Notifications
Retirer tout

[Résolu] Une nouvelle

Page 1 / 2
 

Marine
(@marine)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 3 ans
Msg: 5
Début du sujet  

Bonsoir à tous, 

Je vous adresse mon premier message. Je m’appelle Marine, j’ai 24 ans. J’ai été diagnostiquée bipolaire, ayant été hospitalisée après une première phase maniaque dans le courant de l’été 2017. Le verdict tombe : troubles bipolaires. Mon papa est également bipolaire. Pour moi c’est un coup de massue, je n’accepte pas le diagnostic, très agitée à mon arrivée à l’hopital, je suis rapidement placée en isolement et sedatée au loczapac. Je réagis très mal à ce médicament, défoncée, j’avais l’impression de devenir handicapée, je faisais en fait une réaction au médicament, assez fréquente paraît-il, pourtant aucun des soignants ne semblait croire à mes symptômes, qui étaient en fait d’importantes contractures musculaires, particulièrement au niveau de la mâchoire et la langue. Ma langue avait triplé de volume, sortait de ma bouche, je ne pouvais plus parler, la panique que cela engendrait obstruait mes voix respiratoires, tout cela apparaissait comme de l’agitation et me valait d’etre encore plus medicamentee. 

La psychiatre en charge de mon dossier n’est pas à l’écoute, je n’ai aucune confiance en elle, confrontation etc. 

Apres environ trois semaines d’une hospitalisation extrêmement traumatisante, je sors de l’hopital avec dosage maximal d’abillify (30mg/j) et du tiercian. Je suis hors de mon corps, extrêmement amaigrie, je pèse 48kg pour 1m68 en sortant de l’hôpital. 

Puis le brouillard, retour chez mes parents, je suis défoncée de médicaments, complètement coupée de mes émotions. Je suis vide, je ne me reconnais plus, je suis maigre, faible. Je reste couchee toute la journee, je n’ai plus envie de rien.

J’ai envie de mourir et cette pensee ne me quitte pas.

Je suis le traitement environ un mois après ma sortie de l’hopital, et quand je n’ai plus de medicaments, j’arrete tout. Je ne veux plus revoir cette psy, je ne veux plus de ce traitement qui fait de moi un fantôme. 

Petit a petit je reviens à la vie, au debut je ne dis a personne que j’ai arrete mon traitement. Mon couple resiste tant bien que mal a cette epreuve. Je reprends du poids, je ressens de nouveau, j’eprouve de l’interet pour les gens et le monde autour de moi. Je me remets au sport, reprends lentement contact avec mes amis. 

Au fil des semaines je me sens plus solide,   je reprends confiance en moi, je reapprends a m’aimer. La maladie semble s’eloigner de moi, et comme je ne veux pas etre malade, je fais comme si. Comme si tout irait bien, comme si les choses etaient rentrees dans l’ordre. Comme si j’etais a nouveau mois. 

Mon repis durera pres d’un an. Au printemps 2018 je me sens vraiment mieux, je retrouve du travail, nous nous reinstallons ensemble avec mon copain. J’envisage de reprendre mes etudes et entame des demarches. 

Et puis l’ete approche. Ma saison preferee, les longues journees ensoleillees, la bonne humeur, la vie en exterieur. Je pense a l’annee derniere, aux dates anniversaires qui approchent. 

Je sens mon humeur changer, coupe du monde 2018, aperos, sorties, copains, euphorie, hypersexualite. Rupture. Il m’a quitte, il ne peut pas accepter, il ne peut plus revivre ca. Nous sommes au debut du mois d’aout, je commence un travail le lendemain. 

Et c’est la degringolade. A la fois je suis abbatue par ma rupture, je pleure beaucoup. Mais je sens que je m’agite, je ne dors presque plus, pourtant je deborde d’energie, je sors beaucoup, voit du monde. Je pars dans tous les sens, je reconnais les signes. Suite a un incident, je me rends de moi meme aux urgences avec un sac et je demande un avis psychiatrique, je m’attends a etre hospitalisee et j’essaie tant bien que mal de ne pas prendre mes jambes a mon cou, je sais que j’ai besoin d’aide. 

N’etant pas particulietement agitee aux urgences, je vais patienter de tres nombreuses heures, durant lesquelles mon etat se degrade, je suis de plus en plus agitee, je n’ai pas dormi depuis plusieurs jours. Je vais passer pres de 18h aux urgences avant qu’on ne me trouve une place en hospitalisation libre a une heure trente de la, je suis transportee en ambulance au beau milieu de la nuit. 

