Notifications
Retirer tout

Présentation Laloes

 

Laloes
(@laloes)
Micro Bipo
Inscription: Il y a 12 mois
Posts: 3
Début du sujet  

Bonjour à tous,

Je suis contente de trouver ce forum car, antérieurement j'étais fidèle au forum des Bipotes des années 2010.

J'ai 45 ans, j'ai 3 enfants (2 fils de 19 ans et 1 fille de 16 ans); je suis divorcée depuis octobre 2009, date à laquelle j'ai fait une (la seule de ma "carrière" de bipolaire) phase maniaque. J'ai été diagnostiquée réellement en janvier 2010.

Je vis actuellement seule avec 1 de mes fils, le 2ème réside chez son père. Ma fille quant à elle réside également chez son père suite à une révision de jugement de divorce début 2020 : elle a très peur de ma maladie, a peur que je me sente mal.

Je travaille, en principe; je suis ingénieur de la fonction publique de l'Etat mais je suis actuellement en arrêt de travail depuis le 23 septembre 2021.

J'ai une RQTH qui m'autorise à ne pas assumer d'astreintes de nuit et qui me permet quelques souplesses dans mes horaires mais que je n'arrive pas à utiliser par peur du jugement de mes collègues.

Je me sens actuellement en impasse car je suis régulièrement arrêt de travail pour me "détendre" et reprendre des forces. Mais chaque arrêt de travail, je le vis comme un échec de plus.

En 2021, j'ai beaucoup été arrêtée et de ce fait ma situation financière est en train de s'enfoncer.

De fait, j'ai déjà utilisé (en 2010, en 2015/2016 et 2018/2019) 30 mois de CLD à taux plein (salaire de base intégral sans les primes qui représentent pour moi 1/3 de mon salaire). Il ne me reste plus que 6 mois de CLD "en stock" à taux plein.

Je m'interroge beaucoup en ce moment sur une reconversion professionnelle pour changer de rythme de vie et aussi pour "fuire" mon travail car mon ex-mari y travaille aussi ainsi que sa femme et que c'est très dur au quotidien. (Mes droits de visite avec ma fille sont adossés dans le jugement à mon état de santé... que mon ex-mari juge de 'loin', sans avis de spécialiste).

Je suis sous traitement depuis 2010. Il a été adapté à de multiples reprises. Mon traitement actuel est : Lamictal 300 mg / quiétapine 350 mg / un reste mineur d'AD : clomipramine 5 mg / valium 5 mg de 3 à 4 comprimés par jour avec une liste de si besoin un peu longue : Nozinan 5 gouttes au coucher / Imovane 3,75 mg / lexomil en cas de trouble panique. Ce traitement est lourd pour moi car je suis très fatiguée par la quiétapine.

Question psychothérapie, j'ai un psychiatre en or qui me reçoit très régulièrement.

Je tiens à signaler que je fais depuis quelques années de gros troubles paniques et que depuis toujours j'ai de gros troubles anxieux.

Je vis dans la honte de ma pathologie, je cache mes arrêts de travail à ma famille, sauf à mon fils qui vit chez moi. Mais comme vous l'aurez compris, mon ex-mari peut constater mon absence au travail et influer sur mon droit de visite de ma fille...

Je crois que j'ai déjà beaucoup bavardée ! Juste un truc qui m'agace, c'est qu'au bout de plus de 10 ans, je ne suis pas d'une grande stabilité..... et pourtant au départ et pendant lontemps, j'espérais le cocktail qui puisse me faire vivre comme un être humain dit "normal".

Merci de votre lecture et au plaisir de vous lire et de vous découvrir.

Bonne journée,

Laloès


Citation
CleaDaria
(@cleadaria)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 274
 

Bonjour et bienvenue à toi,

Est-ce que tu as essayé plusieurs traitements ? Comme toi je n'ai fait qu'une grosse hypomanie induite par du deroxat. Et ça ne fait que 2 ans que j'accepte d'être bipolaire ; comme toi je ne suis toujours pas stabilisée et souvent très anxieuse. J'ai un nouveau psychiatre pour les médicaments depuis un an et on essaie de nouvelles combinaisons ; mais toujours pas trouvé la recette miracle et j'ai toujours tendance à retomber en dépression. 
Tu as essayé Lamictal tout seul ou quetiapine tout seul ?


