Forum des bipotes

Notifications
Clear all

Nouvelle  

 

Katia
(@katia)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 5 mois
Msg: 6
8 juin 2020 12 h 21 min  

Bonjour,

J’ai 46 ans et je souffre de troubles bipolaires.

Je n’aime pas dire que je suis bipolaire car je ne veux pas me définir par le nom d’une maladie, je préfère me dire que peut-être un jour, je guérirai et que ces troubles ne feront plus partie de ma vie.

Je me mets sur ce forum pour me sentir moins seule car la maladie a fait son œuvre  et les relations avec les autres me font peur car des personnes proches m’ont profondément blessée en retournant mes faiblesses contre moi.

Donc je n’ai plus vraiment confiance dans la nature humaine....

 


Citer
Elona
(@elonawasikowska)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 380
8 juin 2020 12 h 41 min  

Bonjour, bienvenue à toi.

L'espèce humaine est vile et sale. L'humain est programmé pour faire du mal à ses semblables, c'est une espèce foncièrement malfaisante. La civilisation n'est qu'une illusion, les instincts primitifs de domination et d'agressivité sont restés. Mais parmi toute cette crasse, il y a des pépites et des diamants, des exceptions bienveillantes qui demandent énormément de chance à trouver. Je te souhaite d'en trouver au moins une.

Je te comprends quand tu dis que tu ne veux pas te définir par ça. Tu es bien plus que ça. La bipolarité n'est pas à l'intérieur de moi, elle est à côté de moi, elle me suis comme un animal de compagnie.


elo ont aimé
RéponseCiter
elo
 elo
(@malette)
Super Bipote
Inscription: Il y a 1 an
Msg: 2408
8 juin 2020 13 h 13 min  

La semaine dernier ma psy m’a dit un truc : les choix qu’on fait même en crise sont nos choix qui viennent de notre personnalité. la bipolarité ne joue pas sur nos décisions en revanche c’est l’intensité que ça prend qui est pathologique. Ça veut dire pour moi que la bipolarité ne me contrôle pas. Elle intensifie juste mes ressentis.


Elona ont aimé
RéponseCiter
Elona
(@elonawasikowska)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 380
8 juin 2020 13 h 42 min  

@malette C'est vrai. Je dirais même qu'on a beaucoup plus le choix qu'on ne l'imagine. J'arrive à ne rien faire aujourd'hui, j'ai la tête dans le cul. Je pourrais faire le choix de me mettre un auto coup de pied au derrière ou aller boire un café, ou aller faire une sieste, mais j'ai fait le choix de ne rien y changer. Je m'en plaindrai sûrement plus tard, mais ça découlera de mon choix. Tout dépend de la manière dont on choisit inconsciemment de réagir à une situation, ça on peut le changer mais pas forcément les événements. On a plus de contrôle qu'on ne l'imagine, on espère juste contrôler ce qu'on ne peut pas contrôler et on laisse aller ce qu'on peut contrôler.


RéponseCiter
elo
 elo
(@malette)
Super Bipote
Inscription: Il y a 1 an
Msg: 2408
8 juin 2020 13 h 51 min  

Le plus difficile pour moi à gérer c’est l’impulsivité et les angoisses je trouve. Il faut apprendre à laisser couler ce qui ne peut être contrôlé. Plus facile à dire qu’à faire^^


RéponseCiter
Elona
(@elonawasikowska)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 380
8 juin 2020 14 h 15 min  

@malette Si seulement tout était plus facile à faire qu'à dire 😀 Je te conseille de lire "les quatre accords toltèques", je le lis et relis, ça commence à rentrer. Ca te change ta vision de la vie. Il y a aussi "le pouvoir de l'instant présent" d'Eckhart Tolle qui est un coup de poing, j'en suis à la moitié.


