Bipolaire et Borderline en crise ! Un comportement troublant … Témoignage

Certaines personnes bipolaires peuvent également être diagnostiquées borderlines . C’est le cas de @caloucal, membre de notre réseau social bipolaire, qui nous a fait part de ses troubles . Un témoignage original incluant la force dans le mal-être que provoquent les maladies psychiques et mentales chez les personnes en souffrance . Il est diagnostiqué bipolaire de type 2 avec un trouble de la personnalité borderline et nous explique ce qu’il ressent au travers d’un texte et d’un schéma qui lui correspond totalement . On notera les majuscules qui indiquent la force des mots sur certaines phrases …

 

Le comportement des malades psychiques

Tableau du tempérament psychique ( bipolaire ou borderline )

 

Je me situe plutôt en colonne 2 … Et ce tableau est très vrai moi ça me correspond, neurobiologiques, ben tout me correspond et j’ai aussi droit au trouble de la personnalité Borderline … Mais les gens ne sont pas assez renseignés sur la Bipolarité et encore moins sur l’aspect Borderline qui s’y ajoute … On te dit ça va aller, positive, ouais ouais c’est ça mon gars, vis ma vie après on verra ! Le soulagement des scarifications … L’apaisement de voir le sang couler … Le besoin d’oublier son existence, son « soit » même, de ne pas s’affronter « soit » ( Par rapport à une expérience vécue en général … ), ou par rapport à ce qu’on est devenu … Par n’importe quelle substance … Tant que ça te défonce le crâne pour ne plus penser ! L’exaltation à faire des projets impossibles à réaliser, mais tu bloques là-dessus !!! T’endetter ! Tu penses à des dizaines de choses à la fois, tu ne dors presque plus car ton cerveau marche 24h/24 !!! Et à fond !!! Tu refais le monde !!!! Et tu décides des choses que tu n’es pas en mesure de contrôler !!! Tu en deviens même parano, tu ne sais plus gérer la situation … Tu te demandes si untel te prends pour un con ou non, si l’autre est sincère ou pas, tu ne sais plus à quoi, ou plutôt, qui te fier, sachant que la plupart des gens t’ont laissé tomber depuis un moment, que ce soit ami(e)s ou famille, Famille ? Ça n’Existe plus !! Amis sincères ? Non plus, ou TRÈS rare !!! Puis viens la descente …. Et la la mélancolie si profonde que tu veux mourir … Et enchaîne les TS, les séjours en HP … L’instabilité sentimentale, tu ne sais même plus ce que tu ressens … La dépendance affective … La peur de perdre l’ « autre », tellement peur que tu fais tout foirer pour être sûr de pas être « lâché » en premier !!! Voir aussi quand les hallucinations reviennent … Tu te demandes ce qui est le vrai du faux … Là, viennent les crises d’angoisse et de panique quand trop de monde t’entourent, quand tu marches dans la rue, tu te sens visé, espionné … Pris pour cible !!! Et là on te dit : Mr va falloir vous refaire hospitaliser … Et tu as qu’une envie, c’est lui répondre : QUOI ? 7 FOIS EN 5 ANS c’est PAS SUFFISANT ??? !!!! Les traitements aussi faut en parler, tu essayes 15 combinaisons en 2 ans à peu près … Et au final tu prends du poids … ( pour moi, c’est le double de mon poids de base !! 62 KG / 125 KG ! ), ça te fatigue, t’assomme ou bien te speed … Te dérègle tout ton corps … Tu n’arrives toujours pas à dormir normalement malgré ça … Pour au final « paraître » stable ?! Et ouais, à force de gober 20 cachets / jours ! Et au final, ton corps s’est habitué et tu ne sens même plus l’effet des cachets … Hein, venez vivre ma vie ! Ce n’est pas une étiquette ou une maladie  » à la mode  » à cause de 2 – 3 bouffons !!! Le handicap psychique est autant destructeur que les maladies graves ( SEP, Cancer, etc etc … ) et handicaps physiques !!! Car un handicap psychique, comme la Bipolarité ailée au trouble Borderline, n’est pas juste un coup de déprime quand ça va mal … Ni un coup de bonne humeur quand ça va … C’est tout un « système », des crises de parano, des dépendances, des « rituels » pour se rassurer, des moments tellement HAUT et tellement BAS que peu de gens le supporterai, surtout quand c’est en intervalle court !!! Cette dépendance, voir détresse affective … Ce manque qu’on ne peut pas combler !!! Et dont l’on doute, totalement, avec chaque personne, on a beau nous rassurer, etc etc … Ça changera jamais rien … A savoir que : Le risque suicidaire est important ( 20 % des patients ) ( 20% De Bipolaire, je ne parle pas de ceux qui ont comme moi une personnalité Borderline !! ) . Car le Borderline après tout, c’est soit tout, soit rien … Les 2 extrêmes … Nous sommes tentés par les limites, car si les limites ont été établies, c’est pour les franchir, NON ?!! Nous ne sommes que des humains, mais on se prend pour bien plus, et prêt à même risquer notre vie pour dépasser ces limites-là !!!! Soit je t’aime, soit je te hais . Soit j’y arrive, soit je sombre … Soit aujourd’hui tout est rose, soit tout est noir … !!!! Mais tout ça c’est Cyclique !!!! On ne contrôle rien !! Et vos beaux discours, réserver aux gens qui sont « sans Handicaps » et sont un peu triste, ne fonctionnent pas sur nous !!! C’est une MALADIE Merde à la fin !!! Mais … Un handicapé est d’abord, un être humain….

