Un blog bipolaire engagé – Témoignage de Nour

Nour est bipolaire et blogueuse depuis plusieurs mois déjà . Son blog, c’est comme une arme qu’elle utilise contre sa maladie, la bipolarité, mais aussi pour faire connaître cette pathologie mentale, donner de l’espoir aux malades qui ont aussi été abandonnés . Dire également, haut et fort, tous les blocages que peut avoir un maniaco-dépressif dans sa vie au quotidien et qui ne sont pas toujours visibles ( travail, famille, etc etc … ) . Voici son témoignage …

 

La bipolarité : un chemin vers la Sagesse …

Bonjour à toi qui es en train de lire mon témoignage . Je m’appelle Nour . Diagnostiquée bipolaire de type I à l’âge de 32 ans, je me soigne depuis le terrible diagnostic de maladie incurable depuis 16 ans . C’est grâce à la psychothérapie engagée depuis ce diagnostic, que j’envisage comme une sorte de travail, mais aussi grâce à la pratique de la méditation, que j’ai compris que tout avait un sens, même les épisodes maniaques qui ressemblent, vu de l’extérieur à de la folie « dure » .
Depuis avril 2016, j’écris un texte par semaine pour mon blog ( avec l’aide technique d’un ami non bipolaire ) et cette écriture me fait faire des prises de conscience . Mon psychiatre, que je vois chaque mois, lit aussi mes textes et cela fait bien avancer la psychothérapie . Mon blog est un peu particulier, car il s’adresse également aux personnes qui souffrent d’un syndrome d’abandon en plus de la bipolarité .
Le plus dur depuis que ma famille connaît ma bipolarité ? Le fait d’être bâillonnée par ma sœur et mon plus jeune frère ( mon frère aîné, schizophrène, est lui aussi exclu des conversations ) . Alors pour moi les réunions de famille, j’ai décidé de les boycotter . Je passerai Noël seule cette année mais ce n’est pas la première fois .
Ecrire dans mon blog, c’est capital pour moi : j’ai créé mon propre espace de parole, et bien sûr ma famille n’est pas au courant . C’est un blog militant, où j’ai l’intention de faire voler en éclats tous les préjugés négatifs dont souffrent les bipolaires avant même qu’ils aient ouvert la bouche !
C’est aussi à cause de ces préjugés que je suis obligée de garder ma maladie secrète vis-à-vis de mes employeurs . C’est triste d’en être encore là en 2016, qu’en pensez-vous ?

 

Un blog de bipolaire

Le blog sur la bipolarité de Nour

Le Bipolaire donne son avis sur le blog de Nour <— À voir !

Un blog original qui traite la maladie différemment par rapport à un simple site médical sur le trouble bipolaire . Ses nombreuses histoires, souvent en plusieurs parties, sont très détaillées . Parfois triste si on rentre vraiment dans la lecture, mais toujours bien écrites . On apprend vraiment à connaître cette femme bipolaire au travers de ses publications : ses goûts, son vécu, son comportement, etc etc … La partie avec le psychiatre est particulièrement intéressante . Dépression, suivi psychiatrique, activité et les différents traitements existants qui concernent la bipolarité; un blog bipolaire vraiment complet et addictif !

 

Vous pouvez poser toutes vos questions à Nour ( @nourbipolaire ) , soit sur notre forum bipolaire ou directement sur son blog ( lien plus haut ) .

J'aime, je partage et je tweet Le Bipolaire : C'est gratuit !

Inscrivez-vous à la newsletter LeBipolaire.com ! Recevez avant tout le monde nos derniers articles sur la maladie bipolaire ( conseils, témoignages et autres actualités ... )
Publié dans BIPOLAIRE : Des troubles mentaux de la personnalité maniaco / dépressif Tagués avec :
Un commentaire sur “Un blog bipolaire engagé – Témoignage de Nour
  1. Photo du profil de Bruno Bruno dit :

    L’écriture est excellente pour peu qu’on y prenne du plaisir, pour mettre de l’ordre dans sa tête…je ne sais plus qui disait aussi qu’écrire c’était comme hurler en silence. Je m’empresse donc d’aller le découvrir et de m’y inscrire…et me permet de partager le mien, qui ne parle pas toujours de la maladie, mais bien souvent : bordijol.over-blog.com
    A très vite j’espère !
    Bruno

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.