombreuses dépressions avant la mort de ma sœur, j'ai eu des phases de vie pas très "raisonnables" où j'ai pris des décisions farfelues, et ma sœur a été diagnostiquée bipolaire avant d'être soupçonnée de schizophrenie.

Bref ce diagnostic type 3 parce que le deroxat m'avait carrément deshinibee, mais maintenant j'ai plus tendance à penser type 2.

Comme toi je vis avec beaucoup d'anxiété et parfois des crises d'angoisse costaudes.

Quelles sont tes interrogations ?

Bonne soirée 

Annonce

   
RépondreCitation
Mimi59
(@mimi59)
Eminent Member
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 20
 

Bonsoir,

Pareil pour moi, je viens d'etre diagnostiquée  à 49 ans.  Il y a 5 ans j'ai fais ce qu'on a cru etre un burnout car en effet j'etais surmenee par le travail. Je suis infirmière.  Tout allait relativement bien jusqu'en fevrier. Covid qui nous a épuisés  avec des horaires de malade et ma mère  qui declare un Alzheimer.  Bref  mon medecin traitant  m'a mis sous antidépresseur  et au bout de 7 jours, j,ai commencé  3 etre beaucoup trop speed, plus dormir, une vraie boule de feu. Heureusement  que j'etais en arret parce que  je debloquais grave. J'ai voulu exorciser ma maison parce que  je pensais qu'il y avait un poltergeist chez moi. En effet deux de mes ordi ont lâché  l'ame ainsi que ma machine à  laver  et la chaudiere. Pourtant je suis cartésienne et athées. ..j'etais plus moi. Je me croyais plus intelligente que les autres et j'etais égocentrique. Évidemment,  j'ai été  hospitalisée  et au bout de 3 semaines sous depamide je suis redevenue normale et j'ai la consigne de ne plus jamais prendre d'antidepresseur car mon psy m'a explqué  que ca me faisait l'effet de la cocaine. J'ai jamai pris de substances. Je ne suis pas encore expertes mes si tu as des questions, je peux te parlee de l'expérience. 


   
RépondreCitation
kust
 kust
(@kust)
Famed Member
Inscription: Il y a 7 ans
Posts: 3055
 
Posté par: @zorglub

Bonjour,

Il y a 15 ans, j'ai fait une crise de la quarantaine maladroitement gérée par un antidépresseur qui m'a fait partir en hypomanie. Quelques années chaotiques plus tard, ça va mieux, je vis normalement, en dépit de quelques faiblesses (crises d'angoisse occasionnelles, anxiété récurrente) et j'aurais aimé avoir des témoignages de bipotes de type 3, s'il y en a par ici ? 

Ca existe pas le type 3, ca repond a des exigences de recherche et de codage mais c est un trouble bipolaire comme un autre qui varie de fait en intensité, et qui est révélé par la prise de molecules serotoninergiques

 

Donc logé a la meme enseigne que les 2 autres types


   
RépondreCitation
Melo
 Melo
(@malette)
Membre Moderator
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 3991
 

Disons pour être plus claire Que au vu des disparités des bipolarités, les types n’ont pas vraiment de sens. Il y a trop de différences entre l’expressionnisme des symptômes.

alors peut importe les types 1-2-3.

Comme le dit kust le type 3 c’est juste pour dire que s’est révélé par un ad. Mais ça reste une bipolarité qui doit être traité comme n’importe quelle bipolarité.


   
kust reacted
RépondreCitation
Zorglub
(@zorglub)
Reputable Member
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 310
Début du sujet  

En fait la question sous-jacente c'était : est-ce que ce type 3 pourrait être moins "grave" que les autres types de bp ? C'est juste une question que je me pose parce que je vis relativement normalement, et avec un traitement très léger.


   
RépondreCitation
Melo
 Melo
(@malette)
Membre Moderator
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 3991
 

Il y a des bipolaires type 3 qui doivent sûrement faire des crises dite grave. Je ne pense pas qu’il y ait de lien entre le type et la gravité.


   
RépondreCitation
Zorglub
(@zorglub)
Reputable Member
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 310
Début du sujet  

Oui, en y réfléchissant je pense que tu as probablement raison 🙂


   
RépondreCitation
Melo
 Melo
(@malette)
Membre Moderator
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 3991
 

J’ai l’impression que quand on parle de type c’est surtout pour dire comment la maladie se manifeste plus que la gravité.

je suis pas sure de moi mais par exemple je le voie comme ça : type 1 se manifeste par des phases maniaques. Type II par des phases dépressives et type III se manifeste par la prise d’ad.

