Sondage sur les personnes bipolaires hospitalisées pour crises suicidaires

Nous vous proposons de répondre à un petit sondage sur l’hospitalisation pour cause de crises suicidaires . Qu’elle soit avec ou sans consentement, l’hospitalisation d’une personne bipolaire n’est jamais une partie de plaisir, mais elle est nécessaire; surtout si la vie du patient est en danger, comme lors d’une tentative de suicide en phase dépressive .
Avec cette enquête, Le Bipolaire vous donne la parole, afin de mieux comprendre comment un patient peut ressentir les soins et l’accueil qu’il a reçu . Connaître les bons fonctionnements comme les dysfonctionnements d’un hôpital psychiatrique, général ou même d’une clinique, lors de la prise en charge d’une personne en dépression sévère pour ensuite les remonté dans un article spécial .
Alors, si vous avez plus de 18 ans, si vous savez été diagnostiqué bipolaire, si vous avez été hospitalisé au moins 1 fois en raison d’un épisode suicidaire et que vous êtes maintenant dans un état stable, vous pouvez nous aider à mieux comprendre ce type de parcours de santé .
Nous précisons que ce sondage est interne au site et vos réponses ne seront pas communiquées à des tierces personnes ou entreprises . Les résultats de cette enquête serviront à la rédaction d’un article cette année . Avant de commencer ce sondage, sachez qu’il vous faudra entre 15 et 30 minutes pour y répondre .

 

J'aime, je partage et je tweet Le Bipolaire : C'est gratuit !

Inscrivez-vous à la newsletter LeBipolaire.com ! Recevez avant tout le monde nos derniers articles sur la maladie bipolaire ( conseils, témoignages et autres actualités ... )
Publié dans BIPOLAIRE : Des troubles mentaux de la personnalité maniaco / dépressif Tagués avec :
7 commentaires sur “Sondage sur les personnes bipolaires hospitalisées pour crises suicidaires
  1. Anonyme dit :

    C’est dommage que le formulaire ne donne pas la possibilité de parler des dysfonctionnements de la plupart des hopitaux psychiatriques. Je n’ai pas pu préciser avoir signé une décharge lors de ma derniere hospitalisation, ni dire pourquoi avoir voulu partir.

    • Le Bipolaire dit :

      Bonjour, la dernière question question est faîtes pour cela, votre avis personnel et général, en complément des autres réponses . En ce qui concerne les dysfonctionnements des hp, le rapport ( prévu en juin ) va essentiellement parler de ce sujet ( avec les avantages aussi ) grâce aux réponses données aux question . La décharge est quasi obligatoire si vous sortez sans le consentement du personnel soignant si je ne me trompe pas . Il est vrai qu’une question supplémentaire concernant la sortie et ses raisons aura pu être posée …

      • Grenouille dit :

        Zut. Tant pis. Merci pour votre réponse. Sans jeter la faute sur le personnel soignant, étant au courant que ces dysfonctionnement sont dus aux manques de moyens financiers… On est tous dans le même bateau. Manque de temps pour le personnel, patients délaissés…. pas facile pour tout le monde.

        • Le Bipolaire dit :

          C’est pour cela que des sites comme LeBipolaire.com existent . Les budgets pour les maladies psychiatriques et leurs structures sont de plus en plus faibles . Informations, aide et orientation pour les patients et leur entourage peuvent être relayés par des bénévoles, aidants, etc etc …

  2. Unknow dit :

    Personnellement, je n’ai jamais été en HP.
    En revanche, je me suis souvent retrouvé à l’hôpital, j’inventais toujours une excuse un peu bidon par peur justement d’y aller…

    Si vous voyez ce que je veux dire… :/

    • Anonyme dit :

      Oui, je crois savoir ce que tu veux dire:pour ne pas te retrouver en hôpital psychiatrique,tu inventais des faux symptômes pour aller en hôpital normal.

      • Unknow dit :

        Cela peut paraître un peu con, mais je suis terrorisé par les HP.
        Je ne sais pas vraiment d’où cela vient
        (peut-être des films et autres témoignages sur internet, dont on peut parfois se demander si elles sont vraies),
        mais en tout cas, même encore aujourd’hui avec mon traitement et mon psychiatre, je fais tout pour au moins évité qu’on m’y envoie…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.