RépondreCitation
Laloes
(@laloes)
Micro Bipo
Inscription: Il y a 12 mois
Posts: 3
Début du sujet  
Posté par: @cdaria

Bonjour et bienvenue à toi,

Est-ce que tu as essayé plusieurs traitements ? Comme toi je n'ai fait qu'une grosse hypomanie induite par du deroxat. Et ça ne fait que 2 ans que j'accepte d'être bipolaire ; comme toi je ne suis toujours pas stabilisée et souvent très anxieuse. J'ai un nouveau psychiatre pour les médicaments depuis un an et on essaie de nouvelles combinaisons ; mais toujours pas trouvé la recette miracle et j'ai toujours tendance à retomber en dépression. 
Tu as essayé Lamictal tout seul ou quetiapine tout seul ?

Bonjour @cdaria,

Oui, j'ai essayé sur mes 10 ans de carrière de bipolaire plusieurs molécules :

- le lithium qui a posteriori me manque car c'était dur au début (long à avoir de l'effet et soif intense permanente) mais je me rends compte depuis le passage au lamictal que j'étais mieux sous téralithe... J'ai fonctionné sous téralithe seul.

- 2 fois l'abilify avec 2 fois un arrêt en express car syndrome extrapyramidal;

- le lamictal est plus récent (qq années quand même il me semble) en remplacement du téralithe mais pas seul

- la quiétapine : ma bête noire.... on me l'avais prescrit une prémière fois en 2014 (j'étais sous téralithe) et j'étais mal et avais une fatigue très intense : une hospitalisation de qq mois m'a permise de m'en débarasser et de rester juste avec le lithium. Aujourd'hui, je me rends compte que cela a été une bonne période.

- toujours la quiétapine, revenue dans mon coktail en 2018....,  cette bête noire pour moi car elle est très fatigante et quand je travaille en gros c'est juste me préparer / travailler / manger / dormir pas au delà de 21h15... génial pour l'épanouissement... mes week-ends ne sont que du rattrapage de la semaine pour le reste ménage etc...

- pour ta question : non jamais de lamictal seul (j'aimerais bien, on avance avec mon psychiatre dans ce sens pour l'arrêt de la quiétapine) et jamais la quiétapine seule (et là je ne serais absolument pas d'accord, prise poids, extrême fatigue, marre de marre de cette molécule qui me semble ne rimer à rien chez moi).

Je suis comme toi visiblement, chez moi, c'est l'état dépressif qui prédomine largement, mais loin derrière la panique.

Je suis intéressée par ton parcours car ton expérience à venir pourrait m'apporter un éclairage.

Merci à toi d'avance.

 

 

 


RépondreCitation
Zorglub
(@zorglub)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 1 an
Posts: 310
 

Bonjour à vous deux,

Comme vous, j'ai déclenché la maladie suite à la prise d'un AD, qui a entraîné une hypomanie. Ensuite, parcours classique, traitement "lourd", stabilisation, arrêt du traitement "pour voir", rechute au bout de quelques années avec une dépression, puis un état mixte à l'arrêt suivant.

Aujourd'hui je suis stabilisée avec pour tout traitement un seul neuroleptique dont je gère le dosage moi-même en fonction de l'état dans lequel je me sens. Je suis suivie par un psy, et puis je fais du sport et du yoga très régulièrement, ce qui m'aide beaucoup à me stabiliser psychiquement et émotionnellement. Globalement ça va, je suis attentive à tous les indicateurs qui pourraient m'alerter sur un problème éventuel (modification du sommeil, de mon humeur...), parce que je crois qu'une bonne connaissance de soi-même est importante. Mon traitement n'est pas forcément génial (il a des effets secondaires)(ma psy aurait préféré me remettre sous thymo mais je n'en vois pas l'intérêt) mais il me convient et c'est le principal.


