Diagnostic et suivi du trouble bipolaire – Infographie

    Cet article répond aux questions suivantes concernant le trouble bipolaire :
  • Pourquoi diagnostiquer le trouble bipolaire dès l'adolescence ?
  • Comment diagnostiquer un trouble bipolaire ?
    Les réponses aux questions de cet article sur les troubles bipolaires en 30 secondes :
  1. Les premiers symptômes de la maladie bipolaire apparaissent en général à l'adolescence ( ils sont distincts ) .
  2. Dix années en moyenne sont nécessaires pour diagnostiquer une personne comme bipolaire; et sans erreur !
  3. Plus la bipolarité est diagnostiquée tôt et mieux la personne sera prise en charge .
  4. La relation avec le psychiatre doit être une relation de confiance .
  5. Selon certaines sources, 50% des maniaco-dépressifs ont déjà réalisé au moins 1 tentative de suicide .

La maladie bipolaire est un trouble psychiatrique sévère où beaucoup des patients ont déjà été sujets à au moins une tentative de suicide dans leur vie . Le diagnostic est bien souvent trop tardif et beaucoup de bipolaires estiment être bernés par ce retard, surtout quand on leur annonce 10 ans plus tard et après une multitude de tests psychologies qu’ils souffrent de bipolarité . On estime d’ailleurs que près de 20% décèderont suite à un suicide … Nous avons décidé de vous donner une explication de ce que c’était d’avoir un trouble bipolaire, et pourquoi il est important de consulter un psychiatre le plus rapidement possible, dès l’apparition des premiers symptômes de cette maladie . Voici une petite infographie récapitulative de cette pathologie .

 

Le trouble bipolaire en image

C’est quoi le trouble bipolaire ?

 

L’OMS ( Organisation Mondiale de la Santé ) classe ce trouble mental dans les 10 maladies les plus invalidantes !!! C’est pourquoi l’échange et la communication entre patients, médecins généralistes et médecins spécialistes des troubles de l’humeur ( psys ) est primordial . Avec ses phases maniaques ( exaltation, humeur euphorique, énergie débordante ) et ses phases dépressives ( mélancolie, isolement, idée suicidaire ), le bipolaire doit être surveillé de près afin de limiter tout débordement de son comportement et éviter les situations dangereuses liées à celui-ci .

On estime aujourd’hui en France que plus de 5% des gens sont touchés par le syndrome de bipolarité . Mais avec un diagnostic qui est généralement déclaré entre 5 et 10 ans après les premiers symptômes maniaco-dépressifs, les traitements sont très compliqués à mettre en oeuvre et les stades de manie ou d’hypomanie peuvent facilement passer inaperçus durant de longues années en attendant le fameux diagnostic du trouble bipolaire …

La HAS ( Haute Autorité de Santé ) conseille ainsi aux médecins de parler aux patients de bipolarité dès lors qu’il y a :
* Des antécédents familiaux ( héréditaires ) de dépression ou de troubles bipolaires .
* Des dépressions passagères qui sont souvent liées à des évènements et dysfonctionnements de la vie du patient .
* Un état dépressif avant l’âge de 25 ans .
* Plusieurs tentatives de suicides
* Une réaction anormale comme l’accentuation de l’agressivité du patient, suite à la prise d’antidépresseurs .

 

Le trouble bipolaire débute généralement à l’adolescence, entre 14 et 20 ans, il est alors conseillé aux parents de surveiller tous comportements inhabituels et anormaux pour un enfant de leur âge … Lorsqu’une tentative de suicide est réalisée chez l’ado, le trouble bipolaire doit alors être immédiatement envisagé comme diagnostic . On sait très bien que l’enfant qui rentre dans l’âge adulte est sujet à des variations d’humeurs non-psychiatriques et fréquentes, mais si les périodes sont définies et durent plusieurs jours ( 1 semaine minimum ), alors le trouble bipolaire ne doit surtout pas être exclu .

Plus tôt sera établi le diagnostic, meilleur sera le traitement du bipolaire . Dans ces cas-là, le médecin généraliste devra alors conseiller à la famille d’aller faire suivre son enfant par un psychiatre afin de convenir d’un traitement qui stabilisera l’adolescent .
Si toutes les personnes qui souffrent de troubles bipolaire auraient été diagnostiquées avant l’âge de 20 ans, on aurait alors certainement évité beaucoup de suicides et d’incompréhensions sur cette maladie . Il est certes complexe de diagnostiquer un enfant bipolaire, mais si l’on y arrive, alors les symptômes n’ont pas le temps de s’accentuer et le bipolaire pourra alors très facilement s’acclimater avec les médicaments prescrits et continuer une vie presque normale avec un traitement efficace .

J'aime, je partage et je tweet Le Bipolaire : C'est gratuit !

Inscrivez-vous à la newsletter LeBipolaire.com ! Recevez avant tout le monde nos derniers articles sur la maladie bipolaire ( conseils, témoignages et autres actualités ... )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.