Lettre à ma bipolarité – Témoignage d’une personne bipolaire

Voici le témoignage d’une personne bipolaire tout à fait original ! Il parle bien sûr de la maladie bipolaire : cette pathologie qui bouffe la santé mentale de nombreux malades … Souffrant de troubles bipolaire depuis trop longtemps certainement, c’est une lettre à sa bipolarité qu’elle nous fait parvenir, une lettre qui vient du coeur, mais aussi de sa douleur intérieur qui la fait toujours souffrir malgré tout … Ce combat avec son ennemi de toujours, elle nous le raconte tout en poésie, avec les mots justes, tel une thérapie personnelle … Bonne Lecture !

Bonjour, à 47 ans, moi-même atteinte depuis toujours, je voudrais faire part anonymement de mon témoignage, afin de redonner un peu d’espoir aux jeunes bipolaires . Merci !

 

Lettre à ma Bipolarité,

Coucou, c’est moi …! Tu sais, celle qui lutte depuis toujours contre toi ! 😉 Alors même si je reconnais que grâce à toi j’ai vécu de très grands moments, euphoriques, démesurés, palpitants, les phases dites « up » donc, je te maudit pour toutes les phases « down » si douloureuses, psychologiquement et physiquement, comme les nombreuses crises d’angoisses auquelles j’ai du faire face lors d événements émotionnellement difficiles à gérer . N’ayant peur de rien, ni de personne, à cause de toi, tu m’as mise en danger bien des fois … Mais heureusement que la chance était avec moi. Je ne compte plus le nombre de fois où exacerber, j’ai démissionné par exemple, professionnellement parlant, on peut dire que tu ne m’as vraiment pas aidé !! Pas de patience, souvent speed, ne supportant pas l’autorité, ce n’est pas évident . Parfois, un excès de confiance en moi m’a permis d’être séductrice, mais le revers de la médaille est d’avoir été mal jugé aussi par bon nombre de personnes . Alors évidemment, j’ai cru que tu finirais par te lasser et me quitter enfin, sortir de mon corps, mais non, je constate que tu es toujours là, sauf qu’avec le temps, j’ai appris à te dominer un peu ! Et je voulais te dire, que malgré ta présence parfois trop envahissante, j’ai tout de même réussi à avoir une vie, presque normale, stable, et je suis maman de 3 magnifiques enfants, qui représentent mon pilier, je les aime . Oui, car déjà pour le commun des mortels ce n’est pas si simple la vie, mais alors pour nous, c’est encore plus compliqué … Tout est de l’ordre du défi ! À commencer de lutter contre soi-même, et contre la perception des autres, il faut donc être bien entouré, de gens compréhensifs, qui savent que pour nous, chaque épreuve de la vie est 2 fois plus compliquée à surmonter, car nos émotions sont exacerbées et démultipliées . Examens, permis, divorce, maladie, deuil, tout prend beaucoup d’ampleur, et on nous reproche souvent de dramatiser ou d’exagérer pour un rien, mais c’est en fait notre triste réalité à nous, les bipolaires ! Difficile de le faire entendre cependant, seuls les proches arrivent à le comprendre … Et encore, mais pas forcement à l’accepter ! Ce pourquoi la plupart d’entre nous tombent dans l’addiction, quelqu’elle soit . C’est un combat de tous les jours pour nous, maniaco-dépressif . Alors oui, tu m’as souvent bien gâché la vie, mais tu sais quoi ? Malgré tout, j’arrive à être heureuse malgré mes troubles de l’humeur, et surtout, je t’emmerde !!! 😅 Sur cette touche d’humour et de désamour, je vous embrasse tous les bi polaires, et les autres aussi . Restez fort face à ce syndrome de bipolarité …

 

Mon petit conseil :
Si vous avez un de vos proches qui est concerné par cette maladie sournoise, soutenez-le bien, au lieu de l’enfoncer . Encore un dernier petit conseil personnel pour les patients atteints de ce trouble mental, exprimez votre créativité artistique, car c’est un bon exutoire … 😉

 

Si vous avez aimer cette lettre de bipolaire très personnelle mais très réaliste ou même si vous vous êtes totalement senties concernés, n’hésitez pas à réagir en commentaire .

 

Les lettres sur la bipolarité

Lettre de bipolaire

J'aime, je partage et je tweet Le Bipolaire : C'est gratuit !

Inscrivez-vous à la newsletter LeBipolaire.com ! Recevez avant tout le monde nos derniers articles sur la maladie bipolaire ( conseils, témoignages et autres actualités ... )
Publié dans BIPOLAIRE : Des troubles mentaux de la personnalité maniaco / dépressif Tagués avec :
13 commentaires sur “Lettre à ma bipolarité – Témoignage d’une personne bipolaire
  1. Marie dit :

    J’aurais pu écrire la même de lettre, ça me donne même quelques idées … Pourquoi ne pas écrire à la mienne de bipolarité celle qui dedans me bouffe l’esprit, la vie et le corps… Et retrouver ainsi le chemin de la plume que le traitement m’a enlevé car oui le traitement a pour effet secondaire d’entre autre annihiler presque toute créativité artistique chez moi… Heureusement qu’il me reste le théâtre ! En tous cas merci car dans le brouillard que représente ce cauchemar quotidien cela me donne un peu d’espoir !