RépondreCitation
CleaDaria
(@cleadaria)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 274
 

@laloes 

je vais faire bondir Kunst, mais mon psychiatre dit que je suis davantage dépressive que bipolaire et il me fait garder un AD (Laroxyl) que j'augmente quand je tombe en dépression. Lorsqu'il fonctionne on diminue avant que j'entre en hypomanie (je sens très bien les signes précurseurs maintenant). Ma dernière euthymie a été brisée par des angoisses que j'aurais du m'éviter mais bon voilà ça m'a fait plonger. La dépression a été très brève cette fois-ci et j'en suis sortie. 
J'ai compris qu'il me faut une vie la plus calme possible.
Je fais du sport (course surtout) et même quand je suis en maxi dépression je me force à continuer et je suis sûre que ça m'aide à en sortir. Et je viens de recommencer l'analyse car je veux essayer de comprendre d'où viennent mes angoisses car c'est toujours elles qui me font retomber et il y a matière à analyser car famille chelou.

Tu penses que le lithium te réussissait alors pourquoi pas en reprendre. En tous cas si j'étais à ta place je demanderais à changer le traitement s'il ne fonctionne pas. 


RépondreCitation
Inna40
(@inna40)
Petit Bipolaire
Inscription: Il y a 2 ans
Posts: 56
 

Bonsoir

Bienvenue ou Rebienvenue 😉 

Inna40, 25 ans diagnostiquer Bipo le 09.09.2021 (oui très récent 🤣 ) 

Je prend : 💣

- DEPAKOTE (régulateur d'humeur) 

- XANAX 3 fois par jour (tranquillisant)

- NOCTAMIDE : 1 le soir (somnifère)

- LOXAPAC : 1 le soir (antipsychotique)

 

1er conseil 😱 : change de travail dès que tu peux ton ex mari n'a pas à savoir tes arrêts maladie c'est une situation particulière tu dois tout séparé vie privé et vie professionnelle tous est mélanger sa ajoute du stress pour rien. 

 

Question :  c'est quoi le CLD ? 🙄 

N'est pas honte de tes arrêts si tu y a droit ! 🤨 

Votre ex mari n'a pas à influer sur vos droit de visite à votre fille ! 🤬  

Il se sent en position de dominance alors qu'il est votre égal sur votre lien de parentés avec vos enfants ! 🤬 

Reconvention professionnel me semble la bonne solution 🙂 🧐 

 


RépondreCitation
Sol
 Sol
(@sol)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 10 mois
Posts: 9
 
Posté par: @laloes

Je tiens à signaler que je fais depuis quelques années de gros troubles paniques et que depuis toujours j'ai de gros troubles anxieux.

Bonjour Laloès,

Je suis nouvelle sur ce forum et je suis tombée sur ta présentation par les tags des messages. Tu es la seule avec moi à avoir tagué ton texte "troubles anxieux", et tu l'as souligné dans ta très précise présentation, mais, que je sache (j'ai lu la suite), tu n'y reviens pas par la suite.

C'était il y a deux mois, mais je suppose qu'ils n'ont pas disparu puisqu'ils durent depuis des années. Alors je me risque à te demander d'en parler, si tu le veux bien, parce que moi, les troubles anxieux, c'est ce qui m'empoisonne la vie en ce moment et contre quoi je me bats. En quoi ils consistent, comment ils se manifestent, comment tu t'en défends....

Voilà, pour ma part je crois que je souffre de paralysie psychique et de phobie sociale, peut-être d'agoraphobie ? , et pourtant je souffre aussi, énormément, de mon isolement qui crée et nourrit un cercle vicieux en me rendant dépendante de mon mari (que j'adore) sur qui je reporte toute mon anxiété dès qu'il s'éloigne. Je voudrais changer cet état de fait, et libérer ma parole sur cette pathologie auprès de "pairs" à même de la comprendre est un premier pas pour acquérir plus d'autonomie et aller vers les autres.

Au plaisir d'échanger avec toi, peut-être ?


RépondreCitation
Annonce
Annonce
Annonce