Cymbalta (duloxétine) : Avis des patients

    Cette page répond aux questions concernant ce médicament comme traitement du trouble bipolaire :
  • Quels sont les avis des patients bipolaires concernant le Cymbalta ?
  • Le Cymbalta déclenche-t-il des effets secondaires graves ?
  • Le traitement sous Cymbalta provoque-t-il une prise de poids excessive et rapide ?
  • Comment se déroule le sevrage et/ou l’arrêt du Cymbalta ?
  • Quels sont les dosages du médicament Cymbalta - Duloxétine ?
  • Quels sont les effets positifs avec le Cymbalta pour le trouble bipolaire ?
  • Le Cymbalta fait-il grossir ou maigrir ?

Le Cymbalta ( dont la molécule active est la Duloxétine ) est un médicament utilisé pour le traitement des états dépressifs majeurs, de l’anxiété et de la douleur neuropathique diabétique périphérique .

Lorsqu’il est pris pour traiter la dépression, la posologie est généralement de 60 mg / jour ( certains patients peuvent se voir prescrire jusqu’à 120 mg sous haute surveillance médicale ) .

Lorsqu’il est pris pour traiter l’anxiété, la posologie est généralement de 30 mg / jour ( certains patients peuvent se voir prescrire jusqu’à 60 mg et même 120 mg sous haute surveillance médicale ) .

Il faut attendre environ 1 mois avant d’obtenir les premiers bénéfices de ce médicament . Un arrêt brutal, et sans avis médical, du Cymbalta est déconseillé . Quelques effets indésirables sont notables au début du traitement, il s’agit souvent de vertiges, nausées, sécheresse buccale et de somnolence .

 

Les avis des patients bipolaires ayant déjà pris ce médicament …

‘Sans cymbalta je ne serai plus là pour en parler’ j ai trouvé plus haut ce témoignage qui me correspond totalement.

7 février 2019

Produit très efficace pour ma part avec prise de seresta et tegretol quotidiennes

7 février 2019

2010 Paul Santy a Lyon, un médecin des sportifs me change mon traitement . ce médecin a sauve mon quotidien , même si je n y croyait pas trop , avec cymbalta. Cette douleur jour et nuit me détruisait. (nerf honteux ).En général je sortais p de chez le médecin en pleurant , il me disait toujours , je peux rien de plus pour vous.
Mon travail en crèche est très physique, la position assise , dur dur . En parler difficile, jugement.
évidemment , il y a des effets secondaire. constipation (a faire attention) je dors bcp, bouche seche .
Je me sens tellement mieux mais j ai quand envie d arrêter car je n ai plus de douleurs depuis qq annees . alors depuis cet ete 18 je diminue doucement. J ai pris mon cachet ce mardi 01 01 19 apres 3j d arret . hier samedi , j étais très mal . Envie de vomir , mal a la tête +++ Dur dur je suis en manque
cette nuit la douleur du nerf honteux a reprit , horreur et d autres douleurs de nerf,dans les orteils, le lobe de l oreille..
Je pense qu un médicament a vie n est pas bon a la sante . surtout celui ci, vue la liste d effets secondaire
Mais pour évitez ces douleurs je l ai repris ce matin car je suis vraiment mal
Pour être mieux , je suis obligé de me droguer….
Je n ai pas grossi, je fais juste attention..

