Activités

  • Estelle a publié une note il y a 4 mois et 2 semaines

    Je viens de m’inscrire et me permets déjà de solliciter vos commentaires sur un sujet qui me questionne et m’inquiète depuis un certain temps maintenant. Je suis diagnostiquée bipolaire en phase de stabilisation mais à tendance dépressive et un de mes combats quotidiens et de surmonter mes réveils qui sont très douloureux. Le passage de l’inconscient à la conscience se fait très difficilement pour moi et conditionne des matinées très douloureuses et angoissées. Est-ce que c’est le cas pour d’autres personnes et avez vous des solutions pour éviter ces souffrances matinales ? Merci pour vos futurs commentaires.

    • Bonjour Estelle.
      Ce que tu decris me parle beaucoup.
      Cette envie de rester dans la quiétude du sommeil pour ne pas affronter le quotidien de la maladie.
      Je me suis longuement refugiée dans le sommeil pour faire taire mes angoisses pendant ces deux dernières années.
      Je ne saurais que te dire comme conseils, n’en ayant pas trouvé moi même si ce n’est essayer la relaxation, tu peux facilement trouver sur YouTube des séances de relaxation.
      En attendant bon courage à toi.
      Val.

      • Merci pour ta réponse Valériane. Je vois en effet que je ne suis pas la seule à vivre cette situation … je vais suivre tes conseils et tester la relaxation sur internet. Je pense que bien appréhender sa respiration peut peut-être aider.

        • C’est certain.
          Le mécanisme de l’angoisse est a la fois psychique et physique.
          La relaxation permet de casser cette spirale qui s’auto alimente.
          Personnellement, j’ai découvert la relaxation par le biais d’une thérapie cognitivo-comportementales et si ça n’a pas complètement fait taire les angoisses, cela a mis un terme aux attaques de panique que je subissais depuis l’adolescence.
          Bonne soirée et à bientôt.

        • Et aussi pour te dire qu’a ce jour je vais plutôt bien et que la vieille copine l’angoisse semble bien avoir fait ses valises.
          Je pense pouvoir te dire que lorsque la stabilisation se renforce, les angoisses disparaissent ainsi que cette envie de rester dans le sommeil.
          A ce jour, je n’ai plus que du temesta 1mg en si besoin et je peux passer plusieurs semaines sans en prendre.
          Ne te decourage pas, ces symptômes peuvent disparaître.

    • Ce que tu dis me parle au plus au point. J ai ressenti ça pas plus tard qu il y a quelque mois … l envie de ne pas se réveiller tellement la souffrance est grande … je me suis aidée d’ anxiolitique pendant cette période. Ça m a fait du bien. Ça m a permis d’alléger mes angoisses de la journée.

Publié dans