Traitement des troubles bipolaires – Lithium & Co …

    Cet article répond aux questions suivantes concernant le trouble bipolaire :
  • Comment soigner une personne bipolaire ?
  • Quels sont les traitements efficaces pour le trouble bipolaire ?
  • Existe-t-il une liste des médicaments pour traiter le trouble bipolaire ?
  • Les traitements ont-ils des effets secondaires ?
  • Est-ce que le Lithium est suffisant pour gérer une phase maniaque ?
  • Les médicaments pour la bipolarité font-ils grossir ?
  • Est-ce que les médicaments contre la bipolarité aident à aller mieux ?
  • Depakote ou Lithium ?
    Les réponses aux questions de cet article sur les troubles bipolaires en 30 secondes :
  1. Les thymorégulateurs ( aussi appelés stabilisateurs / régulateurs d'humeur ) sont essentiellement des traitements de prévention contre les crises de bipolarité .
  2. Certains anti-épileptiques sont prescrits comme des thymorégulateurs; la plupart du temps en association avec un vrai stabilisateur d'humeur .
  3. Les antidépresseurs sont des traitements contre les états dépressifs du trouble bipolaire; il n'est pas conseillé de les prendre sur le long terme car ils peuvent favoriser une crise maniaque .
  4. Le Teralithe et le Depakote font partie des médicaments de 1ère ligne pour la bipolarité .
  5. Les antipsychotiques sont généralement beaucoup plus efficaces pour gérer les symptômes de crises bipolaires que les régulateurs d'humeur . Ils sont également aussi efficaces pour la prévention de la manie .
  6. Les thymorégulateurs sont moins efficaces dans la prévention de la dépression que les antipsychotiques ( comme le Xeroquel, Zyprexa ou Abilify ) .
  7. Les mono-traitements ( 1 seul médicament ) sont généralement peu efficaces à long terme, c'est pourquoi les associations de médicaments sont fréquentes pour le traitement du trouble bipolaire .
  8. Le traitement des troubles bipolaires est à prendre à vie . En cas d'arrêt, la rechute est plus intense .
  9. Le traitement ne guérit pas une personne bipolaire, il la stabilise .

Stabiliser l’humeur du bipolaire : C’est l’objectif principal d’un traitement pour les troubles bipolaires . Lithium, Depakote ou encore Lamotrigine, voilà bien des médicaments qui doivent vous dire quelque chose si vous êtes concernés par la bipolarité; les thymorégulateurs sont la base du traitement bipolaire . Minimiser les troubles de l’humeur importants avec un suivi psychiatrique de près est le premier pas vers le chemin de la stabilité .

 

Le trouble bipolaire, les traitements et la prise en charge du malade

On pourrait dire que le trouble bipolaire affecte aussi bien la santé mentale que physique du bipolaire, cette maladie pourrait être classée dans le type psychosomatique ( comme la fibromyalgie ), beaucoup de bipolaires se plaignent de douleurs chroniques au bout d’un certain temps … La base de cette pathologie ? Le cerveau, c’est avant tout une maladie psychiatrique . Le traitement de la bipolarité passe principalement par les médicaments qui ont pour objectif premier d’agir chimiquement sur le cerveau qui contrôle le corps . Le suivi psychiatrique, les thérapies, l’hygiène de vie & co ne sont que des traitements complémentaires pour la stabilité des troubles bipolaires . Ils sont essentiels mais, seuls, ils ne stabiliseront pas un patient maniaco-dépressif .
En règle générale, on distingue principalement 2 formes de médicament pour le trouble bipolaire : Le thymorégulateur ( ou stabilisateur d’humeur ) et l’antidépresseur . Pour comprendre rapidement le but de chacun de ses médicaments pour le bipolaire :

  • Les antidépresseurs vont aider le bipolaire à minimiser l’état dépressif pour en sortir et revenir à une période normale .
  • Les thymorégulateurs sont prescrits pour stabiliser le bipolaire, le garder dans une phase normale .

