Vivre avec un bipolaire type 2 et autres recherches sur internet – Phase 2

    Cet article répond aux questions suivantes concernant le trouble bipolaire :
  • Comment vivre avec un bipolaire ?
  • Comment reconnaitre un bipolaire ?
  • Comment vivre avec une personne bipolaire de niveau 2 ?
  • Comment savoir si je suis bipolaire ?
  • Est-ce qu'une personne peut être bipolaire si elle s'isole ?
  • Comment savoir si on est maniaco-dépressive ?
  • Une personne bipolaire peut-elle être dangereuse ?
  • Comment savoir / déterminer si on est bipolaire ?
    Les réponses aux questions de cet article sur les troubles bipolaires en 30 secondes :
  1. Vivre avec un bipolaire demande beaucoup de force et d'amour . L'aidant doit aussi être suivi et participer à des thérapies de groupe pour mieux comprendre la bipolarité .
  2. Seul un psychiatre peut diagnostiquer officiellement une personne comme bipolaire .
  3. Pour vivre avec une personne bipolaire, il faut avoir beaucoup de recul sur soi et la maladie, tout en étant disponible pour la personne bipolaire .
  4. Les tests de bipolarité en ligne ne peuvent pas détecter la maladie, ils sont uniquement là pour mettre en rapport les symptômes de la maniaco-dépression .
  5. Une personne bipolaire est une personne qui alterne entre excitation extrême et dépression sévère pouvant mener au suicide . Les symptômes de chaque phase doivent durer plus d'une semaine minimum .
  6. La personne bipolaire n'est pas dangereuse, bien au contraire, c'est une personne fragile émotionnellement . Cette rumeur vient du fait que la personne aidante peut se sentir trahie après avoir tout fait pour essayer de guérir le bipolaire seul ...
  7. La personne vivant avec un patient bipolaire ne doit pas jouer au sauveur ou au médecin; elle est là juste pour la soutenir et l'accompagner dans son suivi médical .

Puisque les recherches des internautes concernant Le Bipolaire changent, alors nous avons décidé de tenter de répondre aux nouvelles questions sur Google : Nous appellerons cela la phase 2 . Alors quoi de neuf pour le trouble bipolaire ? Quelles sont les nouvelles interrogations concernant cette maladie des troubles mentaux ? La dernière fois, nous avions pu voir que « le bipolaire était un manipulateur », ou encore que vous vous posiez des questions sur l’amour, le travail ou la conscience de sa maladie le concernant … Mais les temps changent rapidement, alors après avoir répondu aux anciennes associations avec le bipolaire, des nouvelles recherches associées ont fait surface sur Google afin de remplacer les anciennes . Décryptage …

 

Le Bipolaire : Type 2, test, traitement ou encore reconnaître et vivre avec une personne bipolaire …

Voilà un bref résumé des dernières requêtes des visiteurs souhaitant s’informer sur la pathologie du maniaco-dépressif et de ses nombreux troubles de l’humeur . On remarquera que les internautes veulent savoir si, eux ou une personne de leur entourage, est bipolaire et comment le savoir : via un test de bipolarité ou une définition des symptômes afin de le reconnaître ! Ils veulent également savoir s’il existe des stars qui souffrent de troubles bipolaires ou encore s’informer sur les traitements existant contre cette maladie . Cet article n’est pas fait pour détailler chaque information, mais plutôt pour essayer d’apporter une réponse rapide et claire aux questions les plus posées . C’est parti pour la première recherche, la plus tapée, qui est ….

