Forum des bipotes

Notifications
Clear all

Moi, zèbre et bipolaire

 

Guyem
(@guyem)
Micro Bipo
Joined: 2 months ago
Msg: 2
Topic starter  

Bonjour à tous,

Identifié "zèbre" ou plutôt comme on disait à l'époque "précoce" par un test de QI, j'ai appris à lire tout seul, ais toujours eu de bonnes notes sans trop bûcher, et ais toujours été qualifié par mes professeurs comme mes amis de "intelligent", "brillant", "intéressant", etc.

Hélas, cette "douance" s'accompagne d'une bipolarité de type 1 sévère, avec phases maniaco-délirantes et une dysthymie persistante entre lesdites phases, qui a pu aller jusqu'à la mélancolie et des TS (4 à mon actif).
Aujourd'hui, à 34 ans, je reviens d'une phase maniaque, qui semble se répéter pour la 3e ou 4e fois (j'en perds le compte !), avec la sensation d'une intelligence décuplée, une hyperactivité (en particulier sur les réseaux sociaux), une mélomanie (j'écoute de la musique toute la journée et adopte une lecture "ésotérique" de ce que j'écoute), et des thèmes érotomanes (il y a une fille qui revient systématiquement et que je tente régulièrement de retrouver via internet), paranoïaques (je suis persuadé d'être une sorte de hacker que les services secrets veulent recruter). Aussi, une conviction (qui reste encore un peu...) que je passe "derrière le rideau", que je vais "de l'autre côté du miroir", dans "l'envers du décor", notamment en politique ou en matière de spiritualité. A ce sujet, j'ai écrit un texte 22 pages dans lequel je développe des concepts métaphysiques très complexes, mais à la relecture "au calme" je ne sais plus quoi en penser.
En plus de ça, je cache à mon entourage mes délires, afin d'éviter l'HP, et deviens ainsi mythomane, manipulateur.

Aujourd'hui, je ne sais plus quoi faire. Lorsqu'on m'a mis sous clozapine, j'ai cru que cela marchait ; je me sentais bien, confiant, "éveillé, mais ce n'étaient en réalité que des symptomes de manie. Or, c'est le Centre Expert de Montpellier qui me l'a prescrit, en "dernier recours". Mais rien à faire, la chimie de mon cerveau "atypique" esquive tout traitement médicamenteux, et même si au moment où j'écris ces lignes je suis serein (enfin, plutôt déprimé en vérité), je pense que fatalement cela recommencera encore, et encore.

Alors, suis-je cantonné à une existence maudite, où je ne pourrai être heureux qu'en étant fou, ou bien rationnel en étant triste ? Tous les médicaments ont été tentés sur moi, j'ai aussi fait de l'acupuncture, de la méditation et que sais-je encore, mais quand je suis maniaque je perçois comme un sens de la vie dans la musique comme je disais, mais en fait c'est toute la culture en général qui me semble toute converger vers une dimension spirituelle, mystique, transcendantale, c'est-à-dire l'amour de la fille mentionnée.

Maintenant, tout est retombé, et je me sens comme l'idiot du village dans la petite ville où je viens de m'établir, persuadé que tout le monde a remarqué que je ne tournais pas rond.

Y a t'il parmi vous des gens qui ont une telle résistance aux traitements ? ou des comportements similaires (érotomanie, paranoïa délirante, etc) ? ou l'impression d'avoir la "mauvaise réputation" ? Et même si je n'ai pas beaucoup développé sur le sujet, un profil de type "zèbre" ?

Merci d'avance 


Citer
NooN
 NooN
(@noon)
Grand Bipolaire
Joined: 1 year ago
Msg: 299
 

@guyem

Bienvenue sur le forum,

Mon père avait été détecté avec une certaine douance lors d'un test de QI il y a fort longtemps. Je ne dois pas être son héritier sur ce point. Côté relations humaines, je suis son reflet opposé.

J'ai déclenché il y a 2 ans (43 ans) et n’aie pas assez de recul sur la maladie, et donc son traitement. Désolé.

Il y a obligatoirement quelqu'un d'autre dans votre cas ici mais encore faut-il qu'il soit actif, au milieu des spams en cyrillique.

