Les bipotes : Entre colère et traitement … – Épisode 5

La saga des bipotes continue et cette semaine ils sont plutôt en colère contre les faux bipolaires, et ils nous parlent beaucoup de leur traitement lourd qu’ils on du mal à supporter mais qui est tout de même vital … Nous avons également posé une simple question à nos fans du bipolaire sur Facebook : Pourriez-vous être avec une personne bipolaire ? Voici le résultat de cette question, beaucoup ne savent pas, mais l’autre majorité répond par oui pour vivre avec un bipolaire, selon elles, elles en sont capables .

Sondage sur la bipolarité

Le résultat de notre question sur  » être avec un bipolaire ? « 

Les bipotes sont de plus en plus nombreux, déjà plus de 25 000 membres bipolaires actif via Facebook et la communauté Twitter commence à s’agrandir également … Cette semaine, ils nous parlent de coup de gueule sur cette mode d’être bipolaire, beaucoup ont réagit ! Les fans en ont marre des gens qui rigolent de cette maladie psychiatrique, certains patients prennent beaucoup de cachets pour se soigner et d’autres leur envoient des messages d’encouragement et d’espoir … Épisode 5 des bipotes avec Le Bipolaire, c’est partiiiiiii ….

 

On débute cet épisode des bipolaires avec Titia, une femme qui est très active sur notre page Facebook . Elle ne prend plus de traitement, elle a vécu avec une personne mais ça n’a malheureusement pas duré et elle nous fait savoir que la bipolarité n’est pas une maladie contagieuse …
—> Titia L. : Moi prend plus rein
Titia L. : moi pareil vécu avec une personne pas marcher longtemps car avais du mal vivre avec sa
Titia L. : Bipolaire pas maladie contagieuse faux vivre avec malheureusement pas le choix moi même bipolaire

Puis elle s’est trouvé des copines bipo ayant les mêmes idées … Stéphane, Barby, Véronique et Ophélie échangent leurs avis avec Titia …
—>Barby N. : Moi aussi ça me tue ces com… j’ai eu aussi un enfant sous cachets il va très bien 🙂
Stéphane R. : Moi suis sous traitement depuis un an et vis bien avec !
Titia L. : Ces sur pas facile mes faux faire avec

—> Titia L. : Moi honnêtement prend plus rein décidé de m’en sortie tt seul ces sur pas être facile question de volonté suivre faire thérapeutique baisse de plante
Véronique C. : Idem
Ophélie D. S. : Et ça vous réussi ou pas ? Moi aussi ras le bol de prendre des médicaments pour être « normal »

On passe directement à Barby ( et pas Barbie ^^ ), wahou, elle répond beaucoup aux différents commentaires des autres bipotes, on va finir par l’embaucher chez Le Bipolaire !!! Entre son traitement qui lui fait se sentir presque bien ( lithium ) et ses petits avis bien trancher, Mouche, Stéphane, Virginie et Sonia se sentent moins seuls dans leur souffrance …
—> Barby N. : Je pense que vous connaissez pas la souffrance pour dire ça
Mouche M. : Ba je pense que la personne y est aussi. Mais beaucoup de personnes sont dans le déni

—> Barby N. : Moi le traitement me sauve
Stéphane R. : Moi aussi il m’a changé la vie !
Virginie A. B. C. : Moi aussi car ils sont de mieux en mieux adaptés … Merci la vie !

—> Barby N. : Sans oublier l’overdose

—> Barby N. : Soigner les phases oui beaucoup de grands noms bipolaires , et la souffrance que cette maladie génère pour le malade les proches , les dépenses les situations à risque … les tentatives de suicide le suicide

—> Barby N. : Parce que ça lui convient pas peut-être moi j’ai du lithium et ça me va très bien
Sonia R. : Mauvais traitement a changé courage

Puis Pamela lui demande d’arrêter pour une raison surprenante …
—> Pamela L. : Arrêtes de leur parler Barby tu les instruis laissés les dans leur ignorance

