J’ai beaucoup cru en ce traitement que je pensais être LA solution à tous mes états et passage à l’hôpital..

J’ai commencé le Teralite il y a 8 mois maintenant. Très extrême dans mes comportements auparavant, vivant à 1000%, sous ce traitement, je suis devenue plate..

Début du traitement dans les 3 premiers mois d’ajustement, j’allais super bien. Jusqu’au jour où, bim bam boom, d’un coup, grosse dépression. J’ai appris que je faisais une hypothyroïdie = Levothyrox

Cela fait maintenant 4 mois que :
Je n’ai plus envie de rien,
Je perds tous les jours mes cheveux,
J’ai pris plus de 10 kilos bien localisé au niveau du ventre (un vendeur m’a félicité pour cette heureuse nouvelle… pour vous dire, c’est là où j’ai remarqué qu’effectivement, il y avait un problème à ce niveau là)
Actuellement en reconversion, auparavant, très studieuse et organisée, aujourd’hui, j’éprouve pour la première fois des difficultés à me concentrer, travailler, apprendre, organiser mon travail et surtout à m’impliquer.
Je suis tout le temps fatiguée,
Je fais le strict minimum.

Des fois je me dis que je devrais renoncer à continuer ma formation et reconnaitre que j’ai besoin de souscrire finalement à la reconnaissance AHH. Mais je veux encore y croire que c’est possible alors, je suis en attente de voir avec la psychiatre, s’il n’y a pas des solutions.

Je n’ai plus envie de sortir voir mes amis, car je sais que je serais comme un ghost, un fantôme. Et ils m’ont connu folle, aujourd’hui… voila. Je ne parle plus trop, je suis calme, je suis comme asnesthésié, mon cerveau à du mal à réfléchir et se concentrer, je suis au ralenti, je dors beaucoup, et je ne vie plus. Je survie.

J’ai l’impression d’être en vie, uniquement pour faire acte de présence. Pour mes proches.

Je m’ennuie. Je n’ai plus 1000 projets et idées en tête…

Je suis en train de me renseigner pour les SMT (Stimulation Magnétiques Transcraniennes) comme alternative. Après, a ce que j’entends il faut attendre 6 mois- 1 ans. Alors, peut être donner sa chance d’agir avant de passer à autre chose.

Je suis fatiguée de cette maladie invisible.