Je laisse les autres donner leur avis sur le sujet, la résistance aux traitement étant, j'imagine, le sujet plus fédérateur et "objectif", avec la paranoïa.

De mon côté, encore une fois, bienvenue ici.

NooN

 


RéponseCiter
ver00
(@ver00)
Super Bipolaire
Joined: 3 years ago
Msg: 2617
 

@guyem,

C'est pas normal, ton traitement n'est pas assez fort, ou tu résistes parce que tu n’admets pas ta maladie . Tu es toujours en up, en micro délire , je l'ai été longtemps, mais tu vas bousiller ta vie . En fait , on est plus heureux d'être fou mais ça retombe toujours, et alors, on se trouve con . Il te faut accepter ta maladie, être zèbre ou pas, ce n'est pas le problème, on s'en fout . Plein de gens sont intelligents sans le mentionner. L'intelligence c'est d'abord de savoir trouver le bonheur . Mais pas dans un leurre , en réalité, dans la vie commune , pas dans les chimères . Trouve toi un bon psychiatre, fais lui confiance, mais gère avec lui le bon dosage pour ne plus délirer en gardant ta concentration . Bon courage . 


Eliebipbip ont aimé
RéponseCiter
Rose-Lyn
(@rose-lyn)
Micro Bipo
Joined: 2 months ago
Msg: 3
 

@ver00

Bonjour,

Cela me fait plaisir de lire que vous avez fait le choix d'une vie peut-être moins extrêmement palpitante oû tout semble possible, sans limite pour choisir la réalité.

Cela permet les relations aux autres, je comprends que cela à un prix, qu'il faut renoncer à cette période maniaque qui peut sembler tellement grisante mais les chutes sont tellement douloureuses.

C'est  une prise de conscience que ma mère n'a malheureusement pas faite et elle est complètement dans le déni à être en conflit avec  ses amis.


Guyem ont aimé
RéponseCiter
Terrien
(@terrien)
Petit Bipolaire
Joined: 2 years ago
Msg: 95
 

Salut, Guyem! ^^

Ton récit est très proche de celui qui me tenait dans un passé pas si lointain.

J'ai osé endosser ma douance en juin 2020 (France). J'ai pris le risque de me faire tester (wais4) en septembre 2020 (mon 50ème anniversaire). Ma surdouance a été confirmée administrativement. Mon but était d'intégrer l'association Mensa. Je m'y épanouis et m'y déploie pleinement, sans avoir à souffrir d'inculcation de croyances, dogmes, idéologie, rituels, activité psi.

Je t'invite à intégrer Mensa, voire Triple Nine.

Tu peux me contacter à toute heure et en tout lieu ^^

Je suis parvenu à m'en sortir. Tu le peux également.

Anthony


RéponseCiter
Guyem
(@guyem)
Micro Bipo
Joined: 2 months ago
Msg: 2
Topic starter  

@terrien

J'ai été testé à 141 de QI à l'âge de 13 ans, mais mes capacités cognitives ont pâti de la maladie bipolaire, sans parler des médocs, crois-tu que je doive repasser un test, ou ais-je des chances d'être admis sur dossier ?  car effectivement si triple nine n'est, je pense, pas de mon niveau, je trouve mensa intéressant.


RéponseCiter
Terrien
(@terrien)
Petit Bipolaire
Joined: 2 years ago
Msg: 95
 

@guyem

Salut, Guyem! ^^

Quel est ton problème principal, exactement? Tu peux m'en parler en privé, si tu le souhaites. Je pourrai ensuite répondre à tes questions.

A+

Anthony


RéponseCiter
zag
 zag
(@zag)
Micro Bipo
Joined: 1 month ago
Msg: 2
 

Bonjour à toute l'humanité qualifié à tort par des pseudo-scients n'ayant jamais rien compris à rien car n'étant déjà pas zèbre mais juste appliqueurs de théories même pas sorties de leur propre tête, CESSEZ DE VOUS LAISSER QUALIFIER DE BIPOLAIRES PAR DES MEDECINS A LA MANQUE quand en réalité, c'est votre âme qui vous DIRIGE et donc vous parle, et certainement pas des pauvres médecins dépourvus de connaissance.