La prise d’antidépresseurs dans le traitement du trouble bipolaire est à suivre de près, car, mal-dosé, il peut être un facteur de crise maniaque . La prise de thymorégulateurs seuls peut faire rester la personne bipolaire dans une phase dépressive très longtemps . C’est pour cette raison qu’en général, un stabilisateur d’humeur et un antidépresseur sont donnés en complément, en même temps … D’autres médicaments peuvent êtres efficaces dans le traitement du trouble bipolaire, suivant les symptômes ( anxiolytiques, somnifères, anti-psychotiques, etc etc … ) .
Lorsqu’une personne bipolaire est plus souvent en phase dépressive qu’en phase de manie, les spécialistes peuvent avoir du mal à distinguer un trouble bipolaire d’un trouble unipolaire avec stade dépressif . Les symptômes de la dépression sont quasiment les mêmes pour ces 2 troubles psychiques, seule l’intensité est légèrement variable ( plus sévère pour un maniaco-dépressif ) . Si le malade consulte son docteur en phase maniaque, le médecin aura alors plus de facilités à diagnostiquer le trouble bipolaire; même si c’est assez rare car le bipolaire ne ressent aucunement l’envie d’être aidé en période euphorique, il se sent bien et normal, alors pourquoi aurait-il besoin d’être soigné ??! Si un patient présentant des signes de dépression sévère est mis sous antidépresseur et que son psy a détecté des périodes de manie ou d’hypomanie, alors le trouble bipolaire pourra plus facilement être diagnostiqué, même si cette technique reste très controversée … Dans un tel cas, le traitement bipolaire devra être suivi de près et adapté le plus rapidement possible à la bonne forme du trouble mental en raison des risques …
C’est pour cela que les traitements pour les troubles bipolaires sont nombreux et différents d’un patient à l’autre, surtout en raison du fait que l’intensité de la maladie est variable d’un individu à l’autre, tout comme les réactions ( allergies, effets secondaires indésirables ) aux médicaments .

 

Les médicaments pour stabiliser le patient bipolaire

Stabiliser le bipolaire, voilà le principal but de tout médicament pour lutter contre le syndrome de bipolarité ( ou psychose maniaco-dépressive ) . Nous avons vu plus haut que ce n’est pas avec un antidépresseur que le bipolaire pourra rester stable dans la continuité, mais plutôt avec un thymorégulateur, ou plus couramment appelé stabilisateur d‘humeur . Il existe une liste assez importante de ce type de médicament bipolaire, nous avons listé les plus utilisés par les psychiatres, ceux utilisés en premières intentions, car il en existe des plus ciblés, suivant les réactions et symptômes des malades . Le lithium ( sel de lithium ou Teralithe ) est le plus connu des traitements bipolaires . Il existe ensuite le Depakote ( pour les allergiques au Lithium bien souvent ), le Lamictal, le Tegretol, etc etc … Découvrons leurs avantages, leurs spécificités propres ainsi que leurs inconvénients ( ou faiblesses ) lorsqu’ils sont prescrits pour un traitement contre le trouble bipolaire .

 

Lithium – Sels de lithium – Teralithe

Le Lithium est très efficace contre les crises maniaques aiguës et réduit considérablement les rechutes ( manie ou dépression ) . Néanmoins, beaucoup de bipolaires se plaignent d’un temps relativement long ( plus de 6 mois ) pour ressentir considérablement les effets de stabilité que doit apporter ce médicament ( Teralithe ) . Il est essentiel lorsqu’un patient a beaucoup de phases maniaques en une année, mais reste peu efficace si c’est le contraire; beaucoup de phases dépressives . Souvent prescrit pour les bipolaires de type 1 et 3 avec des tempéraments hyperthymiques ou encore ayant que des périodes bipolaires sans repos . Les sels de lithium ( vendus sous forme de carbonate de lithium ) ne sont pas conseillés pour les états mixtes ( manie et dépression en continus et en cycles rapides ) . Le lithium est la base de tout traitement bipolaire, donné à titre général si la cause est héréditaire ou si le patient est vraiment « trop » hyperactif … En conclusion, le lithium est très efficace pour un maniaco, mais il doit être complété par un antidépresseur pour traiter un dépressif …

 

