Diagnostic et médic...
 
Notifications
Retirer tout

Diagnostic et médication

9 Posts
4 Utilisateurs
0 Likes
375 Vu
Savy
 Savy
(@savy)
New Member
Inscription: Il y a 6 mois
Posts: 3
Début du sujet  

Hello à tous, 

 

Je me permets d'écrire un message ici parce que je me sens assez seule depuis mon diagnostic et que je trouve important d'avoir des retours de personnes dans le même cas. 

 

J'ai été diag bipolaire après un virage hypomaniaque sous anti-dépresseur. Selon ma psychiatre, j'aurais déjà fait des virages dans l'adolescence qui seraient passés inaperçu auprès de mes proches. Donc on partirait sur du type 2 ou 3 (qui selon ma psy n'existe plus vraiment). 

J'ai donc arrêté les anti-depresseurs (paroxetine / deroxat pour ceux qui connaissent) ça a été un enfer, 10 jours de syndrome de sevrage. 

Aujourd'hui, je devrais commencer le lithium OU l'abilify (aripiprazol) mais j'ai extrêmement peur que ça se passe mal au niveau des effets secondaires, de la tolérance générale du médicament ect... 

Ma psy me dit que je peux rester sans traitement mais que je dois être maîtresse des signaux indiquant une rechute ou que je pourrais ne pas avoir de phases du tout. 

Mes proches sont gentils mais totalement perdus voire dans le déni complet et je n'ose pas me confier à eux sur ce sujet. 

Des personnes dans le même cas que moi ? 

 

Merci beaucoup d'avance ! 

Annonce

   
Citation
Étiquettes du sujet
Melo
 Melo
(@malette)
Membre Moderator
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 3991
 

Salut!

si ta psy te dit que tu peux essayer de te passer de médicaments tu devrais essayer voir ce que ça donne.

ensuite malheureusement les effets des médicaments sont très différents seul on les gens. Y en a qui supporte très bien l’abilify et là lithium d’autre non.

moi l’abilify ne m’allait pas du tout : akathisie et le lithium ne me faisait rien.

donc faut essayer voir ce que ça donne sur toi.

bon courage!


   
RépondreCitation
Zorglub
(@zorglub)
Reputable Member
Inscription: Il y a 2 ans
Posts: 310
 

Bonjour Savy,

Comme toi j'ai fait un virage hypomaniaque sous AD, puis quelques hauts et bas dans les années qui ont suivi. Aujourd'hui j'ai un traitement léger mais indispensable. Personnellement, je ne me risquerais pas à rester sans traitement, mais je dis ça avec une quinzaine d'années de recul. Je pense qu'il faut se faire sa propre expérience, ça aide à mieux accepter les traitements, ou à prendre le risque de ne pas en avoir. Par contre un suivi régulier par un psy me parait indispensable de façon à rectifier le tir immédiatement en cas de haut ou de bas.

J'ajoute que toutes les bipolarités ne sont pas les mêmes, il y en a de plus légères que d'autres. Ces histoires de types, ça va ça vient en fonction des "modes" chez les psys. Je trouve que le type 3 me correspondait assez bien, je pense surtout que les psy en savent moins qu'ils ne le croient ! 

N'hésite pas à échanger par ici, et bon courage 🙂


   
RépondreCitation
Savy
 Savy
(@savy)
New Member
Inscription: Il y a 6 mois
Posts: 3
Début du sujet  

Bonjour à tous les deux ! 

 

Merci pour vos réponses 🙂 

Je pense effectivement qu'un suivis psy est indispensable, d'ailleurs j'y vais toute les semaines...

 

Avec les recherches que effectuée sur la maladie, je me suis rendue compte qu'il y avait autant de bipolarité que de bipolaires, compliqué de rentrer dans une case du coup ! 

Merci encore pour vos conseils, je vais me laisser le temps de voir ce que ça donne sans traitement car j'ai la chance d'être bien entourée en cas de soucis !

 

Bonne soirée à vous 😊 


   
RépondreCitation
Jibouille762
(@jibouille762)
Trusted Member
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 51
 

Bonsoir,

Les thérapeutiques sont propres à chacun donc on peut en parler mais chaque expérience sera donc différente. 

J'ai Teralithe + Quetiapine + Lamotrigine

L'Abilify (Aripiprazole) me fait trembler les jambes.

Mais j'aurais envie de te dire, si on te propose aucune thérapeutique , tant mieux. C'est aussi qu'on juge que tu n'en as pas besoin et que tu es apte à t'en sortir toute seule et à auto-detecter un virage. Ce qui est extrêmement positif.

Courage !

Bipo-lairement.


