Activités

  • Kristell a publié une note il y a 4 mois et 2 semaines

    Bipolaire cyclothymique débutante…

    • … qui n’a pas compris que laisser une note voulait ire publier directemenr, arf… Toutes mes excuses :-/

    • Bienvenue Kristell! On parle bcp de bipo type 1 ou 2 , je serais interessee de connaitre un peu plus les symptômes de la cyclothymie

      • Alors, en fait je ne sais pas encore ce qui prime de la bipolarité ou de la cyclothymie ou si je suis entre les deux. Je découvre ce que la cyclothymie implique, en lisant le livre que m’a recommandé la psy qui m’a diagnostiqué: Vivre avec des hauts et des bas. Voici unedes 18 fiches pratiques qui explique les symptômes à repérer (j’en ai plus de 40…):
        Êtes-vous cyclothymique ?

        Dans un premier temps, lisez cette histoire et cochez la ligne lorsque l’item correspond à une partie de votre propre histoire. Pensez à votre histoire depuis le début (ne vous limitez pas à votre état actuel).

        Certains sujets font des dépression , ayant débuté à un âge précoce (avant l’âge de 25 ans) . Ils sont souvent fatigués sans raison . Ils remarquent que leurs niveaux d’humeur et/ou d’energie fluctuent de manière importante d’une période à une autre . Ces sujets sont de bonne humeur qui sans raison vire à instable, irritable ou triste . Ces sujets remarquent que leur humeur ou énergie est trop haute ou basse, rarement entre les deux . Ils ont des périodes d’agitation ou d’excitation alternant avec des périodes d’inactivité totale. Ils peuvent se sentir en « avance rapide » (comme une Formule 1) alternant avec des moments où ils sont au ralenti . Il y a des moment où ils ressentent avoir de grandes ressources et d’energie alternant avec l’impression d’être limités et assez inertes . Leur pensée est par moments aiguisée et créative mais alternant avec des moments de confusion et de fatigue mentale . Ils peuvent être très bavards et faire beaucoup de blague puis devenir siliencieux, peu causant et en retrait, au bord des larmes . Ils peuvent être agréables avec un vif intérêt pour les autres puis perdre tout intérêt et de plaisir pour ce qui les entoure . Ces sujets ont souvent besoin de cotoyer du monde éprouvant plaisir à la vie en groupe, sensation qui alterne avec un isolement social ou un évitement des autres . Ils présentent des changements brusques des traitsvde personnalité ne passant sans avertir d’un état confident, gentil, affectueux et énergique à celui de triste, grincheux, hostile et méchant .
        Ces sujets ont déjà fait des dépressions « majeures » avec ou sans raison . Des phases hautes peuvent survenir immédiatement et dérouter leur entourage proche . Il arrive que ces sujets présentent des phases où ils sont gais et tristes en même temps  ; ou des phases où ils sont tristes et en même temps hyperactifs ou assez agités  ; ou des phases où ils sont dépressifs mais en même temps avec un excès de libido , une surabondance de pensées , une tension intérieure extrême , une tendance à tout critiquer .

        Ces sujets ont un besoin de sommeil qui est souvent variable, de peu important (quelques heures) à un besoin de sommeil plus long (plus de 10 heures) . Leur capacité de travail varie entre acharnée et hyperproductive à une faible productivité et un besoin de longues heures de récupération . Ils peuvent s’investir dans des activités qui plaisir alternant avec un ras-le-bol total de ces mêmes activités autrefois plaisantes . Ils ont des périodes d’optimisme ou d’exagération de ce qu’ils ont pu faire et accomplir alternant avec une attitude perssimiste de l’avenir ou une culpabilité excessive du passé . Leur estime de soi est assez fluctuante : d’assez forte et élevée à une perte totale de confiance en soi et une grande auto-critique .

        Ils ont par moments des envies d’achats compulsifs ou d’extravagances financières . A d’autres moments, ils se morfondent de culpabilité avec des actes d’autopunition . Leur sexualité peut être importante alternant avec une sexualité pauvre ou un évitement de la sexualité.

        Ces sujets ont par moments des envies de boire trop d’alcool (plus que d’habitude) , de fumer trop ou boire trop de café , de consommer des stimulants comme la cacaïne , de conduire vite et de manière imprudente .

        Ces sujets ont une scolarité, une vie professionnelle, une vie affective et conjugale qui ont été instables, chaotiques, « en zigzag » . Ils ont déjà consultés plusieurs médecins, psychologues, psychiatres (au moins trois) .

        Ils ont déjà reçus des diagnostics multiples comme « dépression », « TOC », « anorexie / boulimie », « anxiété », « troubles de l’attention », « comportements excentriques », « attaques de panique », « alcoolisme », « abus de drogue » (au moins trois diagnositics) . Ils sont à des degré divers des inquiets, des anxieux, des obsessionnels, des phobiques, des préoccupés, des hypocondriaques, des douteux, des perfectionnistes (au moins trois) . Ils redoutent le rejet , et gardent depuis l’enfance une forte anxiété de séparation . Ils sont souvent reconnus comme « borderline » ou doutent de l’être . Ils ont constaté que le diagnostic psychiatrique changeait avec le temps et les médecins . Ils ont déjà fait des tentatives de suicide . Ils ont déjà pris des antidépresseurs (au moins trois) sans obtenir de bons résultats . Au lieu de devenir de meilleure humeur, ils sont sous antidépresseurs plus irritables ou agressifs qu’à l’habitude  ; ou au contraire trop heureux, trop agités, trop speed, hyperactifs .

        Des membres de leur famille ont été reconnus comme « bipolaires » , dépressifs , ou ayant commis le suicide , ou soignés par des sels de lithium .

        Veuillez compter maintenant les items cochés : ………
        (nombre maximum de 50 ; si vous avez cochés 25 ou plus il est fort probable que vous ayez une cyclothymie)

Publié dans