dim 6 01 2019
MEILLEURS VOEUX A VOUS TOUS

7 février 2019

bonjour, le cymbalta a etait magique a l epoque, des les premeires prises . je prenais seroplex juste avant et bien d autres encore avant etant en depression depuis 1998 voir meme avant . j ai essayé tous les AD du marché et cymbalta a eu un effet boost incroyable , je me sentais capable de tout , une energie de dingue et envie d enfoncer les portes de partout . j ai meme pu creer mon entreprise un vieux reve depuis toujours . Cymbalta m a permis d agir dans le concret ce que j avais envie au fond de moi , comme si il n y avait plus de barriere ou qu en tous cas celle ci n etaient plus infranchissable . ca m a permis de tenir environ 10 ans avec cette societe . depuis que mon papa est decedé en il y a 5 ans , je ne m en sors plus et n est plus aucunes motivations . le medicament ne sert a rien pour ca . j ai souvent eu beaucoup de hauts , mais aussi des bas , que je comprenais pas , parcqu a chaque fois que je prenais ma gelule , 30 min apres c’etait le speed total il fallait que je fonce et fasse tous ce que j avais a faire le plus vite possible et etre efficace , car la plus part du temps , l apres midi j avais coup de pompe et fatigue , l effet boost disparaissait (effet magique pour moi) . Aujourd hui . j ai arreté mon activité et me retrouve au chomage , ce qui est difficile et je n ai aucunes idees de ce que je veux faire vraiment , ni si je serais capable de tenir un job . j ai essayé a plusieurs reprise de diminuer le cymbalta pour essayer de retrouver des emotions , sentiments, desirs , que j avais beaucoup moins car je fonctionnais literalement comme un robot . desir de retrouver la vie . mais a chaque fois que j ai diminué ou voulu arreté ca etait la decente direct , au debut on je me sentais carrement mieux et puis au bout de quelques jours 1 semaines ou 2 , la decente s amorçait et je plonge . mon psy m a conseillé xeroquel 50 1 le soir pour stabiliser mon moral, anxiete etc … j ai eu comme un effet euphorisant au debut me sentant capable de tout et envoyant chier tout le monde . mais je partais literalement en couille . je suis retombé bien bas apres de multiple retour negatif des gens m entourant, j ai arreté le xeroquel pour ne prendre que le cymbalta a 60 (ca faisait plusieurs mois que j avais diminué a 1J 60 / 1 jour 45) . je reprend depuis hier le xeroquel 50 1 le soir … je verrai bien . je me suis inscrit a un programme de meditation pleine conscience pour essayer de travailler sur moi et la j essai de trouver une envie ou motivation pour mon avenir pro qui me motiverai a sortir de ce trou dans lequel je suis en ce moment . j aimerai bien que cymbalta refasse effet comme au debut , mais en meme temps je n ai aucun projet en ce moment qui me motive vraiment . merci , en esperant que la roue tourne

7 février 2019

Je suis un peu surpris par tout les témoignages très négatifs sur le cymbalta un peu effrayé aussi à vrai dire mais pour moi ça c’est bien passé ça a calmé mes angoisses m a redonner l énergie de me lever. Parfois des rêves plus intense mais je n ai pas pris 10 kg en 1 ans à cause du cymbalta la dépression a tendance à rendre plus sédentaire et à faire boulotter alors c’est peut être ça…

28 novembre 2018

Après des années sans soins puis 8 ans sous Anafranil, il a fallu changer d’antidépresseur (effet de décrochement) et je suis passée au Cymbalta. Cet antidépresseur n’est pas parfait mais la balance bénéfice/risque est positive pour moi. Que sont quelques sueurs nocturnes et coups de pompe au boulot face à l’horreur d’une crise de dépression qui vous plonge dans le néant??
Je reste surprise devant les témoignages de la majorité des autres personnes de ce site: ce type de médicament se prend sous suivi médical très serré et psychothérapie, sans oublier le bilan hépathique régulier propre au Cymbalta.
Ce médicament et les autres antidépresseurs ne sont pas magiques, un grand dépressif ne retrouvera jamais une vie totalement ‘normale’ mais je vis, boulot, conjoint, amis!!! Il faut trouver la bonne molécule qui nous convient et surtout le bon psychiatre!! Et cesser de croire qu’un médicament magique fera cesser tous les problèmes et disparaître la maladie car ce n’est pas vrai. Cette saloperie ne part jamais mais on peut la museler, l’endormir, la faire se tenir à carreau et dans mon cas, le Cymbalta m’aide beaucoup mais le suivi par le psychiatre est impératif.

