Notifications
Retirer tout

Nouvelle

30 Posts
8 Utilisateurs
10 Likes
2,256 Vu
Sha
 Sha
(@sha)
Eminent Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 25
Début du sujet  

Bonjour à toutes et à tous. 

Je vais prendre 26 ans et j'ai été diagnostiquée bipolaire il y a maintenant 1 an, seulement je viens tout juste de le réaliser. 

Avant, en janvier 2017, j'ai connu l'HP etc (je passe les détails).. pour dépression. 

Je me suis inscrite ici car j'ai beaucoup de questions et j'aimerai avoir des témoignages, des discussions...

En fait je ne comprends pas trop. La bipolarité c'est bien à vie ? Mais on me dit que je n'aurai pas toujours besoin de médicaments, le jour où je serai "stable" (& par là mon psychiatre sous-entend niveau sentimental, boulot etc..) .. j'en conclus que c'est donc jamais ? 

J'ai eu un premier traitement en avril/mai dernier jusqu'en novembre qui n'a pas marché. Depuis je suis sous Lamictal et j'ai passé un bb bout de janvier, février et mars nickel et mois d'avril très compliqué.. (manie..). On m'a donc remise sous Loxapac (antipsychotique dont j'ai horreur). En parallèle je prends également du valium tous les jours, tous les soirs (avant c'était + mais j'ai insisté pour le diminuer). 

Voilà, comment vous faites pour "accepter" d'être "malade" ?... Que votre cerveau déconne ? Existe-t-il un moyen d'être vraiment "stable" et de ne plus avoir ces "pbs" ? Au delà d'une bonne hygiène de vie etc.. Est-ce que vos employeurs sont au courant ? Comment savez-vous quand c'est vraiment vous ou la "maladie" ? Comment savoir qui vous êtes vraiment ? J'ai encore 10 000 questions… 

Merci à ceux/celles qui m'auront lu. 

Belle journée.

Annonce

Sha. 


   
Citation
Christelle
(@tit29)
Reputable Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 460
 

Salut Sha.

J'ai également été diagnostiquée il y a un peu moins d un an. J n'accepte toujours pas la maladie. Pour le traitement,je commence à m'y faire.. 

J'essaie de comprendre mon comportement,pour savoir,comme tu dis,si c'est moi ou la maladie qui me fait agir de telle ou telle façon.

Je ne te serai pas d une grande aide car moi aussi j ai encore beaucoup de questions sans réponses pour l instant!

Mais ici tu trouveras des personnes qui s y connaissent et qui t'expliqueront tout bien 😉 


   
RépondreCitation
Sha
 Sha
(@sha)
Eminent Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 25
Début du sujet  

Merci Christelle pour ta réponse :). 

T'imagines-tu prendre des médicaments toute ta vie ? Moi non… 


   
RépondreCitation
Laurent
(@lo9761)
Noble Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 1813
 
Posté par: Sha

Merci Christelle pour ta réponse :). 

T'imagines-tu prendre des médicaments toute ta vie ? Moi non… 

Quand tu auras perdu 1 an de ta vie en dépressions cumulées, on en reparlera.😊

Les périodes stressantes te rendent particulièrement fragile et on n'est jamais à l'abri de ces moments (perte d'un proche, etc...)

Tu n'as jamais pris la pillule ?

 
Ce message a été modifié Il y a 4 ans parLaurent

   
Vous reacted
RépondreCitation
Sha
 Sha
(@sha)
Eminent Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 25
Début du sujet  
Posté par: Laurent
Posté par: Sha

Merci Christelle pour ta réponse :). 

T'imagines-tu prendre des médicaments toute ta vie ? Moi non… 

Quand tu auras perdu 1 an de ta vie en dépressions cumulées, on en reparlera.😊

Les périodes stressantes te rendent particulièrement fragile et on n'est jamais à l'abri de ces moments (perte d'un proche, etc...)

Tu n'as jamais pris la pillule ?

 

Désolée mais je n'adhère pas du tout à ta réponse. Je souffre depuis mes 18 ans, je n'étalerai pas le pourquoi du comment ici. Des troubles sont apparus avant. 

Là je vais bien. Je suis en pleine "conscience" et oui j'affirme mon propos que non, je ne vivrai pas toute ma vie sous médoc, c'est mon choix. Aucun rapport avec la pilule. Je l'ai dit pour l'instant je n'accepte pas encore la "maladie" donc j'essaie de me rassurer en me disant que ces médicaments sont passagés. Cela étant dit, j'ai également toujours dit que, sans être en dépression, une personne peut se donner la mort en tout état de conscience. C'est son choix. Chacun son avis là-dessus. 

 

   
RépondreCitation
Laurent
(@lo9761)
Noble Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 1813
 
Posté par: Sha
Posté par: Laurent
Posté par: Sha

Merci Christelle pour ta réponse :). 