 

VIVRE AVEC UN BIPOLAIRE …

Nous entendons très souvent que vivre avec un bipolaire, c’est l’enfer ( en plus ça rime ! ) ! On nous pose souvent des questions sur la vie de couple des conjoints des maniaco-dépressifs … Alors, l’amour est-il possible avec une personne atteinte de bipolarité ? Quels conseils sont à respecter pour une vie stable avec une personne bipolaire ? En réalité, la question est plus compliquée qu’elle n’y parait, alors y donner une réponse rapide et unique n’est pas possible ! Alors comment vivre avec un(e) bipolaire ? Enfin, essayer … Vivre avec le bipolaire, c’est d’abord savoir qu’il vous faut accepter une vie pleine de conflits au quotidien, avoir énormément de recul sur les paroles blessantes qui vous seront destinées mais aussitôt oublier par le malade . Oui, car le patient atteint de troubles de l’humeur est très conscient qu’il fait souffrir sa famille, son entourage proche à cause de sa maladie bipolaire, mais il n’y peut pas grand chose, c’est plus fort que lui … La douleur interne qui lui inflige une souffrance psychique en continue est trop difficile à gérer pour lui, alors des fois, il refait sortir cette souffrance, avec des mots vulgaires, des gestes violents ou encore des comportements dangereux … Mais ce n’est jamais volontaire, jamais destiné à blesser son interlocuteur . Il vous sera également très difficile de suivre la cadence d’un bipolaire en phase maniaque, d’excitation, pour lui le rythme est normal, mais pas pour vous . Lourdes seront les conséquences de tous les actes qu’aura commit votre bi-polaire lors de ces phases up … Les dégâts sont terribles, pour lui comme pour vous, c’est aussi usant, épuisant pour le bipolaire que pour l’entourage ( conjoint, famille, amis, collègues, etc etc … ) . Pourtant, il est totalement déconseillé de laisser une personne maniaco-dépressive seule, isolée, à cause de ses nombreux débordements .
Être en couple avec un bipolaire, c’est souvent accepter l’infidélité, les dépenses financières, les reproches, les mensonges, etc etc … Vouloir divorcer accentuera une phase de dépression, une rechute brutale pour le patient . Il ne faut jamais se séparer de son(sa) conjoint(e) bipolaire quand elle est en plein épisode de manie ou de dépression sévère . Poser le pour et le contre, faire des thérapies de couple avec sa femme ou son mari, en parler aussi au psychiatre qui le suit, et ensuite prendre une décision . Si vous penser être au fond du gouffre à cause de cette relation, alors oui, la séparation petit à petit est nécessaire pour votre propre santé mentale .
Comment doit réagir la famille d’un bipolaire ? C’est un peu plus simple car les personnes se connaissent depuis toujours, se sont vu grandir, et même si cela reste difficile, il arrive que certaines périodes sont agréables et joyeuses . Une personne bipolaire est pleine d’affection, d’amour pour les gens qu’elle côtoie et, avec elle, c’est tous les jours l’aventure ! On peut très vite s’attacher à une personne souffrant de troubles bipolaires, alors quand il s’agit d’un membre de votre famille, c’est indescriptible ! Et les quelques petits sauts d’humeur sont alors transformés en pur moment de bonheur familial … Oui les crises sont là, mais la vie d’un bipolaire est tellement mouvementée qu’il faut bien arriver à accepter quelques petits écarts en lui apportant du soutien moral, s’il l’accepte .
Pour finir, que vous soyez un parent, un collègue de travail, un ami ou un conjoint, si vous lui montrez que vous essayez de le comprendre, que vous vous intéressez à sa maladie en l’accompagnant par exemple, que vous lui apportez de l’amour et que vous ne vous énervez pas contre lui ( comme il peut le faire ), alors le bipolaire comprendra que vous êtes un allié de poids dans sa lutte, son combat contre ses démons, sa bipolarité, et votre vie relationnelle s’améliorera nettement … Le bonheur est possible avec un bipolaire, mais il faut y mettre du coeur, du courage et beaucoup d’enthousiasme !

 

COMMENT RECONNAITRE UNE PERSONNE BIPOLAIRE ?

