Lunatique et trouble bipolaire : Les différences …

    Cet article répond aux questions suivantes concernant le trouble bipolaire :
  • Lunatique vs bipolaire : Y-a-t-il une différence ?
  • Être lunatique, est-ce une maladie ?
  • Quelle est la définition du trouble lunatique ?
  • Bipolaire : Est-ce pareil que lunatique ?
  • A-t-on des troubles du comportement quand on est lunatique ?
    Les réponses aux questions de cet article sur les troubles bipolaires en 30 secondes :
  1. Être lunatique et être bipolaire sont 2 définitions totalement différentes .
  2. La bipolarité est une maladie; le trouble lunatique est plus un trait de caractère émotionnel ( sauf cas aggravé ) .
  3. Les personnes lunatiques ont des variations de l'humeur, mais pas de troubles du comportement .
  4. La personne lunatique ne connait pas de fortes dépressions, ni de crises suicidaires .

Souvent, beaucoup de gens se demandent si lunatique et bipolaire c’est la même chose ? Nous répondrons rapidement que non, mais alors quelles sont les différences entre ces 2 types de troubles de l’humeur qui peuvent facilement être confondus ? Est-ce vraiment le même comportement, les mêmes symptômes, ou encore est-ce un pseudo type de trouble bipolaire ? Voici quelques explications concernant les différences des personnes lunatiques par rapport aux personnes bipolaires …

 

Les troubles de l’humeur de la personne lunatique

Il faut bien sûr savoir que la personne lunatique a des troubles de l’humeur tandis que le bipolaire n’a pas que des troubles de l’humeur, il subit également des troubles du comportement . Les lunatiques ont des cycles très rapides, très comparables à une personnalité borderline ou cyclothymique, elles peuvent changer d’humeur en une journée, passant d’un état de tristesse le matin à un sentiment d’euphorie dès le milieu de la même journée . Il n’y a pratiquement jamais de raisons réelles concernant ces soudains changements et variations d’humeur . D’ailleurs, quand on dit d’une personne qu’elle est lunatique, c’est bien souvent car on ne comprend pas pourquoi elle vient de changer d’humeur, il n’y avait pas de raisons apparentes … Pour le bipolaire, on sait très bien qu’avant il était seulement surnommé comme « maniaco-dépressif », cette dénomination résume bien à elle-seule la définition principale de la maladie bipolaire : des phases de manie ( hyperactivité, irritabilité et joie ) alternant avec des phases de dépression sévère ( mélancolie, tentative de suicide et isolement social ) . Ces périodes d’instabilité mentale durent plusieurs jours minimum chacune . La bipolarité est une maladie psychiatrique grave contrairement à la personne lunatique qui pourrait se résumer à un trait de caractère aggravé s’il n’est pas fréquent ( quotidien ) …

 

Être bipolaire est plus grave qu’être lunatique …

Comme le terme médical de la bipolarité qui est « trouble bipolaire », les personnes lunatiques ont le même style de sigle nommé simplement « trouble lunatique » . Comme les symptômes se ressemblent beaucoup, on notera que ce trouble lunatique est une forme moins sévère que le trouble bipolaire . Beaucoup de bipolaires qui ont été diagnostiqués aimeraient mieux avoir été déclaré lunatiques … On sait très bien que la vie personnelle du bipolaire est très compliquée par sa pathologie, que ce soit en terme de relation conjugale, de travail ou même quand on parle de relation sociale, sa vie est toujours en dents de scie contrairement au lunatique qui ne voit pas de gros changements dans sa situation personnelle ou son entourage . Par exemple, le lunatique n’a pas de phase maniaque, juste des petites phases hypomaniaques ( comme les bipolaires de type 2 ), qui est la forme la plus légère de la manie . Il peut également avoir de légères formes de dépression très modérées par rapport aux bipolaires, qui eux sont souvent en dépression sévères qui conduisent au suicide; ce que le lunatique ne pense pas vraiment ( suicide ) … Comme vu plus haut, le lunatique peut souffrir d’un trouble de la personnalité si la personne change constamment d’humeur, avec une cyclothymie comparable aux borderlines et les personnes cyclothymiques, mais toujours avec une plus faible intensité que ces derniers . On dit souvent qu’être bipolaire c’est avoir une maladie invisible et handicapante au quotidien, mais être lunatique n’est pas vraiment handicapant pour le patient atteint de ce trouble .