Virginie en assez des gens déprimés et négatifs et décide de quitter la page … C’est une bien triste nouvelle pour nous . Sinon, elle nous informe tout de même de sa connaissance sur un antidépresseur et de la maladie bipolaire en général … Il est tout de même regrettable de réagir sous l’impulsion comme elle l’a fait mais nous comprenons, il faut juste avoir un peu de recul sur cette pathologie et sur ce que l’on peut lire … Quant à Jessy il est d’accord avec elle .
—> Virginie A. B. C. : Le Serpolet est un anti dépresseur et ce genre de molécule ne convient pas forcément aux personnes bipolaires … Si c’est votre médecin traitant qui vous prescrit cela, je vous conseille de vous rapprocher d’un psychiatre …

—> Virginie A. B. C. : C’est une maladie chronique comme l’hypertension et le diabète qui est en partie génétique et biologique alors bien sûr que le traitement est à vie ! Sinon c’est rouler à 150 km/h sans ceinture de sécurité : certains auront la chance qu’il ne se passe rien, d’autre auront un accident parfois mortel. Je vais quitter cette page car j’en ai assez de lire toujours des commentaires aussi bas de plafond … Quant à la souffrance, on apprend à vivre avec une fois que nous avons bien accepté notre pathologie et surtout lorsque nous savons quel est notre type de bipolarité. Arrêtez de faire passer les bipolaires pour des personnes ratées. C’est insupportable ! In doit se battre plus que les autres, mais nous ne sommes pas de demeurés et notre vie n’est pas forcément gâchée. Il faut aller de l’avant, être curieux et s’intéresser à beaucoup de choses là dessus et arrêter de lire des articles « tout fait ». Il y a du génie dans cette maladie, exploitez le au lieu de toujours avoir un regard pitoyable sur celle-ci. La souffrance fait partie de notre quotidien comme d’autres malades chroniques.
Jessy J. : Bravo pour votre réponse ouf!!! Enfin
Virginie A. B. C. : Merci Jessy Jt … J’en ai assez des amalgames et des moqueries sur les bipolaires et aussi de ceux qui se cherchent derrière cette pathologie pour un oui pour un non.

On ne peut plus faire d’épisode des bipotes sans parler de Zouzou, bipote fidèle au poste !! Il prend beaucoup de médicaments pour traiter son syndrome et ça l’énerve vraiment surtout qu’avec une drogue illicite il allait mieux avant !! À quand la légalisation ?? Il ne comprend pas son médecin non plus qui l’enferme dans une spirale médicamenteuse sans fin selon lui …
—> Zouzou Z. : Avec un traitement lourd je dors bien mes es bien raisonnable ?

—> Zouzou Z. : Pour moi il n’y a que le cannabis qui me calme mes malheureusement on vie dans un pays de merde qui l’inertie . Moi je prend 5 lysanxia 3xeroquel 1seropran et 1nocytamide et sa ne me calme pas moi si sa continue je vais me remettre à fumer des pétard au moins j’étais calme et j’arriver à me contrôler que la je suis une bombe à retardement

—> Zouzou Z. : Moi je peux prendre jusqu’à 15 caché par jour et à chaque fois que je vois le médecin il me dit sa ira mieux dans 8jours et il m’augmente mon traitement ses un combat journalier ma famille et mes pseudo amies ne savent pas l’en faire que l’on vie quand on ce retrouve seul sans travail mes essayer de faire comme moi j’espère qu’un jour ils trouverons un traitement efficace . Pour moi le seul traitement qui nous rend heureux et interdit en France et en Grèce c’est pour sa que je n’en parle plus car ma famille et contre et pourtant t je des pansé jusqu’à 200€ par moi mais j’étais heureux maintenant je n’ai plus les moyens alors je me drogue avec des cachés SERTE s’est la sécurité social qui paye mes j’aimerais bien que tout nos ministre souffre autant que nous et la on verra qu’ils changeront d’avis sur le cannabis thérapeutique

Il répond même à notre questionnaire sur les troubles bipolaires avec Nelly et Marine …
—> Nelly T. : 9/10
Zouzou Z. : Tu as de la chance moi je serai plus près des 4/10 le docteur ma augmenter mon traitement encore 1 semaine à attendre pour allez mieux soi disant
Marine : Mdr suis maniaquo dépressif haha