28 novembre 2018

Je viens DENONCER ce médicament prescrit pour la dépression.
Je dois à ce jour arrêter ce traitement pour incompatibilité avec des comprimés concernant mon hypertension.
Et je le vie absolument MAL. Je suis au plus mal. J’ai tendance à vouloir me suicider, je pleure et je rigole sans savoir pourquoi et je ne contrôle plus rien. Comme si j’étais en manque d’une drogue. Et c’est une DROGUE !!
Je le DÉCONSEILLE FORTEMENT

8 octobre 2018

J’étais épuisée et avait perdu l’envie de vivre. Juste envie de dormir tout le temps. Je suis passée de 18h de sommeil/24 a repouvoir travailler.
J’ai pris 10kg, en ne mangeant que des légumes et du coup je me sens mal dans ma peau et mon corps. Je me suis coupée de toute vie sociale. J’ai repris mon travail mais J’ai des périodes de sur énergie, des trous de mémoire handicapant et je n’arrive plus a lire.
Quand je suis de repos je dors 17h, J’ai le sentiment de ne plus avoir de vie.
Ce médicament était il la solution ? Est ce qu’un repos total et un suivi psychiatrique ne m’aurait pas suffit ?
Aujourd’hui je ne peux plus arrêter, je ne peux pas ne pas être capable de travailler. Je suis cadre et manage une équipe, je dois être forte.
Les gens assistent à mes périodes de sur énergie et mes trous de mémoire en me regardant d’un oeil inquiet. Je suis devenue quelqu’un de bizarre…
Comment d’appartenir de nouveau ?
D’un autre côté ce médicament m’a permis de me réveiller.

8 octobre 2018

Je prends du Cymbalta depuis 2009, d’abord en 60mg puis, depuis trois ans, en 30mg. Je le prends un jour sur deux. Ce médicament a été particulièrement efficace pour moi mais je ne peux pas l’arrêter car au bout d’un mois j’ai envie de mordre tout le monde… Par contre, depuis quelques mois j’ai des effets secondaires gênants, notamment une forte agitation psychomotrice la nuit qui m’empêche de m’endormir et des vertiges. J’ai pris beaucoup de poids également… (plus de 20 kg). Par contre je me sens sereine et détendue, délivrée de mes inhibitions et mes angoisses.

1 octobre 2018

J’ai pris ce médicament pendant un an, je suis en train de me sevrer. C’est le dernier antidépresseur que j’ai pris après une longue liste. J’ai pris 20kg avec le cymbalta, je me suis totalement renfermée sur moi-même, j’ai fait 5 tentatives de suicides dont une particulièrement brutale alors que bien que dépressive chronique, cela ne me ressemble absolument pas. Je suis devenue une personne très impulsive (achats compulsifs, hyperphagie). J’ai totalement perdu le contrôle de ma vie alors que toute ma vie j’ai géré mes dépressions avec la thérapie et mon entourage… Par ailleurs, mon taux d’insuline a grimpé et j’ai fréquemment des inflammations thyroidiennes. Chose étrange car j’ai toujours été en parfaite santé avant ça et ma thyroïde se stabilise depuis que je suis passé à 30mg (dernier pallier de mon sevrage)…

Ca fait une semaine que j’ai arrêté. Le sevrage est vraiment éprouvant : insomnie, attaques de panique, contractions musculaires, tensions, migraines, fatigue…

1 octobre 2018

Je prends du Cymbalta 30 mg depuis aujourdhui j’aimerai savoir combien de temps durent les effets secondaires et les effets positifs
Merci

1 octobre 2018

Ce traitement à largement soulagé mes douleurs. À une époque ma souffrance été telle que j’avais du mal à poser un pied au sol. La marche et la position assise m’étais insupportable. À présent, malgré la fatigue, la constipation et la prise de poids (5 kg) je trouve que j’ai nettement gagné en qualité de vie.

