Notifications
Retirer tout

Perdu d'avance

2 Posts
2 Utilisateurs
0 Likes
904 Vu
Davo
 Davo
(@davo)
New Member
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 3
Début du sujet  

Bonsoir à toutes et à tous, 

 

J'ai été diagnostiqué bipolaire il y'a plusieurs années (j'ai 36 ans). Une maladie qui me pourrit bien la vie.

Je ne suis pas forcément victime de phase up. C'est plutôt des phases downs. J'ai des idées suicidaires depuis que j'ai 12 ans. J'ai eu des tocs,  victime de violences pendant l'enfance dont j'épargnerais les détails. 

Malgré tout,  j'avais réussi à construire ma vie, j'avais une femme, un enfant, une maison... Bref une vie normale quoi. Malgré les désagréments de la bipolarité. 

J'ai été hospitalisé plusieurs fois. Mon problème est que je gère très mal mes émotions. Je suis très irritable et je peux avoir des pensées violentes. Parfois je tape dans les portes,  et ça fait peur. Ma femme en a eu marre et elle est partie il y'a 3 mois. 

J'ai beaucoup de mal à l'accepter. Je vis dans l'espoir. Mais elle m'a bloqué sur son téléphone. Me jugeant trop "harceleur". Je m'en rendais pas vraiment compte.

Elle ne veut pas que j'ai mon fils tant que je ne suis pas soigné. Mais je ne sais pas quoi faire. 

Je précise que je suis sous lithium et Risperdal. 

Depuis la séparation, je suis en dépression. Je dors très mal, un appétit très "anarchique". Mes proches s'inquiètent. 

Annonce

Pourtant, j'arrive toujours à travailler. Je ne veux pas aller à l'hôpital car je pense que je vais sombrer davantage (je précise que j'ai mal vécu mes 2 hospitalisations à 18 et 35 ans). 

Je voudrais vivre sereinement cette séparation et je me demande comment puis-je y arriver ? J'ai commencé une thérapie avec une psychologue. Je ne veux pas revoir ma psychiatre car ça me fait trop mal et j'avais envie de tester autre chose. 

Mais... Je ne vais pas bien. Le fait de voir mon fils par intermittence me fait mal. 

Je précise aussi que je commence à avoir un souci avec l'alcool car ça me détend. Pourtant, je suis sportif, je pourrais évacuer mon mal-être autrement, mais je n'y arrive pas et boire un verre c'est tellement plus facile... 

La bipolarité chez moi,  c'est donc bcp de phases dépressives et je suis assez obsessionnel. C'est-à-dire que si j'ai une contrariété,  j'y pense tout le temps. Je suis très négatif. Surtout en ce moment...Pourtant,  j'arrive la plupart du temps à gérer cela avec de l'humour. Je fais le clown en gros. Mais quand on dit que les clowns sont les plus grands dépressifs,  c'est bien vrai. 

 

Bref,  je suis un peu perdu et je voulais simplement vider mon sac. J'attends de voir si quelqu'un se reconnaît dans ce que je viens d'écrire, et,  si on peut m'aider. 

 

Bonne soirée, 

 

Davo

 

 

 

 

 

 

 

 

 


   
Citation
Étiquettes du sujet
Zorglub
(@zorglub)
Reputable Member
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 310
 

Bonjour Davo,

Tout d'abord, bravo. Oui, bravo parce que tu analyses très bien la situation, et je trouve ça positif. Tu sais où sont tes points faibles, tu ne t'aveugles pas devant la situation, ce n'est pas donné à tout le monde.

Je ne peux que t'encourager à rester lucide, et à te saisir de tout ce qui est positif : sport, travail, psychologue,  pour avancer et remonter la pente. Ne penses plus que c'est "perdu d'avance" comme le dit ton titre. Bien des gens, bipo ou pas, connaissent des périodes dans leur vie où ça ne va pas. C'est ton cas en ce moment, ça ne veut pas dire que ça va durer. Si tu fais ce qu'il faut, tu peux redresser la barre et revenir à des relations plus apaisées avec ton ex conjointe et ton fils. 

Sur le point précis de l'alcool : je disais dans un autre post que mon fils, pour limiter le problème, consomme de la bière sans alcool, alternative intéressante. Sur le sport : quand j'ai la flemme d'aller à la salle, je pèse le pour et le contre : si je n'y vais pas je vais glander et me sentir mal, si je me décide à y aller, dans une demie heure je suis sur les machines et je me sentirai mieux, ce raisonnement m'aide à me motiver ! 

Je te souhaite bon courage, n'hésites pas à partager avec nous ce dont tu as envie de parler ! 


   
RépondreCitation
Annonce
Annonce
Annonce