C’est au tour de Julie, entre messages d’espoir pour les bipolaires et coup de gueule pour cette mode bipolaire, elle reste déterminé ! Et ce n’est pas Jess, Pascal, Marie, Priscilla, Sandrine, Amandine ou Melyça qui diront le contraire . Une chose est sûre, Julie rassemble les bipotes après chacun de ses commentaires, bipolaire influente ??? …
—> Julie K. : Je me suis grandement reconnu dans ton témoignage .,, courage

—> Julie K. : Une mode non mais qu’est ce qui faut pas lire ! C est une maladie tellement compliquee je l’ai depuis plus de dix ans

—> Jess H. : C’est pas une mode, c’est une maladie je suis bipolaire ont ne choisi pas d’être bipolaire heureusement j’ai mes enfants, ma psy qui m’aide à surmonter ses phases que je traverse
Pascal P. : Comme toi, j’ai la chance d’avoir un super psy, et j’entame ds 2 semaines une psychothérapie dans un centre qui est pris en charge, car je n’ai jamais eu les moyens avant de voir un psychologue. Courage Julie K. : Je me reconnais en toi , courage vraiment …
Sandrine F. : Merci beaucoup oui on est tous différents mais malgré ça parfois on se ressemble mais ça me fait touche de pas me savoir seule . Un grand courage à toi aussi
Julie K. : Merci beaucoup créer adorable et si tu as besoin de parler c’est avec plaisir 🙂
Amandine R. : Oui je suis ta bipolaire ma doudou ??
Melyça M. : Viii ??

Sandrine est une fille bi-polaire qui nous a laissé son propre témoignage et en bonne personne qu’elle est, elle répond aux bipotes qui ont réagit à son histoire avec sa maladie … Kiki, Virginie, Laura, Ric et Marie la soutiennent même si elles ne sont pas toutes bipolaires, fibromyalgique pour certaines …
—> Kiki N. : Je te souhaite plein de courage. Je ne suis pas bipolaire mais j’ai également une maladie invisible qui est la Fibromalgye, du coup je sais ce que c’est que de cacher son état aux autres et souffrir en silence, les sautes d’humeur, la dépression… Moi quand je ne me sens vraiment pas bien, j’écris, je dessine, je colorie, je lis.. J’occupe mon esprit… Si ça peut t’aider un petit peu.. Bon courage et essaye de rester positive dans les moments obscurs..
Sandrine F. : Merci beaucoup toute ces maladie qui ne se voit pas sont traître parce que le sourire tout le temps quelque soit l’humeur mais le jour où c ingérable les gens ne comprenne pas et comme un pas le droit à l’erreur … mais bon merci pour tes conseils c très gentil je me réfugie beaucoup dans la musique . J’adore écrire mais ne le fait pas assez il faudrait peut être que je m’y remettre histoire de ressortir ces démons en moi . merci pour ta réponse ?
Laura C. : Fibromyalgie pour moi aussi :/

—> Ric V. D. B. : Une maladie qui ne se voit pas une maladie que les gens ne comprennent pas. Beaucoup de gens pensent qu’on est lunatique n’arrive pas à comprendre que cette maladie est en nous et elle ne se voit pas à l’extérieur c’est un vrai handicap. Je me suis fâchée avec beaucoup de monde à cause de cela mais je ne peux pas leur en vouloir vu qu’ils sont ignorants là-dessus..
Sandrine F. : Oh mon Ricou !!! Mon voisin de chambre lol j’espère que tu va bien . C cool d’avoir lu mon article . Et je suis d’accord avec toi c dur au quotidien et le regard et les pensée des gens sont de plus en plus insupportable mais bon …. on doit faire avec …

—> Sandrine F. : Merci à tous pour vos histoires et vos conseils ça va beaucoup m’aider ..

