Activités

  • Nath a adressé une note au groupe Logo du groupe Bipolaires et isolementBipolaires et isolement il y a 1 semaine et 6 jours

    Bonjour,
    Je ne suis que la chérie d’un bipolaire, mais parfois, on a l’impression que vous cherchez cet isolement pour vous retrouver. Mais forcément cet isolement voulu fait le vide autour de vous. Et quand vous vous sentez mieux, peu de gens sont restés à vous attendre. Est ce que c’est de ça dont tu voudrais parler ?

    • Bonjour Nath, Tu partages donc la vie d’un bipolaire.
      Je pense que nous sommes tous différents, mais en ce qui me concerne, étant bipolaire, je voudrais que tu comprennes que les phases d’isolement, ne sont jamais volontaires. Personnellement, il m’arrive de rester enfermée 3 jours, sans même me laver (je vis seule), juste parce que tout est au dessus de mes forces. Ce n’est pas un refuge, l’isolement, mais plutôt un sos.

      • Généralement, on n’a pas du tout le contrôle tu vois? Soit patiente avec ton chéri, montre lui que tu l’aimes. Mais ne mais jamais en doute le fait qu’il est bel et bien malade.

        • mets

          • Cendrine, j’ai assez potaché sur le sujet pour savoir que mon chéri est bien malade 😉
            Lui me dit qu’il s’isole pour ne pas m’agresser verbalement, pour reprendre des forces, pour mieux rebondir, mais…après c’est compliqué pour lui de revenir.
            Etre patiente ? Il me dit qu’il n’aurait jamais pensé que je serais aussi patiente avec lui 😉
            Je n’arrête pas de lui montrer que je l’aime, mais tu sais, au bout d’un moment, quand on ne se sent pas nous même aimés parce que c’est au-dessus de ses forces de faire quoi que ce soit…que sortir de chez lui est compliqué, affronter la foule, aller dans un magasin… enfin, tu vois ce que je veux dire… Du coup, on se sent découragé et on a moins envie nous mêmes de faire des efforts. Et alors, mon chéri ne se sent plus aimé…et ça devient une spirale…personne ne se sent plus aimé…alors je mange un K.B. et je lui fais une déclaration d’amour et ça repart ! 😛
            J’espère que tu as quelqu’un dans ton entourage qui comprend ta maladie et qui t’aide quand tu t’isoles trop 😉

            • Merci pour ta réponse Nath. Et moi non, je n’ai plus d’amoureux, et très peu d’amis. Mais au moins ceux qui restent me tolèrent (à défaut de me comprendre telle que je suis). Mon mec, je l’ai perdu, il y a 10 ans déjà, parce qu’à l’époque personne ne savait … Je voulais juste précédemment, m’assurer que tu étais consciente que ton copain « ne le faisait pas exprès ». Je pense même, qu’il fait tout pour te protéger de sa pathologie. Moi, mon couple n’a pas tenu, parce que la pose du diagnostic a été longue, et que je suis allée trop loin;

          • Bonjour Cendrine,
            Je suis désolée pour ton histoire…mais la vie n’est pas finie, et je suis sûre que tu en auras d’autres…au singulier ou au pluriel… Affronter une maladie, c’est un combat à deux quand on est en couple, mais quand on aime, on est prêt à tout.
            ça fait bien longtemps que je sais que mon chéri ne le fait pas exprès, sinon je ne serai plus avec lui. On a tous des problèmes. Cette maladie en est un gros, mais il n’y a aucune raison que ce soit une barrière pour vivre une jolie histoire d’amour. Alors ne t’empêche pas d’aimer de nouveau, Cendrine 😉

      • Je me retrouve en toi !

    • C’est vrai que la plupart des gens ne restent pas. Moi mon isolement vient de ma dernière phase de manie qui a fait peur à pas mal de mes proches. Paraît qu’on cherche le trouble quand ont est bipolaire et on fuit les gens qui veulent nous aider parce qu’on a l’impression qu’ils vraiment notre liberté. Après, c’est le down et on a honte et plus l’énergie de les reconquérir.

      • Qu’ils briment notre liberté

        • Nath a répondu il y a 1 semaine

          Oui, mais le down est une phase qui a un début et une fin, alors quand ça va un peu mieux, parce que forcément vous réussissez à sortir la tête de l’eau, parce que vous êtes des battants. Alors à ce moment là, il faut les recontacter ces gens que vous aimez, vous excusez du mal que vous leur avez fait malgré vous. Et s’ils vous aiment vraiment, ils comprendront et vous pardonneront.

          • Mais ils garderont des réticences, je sais que nous pouvons être imprévisibles et cela peut faire peur. Personnellement, je croi avoir déçu beaucoup de mes proches et j’ai l’impression que je ne pourrai plus jamais avoir avec eux une relation aussi satisfaisante qu’avant. Il y a seulement mon amoureux que je sens sincère, alors ton copain est chanceux de t’avoir, c’est précieux les gens qui restent.

            • Nath a répondu il y a 1 semaine

              Ton amoureux aussi, il reste 😉
              Et ces comportements imprévisibles, tu arriveras peut être à les dompter un jour. Il faut y croire. Il ne faut jamais baisser les bras.
              Peut être que tes proches n’ont pas une attitude appropriée à ton état quand tu es survoltée ? Ne perds pas trop de temps à culpabiliser. Garde ton énergie pour ton combat de tous les jours. Courage.

Publié dans