Le lithium comme traitement contre le trouble bipolaire

Lithium, c’est le nom populaire du carbonate de lithium ( en France ), est le traitement le plus connu pour stabiliser une personne bipolaire . Il s’avère être l’un des médicaments les plus efficaces en premier lieu pour traiter la maniaco-dépression; c’est aussi certainement le plus ancien ! Excellent pour les états maniaques, un peu moins efficace pour les états dépressifs, il s’avère tout de même indispensable contre la bipolarité, même s’il doit souvent être complété par un autre médicament . Le principal inconvénient que la majorité des bipolaires sous lithium se plaignent est le temps d’attente afin de ressentir les effets du traitement; beaucoup abandonnent … Certains annoncent plusieurs semaines tandis que d’autres jusqu’à 6 mois pour être stabilisé par le lithium comme le Teralithe . À cause d’un tel délai d’attente, les patients demandent alors à leur médecin un traitement complémentaire afin de minimiser les crises aiguës des troubles bipolaires .
Même si le lithium est efficace contre la bipolarité et les troubles de l’humeur, sa dose doit être rigoureusement contrôlée : Une trop forte dose de ce médicament et c’est l’empoisonnement ( coma, convulsion et aussi la mort ! ) … Pour la prescription de lithium, le spécialiste devra donc faire subir tout une batterie de tests au patient : test sanguin, analyse d’urines, etc etc … Les taux de globules rouges et blanches sont à vérifier périodiquement ainsi que le niveau de créatine qui assure la fonction rénale . Le niveau de lithium dans le sang doit pouvoir circuler librement ( entrée et sortie ) afin de ne pas intoxiquer le bipolaire et rester dans une quantité raisonnable . Les premières semaines du traitement sont donc à surveiller de très près, au cas où un ajustement s’avère nécessaire . Quand le bipolaire arrive dans un traitement lithium efficace, ces tests périodiques peuvent se faire de 2 à 4 fois par an seulement .
Le lithium a bien évidemment des effets secondaires indésirables :

  • Une Diarrhée
  • Une perte de la libido
  • Des problèmes de concentration
  • Des troubles de la mémoire
  • Des tremblements
  • Une perte de cheveux
  • Une urine abondante
  • Une soif intense
  • Une prise de poids rapide
  • Des nausées
  • Des troubles gestuels

Le fonctionnement général de l’organisme peut également être impacté par la prise de Lithium, menant à l’hypothyroïdie . Si, malgré les compléments apportés au lithium, le malade bipolaire ne supporte pas ce traitement ( intolérance, allergique au lithium ), alors d’autres médicaments peuvent être prescrits en remplacement de celui-ci .
Il faut cependant faire attention aux autres médicaments que peut prendre le patient durant son traitement sous lithium, tous ne sont pas compatibles ! Traitement contre la tension, une prise d’antibiotiques passagère ou un simple médicament contenant de l’ibuprofène ( Advil et ses dérivés par exemple ) peuvent compromettre l’efficacité du lithium .

 

Divalproate et Valpromide – Depakote et Depamide

Depakote ou encore Depamide sont des pseudos-dérivés de Depakine ( Valproate de sodium ), seul le système de diffusion et d’intégration dans l’organisme change légèrement . Ce type de médicament est souvent prescrit après l’essai du lithium et une intolérance à ce dernier donc . L’objectif reste le même : Stabiliser les sautes d’humeur du patient bipolaire . Contrairement au lithium, les valproates sont bénéfiques pour les états mixtes ( en plus du traditionnel état de manie aiguë ) et autres cycles rapides comme pour les personnes cyclothymiques . Les patients ayant beaucoup d’addictions ( alcool, drogue, etc etc … ) peuvent aussi se voir prescrire du Depakote . On pourrait donc se dire que ce type de médicament, Depakote ou Depamide, est bénéfique pour les bipolaires mais aussi pour les patients souffrant de trouble de la personnalité borderline ainsi que ceux souffrant de troubles de l’angoisse aggravés .