—> Marie J. : Je pense qu’il y a autant de variantes que de porteurs de la pathologie chacun de nous le vivons comme nous pouvons il nous faut être forts et positifs et ne pas réduire tout notre être à la maladie … Nous sommes porteurs, nous sommes patients, malades, nous ne sommes pas « elle » ! Chaque jour est un apprentissage, 1 pas de plus, avec le traitement, avec les thérapies, avec les accompagnants, soignants, avec l’entourage… Courage ! Force est de constater que nous ne sommes pas seuls à faire face et quelque part malgré tout ça rassure !
Sandrine F. : C vrai quand je vous entend tous ça me donne envie de me battre merci encore
Virginie A. B. C. : Il faut se battre, ce n’est pas de notre faute, c’est en partie génétique et biologique … Sauf que nous, on nous montre du doigt car les médias notamment ont fait que pour certains c’est une maladie « à la mode » comme j’ai pu lire dernièrement ?
Ne jamais perdre de vue que c’est une maladie chronique et que nous devons vivre avec… Mais nous n’en guérirons pas.
L’accepter c’est déjà un pas, identifier nos manies qui sont nos facteurs déclenchants est un deuxième pas et puis après évidemment suivant notre « type » de bipolarité, adapter notre vie.
Seuls ceux qui vivent tous les jours avec cette souffrance invisible peuvent comprendre.

On passe à un homme bipolaire, Pascal ( pas le grand frère ! ^^ ), aux tendances borderline, également avec un traitement très lourd, beaucoup de cachets comme il le dit ! Nadine, Virginie, Carole et Sabrina lui répondent et l’encouragent … Petite colère pour lui aussi concernant cette mode d’être bi polaire ainsi que les personnes qui ne comprennent pas cette psychose du maniaco-dépressif …
—> Pascal P. : Courage … Moi aussi bipo et border, on va dire qu’on me « maintient » grâce au xeroquel après une 15ene de traitement… On sen sortira un jour…

—> Pascal P. : 11 cachets ? Estimez vous heureuse… j’en ai 21 par jour… comme vous je suis bipo type 2 avec tendance borderline.
Apres oui, on perds beaucoup avec cette ( ses ) maladies… moi aussi j’ai perdu mes amies, ma copine… mais je me suis renseigner a fond sur ma patho et comme vous j’essaye de profiter des « bon » moments, courage a vous quand même 😉
Nadine H. : Les amis n’étaient pas de vrais amis ????
Carole P. : 21 cachets aujourd’hui 3 ? c ‘est possible.courage
Sabrina S. : pareil pour moi j’ai perdu les gens du je côtoyais je n’ai plus que qqes membres de ma famille mais pas tous… ?
Virginie A. B. C. : Je suis mariée depuis 22 ans et mon mari a beaucoup souffert mais quand on aime vraiment , on se soutient et on essaye de se guérir mutuellement.
N’oublions pas qu’il y a quand même du genou dans cette maladie alors découvrez aussi votre talent et cela vous ouvrira beaucoup de portes … Toujours garder en tête que ce n’est pas de notre faute mais se battre contre cet adversaire invisible … Désolée j’ai voulu écrire du génie pas du genou ? Arffff ces bipolaires : toujours le mot pour rire

—> Pascal P. : Je préfèrerai souffrir d’une « mode » plutôt que de la bipo…

—> Pascal P. : Le pire aussi se sont les gens quand tu es en down qui te sorte arette et lève la tête, ressaisi toi.. Quest ce que j’aimerai qu’ils soit dans notre peau rien que quelques jours ils comprendrai !! J’ai tout perdu moi a cause de ça !! Copine, mes soit disant amis, mon boulot, une partie de ma famille sauf mes parents heureusement , placé en invalidité 2 et 21 cachets a prendre par jour… Plus les TS les séjours en HP ect… Et car ce n’est pas suffisant 50kg en 5 ans… Vive les traitementd.. Bref si c’est ça être une mode… Et bien sur vu que c’est un handicap invisible les gens te croit pas ou prenne ça a la légère…

Marie est aussi bipolaire depuis très longtemps, énervée aussi contre cette tendance bipolaire et se plaint de cette foutue maladie qui la fatigue … Ophélie, Marilyn et Vivi sont du même avis qu’elle .
—> Marie H. N. : Oui quand ça fait 30 ans que tu en souffre ….elle est où la mode ? Bande d abrutis !!!!!

—> Ophélie D. S. : C’est un enfer à vivre au jour le jour, des hauts.. Des bas, des bas et des hauts ,très difficile à gérer surtout quand les proches ne comprennent pas ou en remettent une couche.
Ont est différents, nos émotions son puissance 1000
Marie H. N. : C est exactement ça …c est fatiguant et douloureux …..
Marilyn D. : Oui c’est ça !!!!