 


   
RépondreCitation
NooN
 NooN
(@noon)
Membre Moderator
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 895
 

- Type 1 : manie seule = diag

- Type 2 : hypo + dép = diag

De ce que j'ai lu, le type 3 est une trouble bipolaire "normal". Il est "simplement" induit par la prise d'AD (phase up). J'avais même vu des types 4 et 5, pour la cyclotomie et autres (le fameux spectre bipolaire). A chercher dans le DSM-V ou le CIM10.

Pour l'amplitude, la manie, c'est le type 1 qui se voit le mieux.

Concernant la sévérité de tous les types, elle varie selon les personnes.

 


   
RépondreCitation
Melo
 Melo
(@malette)
Membre Moderator
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 3991
 

@noon

on se rejoint un peu?

en type I on dit que la manie est explosive je crois.


   
RépondreCitation
NooN
 NooN
(@noon)
Membre Moderator
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 895
 

@malette

On se rejoint, les types 2 sont même plus dépressifs que les type 1, les veinards.

Pour les types 3, il doit bien y avoir des variations genre up/down. Sont-il des maniaques ou des hypo révélés par AD ? Les deux sont possibles à mon humble avis. Bref, des bipo en somme.

Posté par: @malette

en type I on dit que la manie est explosive je crois.

On dit aussi bruyante. D'un côté, si elles sont explosives...


   
Melo reacted
RépondreCitation
Mosis
(@mosis)
Reputable Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 495
 
Posté par: @mimi59

Bonsoir,

Pareil pour moi, je viens d'etre diagnostiquée  à 49 ans.  Il y a 5 ans j'ai fais ce qu'on a cru etre un burnout car en effet j'etais surmenee par le travail. Je suis infirmière.  Tout allait relativement bien jusqu'en fevrier. Covid qui nous a épuisés  avec des horaires de malade et ma mère  qui declare un Alzheimer.  Bref  mon medecin traitant  m'a mis sous antidépresseur  et au bout de 7 jours, j,ai commencé  3 etre beaucoup trop speed, plus dormir, une vraie boule de feu. Heureusement  que j'etais en arret parce que  je debloquais grave. J'ai voulu exorciser ma maison parce que  je pensais qu'il y avait un poltergeist chez moi. En effet deux de mes ordi ont lâché  l'ame ainsi que ma machine à  laver  et la chaudiere. Pourtant je suis cartésienne et athées. ..j'etais plus moi. Je me croyais plus intelligente que les autres et j'etais égocentrique. Évidemment,  j'ai été  hospitalisée  et au bout de 3 semaines sous depamide je suis redevenue normale et j'ai la consigne de ne plus jamais prendre d'antidepresseur car mon psy m'a explqué  que ca me faisait l'effet de la cocaine. J'ai jamai pris de substances. Je ne suis pas encore expertes mes si tu as des questions, je peux te parlee de l'expérience. 

Bonjour, 

Une question, tu n'avais aucun symptôme maniaque ou psychotique avant démarrage de l'antidepresseur ? 


   
RépondreCitation
Mimi59
(@mimi59)
Eminent Member
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 20
 

@mosis-7,non je n'avais pas de symptômes.  J'ai juste  toujours  etée insomniaque. 


   
Mosis reacted
RépondreCitation
kust
 kust
(@kust)
Famed Member
Inscription: Il y a 7 ans
Posts: 3055
 
Posté par: @malette

J’ai l’impression que quand on parle de type c’est surtout pour dire comment la maladie se manifeste plus que la gravité.

je suis pas sure de moi mais par exemple je le voie comme ça : type 1 se manifeste par des phases maniaques. Type II par des phases dépressives et type III se manifeste par la prise d’ad.

 

C est ca

Le pronostic et le traitement est décidé par beaucoip plus d autres facteurs que les types


   
Melo reacted
RépondreCitation
ver00
(@ver00)
Famed Member
Inscription: Il y a 6 ans
Posts: 3016
 
Posté par: @kust
Posté par: @malette

J’ai l’impression que quand on parle de type c’est surtout pour dire comment la maladie se manifeste plus que la gravité.

je suis pas sure de moi mais par exemple je le voie comme ça : type 1 se manifeste par des phases maniaques. Type II par des phases dépressives et type III se manifeste par la prise d’ad.

 

C est ca

Le pronostic et le traitement est décidé par beaucoip plus d autres facteurs que les types

Bravo Elo, mais il y a aussi des phases maniaques dans le type 2 . Ou plutôt des hypomanies .

 


   
RépondreCitation
ver00
(@ver00)
Famed Member
Inscription: Il y a 6 ans
Posts: 3016
 

Je suis de type 1, je suis rarement dépressive, ce fut difficile pour moi d'accepter la maladie car alors je me sentais hyper bien . Des moments magiques simplement . Mais subjectifs car ce n'était merveilleux que pour moi, pour les miens , c'était l'horreur .


   
RépondreCitation
Annonce
Annonce
Annonce