J’arrive vers 4h du matin, je suis accuellie par une infirmiere. Le medecin de garde passe me voir, je suis a demi consciente, j’ai pris des medicaments je ne sais plus bien quoi avant de prendre l’ambulance. Je dors beaucoup le lendemain. 

Le medecin decide de reprendre le traitement avec l’abillify 15mg par jour, il me considere comme hypomaniaque. 

Je ne reste que trois jours et signe une decharge pour sortir avec mon traitement contre avis medical et reprendre mon travail. Je dois avoir un rdv au cmp pres de chez moi trois semaines plus tard. Avec le traitement ca ira. Seulement de nouveau, je reagis mal a l’abillify, tremblements et troubles importants de la vue survenant d’un seul coup, qui ont failli me causer plusieurs accidents de voiture en l’espace de quelques jours. 

Je me tourne vers le service qui m’a pris en charge et baisse l’abillify a 10mg, puis 5mg en accord avec le psychiatre en attendant mon rdv au cmp. 

Je dors tres peu, je fais beaucoup la fete, je suis depensiere. J’effectue ma rentree en master, je fais plusieurs malaises dans la semaines dus a des baisses de tension. 

13 septembre 2018 : rdv au cmp. L’interne me recoit, nous convenons de changer mon traitement pour essayer le lithium. Seulement ma prise de sang n’est pas bonne, il faut alors attendre quelques jours pour demarrer le traitement. 

Week-end, sortie, alcool, agitation extreme, mise en danger. Je vous passe un long combat pour avoir une consultation, sos medecin, le samu deborde et refusant de se deplacer. Je suis hospitalisee sous contrainte et reste a l’hopital un peu plus d’un mois.

Je vis tres mal l’hospitalisation, que je commence en soins intensifs. Je suis toujours tres agitee, je passe par piqure de locpapac, tercian en gouttes, temesta et j’en passe peut-etre. Les choses se passent mieux quand je change de service et de medecin. Le lithium est un peu long a agir, on augmente le dosage et complemente avec de l’abillify jusqu’a ma sortie. Je sors de l’hopital mi octobre avec le theralithe LP 400 uniquement, 2CP 1/2 le soir. 

J’essaie de reprendre ma vie en main, retourne en formation, cherche un nouvel appart. 

Ce message ne devait clairement pas etre aussi long, une fois lancee sur les differentes etapes qui m’ont amenees ici, j’ai eu du mal a faire le tri. 

Nous voici en avril 2019, 

apres avoir passe mon hiver dans mon lit, en depression totale, pris beaucoup de poids avec le lithium et eu de gros problemes de peau qui m’ont defigure et empeche de sortir de chez moi pendant des semaines, voila plus d’un mois que j’ai arrete mon traitement. 

Je me sens de mieux en mieux moralement, moins abattue, moins desinteressee de tout, moins envie d’etre dans mon lit a longueur de journee. J’ai perdu quelques kilos, ma peau va beaucoup mieux. 

Je me sens mieux moralement donc je me sens mieux physiquement. Je me sens mieux dans mon corps donc je me sens mieux dans ma tete. 

Mais je ne suis pas dupe, je sais que c’est un gros risque que peut-etre je ne devrais pas prendre. Et que peut-etre le fait de me sentir mieux est le symptome meme d’une hypomanie liee a l’arret de mon traitement. 

J’ai eu un entretien d’embauche cette semaine, qui s’est tres bien passe. Je me sens prete a reprendre le travail et j’aimerai beaucoup decrocher ce job. 

Lundi, j’ai rdv avec mon psychiatre apres un peu plus de trois mois sans l’avoir vu. Je vais lui raconter ces dernieres semaines, lui dire que j’ai arrete mon traitement, et je me rangerai a son avis, parce que j’ai confiance en lui. Je ferai ce qu’il faut, je ferai ce qu’il estime etre le mieux pour moi. 

J’avoue que ma plus grande crainte est qu’il me recommande d’etre hospitalisee a nouveau, mais on verra bien. 

Je n’avais pas l’intention d’ecrire un roman en commencant ce message, alors je ne sais pas s’il reste encore quelqu’un pour me lire mais ce n’est pas grave parce moi, ca m’a fait beaucoup de bien, et c’est deja ca de gagne. 

S’il y a encore quelqu’un merci d’avoir pris le temps de me lire.

Au plaisir de pouvoir echanger et d’avoir vos retours d’experience, je vous souhaite un doux week-end. 