 

Le Valproate pour traiter les troubles de l’humeur fréquents et rapides

Le Valproate de sodium, Depakote ou plus médicalement parlant « acide valproïque » est un stabilisateur d’humeur créer pour les personnes allergiques et intolérantes au Lithium . Niveau efficacité, il n’a rien à envier à son homologue et traite convenablement les symptômes des troubles bipolaires comme ceux des troubles de l’humeur . Différemment du Lithium qui peut être en général pris sur le long terme, le Depakote agit plus rapidement, c’est pour cela qu’il est très utile lors des cycles rapides comme ceux de l’état mixte, la cyclothymie ou le trouble borderline . Même si le lithium n’est pas très efficace contre les états dépressifs ( c’est d’ailleurs plutôt le rôle des antidépresseurs ), le Valproate l’est encore moins … Le taux d’auto-mutilation et autres tendances d’auto-destruction sont plus faibles en prenant du Lithium qu’en étant sous traitement Depakote . Il est cependant plus efficace sur certaines manies délirantes, fureurs maniaques ou des états psychotiques .
Côté effets indésirables et secondaires, le valproate de sodium peut causer de gros dommages au niveau du foie et des plaquettes sanguines . Avant et pendant une prescription, des examens sanguins ainsi qu’au niveau du foie sont effectués . Les autres effets indésirables possibles sont :

  • Une prise de poids excessive
  • Des douleurs abdominales sévères
  • Une somnolence chronique
  • Des nausées
  • Des tremblements
  • Une perte de cheveux
  • Des troubles de la concentration
  • Des troubles de l’appétit ( augmentation en général )
  • Une apparition de kystes au niveau des ovaires pour les femmes

Il ne faut pas oublier que le Valproate est aussi utilisé pour traiter l’épilepsie en plus des troubles de l’humeur . Certaines combinaisons de médicaments sont donc à prendre avec précautions si vous prenez de depakote ou du Depamide . L’aspirine peut ainsi augmenter sensiblement le taux de valproate dans le sang, à surveiller de près par un médecin .

 

Carbamazépine – Tegretol

Médicament tout aussi connu que le lithium, le Tegretol est aussi efficace pour les phases maniaques et la prévention des rechutes de l’humeur d’une personne souffrant de bipolarité . Il est cependant encore plus efficace s’il est pris en complément du Teralithe car ils sont très complémentaires : là où le lithium accuse quelques faiblesses comme les cycles rapides, les états mixtes, les états psychotiques ou encore l’agressivité persistante, le carbamazépine va être redoutable pour cela .
En somme, Lithium Teralithe + Carbamazépine Tegretol est doublement plus efficace qu’un simple traitement sous Depakote . Encore faut-il être réceptif et non-allergique à ce traitement plutôt lourd …

 

Le Carbamazépine comme traitement de la bipolarité

Le Carbamazépine ( Tegretol ) est avant tout un anti-épileptique; tout comme le Valproate ( Depakote ) . C’est en effectuant des nombreux tests sur des patients souffrant de bipolarité que ce type de traitement a été jugé conforme aux attentes et objectifs de stabilisation de l’humeur de la personne bipolaire . Mais, rares sont les patients qui arrivent à supporter les nombreux effets secondaires de ce type de médicament ( souvent associé au Lithium pour une plus grande efficacité ) . C’est pour cela que sa prescription est peu utilisée par les médecins dans le traitement des troubles bipolaires, même si des exceptions existent car certains patients réagissent très bien, voire même mieux, qu’avec un autre médicament contenant d’autres agents .
La phase maniaque reste bien sûr le nerf de la guerre de ce médicament, mais il semble être très peu efficace contre l’état dépressif …
Quelques effets secondaires et indésirables généraux sont relatés comme :

  • Une somnolence chronique
  • Des troubles de la concentration
  • Des migraines
  • Des nausées
  • Des troubles cardiaques
  • Des allergies au niveau de la peau ( plaques, eczéma, etc etc … )
  • Des vertiges
  • Une confusion mentale

Au niveau des tests pendant le traitement sous carbamazépine, il n’existe pas vraiment de surveillance particulière et planifiée, sauf si une diminution des plaquettes sanguines apparaît lors d’une prise de sang .