    • M dit :

      Et oui Marie j ai fait le choix tres personnel de ne pas prendre de traitement surtout qu’ a l époque on me proposait que du prozac, bref, donc je mène mon petit combat contre moi meme enfin contre elle, depuis bien des années mais je déborde de créativité du coups, et de pouvoir l exprimer me fait un bien fou même si j en vie pas , le théâtre m avait bien tenté aussi, mais pas d assiduité donc la peinture me convient, que je sois bien ou mal je peux exterioriser et je te conseile donc vivement de reprendre l ecriture. Affectueusement, M.

  2. christine dit :

    Merci pour ce partage.. oui .. lui écrire lui dire le bien et le mal qu’elle nous fait.. mais serions nous de si belle personne sans elle … c est douloureux souvent.. c est épuisant. . Comme on dit faut faire avec cette saleté de bipo.. mais en même temps on vit à 300% l instant présent. .. encore MERCI

    • M dit :

      Merci Christine, il est vrai que sans elle nous serions différents, mais même si pendant des années j ai tout fait pour essayer d etre comme tout le monde en cachant mon mal être, finalement aujourd hui je suis limite contente d etre différente je pourrais presque le revendiquer.. 😅 take care M.

  3. dupays dit :

    severine ditje crois me reconnaitre dans tous ces propos merci pour ce te moignage poignant marre de cette salete qui me pourrit la vie
    ces angoisses permanentes pour pas grand chose marre mais il faut continuer de se battre pour nous et pour ceux qu’on aime

  4. navarro dit :

    Plus de traitement depuis longtemps à part un peu d anxiolytiques …un combat de tous les jours .c est fatiguant et puis vivre avec la tête remplie d idées et de sensations bizarres ….une vie quand même pas mal bousillée …les crises de nerfs pour pas grand chose ,la tristesse et puis parfois l euphorie totale qui fait faire des grosses conneries …je crois que je vais commencer à écrire une sorte de journal .l écriture va peut être me soulager …essayez mes amies et amis ,ça peut nous aider …

  5. poupard dit :

    Incroyable ce temoignage qui met des mots sur ce que j ai vecu des annees et des annees et qui m a pourri la vie. Maintenant je suis stabilisee grace a un traitement efficace et une psychoterapie depuis 7 ans et quel repos ds ma tête! je vous encourage tous à prendre un traitement qui permet d endormir ce démon qui est en nous et nous rendre plus serein

  6. Bonjour,
    Pour ma part, j’ai décidé de vaincre ma maladie dite à vie pour l’instant car pas de véritable traitement, en faisant de l’autodérision ! Oui j’ai décidé de me moquer de moi même quand je suis en crise. J’en fait des spectacles pour expliquer en long en large et en travers les deux différentes phases : maniaque et dépressive… C’est ma thérapie et depuis peu je fais du théâtre avec valides et invalides psychiques et moteurs et j’avoue que cela me fait du bien…
    Bon courage à tous les bipolaires et bonne journée
    Annie

  7. Chantal dit :

    Oui je me suis senti interpellée , j’ai même pu sentir la colère monter en moi en lisant cette lettre .
    J’accepte difficilement ma maladie même nommer le trouble (maladie) me vire toute à l’envers
    Je me suis toujours cru normale avec bien sûre une extrème sensibilité et de ce fait les gens en général m’apparaissaient sans coeur .
    J’ai 52 ans et je le sais que depuis l’an dernier que je suis bipolaire . Dure !!! Très dure , surtout que les symptomes ont largement augmenter depuis ma séparation d’avec un homme violent , relation qui a duré 7 ans . Je me suis totalement perdu , plus de travail , plus d’amis(es) et je n’arrive plus à voire comment je surmonterai tout ça .
    Tout ce que je sais c’est que ça me ferait du bien de joindre un groupe de bipotes , histoire d’échanger avec des semblables , de rémédier à l’isolement sociale .
    Merci d’avoir pris le temps de me lire et merci également pour cette lettre dans laquelle je me suis reconnue , ca m’a permis de me sentir moins seule ..
    Chantal

  8. blocquet dit :

    Papa d un jeune homme bipolaire,je comprend vos ressentient,suis de tout cœur avec vous.amicalement

  9. Tralala dit :

    Je l’aime bien ma bipolarité.
    Elle a des tas d’inconvenients, mais comment ne pas l’aimer sans me haïr moi même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.