Bah c’est écrit dessus, si si dans son dos, regardez bien !!! Savoir reconnaître les signes des troubles mentaux n’est pas toujours aisé, mais avec beaucoup d’attention et d’analyses personnelles, on peut y arriver . Si une personne est très colérique, va super bien et a plein de projets, puis d’un seul coup, si elle ne ressent plus le besoin de vivre, elle va très mal, alors c’est un possible premier signe de trouble bipolaire . Les changements d’humeurs plus ou moins rapprochés n’en sont pas l’unique distinction de la psychose du maniaco-dépressif, c’est surtout l’intensité et l’excès des crises de la personne bipolaire qui permettent de reconnaître un malade atteint de ce trouble psychiatrique grave . Attention tout de même car ces phases doivent durées dans le temps, au minimum 1 à 2 semaines consécutives pour chaque phase . Un évènement de la vie peut induire en erreur, comme un décès, un divorce, un licenciement ou encore une promotion au travail . Ces évènements peuvent alors influencer sur l’état émotionnel de la personne concernée, mais son état dépressif ou euphorique disparaitra très rapidement en général . C’est une des raisons pour laquelle il est très difficile de diagnostiquer et traiter un trouble bipolaire chez une personne, beaucoup de facteurs sont à prendre en compte ( comme les antécédents familiaux par exemple ) … Les comportements à risques sont à analyser suivant la situation, tout comme les moments de joie de vivre intenses !

 

PERSONNE BIPOLAIRE EST ELLE DANGEREUSE ?

Nous avions déjà abordé ce sujet dans l’article précédent sur les recherches Google . Pour récapituler, il y a des choses à ne pas faire avec une personne bipolaire, des comportements à ne pas reproduire afin de ne pas l’exciter et ainsi accélérer le début d’une crise maniaque ou dépressive . Aller dans son sens tout en le remettant sur le bon chemin lorsqu’il commence à déraper . Une personne bipolaire a toujours besoin de soutien afin de faire les bons choix et de ne pas être dangereuse pour elle-même comme pour son entourage . Il reste vrai que si le bipolaire est dans le déni de bipolarité, s’il ne se soigne pas assidûment, alors ce patient souffrant de maniaco-dépression peut être dangereux ! Mais n’oublions pas qu’il sera avant tout dangereux pour lui-même, et non-aidé, alors il risque d’être en panique totale dans son quotidien et deviendra irritable aux premières angoisses, premiers évènements stressant qu’il rencontrera … Le bipolaire peut être adorable s’il se sent bien, mais il peut également être invivable s’il ne se sent plus en sécurité, en paix, libre …

 

BIPOLAIRE TYPE 2 …

Le trouble bipolaire de type 2 est un des types de bipolarité les plus connus avec le type 1 . Qu’est-ce qu’ils les diffèrent principalement ? Les stades de dépressions sont très comparables, c’est donc au stade maniaque qu’on peut alors observer des différences . En effet, le bipolaire type 2 connaît des phases d’hypomanie appelées épisode hypomaniaque contrairement à la personne bipolaire de type 1 qui, elle, a des phases de manie qui sont appelées épisode maniaque . Les crises du bipolaire de type 2 sont beaucoup moins intenses qu’un bipolaire type 1 . Le diagnostic du bipolaire type 2 est alors encore plus difficile car il peut presque paraître normal lors de ses phases hypomaniaques, mais quand le stade dépressif arrive, il cherchera alors à se soigner pour sa dépression . Le psychiatre pourra alors déceler un trouble bipolaire de type 2, suivant les antécédents de son patient . Le type 2 ne donne également que très peu de repos au malade car, contrairement au bipolaire type 1, il n’a presque pas de période normale ( de stabilité ) entre les 2 phases bipolaires . Encore une fois, la maladie bipolaire peut différer d’un individu à l’autre et les cycles, fréquences et délais entre les 2 phases bipolaires du TB2 ( troubles bipolaires de type 2 ) sont très variables . Certains sont très stables avec des comportements assez modérés qui incluent des courtes périodes d’hypomanie, tandis que d’autres dépenseront financièrement et rentreront du jour au lendemain dans une phase dépressive majeure de plusieurs mois … En traitement, l’antidépresseur et l’anxiolytique sont largement plébiscités par les psychiatres sur le traitement du trouble bipolaire de type 2, contrairement aux personnes bipolaires de type 1 qui sont souvent sous thymorégulateur, antidépresseur avec un ajout d’antipsychotique / anxiolytique si nécessaire …

