Notifications
Retirer tout

Petite présentation avant les questions ;)

 

Bathory
(@bathory)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 6 jours
Msg: 7
Début du sujet  

Bonjour à tous! 

 

Difficile de se présenter. Je suis infirmière et j'ai 40 ans. J'ai étais diagnostiqué en 2016 et je suis en rupture de traitements thymorégulateurs depuis 2017. J'ai d'abord fait un déni de la pathologie, mais je pense que c'est le cas de beaucoup de personnes ici. Je toujours eu l'impression de marcher au bord d'un gouffre et j'avoue que je trouvais ca presque grisant parfois. Comme une équilibriste, je jonglais sur un fils, entre 2 phases maniaques et dépressives. J'ai même de l'affection pour ses périodes anarchiques ou je me lance pleins de défis et d'objectifs que je n'atteins malheureusement que rarement. J'ai toujours était l'amie décalée et un peu folle qui fait rire tous le monde même quand elle se mets en danger. J'ai un certain talent pour faire passer le drame pour une anecdote. J'ai bien sur un parcours de vie chaotique, professionnellement comme amoureusement. A toujours vouloir un nouveau départ je n'ai pas construits grand chose et j'ai usé beaucoup de personnes. Malheureusement, suite à une agression, une dépression profonde et un traumatisme se sont greffés à ma bipolarité. Les phases s'enchainent de plus en plus vite et je suis épuisée. Pour des raisons médicales je ne peut actuellement pas introduire de nouvelles molécules dans mon organisme pour le moment et je ne peut donc pas commencer un traitement adapté. 

Bref, si je viens vers vous ce matin après une longue nuit d'insomnie c'est parce qu'il est difficile de d'expliquer ce que l'on vit aux personnes qui nous entourent et j'espère trouver ici conseils et écoute. 

Merci à ceux qui ont eut la force de me lire et je vous souhaite une bonne journée 🙂 

 


Citer
Zorglub
(@zorglub)
Moyen Bipolaire
Inscription: Il y a 6 mois
Msg: 155
 

Bonjour,

Il y a les molécules, et puis il y a ce qui permet d'avoir un bon équilibre : le sommeil, une vie régulière, les activités physiques, les centres d'intérêt. Perso j'ai un petit traitement, et j'ai pu constater lors du confinement à quel point le sport et le yoga m'équilibraient tout autant que le traitement.

Bon courage ! 


RéponseCiter
Supertramp
(@supertramp)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 2 semaines
Msg: 18
 

Bonjour et bienvenue à toi nous sommes la pour nous soutenir et nous écouter, comment tu gères ça sans traitements en ce moment ?


RéponseCiter
prisca
(@prisca)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 3 semaines
Msg: 10
 

Bonjour Bathory,

Je ne suis pas mon traitement non plus. Je fais un déni. Comment vis tu la menace de la rechute? As tu déjà été hospitalisée ? Ma psychiatre me dit qu'à force de faire des BDA on perd des neurones... C'est ce qui m'inquiète.

Je suis allée dans un Clubhouse et une des conditions est de ne pas être en déni de traitement, donc de bien le prendre.

Tu travailles à plein temps? 


RéponseCiter