Activités

  • alma a adressé une note au groupe Logo du groupe Enfants de bipolaireEnfants de bipolaire il y a 11 mois et 2 semaines

    Un fils qui me fuit…un fils qui s’enfuit .un fils qui rejette..un fils qui souffre …mais comment faire face à un monstre pareil…un truc un alien un erzatz de mère… comment lui en vouloir quand on n’est même plus l’ombre de soi même… mère perdue mère disparue mère innommable même …mère rien que mot sonne faux souffrance infinie comment peux tu …comment peux t’en prendre à la chair de ta chair à l’unique pour qui ton coeur bat…mais jusqu’à quand…ne dois tu pas partir avant de l’abimer définitivement de tes errances de spectre d’hologramme sans couleur de coeur et de sentiments évanouis…oui pars sauve toi oublie même d’où tu viens car elle n’a plus nom…

    • Ben c’est un peu le lot de toutes les femmes et des couples.
      Il y a eu l’enfant que tu as porté, TON bébé, dont tu t’es occupé au mieux.
      Et quand je dis au mieux, ça veux dire seule… parce que si j’ai bien capté le père il est parti. On se fou des raisons, on se fou des pourquoi ça s’est passé. Seule reste la vérité crue: c’est toi qui a élevé ton fils seule…
      Les loyers, les charges, la nourriture, les soucis, être orésente à tout instant pour ton fils. Vivre pour son fils, tout lui donner, jusqu’à ta santé…
      Alors, perso, tu mérites une statue, comme toutes les femmes.
      Il était oû le géniteur, il a fait quoi pour son fils. L’a t’il bordé le soir, a t’il donné son temps , sa vie pour son fils ? Non.
      Alors meeeeeeerde, c’est pas toi l’indigne, c’est lui.
      C’est pas toi l’innommable, c’est lui.
      Et si maintenant tu n’as plus la force, c’est que tu l’as toute donnée à ton fils.
      Donc c’est normal que maintenant qu’il s’éloigne tu sentes ce vide.
      Ton fils a grandi, il se détache… c’est normal… laisse le aller faire sa vie.
      Quand il revient, ben ne parles pas, tu dis des conneries parce que le vide réapparait, soit juste contente.
      Maintenant, c’est à toi de trouver de quoi remplir ton vide créé par le départ de ton fils. Parles avec les femmes ici, je te garanti, ça se trouve.
      Et pour finir, je t’interdit de penser au suicide. Pas que j’en aie le droit, pas que ça me gène que tu crèves, mais parce que je te garanti que ça détruira ton fils.
      Kisses.

      • Euh la….. comment dire tu as inventé ma vie lol..c’.est pas du tout ça….

      • Alma, Je comprends ta douleur, je suis parfois passée par là, vouloir partir, tout abandonner….. Mais je te dis NON NON NON NON ! Partir serait pire encore, innommable, l’horreur pour ton enfant, ta chair.

        Il réagit avec les moyens du bord. Mon fils a 20 ans samedi. Il est parti à 18 vivre sa vie, étudier. Je le revois peu et je le sais heureux. Lorsqu’il revient, pas de reproches, je me tais, je l’écoute, j’écoute SA vie.

        J’ai senti le vide et je ne lui ai pas dit. C’est la vie. Me suis retrouvée seule dans cette maison vide de lui. J’ai alors décidé de changer MA vie. J’ai acheté une maison en France pour y créer un gîte. Il est Heureux de me voir bien, de me voir m’assumer sans lui.

        A force de ne vivre que pour lui, il a étouffé.

        Nos enfants ont vécu nos hauts, nos bas. Ils en sont devenus adultes plus vite. Nous aiment parfois de loin. Mais crois-moi Alma, cet amour est profond, intense, plus que tu ne crois.

        Pas de suicide Alma, n’en parle même pas. Le plus cadeau que tu puisses faire à ton enfant est de VIVRE pour TOI.

    • je comprends  » moi  »

    • La haine est encore un sentiment…j’en n’ai plus…je suis devenue l’iceberg dont on ne voit sue le mauvais…

    • alma a répondu il y a 1 semaine

      Waouh là j’avais fait fort….un an après…j’ai plus les mots…. même ça c’est parti…..

Publié dans