 

BIPOLAIRE TEST

Ahhh, le test bipolaire ! Nombreux sont les sites de troubles de la santé mentale le proposant … Est-il fiable à 100% ? NON … Alors est-il fiable à 50% ? Non plus ! En réalité, ce n’est pas une question de fiabilité du diagnostic des tests de bipolarité sur internet qu’il faut prendre en compte, mais bien la question de savoir pourquoi je ( vous ) faites ce bipolaire test en ligne ? … Beaucoup sont des personnes qui font toutes sortes de tests en ligne pour s’amuser, aucune association avec la bipolarité, juste un passe-temps ! D’autres personnes pensent reconnaître une personne bipolaire dans leur entourage, et elles  font donc le test à leur place; et ce n’est toujours pas la bonne utilisation d’un tel test psychologique ! Il y a aussi des personnes diagnostiquées bipolaires qui font ce type de test sans trop y croire, car souvent, elles sont dans le déni de leur maladie mentale ! Notre conseil : Si vous souhaitez vraiment savoir si vous êtes bipolaire, car vous reconnaissez certains symptômes de ce trouble mental en vous, que vos émotions sont exagérées et nuisent à votre bien-être et vos relations sociales, alors vous pouvez ( vous devez ) faire ce test bipolaire gratuit, en étant au calme, mais aussi avec une personne qui vous connaît bien ( famille ) car elle a une autre perception de vos symptômes que ce que vous voyez, le résultat du test sur vos troubles de l’humeur n’en sera que plus juste . Bien évidemment, tous les tests que vous pouvez trouver en ligne ne sont pas officiels et en aucun cas ils ne peuvent remplacer un vrai diagnostic d’un psy . Ce dernier vous diagnostiquera jamais en 10 minutes ( temps d’un test bipolaire en ligne ), il mettra des mois à déceler votre trouble psychique exact : bipolaire ou borderline par exemple . Alors à quoi servent ces tests bi polaire ? À vous donner un aperçu des symptômes de cette pathologie, savoir combien vous en avez dans votre comportement au quotidien, etc etc … Il est certain que si vous avez un score très faible au test, alors vous avez aucune chance de souffrir de trouble maniaco-dépressif, mais au contraire, si vous avez un score parfait, un score très élevé, à la limite du maximum de points, alors à ce moment-là, vous êtes forcément atteint d’un trouble bipolaire ou mental quelconque . Vous devez alors aller consulter un médecin au plus vite afin qu’il confirme ou non ce test en vous prescrivant plusieurs thérapies chez un psy spécialisé .

 

