Notifications
Retirer tout

Julien bipolaire de type 2

Page 1 / 2
 

jujube
(@jujube)
Bipo
Inscription: Il y a 5 mois
Posts: 30
Début du sujet  

Bonjour, je suis Julien ,34 ans,marié et bipolaire de type 2 depuis 4 ans .

Je le suis probablement depuis longtemps, j'avais déjà de violentes sautes d'humeur dès mes 16 ans mais retard diagnostic oblige....

Je me présente à vous mais pour moi la bipolarité ça va , je la vis pas trop mal (en même temps c'est un type 2).

J'ai plutôt du mal avec les troubles de mémoire de l'abilify et du lithium (+ la maladie) et ça ça m'inquiète (je vois un neuropsychologue dans un mois pour faire les test).

J'ai un travail stressant (médecin) mais j'ai réussi à aménager mes conditions de travail afin d'être plus tranquille.

Le sommeil ça va.

Le poids c'est cata !!! en cours de régime .

J'ai un super psychiatre (et ça c'est vachement important !)

Et la vie de couple ... elle a dit oui ! donc ça doit aller ^^.

On compte partir en Martinique pour le travail et on compte adopter un enfant (les deux ça  parait compliqué).

 

Je suis encore un jeune blanc-bec dans cette maladie mais si vous voulez en parler, je tacherais d'être dispo.

 


Citation
Stefa
(@stefa)
Bébé Bipote
Inscription: Il y a 10 mois
Posts: 548
 

Bienvenue sur le forum !

 

Pour répondre à tes interrogations, je pense qu'une personne qui souffre de troubles bipolaires et qui est équilibrée mène une vie normale, via quelques adaptations bien sûr.

 

Pour ma part, je suis maman d'un ado, en couple depuis une vingtaine d'années. J'ai eu un job stable pendant 15 ans, avant une décompensation liée à des phénomènes extérieurs, et un arrêt de travail prolongé ayant conduit à la mise en invalidité et au licenciement pour inaptitude. Donc pour l'instant, je me bats pour récupérer une stabilité qui me permettrait de retravailler. En attendant j'ai lancé des propositions de bénévolat. Et j'ai les soins bien sûr.

Tout ça pour dire que mon ado connait ma maladie depuis sa naissance, qu'il vit avec, que je lui ai expliqué.  Qu'il comprend (ce qui n'est pas le cas de son père).

Je crois que la clé c'est d'en parler au sein du couple et de la famille. Que les hauts et les bas soient identifiés, et que ça ne soit pas un sujet tabou au sein du foyer.

 

Pour les déménagements, j'ai connu en début de carrière. C'est pas impossible, loin de là, juste trouver des professionnels qui nous correspondent sur place.

La Martinique, parce que vous y avez des racines ? ou pour l'envie d'ailleurs ?

 

Et pour l'adoption, c'est un très beau projet. Je vous souhaite le meilleur. Tu n'es pas quelqu'un avec un moins mais je dirais avec un plus , la sensibilité. Donc pour apprendre à se connaître entre parents et enfant, cela ne peut être qu'une chance ! Enfin c'est mon avis !


RépondreCitation
NooN
 NooN
(@noon)
Jeune Bipote
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 895
 
Posté par: @jujube

Je suis encore un jeune blanc-bec dans cette maladie mais si vous voulez en parler, je tacherais d'être dispo.

Salut,

Ce n'est pas une histoire de sachants et d'ignorants. Il n'y a que des expériences différentes et la ligne droite n'existe pas.

Es-tu déjà passé par une crise aigüe ou le diagnostic a t-il été posé par historique ?

Pour l'adoption, c'est une belle aventure, et tu devrais avoir du temps devant toi. Pour ma sœur, ça lui a pris 5 ans en partant de la feuille vierge. Par contre, ce fut très énergivore.

Le déménagement sera réalisé avant l'arrivé d'un enfant, j'imagine ? Je rejoins @stefa , je te souhaite de trouver les bons professionnels sur place.

 

Posté par: @jujube

(les deux ça  parait compliqué).

Si tu peux éviter les deux en même temps, tu éviteras aussi de tirer le diable par la queue.

Je suis d'une finesse des fois, j'arrive à me faire peur 😱 

N'hésite surtout pas à écrire


RépondreCitation
jujube
(@jujube)
Bipo
Inscription: Il y a 5 mois
Posts: 30
Début du sujet  

Pour la Martinique , c'est pour l'envie de vivre ailleurs et de découvrir une nouvelle culture bien différente de la métropole.

De plus j'ai un contrat à la fin de mon doctorat avec eux (même si je peux l'annuler mais difficilement).

Pour répondre à NooN, je n'ai pas fais d'hospit, j'ai fais une dépression sévère avec idées suicidaires scénarisé et j'étais pas loin de sauter du 18 ème (en fait y a des vitres anti-suicide).

Je suis aller en informer, le responsable de la cellule de crise qui m'a orienté vers le chef de service de psychiatrie. J'ai eu un suivi multidisciplinaire mais toujours en temps que dépressif.

