Activités

  • Bruno a adressé une note au groupe Logo du groupe Votre quotidien avec la maladieVotre quotidien avec la maladie il y a 3 semaines et 6 jours

    Bonjour, je m’appelle Bruno et je suis tout nouveau inscrit sur ce site, depuis 4 minutes environ.

    Je commence par poser les bases, ce qui me semble la moindre des corrections, je ne suis pas bipolaire, donc si cela pose un problème, faites-le-moi savoir et je me désinscris aussitôt. Je m’intéresse beaucoup à cette maladie. Je suis infirmier, principalement en psychiatrie et en addictologie, et j’écris également des livres.

    J’ai publié un premier livre il y a 3 mois environ, « un plan d’enfer », un recueil de nouvelles qui traitent de différentes affections psychiatriques, telles que la schizophrénie, la dépression, la toxicomanie…

    Je suis en train d’écrire mon deuxième ouvrage, un roman cette fois-ci, qui traitera principalement de la bipolarité.

    Je suis déjà pas mal calé sur le sujet, du fait de ma profession, mais toujours dans un cadre soignant-soigné, et non dans un cadre personnel.

    Je souhaiterais donc recueillir des témoignages de personnes souffrant de cette maladie, de manière à ce que mon livre soit le plus intéressant mais aussi le plus réaliste possible.

    Pour faire court, le pitch de l’histoire c’est un homme qui rencontre une femme qu’il pense être dépressive, et qui se révèle en fait être bipolaire, lui étant totalement néophyte à propos de cette maladie virgule il est complètement perdu et désemparé, mais il reste par amour et il essaye de faire ce qu’il peut. L’idée n’est pas de faire un livre scientifique sur la maladie, d’autres l’ont fait avant moi et sûrement beaucoup mieux que moi, mais de faire découvrir la maladie au lecteur de la même façon que le personnage principal masculin la découvre dans le cadre de sa relation amoureuse.

    Ce qui me questionne, comment on peut réagir un conjoint face à une phase dépressive, phase à une phase maniaque, comment peuvent agir et interagir les traitements en cas de changement ou d’arrêt, au bout de combien de temps…

    Pour l’instant, j’étais partie du postulat que l’héroïne avait tout essayé ou presque comme thymorégulateur, dépakote, depamide, lamictal… rien n’avait fonctionné à part les sels de lithium. Mais après environ une dizaine d’années de traitement par lithium, son cerveau s’est accoutumé à la molécule et elle ne fait plus d’effet. Elle passe donc au Séroquel, qui ne marchera pas ou qu’elle ne prendra pas, je ne sais pas encore, et l’aventure prend une toute autre proposition pour nos deux héros…

    Donc voilà, si quelqu’un est intéressé par ma demande, Je vous serai infiniment reconnaissant de bien vouloir prendre contact avec moi.

    bien à vous tous,

    Bruno

Publié dans