 

Lamotrigine – Lamictal

La Lamotrigine peut s’apparenter à un thymorégulateur dans la stabilité du bipolaire après une phase dépressive . Le Lamictal n’a cependant peu d’efficacité pendant une crise même de bipolarité ! C’est pour cela qu’il est souvent prescrit à des bipolaires qui soufrent du trouble bipolaire de type 2 ( avec de l’hypomanie ) ou qui ont des cycles rapides alternant dépression et hypomanie . Les personnes cyclothymiques ainsi que borderlines peuvent également avoir ce type de médicament dît anticonvulsivant . Si le bipolaire a également des périodes de dépression courtes et faibles, le Lamictal est aussi une bonne solution pour minimiser les rechutes .

 

La Lamotrigine pour stabiliser le bipolaire

La Lamotrigine par le biais du Lamictal en général, est avant tout un anti-épileptique . Tout comme le Depakote ou le Tegretol, il se comporte alors comme stabilisateur d’humeur mais avec une propriété de type antidépresseur sans l’inconvénient de celui-ci : Facteur de crise maniaque . Toutefois, contrairement aux vrais thymorégulateurs, la Lamotrigine n’est pas là pour traiter le trouble bipolaire, mais juste pour prévenir les crises, c’est donc un traitement préventif contre la maniaco-dépression . C’est pour cela que, sur le long terme, peu d’études relatent son efficacité .
En ce qui concerne les effets négatifs du Lamictal, on note :

  • Des migraines
  • Des troubles gestuels
  • Des nausées
  • Des insomnies
  • Des vertiges
  • Des allergies sur la peau peuvent apparaître, mais elles sont assez rares .

 

Topiramate – Epitomax

Le Topiramate par le biais du médicament Epitomax est quelquefois prescrit pour le trouble bipolaire en complément d’un vrai stabilisateur d’humeur . Il relève plus, encore une fois, du type de traitement contre l’épilepsie . L’Epitomax peut être bénéfique si le patient souffre de troubles alimentaires ( comme avec le Depakote ) ou si une prise de poids importante et rapide a lieu et mettant en danger la santé du bipolaire . Si une alcoolodépendance est détectée, le Topiramate peut également être prescrit, toujours en complément d’un autre thymorégulateur .

 

Le Topiramate pour soigner la maniaco-dépression

Le Topiramate contient avant tout des agents anticonvulsivants qui sont bénéfiques contre la maniaco-dépression . Anti-épileptique ou véritable traitement contre les troubles bipolaires ? Les 2 sans être vraiment efficace seul, un complément en somme . Le Topiramate semble toutefois rapide à stabiliser l’humeur du patient pour 2 personnes sur 3 étant sous Epitomax
Pour les effets néfastes, nous observons :

  • Une perte d’appétit
  • Une fatigue chronique
  • Des troubles de la concentration
  • Des nausées
  • Des étourdissements
  • Une perte de poids
  • Des acouphènes
  • Des douleurs physiques modérées ( mains et pieds )
  • Des risques de calculs rénaux
  • Une accentuation du trouble psychotique

 

Gabapentine – Neurontin

La Gabapentine est presque semblable au Topiramate dans le sens des symptômes qu’elle doit soigner … Le Neurontin n’est pas un médicament pour le traitement bipolaire officiel, mais il peut être efficace dans les différents troubles de l’anxiété comme le trouble panique, la phobie sociale, etc etc … Ainsi que certains syndromes de douleurs chroniques incluant la fibromyalgie ou les migraines . Le patient qui souffre donc de ces troubles connexes, en complément du trouble de l’humeur, peuvent se voir administrer ce type de traitement .

 

La Gabapentine comme traitement des troubles bipolaires

La Gabapentine est aussi un anti-épileptique récemment utilisé pour calmer les angoisses et douleurs chroniques ( neuropathies ) des bipolaires . Son utilisation ne doit pas être prescrite seule pour stabiliser une personne souffrant de graves troubles bipolaires, elle doit juste être un complément à un thymorégulateur, pour palier à certains effets indésirables par exemple .
Le bipolaire sous Gabapentine peut se plaindre de certains effets indésirables mais très légers comme :

  • Des vertiges
  • Une somnolence
  • Des troubles de la vue

Ces effets secondaires sont généralement dus à un début du traitement et disparaissent généralement assez rapidement, suivant les doses prescrites .

