Forum des bipotes

Notifications
Clear all

Y a t-il des Bipos Stabilisés ???  

Page 3 / 4
 

elo
 elo
(@malette)
Super Bipote
Inscription: Il y a 1 an
Msg: 2408
30 août 2020 16 h 26 min  

Jusqu’à quels effets secondaires on est pret à aller? Combien voulons nous nous rendre malade avec des médocs pour stabiliser sa maladie?

Sur quoi est on prêt à tirer un trait dans sa vie pour la stabilité?


RéponseCiter
kust
 kust
(@kust)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 3 ans
Msg: 2755
30 août 2020 16 h 51 min  
Posté par: @bibliophile

Bonjour à tous,

Le sujet de la stabilisation de l'humeur m'intéresse beaucoup.

Je suis bipolaire du type 2 à tendance borderline.

J'ai pris 30 kg depuis mon diagnostic en 2011 grâce au dépakote (que je ne prends plus) et surtout au Xéroquel que je prends depuis 2014 avec du lithium.

Je suis aussi gâtée par des phases mixtes, donc changements d'humeur/de moral dans la même journée possibles, quand je sens que je deviens trop franche, agressive, je sais qui'l faut que je me retire quelques temps du travail.Je suis en contact avec du public donc si je ne réagit pas de manière professionnelle et efficace, ça peut se retourner contre moi (relations avec les collègues, les usagers et la hierarchie).

Donc mes absences sont assez réguilières, suivant ces changements. J'ai perdu aussi une 2/3 du mon 13 ème mois l'année dernière à cause de mes arrêts. Moi qui compte habituellement sur cette somme de fin d'année, pour payer des factures importantes, faire des achats nécessaires pour la maison ou ma fille, et depuis que j'ai à nouveau une voiture après 6 ans sans voiture, payer l'entretien annuel de la bagnole, ça m'a fait mal au cul !

Donc en lisant l'un ou l'autre d'entre vous, je vois que certains sont stabilisés, arrivent même à travailler sans que ça impacte leur vie pro, ont un conjoint, des enfants et youpi la vie !!

Je me demande donc si je suis vraiment stablisée malgré mon traitement et mes 30 kgs en plus.

Autre remarque : personnellement, je préfère manger que boire donc la non consommation d'alcool à cause du traitement ne me dérange pas. Ma seule drogue c'est les bouquins.

Dernière point : vous ne parlez pas beaucoup de sexe. Un de mes révélateurs de phase haute, c'est le besoin de séduire et la facilité avec laquelle je peux avoir des relations sexuelles avec un inconnu. Quand je suis en phase basse, j'ai la libido d'un panda, c'est à dire très basse .

Donc : ma question : peut-on réellement être stabilisé avec cette maladie ??

Merci pour vos réponses .

Bibliphile

Oui on peut tout à fait être stabilisé 

Rien qu avec vos variations de la libido et de votre présence au travail on peut dire que vous n êtes pas stabilisé(e)


RéponseCiter
bibliophile
(@bibliophile)
Bipo
Inscription: Il y a 7 mois
Msg: 47
30 août 2020 17 h 57 min  

@malette

Ben je trouve que je tire déjà un trait sur pas mal de sujets..... plus de relation amoureuse stable et quand j'en avais une, la maladie la rendait insatisfaisante,  impossiblité de faire des choses normales (partir en vacances, faire une journée de tourisme, aller à une soirée dansante, faire des activités extra-professionnelles quand je travaille au risque d'en payer le pris : fatigue extrème,  baisse de moral, etc etc... et d'être passer de 70 kg à 100 c'est un sacré trait de tirer....

Pour répondre à Kust : tout le monde est-il stabilisable ?  Le fait que je sois atteinte du type 2 et surtout d'états mixtes ne complique-t-il pas la chose pour médiqu5er convenablement vu que ça change toujours.... ?


CleoBip ont aimé
RéponseCiter
elo
 elo
(@malette)
Super Bipote
Inscription: Il y a 1 an
Msg: 2408
30 août 2020 18 h 00 min  

Tout ça à cause du traitement ou sans?


RéponseCiter
kust
 kust
(@kust)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 3 ans
Msg: 2755
30 août 2020 18 h 19 min  
Posté par: @bibliophile

@malette

Ben je trouve que je tire déjà un trait sur pas mal de sujets..... plus de relation amoureuse stable et quand j'en avais une, la maladie la rendait insatisfaisante,  impossiblité de faire des choses normales (partir en vacances, faire une journée de tourisme, aller à une soirée dansante, faire des activités extra-professionnelles quand je travaille au risque d'en payer le pris : fatigue extrème,  baisse de moral, etc etc... et d'être passer de 70 kg à 100 c'est un sacré trait de tirer....

Pour répondre à Kust : tout le monde est-il stabilisable ?  Le fait que je sois atteinte du type 2 et surtout d'états mixtes ne complique-t-il pas la chose pour médiqu5er convenablement vu que ça change toujours.... ?