 

Les cycles courts des lunatiques

On peut donc facilement conclure que la plus importante différence entre lunatique et trouble bipolaire réside dans la durée des cycles des sautes d’humeur . Comme dit précédemment, le bipolaire est diagnostiqué comme tel seulement si la durée des phases dépressives et maniaques durent plus de 1 semaine minimum chacune, car si elles durent moins longtemps, alors il n’est pas bipolaire, il peut alors être cyclothymique, borderline ou lunatique si les symptômes sont très légers … On parle de 1 semaine minimum pour les cycles rapides de bipolarité de type 4 par exemple, car en général, le bipolaire de type 1 ou 2 a des périodes de plusieurs mois d’excitation et de dépression … Voilà d’où proviennent les problèmes liés à leur relation sociale et amoureuse ainsi que professionnelle ( rupture, licenciement, etc etc … ) . On dit souvent que la vie d’une personne souffrant de troubles bipolaires est un désastre … Le patient qui souffre de bipolarité doit obligatoirement être suivi par un psychiatre et prendre un traitement lourd pour essayer de gérer son comportent imprévisible au quotidien, tandis que les lunatiques n’ont généralement pas vraiment besoin ni d’être suivie, ni de prendre des traitements . Les cycles sont très courts et pas aussi intenses qu’un bipolaire . Le lunatique peut se gérer seul s’il est conscient de ses légers excès d’humeurs . On peut plus facilement discuter avec une personne lunatique de ses excès d’humeurs qu’avec un bipolaire, car ce dernier peut devenir très irritable, suivant dans quelle phase il se trouve …
Personnellement, nous ne pensons pas que la personne lunatique soit angoissée, stressée ou anxieuse comme l’est le bipolaire, voilà une des raisons pourquoi le lunatique n’est pas vraiment une pathologie handicapante .

 

Trouble bipolaire ou lunatique

Différences entre lunatique et bipolaire

 

Vous vous sentez concerné par le trouble lunatique, vous pouvez participer à la discussion sur notre forum pour bipolaires ainsi qu’en commentaire …

J'aime, je partage et je tweet Le Bipolaire : C'est gratuit !

3 livres à posséder :

Inscrivez-vous à la newsletter LeBipolaire.com ! Recevez avant tout le monde nos derniers articles sur la maladie bipolaire ( conseils, témoignages et autres actualités ... )
5 commentaires sur “Lunatique et trouble bipolaire : Les différences …
  1. Pjamc dit :

    Alors voilà, depuis presque 4 ans, j’alterne phases de dépression (plutôt graves puisque je n’ai plus l’energie de bouger ou de parler, mais qui ne me font pas penser au suicide pour autant), phases normales, et phases que je ne définis pas comme maniaque, mais qui y ressemblent beaucoup (je suis à ce moment là hyperactive dans tous les domaines, ou presque, j’ai pleins d’envies, de rêves, je suis super bavarde, j’ai envie de parler et de voir pleins de gens), mais je ne pense pas être bipolaire, en effet j’ai parfois des sautes d’humeurs dans la même journée, et puis je me sens plutôt normale…

  2. Gypsy dit :

    Bonjour, je m’appelle Gypsy et je suis lunatique ( je pense), je suis âgée de 17ans et je suis en fac. J’aimerais savoir s’il n’y a pas des solutions pour ne plus changer d’humeur constamment.. j’ai des films dans ma tête, ce sont des sortes d’histoires, même quand je ne le veux pas, j’y pense.

  3. mic dit :

    salut je pense l article incomplet car des adolescents risque de trop s identifié. la vie est infiniment plus complexe que ce que la société voudrait nous le faire croire. pourquoi toujours nous faire rentrer dans des cases.
    je pense que les gens avec des cycles peuvent avoir bien des créativité d ailleurs la lune a aussi une symbolique de créativité.
    la plupart des grand hommes pouvez se couper du monde pour répondre a des questions qu’il se posés.
    les gens du voyage n’ont t ils pas non plus une forme de repère trop changeant.
    notre matière nous prédispose notre groupe social aussi. notre intellect aussi
    oui nous sommes pas tous sociable et avons souvent nos raisons.
    bonne création a tous ou bonne léthargie et pensé y les papillons peuvent se transformer a leurs rythme. oui c’est parfois douloureux.

  4. lea dit :

    Bonjour je m’appelle Léa et depuis quelque temps beaucoup de personnes pence que je suis lunatique à cause de mes changement d’humeur je Peut être supert heureuse et me mettre à pleurer d’un coup sans raison … j’aurais besoins de savoir se que vous en penser mais aussi si cela se soigne

    Merci

  5. Ibtissam iraqui dit :

    Notre humeur ne peut rester statitique tous les jours selon moi, pour ma part, l’environnement extérieur, certaines nouvelles qu’on apprend, les comportements des autres déteignent parfois sur notre humeur, et même le travail , donc un changement d’humeur n’est pas un signe d’anormalité .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.