Marine


seb ont aimé
Citer
ver00
(@ver00)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 4 ans
Msg: 3016
 

Bonsoir, j'ai tout lu . Reprends un traitement, c'est obligé, mais pas trop dosé, c'est ça le secret moi, je bosse avec 10 mg d'abilify, et je vais très bien . Bon, j'ai augmenté à 15 parce que je viens de perdre ma mère . Mais vraiment, n'arrête plus, tu ne réussiras pas à maintenir "ton inconscient " , et tu rechuteras . Bon courage et bienvenue ici ! 


RéponseCiter
kust
 kust
(@kust)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 5 ans
Msg: 3055
 

Bonsoir, 3 chiffres importants à retenir, vous êtes dans les clous pas d inquiétude 

Pour les troubles bipolaires:

En moyenne 3 traitements différents avant de trouver le bon 

En moyenne 2-3 ans après le diagnostic pour être équilibré 

En moyenne 2 thymoregulateurs ou plus pour être équilibré 

 

Vous avez eu du psorasis avec le lithium ? De toute facon si ça n a pas été efficace et que votre lithemie était dans les clous, ça va dégager 

 


RéponseCiter
ver00
(@ver00)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 4 ans
Msg: 3016
 

@mike, je n'ai pas de thymorégulateur, et je suis équilibrée .


RéponseCiter
Nath
 Nath
(@modocool)
Super Bipote
Inscription: Il y a 3 ans
Msg: 2279
 

@ver00 : Je te présente mes condoléances. Il est difficile de perdre sa maman. J'espère que tu es bien entouré pour surmonter cette douloureuse perte.

@marine : Bonsoir et bienvenue ici 🙂 

Moi aussi j'ai tout lu 😋 

Comme l'a dit Véro, il va falloir que tu reprennes ton traitement, sinon il est fort possible qu'une terrible dépression ou phase up t'attende au tournant.

Mon chéri a arrêté pendant un an, et la dépression l'a rattrapé. Il a dû se faire hospitaliser. 

Bon courage !


RéponseCiter
kust
 kust
(@kust)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 5 ans
Msg: 3055
 
Posté par: ver00

@mike, je n'ai pas de thymorégulateur, et je suis équilibrée .

Oh il y a de quoi lancer une longue discussion là :p


RéponseCiter
kust
 kust
(@kust)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 5 ans
Msg: 3055
 
Posté par: Modocool

@ver00 : Je te présente mes condoléances. Il est difficile de perdre sa maman. J'espère que tu es bien entouré pour surmonter cette douloureuse perte.

@marine : Bonsoir et bienvenue ici 🙂 

Moi aussi j'ai tout lu 😋 

Comme l'a dit Véro, il va falloir que tu reprennes ton traitement, sinon il est fort possible qu'une terrible dépression ou phase up t'attende au tournant.

Mon chéri a arrêté pendant un an, et la dépression l'a rattrapé. Il a dû se faire hospitaliser. 

Bon courage !

Le risque là c'est pas la dépression, c est la période haute, madame a une composante saisonnière franche à ses troubles thymiques visiblement :p


Cachette et seb ont aimé
RéponseCiter
ver00
(@ver00)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 4 ans
Msg: 3016
 

Merci Nath, Modocool, je parle très souvent à mon père,dès que j'ai un cafard et on se console,  il a un portable .....


RéponseCiter
ver00
(@ver00)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 4 ans
Msg: 3016
 

lol, mike, tu me trouves délirante chronique ? A cause de mon blog ?


RéponseCiter
kust
 kust
(@kust)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 5 ans
Msg: 3055
 
Posté par: ver00

lol, mike, tu me trouves délirante chronique ? A cause de mon blog ?

L idée ne m a même pas traversé l esprit et je n ai pas vu ton blog 

Qu est ce qui peut te faire penser une chose pareil ? 😛


RéponseCiter
ver00
(@ver00)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 4 ans
Msg: 3016
 

J'avoue que j'en suis ravie, même si c'est le cas, je peux travailler avec joie en cherchant la compétence et j'ai trouvé un sens à ma vie , la réponse à mes questions existentielles .


seb ont aimé
RéponseCiter
ver00
(@ver00)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 4 ans
Msg: 3016
 

Lis mon blog, tu comprendras, ver00 sur google avec 2 zéros . (un peu de  mon blog ... )


RéponseCiter
Marine
(@marine)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 3 ans
Msg: 5
Début du sujet  

@ver00 : toutes mes condoléances, je te souhaite beaucoup de courage dans cette épreuve. 

C’est vrai que pour moi l’abillify faisait plutôt bien le job pour réguler mon humeur et redescendre d’un état maniaque mais les effets secondaires étaient trop importants et dangereux pour conduire. 