Tout le monde n est pas stabilisable mais je n ai encore jamais rencontré de patient pour lequel on ne pouvait pas améliorer quelque chose dans la prise en charge

Les états mixtes concernent la majorité des patients donc ça ne change pas grand chose


CleoBip ont aimé
RéponseCiter
Franck
(@gibson1965)
Moyen Bipolaire
Inscription: Il y a 3 ans
Msg: 207
31 août 2020 11 h 58 min  

@kust

Oui tu as raison , tout le monde ne peut pas être stabilisé.

Nos médecins et psy font de leurs mieux , mais ce n' est pas évident , et cette maladie est tellement compliquée.

Je vais dire que sur l' année , je suis moi même pendant six mois , avec trois mois d' euphorie légère -Hypomanie légère) , et les trois autres mois en dépression légère (Soigné avec une petite dose d' AD) , je sais !!! tu es contre :):):)

Mais pour moi , le principal , est d' aller au travail tous les matins , de voir mes enfants , de bouger le WE , de partir en vacances , etc....

Je me dis quand même que je suis loin d' être le plus malheureux , alors j' essaie de positiver et d' avancer comme je peux.

 


CleoBip ont aimé
RéponseCiter
CleoBip
(@cleobip)
Bipo
Inscription: Il y a 1 mois
Msg: 28
14 septembre 2020 17 h 17 min  

Bonjour. Nouvelle sur le site mais vieille bip de 60 ans, 1e crise violente à 30, 2 autres ensuite avec chaque fois  hospitalisation sous contrainte. 

Stabilisée depuis 12 ans, malgré un boulot stressant et des moments limites que je surveillais comme le lait sur le feu...

Désormais sous depakote 500, 1/4 lexomyl, n'ai jamais arrêté la psychothérapie 

Et méditation, sophrologie, écriture... bref tout ce qui aide à faire le vide et calmer.

 

C'est possible !  🙂

 

Bon courage 


RéponseCiter
Lamifee
(@lamifee)
Micro Bipo
Inscription: Il y a 1 mois
Msg: 4
21 septembre 2020 23 h 51 min  

Bonsoir,

Agée de 41 ans, j’ai été diagnostiquée bipo en 2016 et depuis je suis sous lithium (Teralithe). C’est ma pilule magique, ma béquille, le petit bonbon qui m’équilibre. Le progrès a été flagrant avec en plus, un accompagnement avec mon psychiatre depuis le début. 
Mais petit bémol depuis un an environ, je sens monter en moi très régulièrement, une colère d’une grande violence. Dans ces moments là, je ne supporte plus personne et je rêverais de me cacher dans un trou, le temps que ça passe. 
Est-ce que l’un ou l’une d’entre vous connaît cette situation ?

Merci d’avance pour vos reponses et en attendant, prenez soin de vous. 


RéponseCiter
elo
 elo
(@malette)
Super Bipote
Inscription: Il y a 1 an
Msg: 2408
22 septembre 2020 8 h 58 min  

Je connais très bien cette situation. Des débordements de rage inouï. Pour l’instant ça reste à peu près dans ma tête. Mais du coup je m’isole pas mal pour pas peter de cable^^


RéponseCiter
CleoBip
(@cleobip)
Bipo
Inscription: Il y a 1 mois
Msg: 28
22 septembre 2020 21 h 09 min  

@lamifee la colère peut être saine, je pense qu'il ne faut pas la refouler mais en chercher les causes. Elle n'est pas typique de la maladie, sauf peut-être parce que plus on est sensible à l'injustice et plus on a de raisons d'être en colère? 

L'idéal, essayer d'en faire quelque chose... et oui, parfois s'isoler parce que c'est un état épuisant, qui nous bouffe. Pousser un grand cri dans une forêt, si on peut 😉


RéponseCiter
kust
 kust
(@kust)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 3 ans
Msg: 2755
22 septembre 2020 22 h 16 min  
Posté par: @cleobip

@lamifee la colère peut être saine, je pense qu'il ne faut pas la refouler mais en chercher les causes. Elle n'est pas typique de la maladie, sauf peut-être parce que plus on est sensible à l'injustice et plus on a de raisons d'être en colère? 

L'idéal, essayer d'en faire quelque chose... et oui, parfois s'isoler parce que c'est un état épuisant, qui nous bouffe. Pousser un grand cri dans une forêt, si on peut 😉

Lol

La colère et l irritabilité sont les signes les plus souvent retrouvés dans une phase maniaque/mixte... c est bien plus typique que l euphorie

Les bipolaires "plus sensibles à l injustice" je sais pas où vous allez chercher tout ça décidément 


RéponseCiter
Lamifee
(@lamifee)
Micro Bipo
Inscription: Il y a 1 mois
Msg: 4
22 septembre 2020 22 h 29 min  

@kust c’est vrai que la colère dont je parle est d’une extrême violence. D’ailleurs le mot est bien choisi. Extrême ! Comme tous nos états, ils sont souvent extrêmes ! 
Vous-meme ressentez cet état de grande irritabilité ? Ces moments pendant lesquels vous n’êtes plus capable d’entendre ni d’échanger ? 


