Forum des bipotes

Esteban (Plouf18)
 
Notifications
Clear all
Esteban (Plouf18)
Esteban (Plouf18)
Groupe: Enregistré
Inscription: 7 avril 2020
Bipo
2

À propos de moi

Bonjour à toutes et tous.

Mon passé douloureux (parents alcooliques, père violent, violé, etc...) et mon passé pro me reviennent sans cesse à l'esprit malgré mon âge de 47 ans et ce depuis plus de 35 ans...

Mon parcours de vie à été simple : Dès que j'ai eu mes 18 ans, je me suis engagé dans l'armée ou j'ai pu retrouver une certaine stabilité et une seconde "famille" ainsi qu'une carrière.

Après quelques années, j'ai rencontré la mère de mes enfants et j'ai stoppé ma carrière dans l'armée pour être à ses côtés.

Ayant retrouvé une place de cadre dans une grosse Sté, mon train de vie était plus que satisfaisant et malgré mon jeune âge de l'époque (25 ans), je suis monté en flèche au niveau carrière et salaire. Tout était pour le mieux jusqu'au jour où j'ai décidé de devenir délégué syndical. Avec 80% de votes pour le syndicat que je représentais, la pression imposée par mon entreprise est montée en flèche et je ne pouvais plus assurer mes deux "casquettes". J'ai donc consommé de plus en plus de stupéfiants et fait un TS sur mon lieu de travail. Une DRH "coupeuse de tête" a été employé rien que pour moi pour me pousser à bout et démissionner. Elle a réussi quelques mois après à aboutir et me demander de signer un protocole de licenciement.

A l'époque, seul et mal dans mal peau, j'ai ressenti la solitude comme un très lourd fardeau et j'ai donc créé une Sté d'informatique (webmaster et dépannagage informatique) pour m'occuper et "servir à quelque chose" mais malgré cette Sté et mes enfants en bas âge à m'occuper, je me suis mis à m'alcooliser de plus en plus et à consommer de plus en plus de stups jusqu'à être largué après 17 ans de vie commune d'avec la mère de mes enfants et ce plus que brutalement : le fameux "faut que je te parles"...

Devenu dépressif morbide j'ai encore attenté à ma vie à de nombreuses reprises et ce, malgré l'aide d'un (mauvais) psy.

Hospitalisé durant 11 mois suite à une TS, j'ai enfin trouvé un psy qui m'a compris et aidé mais qui lui aussi m'a mal diagnostiqué au départ. J'ai donc à ma sortie continué à m'alcooliser et à avoir des sautes d'humeurs et des cauchemars sur ma vie "d'avant". Analyses et contres analyses, sentiments d'échecs, etc... Souvenirs également sur ma vie d'enfant et d'ado.

Puis après de multiples "relations amoureuses" sans lendemain, j'ai enfin rencontré une femme sur le web et, heureusement pour moi, dont le frère était bipo. Elle m'a compris sans me juger (d'ailleurs nous sommes désormais marié depuis plus 2 ans après 5 ans de vie "commune" et ce pour le meilleur mais aussi malheureusement pour le pire lors de mes crises...).

Etant en phase haute, c'est à l'occasion d'un RDV avec mon psy ou mon épouse était avec moi que j'ai pété un câble car j'étais super "up". Je l'ai tutoyé, je parlais vite et avais des pensées confuses et des idées de grandeurs, je dépensais beaucoup d'argent bref : j'étais superman !!! Et le diagnostic est tombé. Mr X, vous êtes bipolaire...

Voilà, je crois vous avoir dépeint ma vie "vite fait" comme dises les ados ;) et je suis content d'avoir intégré ce forum !

Position

Fuseau horaire

Europe/Paris

Travail

Aucun ; Interdit d'exercer une activité pro
Réseaux sociaux
Activité du membre
20
Messages du forum
1
Msge(s)
0
Questions
0
Réponses
0
Commentaire question
0
Aime
3
J'aime reçus
2/10
Vote
0
Messages blog
0
Commentaires du blog

J'aime, je partage et je tweet Le Bipolaire : C'est gratuit !