Forum des bipotes

Notifications
Clear all

En quête d'apaisement

 

Titi771
(@titi771)
Micro Bipo
Inscription: Il y a 3 mois
Msg: 1
Topic starter  

Bonsoir-bonjour,

J'arrive sur ce forum après une déambulation laborieuse sur le net.

Diagnostiquée bipolaire il y a 12 ans, mon état empire depuis 3 ans et les traitements se succèdent sans trop d'efficacité. Mon psychiatre (j'en ai eu 2 autres avant) me fait l'effet d' un pharmacien qui me délivre des ordonnances; il est gentil mais ne m'apporte pas d'horizon plus clair.

Je suis actuellement à la recherche d'aide pour sauver ma famille dans ce naufrage que j'ai provoqué par un comportement inadapté pour une mère et une épouse.

Je sur-réagis au stress dans une succession de phases de colère, de repentir et de culpabilité.

J'ai abîmé mes enfants qui , adolescents, sont en pleine construction psychologique. Les relations sont super tendues et j'ai engagé depuis peu une psychothérapie au départ pour ma fille mais qui évolue vers une thérapie familiale. On verra ce que ça donnera... au prix de 70 € la séance, soit dit en passant. 

Je me pose aussi des questions sur les troubles dysexécutifs diagnostiqués il  y a 3 ans pour mon fils et qui sont peut-être liés à ma bipolarité ?

Je m'inquiète ayssi d'acour "transmis" cette maladie mentale à ma fille qui a des sautes d'humeur et des accès de colère aussi violents que brefs. 

J'ai fait le vide autour de moi au niveau social et je crains que ma famille n'explose en morceaux. 

Cet hiver, je me suis rapprochée dangereusement de l'idée d'en finir... pour soulager mes proches, et aussi parce que ma souffrance était tellement immense que je ne voyais plus d'échappatoire. Par manque de courage et aussi par culpabilité de laisser ma famille se dépêtrer de tout ça, j'ai donc oscillé entre aller jusqu'au bout et résister. Je me sens prise au piège : quelle que soit ma décision, je ne sais plus laquelle est la moins pire.

Je recherche actuellement d'autres ressources : j'ai vu sur internet qu'il existait de centres spécialisés dans le traitement de la bipolarité mais je n'ai pas assez de discernement pour savoir si c'est une bonne direction et si le problème sera pris à l'échelle familiale. 

Cette situation est d'autant plus dure à vivre que j'ai d'ordinaire une volonté de fer et que dans le cas de cette maladie, je n'ai pas de prise sur elle. 

Je veux m'en sortir pour protéger mes proches avant tout et que l'on se rapproche d'un  apaisement bien mérité.

Je viens donc chercher des réponses à mes interrogations...

 

 

 


Citer
Ada
 Ada
(@adaarborardorgmail-com)
Bipo
Inscription: Il y a 4 mois
Msg: 34
 

J'entends beaucoup parler de votre famille mais très peu de vous. Vous êtes malade et vous ne pourrez jamais correspondre à cet idéal du papa en pleine forme toute la journée. La maladie ne détruit pas forcément l'entourage, mon petit frère est fils de bipolaire et réussit pourtant bien sa vie. Il a juste appris très tôt à voir la mère aimante derrière la mère tyrannique. Quant aux couples, j'ai eu des copains pour qui tout allait bien du moment que je prenais en charge ma maladie. Prendre en charge de soi-même sa maladie en allant en HP ou en harcelant son psy, c'est la clé je pense d'une bonne entente malgré les coups durs.

Courage !

 

This post was modified Il y a 3 mois by Ada

Melo ont aimé
RéponseCiter
NooN
 NooN
(@noon)
Bébé Bipote
Inscription: Il y a 1 an
Msg: 579
 

@titi771

Bonjour,

Posted by: @titi771

Je m'inquiète ayssi d'acour "transmis" cette maladie mentale à ma fille qui a des sautes d'humeur et des accès de colère aussi violents que brefs. 

Je pense qu'on s'inquiète tous de ça quand on a des enfants. Les miennes sont petites et merci pour les surprises, je passe mon tour. Mon déclenchement est récent.

Posted by: @titi771

Je recherche actuellement d'autres ressources : j'ai vu sur internet qu'il existait de centres spécialisés dans le traitement de la bipolarité mais je n'ai pas assez de discernement pour savoir si c'est une bonne direction et si le problème sera pris à l'échelle familiale. 

A part essayer, qu'est-ce que vous risquez à part un refus ?

Comme vous, je redoute l'avenir et je veux battre le fer. Ma famille est encore intacte mais avec ma femme on s'est fait la remarque hier, il y a de fortes chances que je décompense à la mort de mon chat. On arrive à en rire, mais jaune...

Qui vivra verra, et pour ça, faut pas en finir. Si vous manquez de "courage", tant mieux. Vous allez bien trouver un traitement qui fonctionne, cela avait été le cas avant, non ?

Rien n'est écrit.


RéponseCiter
Urantia
(@urantia)
Petit Bipolaire
Inscription: Il y a 4 mois
Msg: 85
 

Bonjour, je vois que vous parlez de l'humeur de votre fille. Quelle âge a t'elle ? prends t'elle des hormones ? Quand au fait de lui avoir transmis la bipolarité il vaut mieux le savoir rapidement car oui ça peut être génétique.


RéponseCiter
PEREZ
(@perez)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 3 mois
Msg: 8
 

😣


RéponseCiter

J'aime, je partage et je tweet Le Bipolaire : C'est gratuit !

Changez de Mutuelle quand vous le souhaitez !