—> Vivi S. : Lantiepilepthique n’a eu aucun effet sur moi. Le zeroquel est mon traitement actuel et il est efficace.
Marie H. N. : tu n as pas pris trop de poids avec ça ….tant mieux si ça marche !!!!

—> Marie H. N. : Moi quand j ai commencé à faire des trucs de ouf ,j ai juste cru que j étais une dépravée et le terme bipolaire n existait pas ,alors surtout ne me dites pas que je veux être à la mode ,ça m a bien niqué ma vie et ça continue …..

Nathalie est très touchée par le témoignage et se trouve des points communs avec la personne bipolaire qui l’a écrit . Elle est également très remontée contre cette mode avec la bipolarité et nous fait bénéficier de sa colère en conclusion : elle n’est pas à la mode !!!
—> Nathalie P. : Je suis bipolaire et si émue..presque troubles à la lecture de ton témoignage car je me retrouve dans tellement de symptômes de la maladie et de tes dires qui pourtant me paraissent si précis qu’ils pourraient me paraître aussi si personnel (à toi) ..en te lisant je me sens à la fois comprise et moins seule face à tt ça au quotidien..à la fois » rassurée « de ne pas être seule à vivre ça ..j espère que vous lecteurs..en comprendrez le sens(savoir ke je ss comprise de manière évidente par des personnes qui connaissent et vivent cette maladie ou la côtoie) et à la fois apeurée de ne pas savoir quel sera la suite de cette vie parfois..trop souvent si difficile..merci et bon courage à toi..à tous…

—> Nathalie P. : Pt être plus à plaindre ke nous les bipolaires…ces ignorants ki ne savent pas de quoi ils parlent.. et ki n ont pas la sagesse de fermer leur grande gueule plutôt que de passer pr des abrutis incultes…tu vx ma vie? C quand tu vx…choisi bien il serait pt etre plus raisonnable de te contenter de la tienne! et apprendre un peu la tolérance sinon demain à ki le tour …le cancéreux ki a » choisi « son cancer..l enfant trisomique…etc..ds le doute de ma bipolarité une chose est sure…je ne suis pas là mode..

Le test bipolaire de notre site est toujours d’actualité et beaucoup de malades le passe chaque jour . Nathalie et Géraldine sont très ironiques au sujet de ce bipolaire test !
—> Nathalie D. : Géraldine, test à toujours avoir dans son sac ????
Géraldine M. : oui ça pourrai sauver des vies lors de soirées merdiques lol

Magali et Marie n’aiment pas les fans qui rigolent en commentaire sur cette maladie handicapante et invisible …
—> Magali N. : Y’a des personnes qui en ri là c’est vraiment pas drôle hein
Marie J. : C’est vrai que ça n’a rien de drôle ou de mignon cette maladie c’est l’enfer au quotidien quelle que soit la phase et les traitements à vie avec toutes les conséquences que cela implique

Concernant un certain point que l’on retrouve beaucoup en commentaire, nous répondons que  » Non, nous ne sommes pas tous bipolaires  » … Morgane, Yvette et Lydie ne mesurent pas vraiment l’importance de cette mauvaise santé mentale qu’ont certains malades mentaux …
—> Morgane B. G. : Je pense qu’ont l’est tous à quelque part mais pas au même degrés

—> Yvette A. S. : Nous sommes tous bipolaires
Lydie A. : plus ou moins tous mais le vrai bipolaire est dans une souffrance extrême au point de se faire du mal tout seul pour évacuer leur propre mal être.

Félicitation à Marie-José pour avoir obtenu cette note parfaite à notre questionnaire sur les troubles bipolaires .
—> Marie-José R. : 10/10

Anne-Laure nous remercie et nous donne sa petite définition de son traitement bipolaire .
—> Anne-Laure L. Z. : Merci de cette belle explication qui rend plus claire la maladie. Bipolaire de type I depuis 24 ans, j’ai découvert cette maladie à 17 ans. J’ai un traitement à vie bien évidement, qui n’évite cependant pas les crises mais les espace et les minimise. Courage à toi.

Voici un petit conseil essentiel et bien réel, c’est signé Maherzia .
—> Maherzia C. : Prenez soin de vous et surtout n’arrêterez pas votre traitement médical ???