1 octobre 2018

Il m’a été très utile mais je n’arrive pas à m’en défaire.
Je suis passée de 60 à 30 mg en qq mois et depuis je n’ai plus essayé. En ce moment il me donne beaucoup de cauchemars.lorsque je diminue les doses j’ai des symptômes de sevrage : tachychardie transpiration tremblements insomnies…

23 août 2018

J’ai pris ce médicament abilify 10 mg
Pendant 1 an j’ai perdu 15 kilos car on m’avais mis dépamide qui m’avait fait grossir .
J’ai arrêté pour une grossesse ( qui ne sais pas faite car séparation)
Et j’ai perdu du poids …
Et là je l’est repris abilify et j’ai pris 20 kilos en moins d’un an .
Je ne supporte plus c’est prise de poids . J’en est parlée à ma psychiatre qui me trouve bien psychologiquement et me dit que abilify est celui qui fait le moin grossir . Je dois faire une prise de sang pour la thiroide et voir par la suite avec mon médecin.

24 juillet 2018

Prise de poids, 7kg alors que rien n a changé dans mes habitudes alimentaires . En cas d arrêt brutal de prise du médicament on peut dire qu’ on est mal. Très mal.

6 juin 2018

Commence au début au dosage de 30,le médecin au bout de six mois a estimé devoir me donner 60 toujours une fois par jour.
J’aii pu reconduire sans appréhension .la phobie s’est arrêté.
Depuis,il y a six mois ,j’ai perdu mon mari,il est évident que je continue le traitement qui m’a aidée et qui me permet maintenant d’avancer,sans m’écrouler,après ce décès terrible.
Mais je pense ,que chaque cas et différent,ce qui me convient,peut ne pas du tout convenir à d’autres.
C’est valable pour d’autres traitements.

6 juin 2018

C est le seul medicament que je tolère apres 3 jours d effet secondaire sur l organisme de type diarrhée somnolence . Je l utilise depuis tres longtemps 8 ans a 60mg et avec une periode d arret totale de 3 ans et j ai du reprendre ce traitement car j etais tres bas , et suite a un medecin remplacant il a doublé la dose et a 120 je suis au taquet depuis 6 mois je suis deshibé et un peu trop , je me sent coller au plafond et insuportable je parle trop et je ne me reconnait plus mais ca du bien je renoue les contacts humains et je suis heureux, j ai essayé de diminuer mais ca ne le fait pas du tout .

6 juin 2018

Arrêt des douleurs neuropathiques mais une prise de poids de 20 kg en 2 ans…!

6 juin 2018

Si dans mon cas il a agit sur mes douleurs, je me demande s’il ne serait pas la cause de ma prise de poids importante et régulière (près de 30 kgs !!!), alors que j’ai toujours été très mince. j’ai l’impression de ne plus être dans mon corps, je suis essoufflée et fatiguée, et de + en + déprimée car je ne m’acceptes plus telle que je suis devenue.

18 avril 2018

sans cymbalta je ne serait plus la pour en parler

8 mars 2018

Bonjour,la prise de ce médicament,au début m,à apporté une véritable libération mais cela été dû à ma bipolarité.les effets secondaires les plus graves sont l impuissance sexuelle.comment peut on être heureux sans vie sexuelle ?

Mimoun
4 novembre 2017
Cause de la prise de ce médicament :Dépression bipolaire graves
Dosage du médicament :60mg
Fréquence de prise :1 foie par jour
Forme du médicament :Gélules
Durée du traitement :1 an
Efficacité du médicament :
Effets secondaires du médicament :
Niveau des effets secondaires :
Contrainte liée au médicament :
Satisfaction générale de ce médicament :

medicament qui vous shoute literalement. JE NE SUIS PLUS DU TOUT MOI MEME.. JE NE CESSE DE GROSSIR , nausees maux de tete et surtout fatigue intense . MAL DANS SA PEAU PIRE QUAVANT LA PRISE DE MEDOCS..SANS COMPTER NAUSEES VERTIGES SAUTS DHUMEUR erption cutanee etc…. LA LISTE EST LONGUE ET SURTOUT UNE ENVIE DE SE SUICIDER qui vous prend comme ca DUN SEUL COUP on a plus de gout a rien . ENFIN UNE VRAIE SALETE …