T'imagines-tu prendre des médicaments toute ta vie ? Moi non… 

Quand tu auras perdu 1 an de ta vie en dépressions cumulées, on en reparlera.😊

Les périodes stressantes te rendent particulièrement fragile et on n'est jamais à l'abri de ces moments (perte d'un proche, etc...)

Tu n'as jamais pris la pillule ?

 

Désolée mais je n'adhère pas du tout à ta réponse. Je souffre depuis mes 18 ans, je n'étalerai pas le pourquoi du comment ici. Des troubles sont apparus avant. 

Là je vais bien. Je suis en pleine "conscience" et oui j'affirme mon propos que non, je ne vivrai pas toute ma vie sous médoc, c'est mon choix. Aucun rapport avec la pilule. Je l'ai dit pour l'instant je n'accepte pas encore la "maladie" donc j'essaie de me rassurer en me disant que ces médicaments sont passagés. Cela étant dit, j'ai également toujours dit que, sans être en dépression, une personne peut se donner la mort en tout état de conscience. C'est son choix. Chacun son avis là-dessus. 

 

Tu vas bien en ce moment?

Pour les médocs, je te comprends, à ton âge je ne les prenais pas bien. 

 

   
RépondreCitation
 Anonyme
Inscription: Il y a 53 ans
Posts: 0
 

Bof, en France, on a pas le droit de se donner la mort. J'ai atterri en HP, car j'ai osé dire que je veux me faire euthanasier en Belgique.

J'ai appris que c'est risqué d être sans médocs, que très vite, on peut m enfermer d office et je ne veux plus jamais. Je me surveille, mon comportement, ainsi que mes propos 😂.


   
RépondreCitation
Laurent
(@lo9761)
Noble Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 1813
 

En fait, chaque cas est différent, ça arrive de ne pas prendre de médicaments des années jusqu'au beau jour où la maladie te fait decompenser...


   
RépondreCitation
 Anonyme
Inscription: Il y a 53 ans
Posts: 0
 

J'ai aussi arrêté les médocs pendant 2 ans et demi et peut-être qu un jour, j arrêterai de nouveau. Je ne sais pas. L idée me traverse des fois l esprit, pour une courte durée, pour remonter, mais je garde à l esprit les risques.


   
RépondreCitation
 Anonyme
Inscription: Il y a 53 ans
Posts: 0
 

Mais si on arrête, es ce qu on se rend compte qu on exagère, qu il est temps de reprendre les médocs ?


   
RépondreCitation
YooY
 YooY
(@yooy)
Honorable Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 648
 

Depuis 15 jours je me suis résigné à prendre mes louzous, depuis je ressens un léger mieux surtout au niveau des angoisses.

Sha si tu vas bien c'est top, c'est l'essentiel, c'est ce qu'on cherche tous, le bien être.

Cela dit dans la philosophie bouddhiste par exemple, on recherche l'état intermédiaire, ni bien, ni mal. Pas d'avidité et pas d'aversion. Réussir à accepter l'impermanence des choses... pas facile dans nos esprits d'occidentaux si impatients.

J'avais fais une retraite méditative de 12 jours au centre Vipassana, isolement toal, pas le droit de parler, ni écrire, que de la méditation. On apprend un tas de choses sur le fonctionnement de notre esprit et de notre "pleine conscience", désolé si c'est hors sujet.

Bon courage en tout cas sha 😉


   
RépondreCitation
YooY
 YooY
(@yooy)
Honorable Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 648
 
Posté par: Lucie

Bof, en France, on a pas le droit de se donner la mort. J'ai atterri en HP, car j'ai osé dire que je veux me faire euthanasier en Belgique.

J'ai appris que c'est risqué d être sans médocs, que très vite, on peut m enfermer d office et je ne veux plus jamais. Je me surveille, mon comportement, ainsi que mes propos 😂.

j'avais jamais pensé à cette option, en tout cas j'éviterai d'en parler 🤐 

 

   
RépondreCitation
Sha
 Sha
(@sha)
Eminent Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 25
Début du sujet  

Merci Lucie pour ton témoignage mais tu acceptes la maladie tout en te demandant encore si tu es bipolaire ? 🤔 Ok pour les médocs, j'espère que je partagerai ton avis… 

Laurent oui ça va merci, j'ai peut-être répondu un peu à chaud tout à l'heure désolée et j'ai toujours pris mes médocs quoi qu'il arrive, je ne les oublie jamais. C'est juste que je ne me vois pas en prendre à vie pour le moment...

D'ailleurs YooY tu as sûrement raison, on me dit que je suis impatiente vis-à-vis de ça. & Non t'es carrément pas hors sujet, il m'arrive perso quand je sens que mon esprit, désolée l'expression, "part en couilles", de m'obliger à me mettre dans un état d'hypnose, celui juste avant l'endormissement, pour réussir à partir dans mon inconscient et régler certaines choses.. & Si on me perturbe pendant ce moment de "concentration intense" j'ai un mal de crâne de folie o/ Par contre 12 jours sans parler… Ultra tendu pour moi ! ^^ & Merci pour le bon courage !