   
RépondreCitation
Savy
 Savy
(@savy)
New Member
Inscription: Il y a 6 mois
Posts: 3
Début du sujet  

@jibouille762 Hey ! Désolée de répondre si tard, je ne reçois pas les notifs 

 

On m'a proposé plusieurs traitements : lithium, abilify, depakote... Mais j'en ai super peur 

Theralite c'est un thymorégulateur ? Comment tu supportes le traitement ? 

Comme mon diag s'est fait à la suite d'un virage sous antidepresseur (et que l'arrêt a été un enfer...), je flippe.

Pour l'instant je dirais que ça va, je suis un peu dans le flou à tous les niveaux mais pas de phases qui semblent arriver. 

 

Merci pour ta réponse ! 


   
RépondreCitation
Jibouille762
(@jibouille762)
Trusted Member
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 51
 
Posté par: @savy

@jibouille762 Hey ! Désolée de répondre si tard, je ne reçois pas les notifs 

 

On m'a proposé plusieurs traitements : lithium, abilify, depakote... Mais j'en ai super peur 

Theralite c'est un thymorégulateur ? Comment tu supportes le traitement ? 

Comme mon diag s'est fait à la suite d'un virage sous antidepresseur (et que l'arrêt a été un enfer...), je flippe.

Pour l'instant je dirais que ça va, je suis un peu dans le flou à tous les niveaux mais pas de phases qui semblent arriver. 

 

Merci pour ta réponse ! 

Bonjour Saly,

Le Téralithe n'est ni plus ni moins que le lithium que tu cites. C'est effectivement un thymorégulateur, mais c'est un traitement de fond, ce qui veut dire que tu le garderas à vie.

C'est un traitement qui fonctionne bien mais qui demande une surveillance biologique régulière. Cette surveillance et ses résultats permettront de doser ton lithium. Il faut aussi savoir qu'une lithiémie basse ou haute peuvent avoir des répercussions somatiques. Mais avec les résultats de tes prises de sang,  tu seras à même de contacter ton médecin/psychiatre qui te reverra en consultation ou adaptera ta dose de lithium. Ou c'est lui qui t'appellera avant 😂. Je ne veux en aucun cas t'inquiéter,  juste te donner le maximum d'informations. Il existe des groupes d'éducation thérapeutique sur la bipolarité dans certains établissements (chez moi, oui). Renseigne-toi , si ça peut t'apporter des infos.

Le principe est exactement le même pour la Dépakote, il me semble.

Tu ne feras pas de nouveau virage (enfin je pense) avec le lithium, depakote, ou abilify car ce ne sont pas des antidépresseurs. A voir comment ils combinent, ce sont eux les experts après tout 😉

J'espère avoir répondu à tes questions.

Bipo-lairement.


   
RépondreCitation
Zorglub
(@zorglub)
Reputable Member
Inscription: Il y a 2 ans
Posts: 310
 

Je confirme le conseil de Jibouille : demande à ton psy s'il existe un centre expert en bipolarité vers chez toi, si oui, demande lui de te faire un courrier pour que tu y ailles. Les centres experts proposent des réunions d'info sur la bipolarité, c'est intéressant, je l'ai fait et j'en garde un bon souvenir.

Sinon oui, en principe  le traitement de fond pour la bipolarité c'est un thymorégulateur, éventuellement associé à d'autres médocs selon le besoin. Quels qu'ils soient, et comme tout médicament il peut y avoir des effets secondaires, ou pas, ça dépend de chacun. Le tout c'est de trouver le bon traitement, celui qui avant tout te permet de vivre normalement, et avec le moins d'effets secondaires possible.


   
RépondreCitation
Jibouille762
(@jibouille762)
Trusted Member
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 51
 
Posté par: @zorglub

Je confirme le conseil de Jibouille : demande à ton psy s'il existe un centre expert en bipolarité vers chez toi, si oui, demande lui de te faire un courrier pour que tu y ailles. Les centres experts proposent des réunions d'info sur la bipolarité, c'est intéressant, je l'ai fait et j'en garde un bon souvenir.

Sinon oui, en principe  le traitement de fond pour la bipolarité c'est un thymorégulateur, éventuellement associé à d'autres médocs selon le besoin. Quels qu'ils soient, et comme tout médicament il peut y avoir des effets secondaires, ou pas, ça dépend de chacun. Le tout c'est de trouver le bon traitement, celui qui avant tout te permet de vivre normalement, et avec le moins d'effets secondaires possible.

Je complète : le centre hospitalier où je suis suivi réalise les séances d'éducation thérapeutique. Je n'ai pas eu l'occasion de les réaliser mais on m'en parle encore (même après 2 ans de maladie ^^). Renseigne toi auprès de ton psychiatre. Ça ne peut que t'aider.

Bipo-lairement

 


   
RépondreCitation
Annonce
Annonce
Annonce