christine
22 juillet 2017
Cause de la prise de ce médicament :anxiete generalisee et crises de panique sensibilite accrue
Dosage du médicament :60MG
Fréquence de prise :1 LE SOIR AU REPAS
Forme du médicament :GELLULE
Durée du traitement :je le prend de puis 2 ANS ENVIRON
Efficacité du médicament :
Effets secondaires du médicament :
Niveau des effets secondaires :
Contrainte liée au médicament :
Satisfaction générale de ce médicament :

Bonjour,

Précision : le CYMBALTA 30 mg – antidépresseur – est un inhibiteur sélectif de la recapture de la sérotonine et noradrénaline (IRSNa) – agit en augmentant le taux de sérotonine et de noradrénaline dans le cerveau.
Il m’a été prescrit avec le SERESTA 50 mg – anxiolytique – benzodiazépine facilitant l’action d’un neurotransmetteur, le GABA, sur son récepteur dans le cerveau.
Celle-ci diminue l’excitabilité du système nerveux central

Ces 2 substances pour « dépression saisonnière » et « anxiété généralisée » en décembre 2010.

D’un côté le CYMBALTA me « boostait » > J’étais sans fatigue de 6h00 à 0h00 malgré de grosses journées de travail, et du sport à haute dose (4 entraînements de course à pied hebdo).
De l’autre, le SERESTA censé m’apaiser était inefficace…

Je ne prends plus aucun médicament depuis 18 mois et, avec le recul je peux avancer que c’est bien le CYMBALTA (il n’était donc pas le seul poison) qui a commencé à me détruire.
Voici les faits relevés personnellement :
– En sport, je pense que le CYMBALTA me « dopait » littéralement, car c’est à une période où j’en prenais que j’ai réalisé ma meilleure performance 43’58 » / 10 km. C’était au-delà de mes capacités normales.

– Deux épisodes cardiaques dont le plus important, 11 jours après la performance citée plus haut, où tout d’un coup, mon cœur avait des palpitations proches des 195 /200 battements par minute. Observé avec un cardio-fréquencemètre / GPS de course à pied. Alors en effort modéré (simple footing). Accompagné d’une forte douleur, telle un « coup de poignard », pendant 3′ environ.
Depuis, j’ai pris peur et ai stoppé le sport.

– Deux tentatives de suicide

– Variation de mon poids qui jusqu’alors était particulièrement stable depuis 10 ans
(de 63 à 70 kg puis inversement).

– Changements d’humeur, irritabilité, hypersensibilité, hyperémotivité, hyper-empathie,
acouphènes, sciatiques à répétition, insomnies…

– Libido exacerbée (j’étais bien plus demandeur qu’en temps ordinaire), un calvaire pour ma compagne qui ne comprenait pas mon changement de personnalité ; traumatisant pour elle et bien gênant pour moi qui culpabilisait par ce sentiment d’irrespect envers elle.

Sinon, j’ai essayé d’autres antidépresseurs, sans succès.

A noter que le DEPAKOTE que j’ai essayé s’est révélé particulièrement inefficace et nocif.
2 heures après l’avoir pris, j’étais pris de douleurs au ventre insoutenables (plié en deux) et, je ne pouvais dormir deux nuits durant.
Il semblait être actif 2 à 3 jours puisqu’au 4éme jour, je ne ressentais plus de telles douleurs.

Je reste à votre écoute pour tout complément si besoin est.