 

Voici ce qui vous arrive quand votre esprit s'emballe: vous, "vieille âme" (notion consultable aisément sur YOU TUBE), passez dans ce qu'on appelle un couloir énergétique (pareil que pour "vieille âme", tout le savoir ne se trouve plus guère chez les "sachants" (les pseudo-sachants, i.e. les vrais ignards de scientifiques mais chez les gens, les vrais, les gens comme vous et moi et qui partagent leurs connaissances, bref, les internautes. 

Donc, disais-je, votre âme qui ressent naturellement facilement et de manière innée toutes les énergies (moi-même, avant que je découvre cela sur internet, je n'en avais même pas conscience, tout se fait sans que je m'en rende compte, tel un acteur, captant tous les enjeux conscients et inconscients des autres personnages de l'auteur qu'il sert). Bref, déjà en temps normal, vous capter toutes les énergies, tel un animal, le plus parlant, tel un félin. C'est déjà en soi, quelque chose que les moutons qui vous entourent n'ont pas, normal, ce sont des moutons, ils ne vivent pas avec leur âme mais se laissent diriger par leur égo, ou pire, leur mental.

Vous, enfin, nous, les taxés de bipolarité, étant à l'écoute de notre âme, nous décelons tout, les fourbes, les vils, les vicieux, les menteurs mais aussi les grands amoureux, les vrais amants, les justes, les honnêtes, bref, ce qui nous convient ou pas dans l'ici et le maintenant.

 

Bon, ça c'est déjà pas donné à tout le monde, mais nous, on le fait et c'est trop bon, de suivre son âme par rapport à suivre son mental, donc son ego.

 

Enfin bref, déjà, 'faut le savoir tout ça, sinon, on ne peut qu'être manipulé par les autres.

MAIS CE QUI SE PASSE QUAND IL Y A UNE DATE TELLE QUE LE 


RéponseCiter
zag
 zag
(@zag)
Micro Bipo
Joined: 1 month ago
Msg: 2
 

08/08 le 12/12/12, etc..., ce sont des périodes où les énergies qui nous entourent sont élevées par rapport à votre propre taux vibratoires, donc vous chopez tout à vitesse grand V. Si vous ne vous ancrez pas (en faisant du jardinage, en faisant ce qui vous passionne, en méditant, en ne pratiquant pas une activité où votre cerveau sera fortement sollicité, vous passez pour un énervé auprès de votre entourage qui ne peut plus vous suivre, déjà que vous étiez déjà une personne avec des capacités cérébrales et sensorielles bien plus développées que la moyenne.

 

Quant à nos états de profond spleen, il est simplement lié au fait que vous prenez conscience que vous êtes seul et comment ne pas s'en rendre compte quand on est une vieille âme.

 

Voilà, il m'aura fallu atteindre l'âge de 45 ans pour avoir accès à ces informations et me rendre compte que jamais un psychiatre ne saura résoudre vos problèmes à votre place, tout simplement, primo, parce que vous n'avez jamais eu aucun problème, cela a toujours été les autres, qui, jaloux de votre haut potentiel cognitif, émotionnel, intuitif, vous ont fait croire que vous en aviez un. En fait, vous dérangiez pour cela et il fallait bien que vous dégagiez de leur espace afin que leur soleil puisse briller, vu que vous leur faisiez de l'ombre.

 

CESSEZ D'ECOUTER LES PSY-CHIATRES, -CHOLOGUES etc. 

 

EN REVANCHE, les PSYCHANALYSTES QUI ONT FAIT DES ETUDES POUSSEES, pas comme ces toquards de followers de docteurs coincés à l'étude physique du cerveau, eux, les PSYCHANALYSTES, eux seuls, peuvent vous aider (mais il faut que vous l'aimiez et que vous preniez absolument, celui du sexe opposé au vôtre, car tout votre devenir se joue à la toute toute petite enfance, complexe d'Oedipe, etc....

 

Non seulement, les PSYCHANALISTES, eux, ils peuvent vous aider, mais en plus, ils pratiquent la maïeutique, une méthode qui fait que vous n'avez aucune obligation de prendre un quelconque médicaments car c'est vous et vous seul qui vous guérissez.