Il m'avait mit aussi sous Quetiapine que j'ai su plus tard être un traitement contre la manie...mais sans évoquer avec moi le diagnostique.

Il ne l'a pas évoquer non plus dans le dossier ...

J'ai changé de région .

Donc j'ai changer de psychiatre et d'environnement.

J'ai fais une dépression sévère et plongé dans l'alcool.

Il m'a enlever la quetiapine, et j'ai fini deux fois aux urgences pour idées suicidaires pas vraiment pris au sérieux.

C'est un peu compliqué d'en parler , bref pas la meilleur période de ma vie .

J'ai changé de psychiatre et c'était la même.

Puis je suis tombé sur mon psychiatre actuel, qui m'a mis sous lithium pour essayer et ça a été du tonnerre.

Donc il m'a annoncé que j'étais bipolaire ça plus mon dossier, il m'a offert le manuel de psychoéducation pour me former ainsi que ma famille.

Depuis pas de dépression mais 2/3 hypomanies avec beaucoup d'agressivité j'ai failli frapper ma femme et l'abandonner sur l'autoroute pour ... rien, je l'ai engueuler puis pleurer puis engueuler etc toute la journée pour rien, j'ai passer l'aspi à 4 heures du matin, j'ai couru à poil dans les rues (mais ça c'est plutot un bon souvenir ^^") et j'ai des pulsions sexuelles tabou pour moi qui on faillit passer à l'acte plus d'une fois (pulsions homosexuelles très tabou pour moi dans le temps).Mais surtout je fais preuve d'une agressivité ...je pourrais tuer quelqu'un dans ce contexte.


RépondreCitation
Stefa
(@stefa)
Bébé Bipote
Inscription: Il y a 10 mois
Posts: 548
 

Très bien, le manuel de psychoéducation 🙂

 

Je ne sais pas si ton poste en Martinique sera hospitalier, mais prends bien soin d'avoir les horaires les plus réguliers possibles, en évitant les semaines de plus de 70 heures...


RépondreCitation
NooN
 NooN
(@noon)
Jeune Bipote
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 895
 

@jujube 

Oh tu sais , l'hospit n'est pas l'alpha et l'oméga de la souffrance ou l'indicateur absolu d'un état bien merdique. Je voulais simplement savoir si t'avais eu une crise franche, ce qui pourrais expliquer tes troubles mémoriels.

Ton expérience me fait écho, même si mon parcours fut moins éprouvant que le tien, mais le canevas est le même.

Pour me présenter succinctement à toi, j'ai déclenché ma crise inaugurale à 43 berges (réactionnel). Correctement inséré socialement, études moyennes, taf moyen, un bonhomme assez standard en somme.

J'avais la sensation de dérailler. Dépression suicidaire avec scénario. Irritabilité de dingue à vouloir courir après ma femme pour un anxio, mais non, un voisin était là pour emmener mes gamines. Fallait pas l'alerter, donc je l'ai coursée gentiment. Bon, le SAMU est quand même venu et c'était pour un départ quoiqu'il arrive. Niveau sexe, comme toi, fantasmes à fond. J'ai terrorisé ma femme. 

Pour la mémoire, j'ai arrêté la fume et j'en ai encore moins qu'avant. Merde alors.

Bienvenue ici 😜 


RépondreCitation
jujube
(@jujube)
Bipo
Inscription: Il y a 5 mois
Posts: 30
Début du sujet  

Merci !


RépondreCitation
jujube
(@jujube)
Bipo
Inscription: Il y a 5 mois
Posts: 30
Début du sujet  

En même temps pour les troubles de la mémoire j'ai 600mg de lamictal, 1200 mg de lithium et 20 mg d'abilify.


RépondreCitation
Hello
(@hello)
Petit Bipolaire
Inscription: Il y a 9 mois
Posts: 56
 

Salut Julien, 

Je note à ton doctorat que tu as le goût du challenge 🙃 les gros déménagements et l arrivée des enfants ça se gère (j'ai tout fait par étape : doctorat, enfant, déménagement(s) mais j'ai zappé le mariage) en restant vigilant à soi même.

Concernant ta mémoire, ça peut être dû au traitement mais également à des conséquences résiduelles cognitives du tb. Personnellement je suis sous lamictal depuis plusieurs années. Après un parcours brillant, j ai cru avoir perdu mes facultés. Finalement je me rends compte que mon niveau attentionnel est variable. Les troubles attentionnels sont probablement à l origine de ce que tu identifies comme des troubles de la mémoire. 

Je te souhaite tout le meilleur. 


RépondreCitation
jujube
(@jujube)
Bipo
Inscription: Il y a 5 mois
Posts: 30
Début du sujet  

Tu as raison, les troubles sont variable .

Comment fais tu pour t'occuper de tes enfants malgré la maladie ? Comment géré tu les conflits avec tes enfants ? le manque de sommeil? Bref je veux tout les détails ^^". Merci !


RépondreCitation
Romana 13
(@romana-13)
Micro Bipo
Inscription: Il y a 5 mois
Posts: 2
 

@jujube bonsoir 


RépondreCitation
Romana 13
(@romana-13)
Micro Bipo
Inscription: Il y a 5 mois
Posts: 2
 
Posté par: @jujube

En même temps pour les troubles de la mémoire j'ai 600mg de lamictal, 1200 mg de lithium et 20 mg d'abilify.