 

@mike : merci de me rassurer, au moins u domaine où je suis « dans la norme » ! 

Ce n’est pas toujours évident d’accepter cette impression de servir de cobaye en essayant tous ces traitements auxquels le corps ne réagit pas toujours bien. 

Je n’ai pas eu de psoriasis avec le lithium mais la peau très grasse, le visage couvert de boutons et points noirs. 

En effet l’abillify n’entre pas dans la catégorie des thymoregulateurs mais des antipsychotiques il me semble, même s’il peut être prescrit en tant que régulateur d’humeur. 

@modocool : merci! En effet comme dit @mike sans TTT je risque plutôt l’état maniaque, au vu de la période de l’annee et du fait que j’etais en dépression sous thymoregulateur. 

@lucie :merci. Je ne connais pas le tégrétol, je vais discuter de tout ça avec mon psychiatre mais en effet je serais plutôt favorable à changer de molécule. J’ai toute confiance envers le médecin qui me suit même si j’ai fait la morte récemment par peur de lui avouer que j’avais arrêté mon TTT. 

Ce message a été modifié Il y a 3 ans parMarine

RéponseCiter
kust
 kust
(@kust)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 5 ans
Msg: 3055
 

L abilify est thymoregulateur ET antipsychotique comme beaucoup de neuroleptiques de seconde génération 

Il est le traitement de première intention lors de l episode maniaque ou hypomane du jeune au vu de son excellent profil de tolérance, le seul vrai problème c est les 30% d akathisie

 

Sinon ce que vous avez eu comme effet secondaire avec le loxapax c est un symptome extrapyramidal pas rare mais pas fréquent non plus avec ce traitement ( surtout lors de la première prise chez les sujets jeunes ), une dystonie aigue de la machoire, c est assez désagréable mais il n y a aucun moyen de le prévenir 

 

 


RéponseCiter
kust
 kust
(@kust)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 5 ans
Msg: 3055
 
Posté par: ver00

@mike, je n'ai pas de thymorégulateur, et je suis équilibrée .

Mes condoléances poue votre mère 

Vous avez bien un thymoregulateur du coup 🙂   


RéponseCiter
ver00
(@ver00)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 4 ans
Msg: 3016
 

Merci à tous pour vos condoléances !


seb ont aimé
RéponseCiter
ver00
(@ver00)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 4 ans
Msg: 3016
 

Ok mike, vous êtes très fort ! Et vous assumez pleinement cette qualité sans peur de vos collègues, ce qui est extrêmement rare et précieux , au nom de la compétence .


Vous ont aimé
RéponseCiter
seb
 seb
(@seb40)
Moyen Bipolaire
Inscription: Il y a 5 ans
Msg: 225
 

Bonjour Marine

j'ai tout lu ausii et vraiement tu as du courage quand meme! tu es vivante!

tu as connue l'HP en mode urgence et donc a grand coup de changement de medoc puis l'arret soudain..

alors qu'il faut trouver la stabilité avec le TEMPS

le temps de trouver le bon traitement et de niveller les humeurs

tu sais ,tu as la capacit de resilience visiblement et t as deja su rebondir

alors accroche toi et vois ton psy bientot

a suivre(pour pas faire aussi long)

ps;tu sais si t relis ton texte ,tu va effectivement voir avec du recul ton cycle de vie et donc savoir c'est pouvoir

 


RéponseCiter
kust
 kust
(@kust)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 5 ans
Msg: 3055
 
Posté par: ver00

Ok mike, vous êtes très fort ! Et vous assumez pleinement cette qualité sans peur de vos collègues, ce qui est extrêmement rare et précieux , au nom de la compétence .

j'ai pas compris l'histoire des collègues : D


RéponseCiter
ver00
(@ver00)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 4 ans
Msg: 3016
 

@mike,

 

Je voulais parler de tes collègues médecins ou pharmaciens ....( à moins que tu sois pâtissier .... Hum ! ) .  En général, et je parle surtout d'avant .... personne n'osait toucher aux ordonnances d'un collègue, par respect tacite et en vertu du fait que l'erreur est humaine, il y avait une sorte de pacte de la politique de l'autruche ...Tous les médecins sont bons, tous les médecins sont gentils . Heureusement, ça change ... 


RéponseCiter
kust
 kust
(@kust)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 5 ans
Msg: 3055
 

ah je suis ni l'un ni l'autre donc j'ai tous les droits 😀

 

après une ordonnance farfelue qui marche, pourquoi pas

mais une ordonnance dégueulasse qui ne marche pas, c'est quartier libre  🤩 🤩 🤩


RéponseCiter
Page 1 / 2