Activités

  • Bruno a publié une note il y a 1 semaine et 4 jours

    Bonjour à tous, je suis nouveau sur ce site et j’ai besoin de conseils. Ma compagne est en phase d’hypomanie, elle est bipolaire de type 2. Elle ne prends pas de traitement depuis 2 ans et est certaine de « gérer », on ne peut mieux la situation… Si ce n’est que depuis 4 mois et demi, elle ne va pas du tout bien. En résumé, j’ai dû partir 25 jours de chez moi, tout en revenant juste faire les courses pour elle et mes beaux-enfants (ses enfants donc), elle boit tous les jours depuis 2 ans (chose qu’elle ne faisait pas avant), fume le double qu’avant, est toujours à découvert, ne se fait plus à manger, on ne la voit presque plus même quand elle est à la maison, passe son temps à développer une activité qui ne lui rapporte quasiment rien, à savoir le cabaret, peut rentrer à 1h ou 1h30 en semaine en motivant ses élèves à pousser les répétitions pour des rêves grandioses de scènes qui ne lui rapporte rien, je paye toutes les courses, les vacances, je m’occupe des papiers, pour le rangement, elle pense qu’elle en fait autant que moi et peut même s’énerver si je dis le contraire. Elle n’a pas déclarer son activité indépendante (elle a une partie de son activité indépendante et l’autre salarié) depuis novembre 2017 (je viens de l’apprendre alors que je dois faire ma déclaration d’impôt). JAMAIS je ne l’ai vu comme ça, JAMAIS, il faut être costaud pour être dénigré comme ça, depuis 4 mois. Dès que l’on parle, elle devient intolérante et pense que c’est moi qui ne me remet pas en question. Je pense que le fait de ne pas prendre de traitement a aggravé sa bipolarité. Le problème est qu’elle passe complètement inaperçu en société, elle a un discours cohérent. J’ai dû appeler le psychiatre du petit (et oui, il est aussi bipolaire!) pour arranger un Rdv avec son fils et elle (du genre: ,venez pour parler de votre fils) parce que le sien ne veut absolument rien savoir, sa réponse a été:  » il faut qu’elle vienne d’elle-même ». C’est long, très long parce que son rendez-vous est prévu fin juin, ils essayent de m’appeler avant si il y a un désistement. Je ne sais pas comment lui faire entendre raison. Je travaille beaucoup au boulot et le soir, je m’occupe de ses enfants, même ça, elle pense que je ne m’en occupe pas comme elle. Que puis-je faire pour l’emmener voir un psychiatre rapidement? J’ai constaté qu’en écrivant, elle lisait tout ce que je lui dis alors qu’il est impossible que je commence une phrase pour dialoguer de la situation sans qu’elle me « saute à la gorge », en me disant que je ne me remet pas en question. Parfois, elle est tellement véhémente que je doute de ce que je pense et de son état de bipolaire (comme si elle n’avait rien!). Pourriez-vous m’aider, s’il vous plaît? Je suis inquiet pour sa santé et la mienne. Merci à vous tous. Bruno

Publié dans