Je suis bipolaire diagnostiquée à 3ans.600mg de lamictal ? Pourquoi mon psychiatre m'avait dit que dose maximum par jour est 200mg?

 

 


RépondreCitation
NooN
 NooN
(@noon)
Jeune Bipote
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 895
 

@romana-13 

Salut,

Quelques infos ici :

https://www.vidal.fr/medicaments/gammes/lamictal-5379.html

A demander au psy.


RépondreCitation
Hello
(@hello)
Petit Bipolaire
Inscription: Il y a 9 mois
Posts: 56
 

@jujube

En fait j'ai un seul enfant que j élève seule. Ce n'est pas toujours facile mais ce sont les conflits avec son père que j avais le plus de mal à supporter. J'ai très bien vécu la séparation par contre, qui était de mon fait. Le déménagement c était un gros stress, on est parties toutes les deux, loin de tous nos proches. Gros challenge de commencer un nouveau travail. Pendant un an je ne ressentais rien du tout, et puis j ai pris un virage mais j ai bien tenu la barre. Je pense que je ne suis pas une maman facile, je suis très exigeante, je suis allergique au matin, je ne supporte pas le bruit. Et en même temps je lui donne malgré tout le meilleur de moi même. J ai l impression de la faire grandir trop vite, je l entends à ses réflexions. Le manque de sommeil, très compliqué. Le sommeil, c'est la vie ! À force je mets des choses en place pour dormir, par période ça ne fonctionne pas toujours très bien. Je me rassure parfois en me disant que si je suis trop fatiguée j aurai un arrêt de travail pour me reposer quand elle est à l école 🤷‍♀️ ma vie c'est du bricolage et un entraînement d équilibriste. Le pire, c'est qu autour de moi les gens n ont aucune idée de ce que je vis. 


RépondreCitation
Hello
(@hello)
Petit Bipolaire
Inscription: Il y a 9 mois
Posts: 56
 

@romana-13 j étais à 400mg pendant un moment 


RépondreCitation
Hello
(@hello)
Petit Bipolaire
Inscription: Il y a 9 mois
Posts: 56
 
Posté par: @jujube

Bonjour, je suis Julien ,34 ans,marié et bipolaire de type 2 depuis 4 ans .

Je le suis probablement depuis longtemps, j'avais déjà de violentes sautes d'humeur dès mes 16 ans mais retard diagnostic oblige....

Je me présente à vous mais pour moi la bipolarité ça va , je la vis pas trop mal (en même temps c'est un type 2).

J'ai plutôt du mal avec les troubles de mémoire de l'abilify et du lithium (+ la maladie) et ça ça m'inquiète (je vois un neuropsychologue dans un mois pour faire les test).

J'ai un travail stressant (médecin) mais j'ai réussi à aménager mes conditions de travail afin d'être plus tranquille.

Le sommeil ça va.

Le poids c'est cata !!! en cours de régime .

J'ai un super psychiatre (et ça c'est vachement important !)

Et la vie de couple ... elle a dit oui ! donc ça doit aller ^^.

On compte partir en Martinique pour le travail et on compte adopter un enfant (les deux ça  parait compliqué).

 

Je suis encore un jeune blanc-bec dans cette maladie mais si vous voulez en parler, je tacherais d'être dispo.

 

Tu me diras quand tu auras eu le bilan neuropsychologique ? Ça m intéresse, j aurais aimé en passer un moi aussi 


RépondreCitation
jujube
(@jujube)
Bipo
Inscription: Il y a 5 mois
Posts: 30
Début du sujet  

@hello je le passe début avril. Mais je peux déjà te dire que ça coûte 200 euros non remboursé 😅


RépondreCitation
jujube
(@jujube)
Bipo
Inscription: Il y a 5 mois
Posts: 30
Début du sujet  

@romana-13 pardon c'était 400 mg de lamictal jour, je mélange un peu  


RépondreCitation
jujube
(@jujube)
Bipo
Inscription: Il y a 5 mois
Posts: 30
Début du sujet  

@hello Mon entourage n' a aucune idée du tourment que je vis au quotidien non plus et comme beaucoup d'autres bipolaires je suppose. La fatigue surtout, la peur de l'impulsion ( faire une connerie) , les effets des traitements, la sensibilité etc ...

On est un peu seul et c'est bien d'être ici 😀 .

Ton parcours est jalonné d'obstacles mais tu en a  surmonté de nombreux et il me semble pas les plus facile ,chapeau !

Courage ;


RépondreCitation
Hello
(@hello)
Petit Bipolaire
Inscription: Il y a 9 mois
Posts: 56
 

@jujube en libéral donc ? Ça reste honnête comme prix 


RépondreCitation
jujube
(@jujube)
Bipo
Inscription: Il y a 5 mois
Posts: 30
Début du sujet  

@hello en libéral .


RépondreCitation
Page 1 / 2
Annonce
Annonce
Annonce