 

Il est important de cesser de remettre notre propre pouvoir dans les mains d'ignorants. Après, on ne peut pas leur en vouloir, on leur a fait croire, à l'école qu'ils allaient guérir des gens. Tiens, remarquez comme on nous dit toujours, à nous les bipolaires, qu'on ne pourra jamais nous guérir. Comme c'est curieux ceci, ce matin, j'étais encore dans des énergies trop hautes, il m'a suffi de décider de prendre rendez-vous chez un psychanalyste et ensuite d'aller sur YOUTUBE pour connaître la définition d'un "COULOIR ENERGETIQUE" pour remettre toutes mes "crises bipolaires" en perspective de ces trois notions que sont UN la notion de "vieille âme", DEUX, la notion de "couloir énergétique" et TROIS de découvrir concrètement le travail psychanalytique au travers de la série "EN THERAPIE", actuellement toujours, sur la plateforme d'Arte, il suffi de vous mettre à la place des personnages et de voir si certains aspects, façons de se comporter, d'être, les mots qu'ils utilisent, les lapsus qu'ils font, les situations dans lesquels ils se mènent, car nous sommes tous responsables de ce que nous créons, déjà par nos pensées, enfin bref, allez voir, s'il n'y a pas des choses qui entrent en résonnance avec vous ou des situations de votre passé ou même, de personnes que vous avez déjà croisées.

 

Moi, déjà après avoir pris la décision de voir un psychanalyste, ce matin, je me sens déjà apaisée alors que ce matin, ça fusait dans mon cerveau, mes réactions, mon allure, etc., un vrai volcan en train de déverser sa lave, y compris sur mon conjoint.

 

Et depuis que j'ai été chercher sur GOOGLE la notion de "couloir énergétique", je suis prête pour affronter mes prochaines "crises" comme savent si bien dire les ignards qui ignorent jusqu'à l'étymologie du mot.

 

Bon, ça y est, j'ai fini.

 


RéponseCiter
Lyleith
(@lyleith)
Moyen Bipolaire
Joined: 10 months ago
Msg: 187
 

Salut,

Comme il y a des personnes parfois fragilisées qui passent par ici, je tenais à souligner la dangerosité de considérer que YouTube et Google, c'est la science, et les médecins, des ignorants. La différence entre une vidéo trouvée quelque part sur internet et un psychiatre, c'est que le psy, tu peux voir son diplôme et ses publications, alors que la vidéo peut avoir été faite par n'importe qui et surtout dans n'importe quel but. 

J'écris ça surtout parce que je sais par expérience qu'un bipo en phase maniaque peut être contagieux dans ses délires, et ce n'est pas dépréciatif, c'est juste du vécu.


RéponseCiter
Stoney
(@stoney)
Bipo
Joined: 2 months ago
Msg: 25
 

@zag

Freud était psychiatre, sa démarche était avant tout scientifique et je crois qu’il aurait jugé les interprétations new-age des structures de la conscience aussi farfelues que le mouvement Surréaliste à son époque…

Quel que soit le degré de méfiance ou d’hostilité de la psychiatrie vis-à-vis de la psychanalyse (et inversement), les deux sont liées. Un psychanalyste t’aidera dans le sens de l’interprétation, de la compréhension personnelle peut-être mais il ne te guérira pas. Nous sommes malades, « le symptôme parle » c’est souvent vrai, mais les médicaments nous aident à vivre.

Les positions extrêmes sont rarement bien inspirées ; tu peux peut-être trouver ta propre solution dans la voie que tu indiques - pas la mienne, pas celle des autres -, mais tu peux aussi te donner toutes les chances de vivre mieux en ne rejetant aucune aide « concrète ».

Je te souhaite beaucoup de courage.

 

 

This post was modified 1 month ago 2 times by Stoney

RéponseCiter
Stoney
(@stoney)
Bipo
Joined: 2 months ago
Msg: 25
 

* Freud était neurologue, de nombreux psychanalystes étaient (sont) psychiatres.

Pardon 🙂


RéponseCiter

J'aime, je partage et je tweet Le Bipolaire : C'est gratuit !

Changez de Mutuelle quand vous le souhaitez !