Des fois, on reçoit des sortes de leçons de vie sur LeBipolaire et ça réchauffe le coeur, MERCI Tipule, Habiba, Mijo et Lolo !
—> Tipule F. : on nés pas bipolaire , on le deviens, je suis partie, très jeune de la maison, mes parents étaient tous les deux bipolaires, à l époque, peux de gens en parler, après plusieurs psychiatres, et maisons de repos pour les deux , rien n y a fait, ils sont toujours malades à ce jour, mais , ils sont des super parents , pleins d intelligence, aujourd hui , adulte , je comprends mieux leur maladies , je souhaites a tous ceux qui en souffre d être encadré et de voir de bons médecins, merci de m avoir lu 🙂

—> Lolo R. : Sauf que la bipolarité c est pas pareil qu une dépression angoisses ou autre qu on peu effectivement soigner en gérant les émotions. C est quand même différent. J ai arrêté mon traitement pensant comme vous sauf que quand je suis en période d hypomanie ça prévient pas, pas d élément déclencheur ni rien et impossible de redescendre juste par volonté

—> Mijo B. : Non soigné ruine la vie de l’entourage.?
Etiennette B. : Courage.c’est un handicap invisible. Les bipolaires sont à fleur de peau mais au fond très affectueux et en manque d’affection. Les grands peintres étaient bipolaires. Ce sont des artistes écorchés vifs

—> Habiba A. : C est une souffrance terrible,mais y’a des solutions quand t on s en donne les moyens.

Vivre et être fréquemment en contact avec un bipolaire ce n’est jamais facile ! Lydie, Tonia, Sophie, Caro et Havés nous apporte chacun leur ressenti sur les bipolaires et leurs troubles de l’humeur parfois imprévisible malgré eux …
—> Lydie C. : Une maladie certes mais dur de vivre avec un bipolaire même impossible ça détruit

—> Tonia D. : Oui les émotion son décuplé a 100/100 defoi c très dur a géré

—> Sophie C. : J ai vécu avec un bipolaire parfois agréable puis sans savoir pourquoi besoin d être seul pendant quelques heures puis phase d agressivité on en ai arrivé a une séparation je n en pouvais plus trop épuisant nerveusement

—> Caro D. : Je vis déjà avec. relation très tumultueuse et pas forcément dans le bon sens… je suis suivit moi aussi our psychologue pour m aider a tenir, mais la ça va..

—> Havés L. A. : out le monde le comprend pas..

On a même droit à de l’ironie avec Gui !!! ^^
—> Gui V. : Cours FORREST COURSSSS

Et peut-être de la mélancolie avec Sandrine …
—> Sandrine L. B. D. : moi il ai parti …

Et encore une belle définition de la vie en couple avec un malade bipolaire grâce à Cécile …
—> Cécile L. : Beau témoignage. J’ai vécu 10 ans avec mon mari bipolaire. Je trouve quand France, l’entourage d’un bipolaire n’est vraiment pas pris en charge, aucun accompagnement. Il faut gérer au risque de sa vie et de la sienne. Aujourd’hui nous sommes divorcés, mais toujours en contact,( il ne veut plus se soigner car pour lui il n’est pas malade), souvent nous passons encore par des phases difficiles, je n’arrive pas à le laisser entièrement. J’ai beaucoup souffert, ainsi que notre entourage,et je suis partie car ma vie était en danger, malgré mon amour pour lui.

Il est vrai que beaucoup de bipotes se revoient au travers de certains témoignages, comme Magnolia ou Martine …
—> Magnolia M. : c tout moi

—> Martine G. : C’est exactement ça INCOMPRIS et pourtant on en souffre

Bipolaire mais fière de l’être comme Françoise … C’est beau ce mini témoignage, non ?
—> Françoise F. T. : Moi aussi bipolaire diagnostiqué il y a 15 ans type 1 je m en sors bien toujours suivi surtout après une demande de séparation de mon mari traité avec athimyl et enfin bien dans ma peau au bout de 10 ans et fière de être bipolaire car j ai fait plein de bonnes choses que je n aurais jamais osé faire (avec le recul ) courage à tous