RéponseCiter
elo
 elo
(@malette)
Super Bipote
Inscription: Il y a 1 an
Msg: 2408
8 juin 2020 14 h 20 min  

Oui j’ai lu les tolle. Ça m’a bcp aide aussi. Sur tout dans l’ancrage sur le présent lors d’attaque de panique.


RéponseCiter
Elona
(@elonawasikowska)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 380
8 juin 2020 14 h 27 min  

@malette Yes génial 😀 La méditation de pleine conscience m'a aidée aussi, alors que je rigolais bien des gens qui me disaient "t'as essayé la méditation?". Je suis en train de devenir une bobo zen philosophe de comptoir.


elo ont aimé
RéponseCiter
Mosis 7
(@mosis-7)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 6 mois
Msg: 255
8 juin 2020 18 h 56 min  
Posté par: @elonawasikowska

@malette Yes génial 😀 La méditation de pleine conscience m'a aidée aussi, alors que je rigolais bien des gens qui me disaient "t'as essayé la méditation?". Je suis en train de devenir une bobo zen philosophe de comptoir.

Lol 😂😂😂


RéponseCiter
Mosis 7
(@mosis-7)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 6 mois
Msg: 255
8 juin 2020 18 h 57 min  
Bonjour @katia et sois la bienvenue ! 

RéponseCiter
Katia
(@katia)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 5 mois
Msg: 6
8 juin 2020 21 h 02 min  

Merci à toutes et à tous pour votre accueil.

J’étais quelqu’un de très sociable, et temps s’est écoulé...

La psychiatre me dit que je devrais écrire un livre car ma vie a été très riche en toutes sortes d’événements.

Tous ces événements ont aggravé la maladie pour ensuite m’obliger à essayer de m’en sortir.

Aujourd’hui, je vais mieux même si ce n’est pas toujours simple.

J'ai accepté le diagnostique il y a moins d’un an même si je le sais depuis plus de15 ans. Le déni m’a sauvé au niveau professionnel mais à fait beaucoup de dégâts au niveau personnel.

Je suis toujours dans le refus d’un traitement chimique, et ce, pour plusieurs raisons, la prise de poids( sachant que j’ai déjà pris 20 kg), la fatigue, et tous les troubles associés aux traitements chimiques.

Je me soigne comme je peux avec des plantes, cela m’a relativement stabilisé mais au quotidien cela demande pas mal d’efforts quand même.

 

Au niveau des êtres humains, je sais qu’il y a des personnes gentilles et bienveillantes mais pour l’instant, la peur de retomber sur des personnes malveillantes est trop forte, certes, je travaille dessus mais il me faut du temps....


RéponseCiter
Mosis 7
(@mosis-7)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 6 mois
Msg: 255
8 juin 2020 21 h 47 min  

@katia

C'est une bonne idée le livre ! C'est un projet à long terme qui permet de relativiser sa vie et d'améliorer ses talents d'ecriture. Puis c'est un témoignage qui peut faire réfléchir les autres. 

J'ai l'impression que le déni fait partie intégrante de cette maladie. 

Quand on a été vraiment deçu, c'est difficile de re-faire confiance. Tu travaille dessus en psychothérapie ? 


RéponseCiter
Katia
(@katia)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 5 mois
Msg: 6
9 juin 2020 0 h 15 min  

@mosis-7

Oulaaaa, oui, la psychothérapie fait partie intégrante de ma vie depuis plus de vingt ans voir même plus.

J'avance doucement mais sûrement....

Pour le livre, comme pour beaucoup de choses, je n’en ai pas encore l'énergie et surtout beaucoup de pans de ma vie dont j’ai très peu de souvenirs.

La psychiatre pourrait probablement m’aider, affaire à suivre...

En plus de la psychiatrie, je vois une psychologue qui pratique l’hypnose et en un an, il y a eu beaucoup de changements, je poursuis donc... les relations humaines restent la partie la plus sensible.


RéponseCiter

J'aime, je partage et je tweet Le Bipolaire : C'est gratuit !