Un temps d’adaptation d’environ deux mois a été nécessaire avant de constater une amélioration significative de mes changements d’humeur et difficultés à gérer mes émotions. Je n’ai qu’un seul conseil à donner: patientez, accrochez-vous et ça ira beaucoup mieux. Au départ j’avais des légères nausées et maux de tête ainsi qu’un appétit hors norme mais tout cela a complètement disparu lorsque mon dosage s’est stabilisé. Ce n’est pas un médicament miracle mais il m’a permis de terminer mes études que j’avais failli foutre en l’air, de perdre les kilos en trop acquis lors d’une phase dépressive sévère (et de boulimie), d’arriver à gérer une relation sérieuse stable, etc. Je suis beaucoup plus en mesure d’utiliser ma raison et de ne plus me laisser submerger par mes émotions et pulsions, sans pour autant être devenue un robot (j’ai toujours des hauts et des bas mais rien de dramatique). Mon entourage a lui aussi remarqué ce changement. Le lamictal est également très efficace contre l’anxiété et les crises de panique. Enfin, comme dit précédemment, je n’ai pas constaté de prise de poids à part au tout début du traitement (deux premières semaines). Au contraire, j’ai perdu du poids par la suite car je n’ai plus de pulsions de boulimie et je parviens a contrôler mon appétit. Bref, je le recommande.