Denis
10 juillet 2017
Cause de la prise de ce médicament :Dépression passagère > Bipolarité
Dosage du médicament :CYMBALTA 30 mg
Fréquence de prise :1 gélule le soir pendant 3 mois
Forme du médicament :gélule gastrorésistante
Durée du traitement :Environ 2 ans 1/2
Efficacité du médicament :
Effets secondaires du médicament :
Niveau des effets secondaires :
Contrainte liée au médicament :
Satisfaction générale de ce médicament :

Le Cymbalta est très bien s’il est amené en complément d’un traitement pour une bipolarité. Pour ma part il est associé au Lamictal. Le Cymbalta me permet de mieux gérer mes angoisses sans avoir recours à du Seresta ou du Xanax. Par ailleurs j’ai gardé des séquelles neurologiques d’une intervention aux cervicales et Le cymbalta a eu un effet significatif sur ce point, m’évitant de prendre des opiacés bien plus forts et handicapants au quotidien.

Nicolas
3 juillet 2017
Cause de la prise de ce médicament :Anxiété, Douleurs Chroniques Neurologiques
Dosage du médicament :30mg
Fréquence de prise :2 prises : matin et soir durant Le repas
Forme du médicament :Gélule bleue et blanche
Durée du traitement :Indéterminée
Efficacité du médicament :
Effets secondaires du médicament :
Niveau des effets secondaires :
Contrainte liée au médicament :
Satisfaction générale de ce médicament :

Ce traitement est parmi tant d’autres que je ne saurais vous dire si à l’heure actuelle il a une influence sur ma maladie. Je le prends c’est tout comme je vais mieux je me persuade qu’il en est porté quelque chose

Marie do
27 mai 2017
Cause de la prise de ce médicament :Depression120mg
Dosage du médicament :120 mg
Fréquence de prise :1 prise de deux cachets le matin
Forme du médicament :Comprime
Durée du traitement :Je ne sais plus j'ai tant pris de médicaments
Efficacité du médicament :
Effets secondaires du médicament :
Niveau des effets secondaires :
Contrainte liée au médicament :
Satisfaction générale de ce médicament :

Au début cela allait plutôt bien, mais maintenant j’ai l’impression que l’effet a disparu … J’aimerai pouvoir l’arrêter, mais je n’y arrive pas !

joe
13 mai 2017
Cause de la prise de ce médicament :Dépression
Dosage du médicament :30 mg
Fréquence de prise :1
Forme du médicament :comprimé
Durée du traitement :Depuis 9 mois
Efficacité du médicament :
Effets secondaires du médicament :
Niveau des effets secondaires :
Contrainte liée au médicament :
Satisfaction générale de ce médicament :

Super médicament qui m’a sauvé . Mais aujourd’hui j’aimerais pouvoir l’arrêter pour reprendre une vie normale, je me sens mieux  … Attention aussi aux effets indésirables les premières semaines !

mike
13 mai 2017
Cause de la prise de ce médicament :idées suicidaires
Dosage du médicament :60 mg
Fréquence de prise :1
Forme du médicament :comprimé
Durée du traitement :3 mois, en cours ...
Efficacité du médicament :
Effets secondaires du médicament :
Niveau des effets secondaires :
Contrainte liée au médicament :
Satisfaction générale de ce médicament :

 

Laissez votre avis sur ce médicament ...

Champs obligatoires

Votre avis : 1 étoile = inefficace et 5 étoiles = parfait
Votre avis : 1 étoile = aucun et 5 étoiles = beaucoup
Votre avis : 1 étoile = pas grave et 5 étoiles = très dangereux / handicapant
Votre avis : 1 étoile = Aucune et 5 étoiles = difficile à prendre
Votre avis : 1 étoile = Mécontent(e) et 5 étoiles = Heureux(se)
Obligatoire pour valider votre témoignage

 

Les formes du médicament Cymbalta ...

  1. Cymbalta 30 mg en gélule
  2. Cymbalta 60 mg en gélule

 

ATTENTION : Les descriptions des médicaments, effets secondaires et avis donnés sur cette fiche sont personnels et dépendent de beaucoup de facteurs propres à chaque patient . Il faut toujours demander conseil à son médecin et/ou psychiatre avant de changer de médicament / traitement ou si vous constatez des effets indésirables . Les descriptions sont données pour des adultes .

J'aime, je partage et je tweet Le Bipolaire : C'est gratuit !