TROUBLE BIPOLAIRE TRAITEMENT

Le traitement du trouble bipolaire est long et complexe . Combien de temps ? Qui faut-il aller voir comme spécialiste ? Quelle est la durée du traitement ? Quels sont les médicaments prescrits contre les troubles bipolaire ? Voilà beaucoup de questions auxquelles il existe des milliers de réponses possibles … Un psychiatre vous prescrira le traitement adéquat suivant la cause et les symptômes bipolaire que vous avez, vous personnellement . Il n’existe absolument pas de médicament type pour soigner la bipolarité . Les stabilisateurs d’humeurs sont les plus anciens et les plus connus comme le Lithium ou le Depakote, mais les anxiolytiques et les antidépresseurs apportent également de bons résultats suivant les symptômes du patient . Chaque médicament doit être pris avec précaution, surtout qu’il est fréquent que le premier traitement ne soit pas le bon afin de bien stabiliser le malade . Effets secondaires, intolérances ou encore crises encore plus intenses font partie des nombreux choix du changement de traitement pour soigner correctement le trouble bipolaire . Un traitement pour cette maladie est à vie, beaucoup l’arrêtent car ils ( croient ) se sentir mieux, guérit, mais la rechute sera encore plus dure … NE JAMAIS ARRÊTER LE TRAITEMENT BIPOLAIRE ! S’il ne vous convient pas, alors parlez-en à votre psychiatre qui le changera, ou changer de psy s’il refuse ! C’est une solution non-ironique et quelques fois bénéfique pour le mental et le moral du patient … Sans prise de conscience, vous aurez certainement droit alors à un séjour en hôpital psychiatrique afin de vous recadrer et vous reposer .Chez certaines personnes bi-polaires, l’état d’excitation, d’exaltation et d’hyperactivité que procure la phase maniaque peut alors conduire ce dernier à un arrêt de son traitement contre sa bipolarité, ce n’est pas la bonne solution non plus ! On observe même un arrêt de traitement pour les personnes en manque d’hyperactivité sexuelle, hypersexualité … La reprise rapide d’un nouveau traitement sera nécessaire, mais elle sera encore plus lourde de conséquences car la rechute sera terrible . Le bipolaire doit apprendre à être stable, sans état euphorique et sans dépression, rester simple, là est l’unique voie vers le bien-être … Les médecines douces, naturelles peuvent également entrer dans le traitement de cette maladie, comme le yoga et la méditation, mais aussi les séances d’hypnose et la luminothérapie pour les troubles de l’humeur et dépressions saisonnières, etc etc … En résumé, le patient doit toujours être suivi psychiquement et avec un bon traitement médicamenteux .

 

BIPOLAIRE CÉLÈBRE

Énormément de gens célèbres sont bipolaires . Catherine ZETA-JONES a été la première à avouer sa bipolarité en public, à la presse, puis s’en est suivi une ribambelle de stars avouant à leur tour leurs troubles bipolaires . D’autres le cachent toujours, mais les magazines peoples le dévoile alors à leur place … Britney Spears, Sting ou encore Poelvoorde, mais aussi des personnes célèbres comme Van Gogh, à qui l’on doit la journée mondiale des troubles bipolaires, jour de sa naissance ( le 30 Mars ) . Chanteurs, acteurs, danseurs ou encore sportifs, la célébrité n’échappe pas à la maladie bipolaire ! Une question subsiste toujours : Et si la bipolarité était une maladie de génie ? La phase maniaque provoque bien une hyperactivité, un sentiment de supériorité inarrêtable chez le sujet … Créativité débordante et bipolaire sont donc ( en hypothèse ) de bons amis …

 

COMMENT SAVOIR SI ON EST BIPOLAIRE ?

Vous vous sentez concerné par le trouble bipolaire ? Vous ressentez plusieurs symptômes de la bipolarité ? Vous remarquez, ou on vous a fait la remarque, que vous aviez un comportement bipolaire, voire suicidaire ? Vous avez des sauts d’humeur imprévisibles ? Vous pouvez être dépressif un jour et euphorique le lendemain ? Vous ne savez pas vraiment si vous êtes lunatique ou bipolaire ? Vous vous posez toutes ces questions par rapport à vos émotions, c’est normal ! Aujourd’hui, la bipolarité est à la mode, malheureusement, et on sort cette maladie, ce terme médical à tout-va ! Vous devez avant tout savoir c’est quoi être bipolaire . De nombreux articles sur LeBipolaire parlent des symptômes, des différentes phases que peut endurer le maniaco-dépressif, des réactions possibles, comment déceler ce trouble mental via des tests psychiatriques . Le test bipolaire est une première approche personnelle afin de savoir si l’on doit aller consulter un médecin spécialiste des troubles bipolaire ou pas . Il ne faut pas avoir peur, et plus vous attendrez, plus la maladie aura pris le dessus sur votre mauvaise santé mentale ainsi que sur vos relations personnelles . Cette maladie, non-soignée, peut affecter dangereusement votre quotidien . Suicide, dépression, violence, et autres comportements inappropriés d’une personne normale sont le signe d’un possible trouble bipolaire . Passez du rire aux larmes n’est pas à prendre à la légère, la dépression dans votre famille non plus car cette maladie peut être génétique et héréditaire … Il y a des signes qui ne trompent pas et il ne faut pas faire comme s’ils n’existaient pas . Trouble de la concentration, trouble du sommeil, douleur chronique, hyperémotivité ou encore une élocution rapide et personnelle sont également des signes annonciateurs d’un épisode dépressif ou maniaque . Donc en bref, pour savoir si on est bipolaire : Faire un bipolaire test en ligne, suivant le résultat, lire divers articles sur la bipolarité et ses symptômes puis aller prendre rendez-vous avec un psychologue dans un premier temps pour faire un bilan psychologique de votre santé mentale . Lui seul pourra vous orienter vers le bon spécialiste et pourra ensuite vous dire si vous souffrez de troubles bipolaires ou d’autres maladies faisant partie des troubles de l’humeur . À vous de jouer !