Harilanto est découragé par le manque d’informations et d’aides concernant les troubles bipolaires …
—> Harilanto R. : Mais la maladie psychiatrique restera tirs dans l’inconnu, mal accepté , honteux… c’est désolant

Jennifer a sa maman qui souffre de troubles bipolaire et elle reste dans le déni, et oui, cette maladie est souvent héréditaire ..
—> Jennifer F. : J’ai ma mère qui est bipolaire sa détruit l’entourage et la personne cette maladie est horrible et la souhaite à personne

—> Jennifer F. : Moi ma mère n’accepte pas la maladie sa fait 9 mois je la voit plus je me suit protéger se qui me fait peur c’est que la mère de mère l’était c’est héréditaire

Virginie est une bipote fan d’émoticones !! ^^
—> Virginie N. D. : ??? dur à vivre ????

Pierre nous redonne du courage, on en a jamais assez face à nos nombreuses phases bipolaires au quotidien …
—> Pierre A. : courage à vous toutes et tous qui en souffraient et dont l’entourage en souffre aussi pense bien à vous dur combat

Ricky se charge de l’instant coquin …
—> Ricky A. : Il est prouve que le sexe aide à lutter contre la bipolarité ,puisque il maintien le malade dans un état maniaque ,autrement dit opposé à dépressif.

 

Mode Bipolaire : On

Voilà quelques florilèges d’énervement, de colère, d’agacement de la part de nos bipotes concernant cette mode, cette tendance sur le trouble bipolaire actuellement, le mot bipolarité est très prisé chez les jeunes via les réseaux sociaux essentiellement . Ce terme médical n’est pourtant pas utilisé dans son véritable contexte, mal défini par beaucoup de personnes et cela peut être déroutant sur le temps …

 

Pascale nous parle de débilité
—> Pascale B. : Une mode? Encore une débilité… Prenez la place des gens qui souffrent de cette maladie. Pffff

Mary croit comprendre que certaines personnes utilisent cette maladie des troubles mentaux pour avoir certains avantages …
—> Mary V. : C’est pas une mode . Il ne faut pas confondre les personne qui son vraiment malade et qui soufre au quotidien de cette maladi et les gens qui joue de cette maladi pour avoir des avantage .

Marion reste dans l’ironie en parlant de fous !!! lol …
—> Marion M. : Non c est juste que les gens sont fous ?? … Je rigole

Camille décrit un peu la souffrance et les symptômes bipolaire qui n’ont rien de drôle ni de tendance !! Pourtant elle reste sans suivi, c’est vraiment très dommage, mais c’est son choix …
—> Camille D. : Perso c’est pas une mode… A avoir des crise de nerf à s’en rendre dingue comme je sais pas quoi à vouloir mourir et que derrière personne ne vous croie c’est terrible comme maladie. Mais j’ai pas envie d’aller chez le psy même si ma mère veux que j’y aille de force je ne veux pas…

Titia aussi ironise, mais avec un grincement de dents …
—> Titia A. G. : Oui c une mode. C tellement cool ! Comme être coeliaque (intolérance ou allergie au gluten) ou être avec un pervers narcissique… bien sur que c une mode.ca fait tellement bien de lancer ca dans une soirée  » hey les amis je vous ai pas dis ??? Je suis bi polaire ET intolérants au gluten! » Et de s entendre dire oooooh la chance ! Ces gens la ne comprennent pas nos contraintes que nos vies sont compliquées. Ca me revulse presqu autant que ceux qui ne vous invitent plus parceque c trop compliquer (je suis pas bipolaire mais coeliaque). Vs êtes en bonne santé c ca la vraie chance !

Joachim essaye de relativiser et de calmer les nerveux … Ce n’est pas gagné !
—> Joachim L. : Vous en faite tout un flan ! C’est pas grave, les gens font ce qu’ils veulent ! Qu’est ce que ca vous change a vous ?

Carole ne veut plus être à la mode … mdr
—> Carole P. : Je ne veux plus être à la mode alors ?

Stéphane remercie Le Bipolaire pour l’article coup de gueule, peu de gens le font …
—> Stéphanie D. : merci pour ce coup de gueule bien mérité!!je souffre bcp de ces reflexions de tous ces gens ignorants!!merci de vos publications régulières ,on se sent trop incompris et seul,connaissez vous desforums de discussions?