 

Les antidépresseurs : Médicaments contre la dépression bipolaire

Dans les médicaments contre le traitement du trouble bipolaire, on ne pouvait pas passer à côté des antidépresseurs . Un sujet très controversé, mais qui reste tout de même très efficace si le patient est suivi de près par un psychiatre . Les antidépresseurs agissent uniquement sur l’état dépressif du bipolaire et doivent l’aider à sortir de la dépression le plus rapidement possible . Parlons des antidépresseurs qui affectent le niveau de sérotonine, de noradrénaline et de quelques autres neurotransmetteurs semblables . Ce type de médicament est très connu dans le traitement des troubles de l’humeur .

 

Bupropion – Wellbutrin

Le Bupropion connu aussi sous le nom de Wellbutrin est un antidépresseur à prendre sur le long terme et qui n’a pas l’effet indésirable de favoriser une phase maniaque comme beaucoup d’autres médicaments de ce type . Il agit efficacement sur l’état dépressif actuel du bipolaire . Un petit bémol subsiste quant au dosage de cet antidépresseur qui peut provoquer, dans certains cas, des convulsions . D’autres effets sont notables comme :

  • Des insomnies
  • Des migraines
  • Une sensation de bouche sèche
  • Une constipation

 

Venlafaxine – Effexor

Un antidépresseur très connu dans le traitement du trouble bipolaire : La Venlafaxine, connu sous le nom d’Effexor . Il agirait beaucoup plus rapidement que les principaux autres antidépresseurs connus pour soigner la bipolarité . Il serait également très malléable en association avec d’autres médicaments … Le principal bémol de ce médicament est la possible dépendance du patient qui serait très rapide et compliqué à sevrer …

 

Nefazodone – Serzone

Moins connue comme traitement antidépresseur contre le trouble bipolaire, la Nefazodone ( Serzone ) semble toutefois adaptée à ce trouble mental . En plus de ces concurrents directs, il semble avoir des propriétés utiles contre le trouble anxieux et du sommeil, grâce notamment à son effet sédatif . Il est très efficace au niveau de la sérotonine . Il doit cependant être pris avec précaution en raison des enzymes hépatiques qu’il peut grandement freiner .

 

Mirtazapine – Remeron

La Mirtazapine ( Remeron ) est également un antidépresseur de second choix pour traiter la dépression bipolaire . Comme la Nefazodone, cet anti-dépresseur n’est pas encore officiellement prescrit contre la maniaco-dépression, mais il peut avoir des propriétés bénéfiques comme un effet calmant, sédatif . Son principal défaut est la prise de poids importante et rapide .

 

Le traitement du trouble bipolaire par les antipsychotiques

Les antipsychotiques font partie des nouveaux traitement du trouble bipolaire . Auparavant, ils étaient surtout utilisés pour traiter les schizophrènes et les psychoses extrêmes . Ils sont devenus une véritable alternative aux autres types de médicaments comme les thymorégulateurs et autres antidépresseurs pour guérir la bipolarité . Le bipolaire, qui traverse des périodes dîtes de psychose, peut donc se voir prescrire ce type de médicament . Les crises de bipolarité aiguë semblent être très bien traitées par les antipsychotiques, tout comme un stabilisateur d’humeur le ferait … Dans certains cas, ce type de traitement peut même aider à la prévention des rechutes ! Seroquel, Zyprexa, Abilify ou encore Risperdal, ces noms de médicaments bipolaires doivent certainement vous dire quelque chose ! Il existe 2 types d’antipsychotiques : Les typiques et les atypiques …

 

Les antipsychotiques typiques pour le traitement du trouble bipolaire

Loxapine, Halopéridol, Chlorpromazine ou encore le Thiotixène, ce sont là des antipsychotiques dît « typiques » . Cette forme de médicament affecte directement le niveau de Dopamine neurotransmetteur . C’est la base des antipsychotiques, ils ont été crées pour les troubles psychotiques, puis le trouble bipolaire, mais ils ont finis par être progressivement remplacés par les antipsychotiques atypiques dans le traitement de la bipolarité . Pourquoi ? Sans soute à cause d’une production accrue de troubles cognitifs désagréables comme :