RéponseCiter
CleoBip
(@cleobip)
Bipo
Inscription: Il y a 1 mois
Msg: 28
22 septembre 2020 22 h 32 min  

@kust je ne parlais pas de la colère en état maniaque, qui fait partie des diverses manifestations caractéristiques! 


RéponseCiter
Meiose
(@meiose)
Petit Bipolaire
Inscription: Il y a 2 mois
Msg: 86
23 septembre 2020 7 h 31 min  

Ouaip. La colère. Celle contre moi-même c'est la pire, parce qu'il n'y a pas de modération dans mes pensées. Sois je m'insulte et me rabaisse pendant des heures, soit j'ai envie de casser tout ce qui me tombe sous la main (surtout des trucs qui m'appartiennent).

Quand j'attribue la faute aux autres, par exemple je m'estime victime d'une injustice, ou quelqu'on a fait une bourde qui me retombe dessus, je commence par en parler avec la personne concernée pour que ça n'arrive plus, par contre si ça arrive encore, je peux m'énerver. Pas forcément violemment, mais avec un ton ou des mots blessants, même si j'essaie de me modérer. Et itérieurement, je boue pour toute la journée.


CleoBip ont aimé
RéponseCiter
elo
 elo
(@malette)
Super Bipote
Inscription: Il y a 1 an
Msg: 2408
23 septembre 2020 9 h 34 min  

Je me dis que tant que c’est intérieur c’est pas grave. Non?

 Je me dis en vrai qu’est ce qui est pathologique, la pensée ou les actions? Si ça reste dans la tête ça va?


RéponseCiter
Mosis 7
(@mosis-7)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 6 mois
Msg: 255
23 septembre 2020 13 h 59 min  

@malette

C'est moins problématique socialement quand ça reste à l'intérieur, mais ces pensées sont probablement pathologiques et influencent tout de même les relations avec les autres.

Être en colère contre soi même de manière pathologique, je pense que ça a un retentissement aussi bien au niveau du corps (augmentation du stresse, de la tension artérielle, des risque cardiovasculaires, ...) que sur les actes (risque de se blesser, de pas faire attention à sa santé, a son hygiène de vie, ses relations, ect...). 


sophie71 ont aimé
RéponseCiter
kust
 kust
(@kust)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 3 ans
Msg: 2755
23 septembre 2020 15 h 49 min  
Posté par: @malette

Je me dis que tant que c’est intérieur c’est pas grave. Non?

 Je me dis en vrai qu’est ce qui est pathologique, la pensée ou les actions? Si ça reste dans la tête ça va?

Donc du coup les gens qui ont des tocs avec des compulsions mentales ils sont pas malades : D


RéponseCiter
elo
 elo
(@malette)
Super Bipote
Inscription: Il y a 1 an
Msg: 2408
23 septembre 2020 16 h 32 min  

bah disons les gars qui ont des toc et ont des compulsions c'est pas que dans leur tête. ca a des repercutions dans la vie : vérifier 10 fois les mêmes choses, éteindre et allumer 15 fois la lumières. Ces pensées ont une action sur leur vie.

Alors que si la colère n'est que dans la tête et qu'on fait rien bah je me disais que c'était moins grave. Par exemple on est énervé par qqch et on a franchement envie de tout casser, se tailler les bras ou s'exploser la main contre mur. Si on ne passe pas a l'acte et que ca reste dans notre tête, bah c'est pas grave, on reste calme on affiche un beau sourire même si dans notre tête ca explose. Ca reste dans notre tête. Bref, je suis pas sure d'être tres claire^^


RéponseCiter
kust
 kust
(@kust)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 3 ans
Msg: 2755
23 septembre 2020 17 h 03 min  

Donc si j'ai des idées suicidaires toute la journée tant que je passe pas à l acte c est bon?


RéponseCiter
elo
 elo
(@malette)
Super Bipote
Inscription: Il y a 1 an
Msg: 2408
23 septembre 2020 17 h 50 min  

Bah je sais pas justement!! C’est la question que je me pose. Qu’est ce qui est pathologique? La pensée ou le passage à l’acte. Si j’y pense mais que je le fais pas, est ce pathologique ??


RéponseCiter
Meiose
(@meiose)
Petit Bipolaire
Inscription: Il y a 2 mois
Msg: 86
23 septembre 2020 19 h 57 min  

Dire que tant qu'on exprime pas ses pulsions on n'est pas malade, ce serait comme dire qu'un diabétique qui se traite correctement n'est pas malade. Ou qu'un alcoolique abstinent n'est plus alcoolique.

Quand je retiens mes pulsions auprès des autres, elles s'expriment toujours d'une façon ou d'une autre, dans ma tête ou avec mon entourage proche. Et j'en souffre.

C'est toujours moins grave que de peter un cable en public, mais c'est pas anodin non plus.


sophie71 ont aimé
RéponseCiter
Page 3 / 4

J'aime, je partage et je tweet Le Bipolaire : C'est gratuit !