On retrouve Lolo qui connaît le célèbre panneau  » Je suis bipolaire … « , et ça le rend fou de rage …
—> Lolo R. : Oui d ailleurs qu est ce qu ils me gonflent les gens à partager le fameux panneau je suis bipolaire et je vous aime tous bande d enculer. Tellement une mode qu elles gens te crois pas quand tu le dis. Alors la ça me gonfle encore plus. Obligé d expliquer ton parcours de merde en hp et l aah pour leur montrer que non tu dis pas ça juste manière

Alexandre, écrivain de livres sur la bipolarité, essaye de relativiser tout de même, toujours avec de jolis mots …
—> Alexandre C. : Navrant. Les ignorants utilisent des mots qui les dépassent… Prochaine étape il vont traiter de physique quantique, y’a un mot rigolo dedans, le gluon…

Magalie rappelle que pour l’entourage également ce n’est pas une mode la bipolarité …
—> Magalie G. : Les malades, les proches aimeraient pouvoir en rire … Que celui qui ne sait pas se renseigne, lise, apprenne et cherche une mode plus fun et surtout plus légère

Et pour finir, Ly Ly est tout aussi répugné du niveau de connerie des gens qui utilisent cette maladie à mauvais escient …
—> Ly Ly S. : C est vrai que la méconnaissance fait dire des conneries . Et mettre tous le monde bipo quand on ne sait pas .. c est ça l l’effet mode . Sinon être bipolaire est vraiment une maladie .

 

Voilà, c’est fini pour ce 5ème épisode des bipotes et leurs avis, ce fut long mais comme on dit  » plus c’est long et plus c’est bon !  » Merci à nos bipotes d’être toujours nombreux, autant que les fautes d’orthographe ^^, et à très vite pour un sixième épisode de bipote tout en commentaire, conseils et questions … Promis les coups de gueule sont finis ! ( enfin, on espère … ) Si vous voulez réagir et commentez l’avis de nos membres bipolaires, n’hésitez pas à intervenir sur Facebook ou en commentaire …

Bipote et bipolarité

Les bipotes sur le bipolaire

J'aime, je partage et je tweet Le Bipolaire : C'est gratuit !

3 livres à posséder :

Inscrivez-vous à la newsletter LeBipolaire.com ! Recevez avant tout le monde nos derniers articles sur la maladie bipolaire ( conseils, témoignages et autres actualités ... )
Un commentaire sur “Les bipotes : Entre colère et traitement … – Épisode 5
  1. maud.k dit :

    Bonjour à toutes et tous…mes potes…les mêmes que moi…à ceux qui semblent me comprendre…
    C’ est vrai que l’ on peut se poser mille questions, pourquoi se forum ?
    Est- ce vraiment une entraide ? Parfois, j’ ai eu l’ impression que les personnes présentent se racontaient en parlant plutôt de leur traitement si particulier à chacun,
    Mais n’ étant pas du milieu médical, que pouvons nous répondre ?
    Parfois, envie de leur dire d’ arrêter toutes ces saletés de médicaments, car on se rend bien compte que, leur prise n’ est pas normale du tout ( j’ ai lu 30 cachets/ jour )
    C’ est indéniable, il y a une très grande souffrance en chacun de nous, mais puisque la vie nous retient, essayons plutôt d’ y voir une grande ouverture, de sortir, de bouger, de rencontrer des gens differents de nous.
    Apres une rechute phénoménale, dont je vous passe les détails, je vais essayer de vivre du mieux que je peux avec le traitement basic, et sortir , être en mouvement le plus possible, c’ est je crois, ce qui me réussit le mieux ( plutôt que de restée enfermée chez moi, statique, sans manger et sans faire de ménage, sans m’ occuper des factures, enfin…sans contrainte ) !et m’ évite de me lamenter sur mon sort . De viendrais vous rendre visite et si je peux aider, je le ferais volontiers, mais sans trop m’ impliquer car je pense que cela n’ est pas très utile…
    Chacun connaît ses limites …et surtout fait ce qui lui plait…ce qui, après tout, est bien  » normal « . Belle journée à toutes et tous. maud.k

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.