   
RépondreCitation
kust
 kust
(@kust)
Famed Member
Inscription: Il y a 6 ans
Posts: 3055
 

Oh on a le droit de se donner la mort en France, sous réserve qu il y a pas de maladie psychiatrique sous jacente, est ça c est pas souvent

Le libre arbitre et le suicide c est comme le reste vaut mieux savoir de quoi on parle sinon on dit vite des bêtises 

Le lithium est une des rares molecules avec des propriétés anti suicide

C est à tel point que dans les villes avec un sol riche en lithium, il y a moins de suicide :p

Des exemples comme ça on en a plein, le bon geste quand on est suicidaire c est de se soigner 


   
Laurent reacted
RépondreCitation
Sha
 Sha
(@sha)
Eminent Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 25
Début du sujet  
Posté par: Lucie

En tout cas bienvenue sur le forum Sha.

Pour les médocs, tu feras sans doute tes expériences, comme nous 😉

Merci ! 😉 

M

   
RépondreCitation
Sha
 Sha
(@sha)
Eminent Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 25
Début du sujet  

& Si jamais je me suis mal exprimée je ne compte absolument pas me suicider ! 

Mike c'est le lithium qui n'a pas fonctionné sur moi 😉 


   
RépondreCitation
Sha
 Sha
(@sha)
Eminent Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 25
Début du sujet  
Posté par: Eloossh

Oui bienvenue. Tu vas voir ici la bipolarité c'est in vivo 😉

Merci ! J'ai pas vraiment compris le in vivo mais je suppose que c'est bienveillant 😆 

M

   
Vous reacted
RépondreCitation
Sha
 Sha
(@sha)
Eminent Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 25
Début du sujet  
Posté par: Eloossh
Posté par: Sha
Posté par: Eloossh

Oui bienvenue. Tu vas voir ici la bipolarité c'est in vivo 😉

Merci ! J'ai pas vraiment compris le in vivo mais je suppose que c'est bienveillant 😆 

M

Oui bien sur c'est bienveillant, mais peut etre un peu maladroit...Ici les gens n'ont pas a cacher leur maladie. On se comprend et si on est pas bien on le dit et sans jugement 😉

 

J'ai une question justement : si on va "hyper" bien, on peut le dire aussi ..? Ou l'exprimer quelque part ..? 

J

   
Vous reacted
RépondreCitation
Sha
 Sha
(@sha)
Eminent Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 25
Début du sujet  

& si on va juste bien alors ? 🤔 (je demande ça car on m'a souvent dit que j'étais "atypique", et cela même en temps "normal", d'ailleurs je déteste ce mot, tout comme le mot "norme"). Je me suis déjà pris un peu la tête avec mon psychiatre car je me connais un minimum et je sais quand c'est moi, parfois. & Pour certains aspects de ma personnalité j'en suis sûre. Comme le fait de m'exprimer rapidement par exemple. Ou d'aimer danser mais seule, chez moi, sans avoir le regard des autres. Je l'ai toujours fait. La musique et la danse sont mes meilleures drogues. Mais je m'égare de ma question principale du coup.. 


   
RépondreCitation
kust
 kust
(@kust)
Famed Member
Inscription: Il y a 6 ans
Posts: 3055
 

Ça c est très simple, ça devient pathologique (ou "trop") quand ça devient une entrave à ton bon fonctionnement sur les différents aspects de la vie (social, professionnel, sentimental etc)


   
RépondreCitation
kust
 kust
(@kust)
Famed Member
Inscription: Il y a 6 ans
Posts: 3055
 
Posté par: Eloossh
Posté par: mike

Ça c est très simple, ça devient pathologique (ou "trop") quand ça devient une entrave à ton bon fonctionnement sur les différents aspects de la vie (social, professionnel, sentimental etc)

Je me pose la question sur mon passé. Aujourd'hui formation pole emploi. Le mec me dit : madame vous avez fait bcp d'étude mais rien terminé. DU coup je réfléchis et je me dis c vrai que ma dernière reconversion était dû a un ennui mortel dans mon travail. Je tournais comme un lio en cage ==> grosses grosse picole, je me mettais sous les voitures ou marchais au milieu de la rue stalin garde les yeux fermes et bourée. Je me sentais trop douée pour mon ancien travail, alors j'ai fais autre chose et puis je me suis tellement cassé la gueule apres, une p****de dépression....

Je me demande si c la bipolarité ou pas...

 

bah en tout cas c'est pas un comportement normal même si le mot te plait pas, on se met pas des races pour se foutre sous des bagnoles quand on s'ennuie au boulot :p

bah en tout

   
Vous and reacted
RépondreCitation
Page 1 / 2
Annonce
Annonce
Annonce