Je n’ai jamais pris le traitement tel que mon psy me l’à préconisé.
Clairement en prenant 1 seresta 50 mg le midi, j’aurai été un zombie et je serais donc incapable de gérer le quotidien.
Je réajuste le dosage du cachet du soir selon mon état (1/2 ou 1/4 quand ça va). J’ai souvent le sentiment d’être encore sous effet le lendemain matin…
Ça reste une bonne béquille chimiques qui m’aide à ne pas m’écrouler.
Là je suis dans une mauvaise phase je risque de suivre scrupuleusement les dosages prescrit…