  • Les tremblements
  • Les spasmes buccaux et faciaux ( Tic )
  • Les raideurs du corps
  • Les pertes de motricité au niveau de certains membres supérieurs

 

Les antipsychotiques atypiques pour le traitement du trouble bipolaire

Clozapine, Rispéridone, Olanzapine ou encore Quetiapine, ce sont là des antipsychotiques dît « atypiques » . Ce type de médicament touche essentiellement d’autres neurotransmetteurs que la Dopamine . Ces antipsychotiques sont très efficaces contre la maladie bipolaire car ils ont des propriétés propres d’anti-manie, d’anti-dépression et ils peuvent même stabiliser l’humeur du malade ! Les atypiques ont beaucoup moins d’effets impactant sur les troubles cognitifs que les antipsychotiques typiques . Le Zyprexa est un des antipsychotiques les plus connus dans le traitement du trouble bipolaire ( avec le Seroquel, plus controversé suite à une accro-dépendance ) et, selon certains spécialiste en troubles mentaux, il serait égal à un traitement sous lithium ou Depakote !!!

 

Tempérament, bipolarité et traitement

Selon plusieurs spécialistes en bipolarité, la prescription d’un traitement doit également prendre en compte le tempérament du bipolaire afin de mieux ciblé une possible défaillance au niveau des crises et symptômes de la maladie ( comme les rechutes ) . Le spectre bipolaire est large, et plus il peut être affiné en prenant en compte une multitude de facteurs, mieux le patient sera stabilisé par le bon suivi, la bonne thérapie et le bon médicament . Les évènements psycho-sociaux sont donc à prendre en compte dans la mesure où ils impactent directement dans la survenue d’une période de crise de bipolarité . Les facteurs peuvent être de l’ordre du stress, de l’impatience ou du déni .

Un tempérament dépressif ( tristesse et pensées suicidaires ) obtient, en général, de mauvais résultats avec le Lithium et il est donc préférable d’essayer le Depakote ou tout autre Valproate . Un suivi de près doit être mis en place afin de limiter le risque suicidaire lors de la prise d’antidépresseurs en complément du stabilisateur d’humeur . Il faut également surveiller de près l’arrivée des phases maniaques .

Un tempérament hyperthymique ( joie excessive et énergie débordante ) obtient de très bons résultats au traitement sous Lithium .

Un tempérament irritable ou agressif arrive à se stabiliser avec les thymorégulateurs de second ordre comme la Carbamazépine . Si le patient bipolaire connaît des périodes de dépression, un antidépresseur peut aussi être la solution au traitement pour soigner la bipolarité en général . Les antipsychotiques ne sont pas conseillés pour ce type de tempérament .

Un tempérament cyclothymique ( le patient alterne rapidement entre dépression et manie, l’état mixte n’est pas à exclure ) n’obtient pas vraiment de bonnes réponses avec la prise de Lithium, il faut donc penser au Depakote et autres dérivés .
Le traitement du trouble bipolaire est tellement complexe que certains patients peuvent réagir différemment aux instructions données ci-dessus, cela réside surtout dans l’association des différents types de médicaments entre eux . C’est pourquoi le suivi mensuel par un psychiatre est tout aussi important que le traitement en lui-même . Pour débattre de votre traitement contre vos troubles bipolaires, n’hésitez pas à venir sur le forum des bipotes ou à commenter l’article ci-dessous .

 

Les traitements contre la bipolarité

Les traitements pour stabiliser une personne bipolaire

J'aime, je partage et je tweet Le Bipolaire : C'est gratuit !

Inscrivez-vous à la newsletter LeBipolaire.com ! Recevez avant tout le monde nos derniers articles sur la maladie bipolaire ( conseils, témoignages et autres actualités ... )
Publié dans BIPOLAIRE : Des troubles mentaux de la personnalité maniaco / dépressif Tagués avec :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.