Activités

  • Ophelie a adressé une note au groupe Logo du groupe Trouble bipolaire et addictionsTrouble bipolaire et addictions il y a 4 mois et 2 semaines

    Bonjour à tous, je ne sais pas si c’est le bon endroit pour poser la question mais allons y !
    Je suis devenue bipolaire suite à mon viol (j’ai été diagnostiqué l’année dernière par plusieurs psychiatres). Suite au viol, j’ai commencer à fumer de la drogue, pas à en devenir accro mais presque. Je n’ai jamais eu d’effet secondaire si ce n’est que le fait que sa m’ai détendu. Mais peut être suis-je une des exceptions ?
    Ma cousine est dépressive , suivi par un psychiatre, mais Elle c’est mise à fumer de la drogue.
    J’aimerais savoir les effets que sa pourrait faire Avec les médicaments sachant qu’elle est sous anti-depresseur et sous anxiolytiques ?
    Et par curiosité pour moi (j’ai arreter de fumer), quels sont les effets de là-bas drogue avec le seum thymoregulateurs ? (Je ne sais plus si sa s’écrit comme sa )
    Je poserai la question à mes psychiatres, mais je suis vraiment très curieuse et aimerais aider ma cousine à arrêter.

    • Désolé pour les mots rajouter , j’ai oublier de me relire , et mon téléphone rajoute seum des mots.

    • Bonjour Ophélie,
      Là, ce sujet est le mien, je viens d’en discuter il y a dix mn avec le psy du service et je viens de lui remettre ma boulette que j’avais introduit à l’hôpital. Il m’a expliqué très clairement cette double medicamentation illégale.
      Le thc arrivant dans le cerveau livre une bataille avec (moi je prends de la quétiapine (xeroquel) comme antipsychotique) les mollecules de ton médoc. Chacun essayant de s’installer à la place de l’autre. C’est apparemment très néfaste. Il m’a dit qu’il valait mieux boire occasionnellement, quand on ne résiste plus, un petit verre de rhum plutôt qu’un joint. Là, je parle vraiment pour le cas d’un bipolaire. Il m’a dit que certaines personnes vivaient très bien avec le thc. Mais bipo et dépressif, ça serait tourner en rond continuellement. Je pense aussi que c’est un amplificateur de ta phase prédominante. Bien, fume, super bien, angoissé, fume, super angoissé.
      Voilà, après 33ans de fumette, je suis en deuil de ma résine chérie. Si tu as d’autres questions je suis là pour ça.
      Te concernant, suite à ton traumatisme, j’espère que tu trouveras la force et l’acceptation pour vivre au mieux avec ça. J’attends une place dans une clinique pour commencer une psychothérapie pour trauma d’enfance (père fou et violent) bon courage à toi et à bientôt peut-être.
      Reg

Publié dans