 

Vous avez encore des questions concernant un des sujets abordés dans cet article sur le trouble bipolaire, venez en parler sur notre forum de discussion des bipotes !

 

Les requêtes sur le bipolaire

Vous avez recherché Le Bipolaire …

 

J'aime, je partage et je tweet Le Bipolaire : C'est gratuit !

Inscrivez-vous à la newsletter LeBipolaire.com ! Recevez avant tout le monde nos derniers articles sur la maladie bipolaire ( conseils, témoignages et autres actualités ... )
Publié dans BIPOLAIRE : Des troubles mentaux de la personnalité maniaco / dépressif Tagués avec :
3 commentaires sur “Vivre avec un bipolaire type 2 et autres recherches sur internet – Phase 2
  1. Denis dit :

    Bonjour,
    Pour moi, un bipolaire est une personne en déficit d’affection, d’amour depuis l’enfance. Avec un parent défaillant, il grandit avec ce manque puis, à l’adolescence ce manque apparaît clairement, puis croît une fois adulte… Un bipolaire doit composer avec la vie, se construire avec ce manque. Il ne recherche qu’une chose dans la vie : L’Amour. Aimer et être aimé est sa quête obsessionnelle.
    Amitié, affection, tendresse, sexe. Tout ce que Amour au sens large comprend.
    L’Amour est aussi vital que l’air, que le sang. Il peut être parfois prêt à tout pour être aimé, pour exister, pour aimer, comme tout le monde. Sauf que sans ces bases, c’est un combat pour lui alors que ses congénères ont cet amour naturel et qu’à force, trouvant cela injuste, il peut devenir rebelle, par désespoir, par lassitude, par dépit. Et là, survient anxiété et angoisses à ne pas parvenir à être « comme tout le monde ». Peut suivre l’agressivité, forme d’expression à cette criante injustice qui, de sensible peut transformer l’humain, en monstre, fruit de ces frustrations, déceptions, trahisons, incompréhensions, stigmatisations…
    Voici mon point de vue général.
    Humainement.

    • Marie dit :

      Bonjour Denis,
      Oh combien ça me parle…ton témoignage.
      Le déficit d’affection, d’Amour, depuis l »enfance…
      un parent défaillant.
      Effectivement, un bipolaire doit composer avec , essayer de se construire avec…..
      Mais tout devient difficile…deux fois plus d’efforts…
      Mais arrivée à l’âge adulte, on n’y arrive pas pour autant.personnellement, je n’y suis pas vraiment arrivé.
      N’ayant pas les bases, comment peut on devenir une adulte équilibrée? Avec toute la volonté du monde, et tous les efforts…

  2. bernard dit :

    bonjour
    je suis en couple depuis plus d »un an avec une femme bipolaire type 2
    je suis fou amoureux d’elle comme je ne l’ai jamais été et j’ai 58 ans pour l’instant nous vivons separement car elle est en crise severe cette vie est un enfer mais le paradis aussi. elle est exceptionnelle et je regrette seulement de ne pas l’avoir rencontré plus tot elle a bouleversé mon existence et je n’imagine pas ma vie sans elle mais c’est tres dur et j’ai des problemes d’alcool qui s’accentuent bien malgré moi depuis lors car je suis surement trop vulnerable

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.