 

Vous aussi vous souffrez d’un trouble de la personnalité borderline associé à un trouble bipolaire ? Si oui, venez en discuter avec nous sur le forum des bipotes et le topic créé spécialement pour ce témoignage .

J'aime, je partage et je tweet Le Bipolaire : C'est gratuit !

Inscrivez-vous à la newsletter LeBipolaire.com ! Recevez avant tout le monde nos derniers articles sur la maladie bipolaire ( conseils, témoignages et autres actualités ... )
Publié dans BIPOLAIRE : Des troubles mentaux de la personnalité maniaco / dépressif Tagués avec :
15 commentaires sur “Bipolaire et Borderline en crise ! Un comportement troublant … Témoignage
  1. Grauxj dit :

    Je te comprend pas pris au sérieux on perd tout veux qu’ on aime dès qu’ on sort on se sent juger les cachet qui font prendre énormément de kilos et qui en dehors de ça j aide pas on en peut plus envie de crier au devoir sortez moi de ce corp j en peut plus

  2. Shah dit :

    Bonsoir caloucal
    Comme toi je suis diagnostiquée bipo et bordeline.
    Difficile d y voir clair entre les troubles et sa personnalité. Savoir faire le deuil de ce que l on aurait pu être ou faire sans ce handicap ….Bien sur c est invalidant pour le travail ( j ai perdu des jobs) sentiment d échec de dévalorisation et même aprehension d un nouveau travail.enfin les relations amicales sont complexes comme celles amoureuses….doutes sur soi sur l autre parano films méfiance ss confiance réelles questionnent sur les sentiments en général n être sur de rien ou de tout perdre son temps sur des futilités qui empêchent d avancercauser de la peine à ceux qui vous aiment vraiment se sentir fautif dissimuler des pensées délirantes et y croirent au fond de soi se sentir incapable la majorité du temps avoir constament une dualité ou n arrivant pas à faire le moindre choix entre ds une empathie extrême frissant le ridicule ou une colère parfois haine surtout les proches incontrôlables bref LA LISTE ET LONGUE ET NON EXHAUSTIVE
    Voilà tu n es pas seul. Les solutions je les cherchent peut-être toute ma vie sera nécessaire. En attendant je compense…je fais du mimétisme beaucoup car au fond je suis comme un puzzle désassemble.J ai mon traitement…des fois souvent je pense qu’ il ne sert pas vraiment et des fois je me dis qu il minore mes crises enfin j ai peur d arrêter. Aussi et c est une chance mon nouveau compagnon qui est la depuis un an fait preuve de patience de compréhension et observe bcp. On en discute bcp. Lors des crises après coup je m en veux de l absurdité et de la peine causé malgré tout il arrive à stopper mes délires bien que le mal soir fait….cela pourrait être pire sinon.
    Voilà ma vie.
    En espérant que la tienne soit douce dans ce futur.
    Amicalement
    Shah

    • Gonzalez dit :

      Je vien de tomber sur cette article par pure hasard et j’ai eu un électrochoc. Beaucoup de chose correspond à ce que je suis. Je ne dort pas la nuit j’ai étais place en HP sans parler de TS et tous le reste…

  3. Photo du profil de Calou Jah Calou Jah dit :

    Merci Shah, tu a tout à fait raison. Tu es tombé sur un compagnon en Or, je pense que tu le sais, alors plein de bonheur dans cette bataille sans fin.

  4. lotfi dit :

    je suis diagnostiqué bipolaire il y a un an. C vrai que je dépense beaucoup mais pour les autres pour leurs faire plaisir. Cela fait il partie de la maladie merci de me répondre

    • Le Bipolaire dit :

      Bonjour, Les dépenses financières excessives peuvent être comparées à une addiction en ce qui concerne le trouble bipolaire . Que ce soit personnel ou pour les autres, si vous dépensez de manière excessive sur un court laps de temps et en dehors de vos moyens financier, alors oui cela peut être dû à la maladie . Attention tout de même de ne pas prendre toutes les actions ou tous les comportements comme des symptômes de la bipolarité …

    • Photo du profil de jean marc jean marc dit :

      j’ai été comme toi j »ai fait 2 commissions de surendettement et me suis placé en curatelle renforcée tellement ça allait mal ! depuis à ce jour ça va mieux mais il m’arrive de dépenser encore j’ai encore cette addiction à l’argent ! mais j’ai eu des parents très dépensiers
      tu peux aller aux débiteurs anonymes si tu habites paris ! j’y suis allé ça m’a aidé courage ! tu as quel age ? moi j’ai 64 ans et j’ai dépensé comme ça pendant une dizaine d’aller ! c’est aussi un manque d’amour qu’on cherche à compenser en dépensant bien à toi jean marc

  5. Anonyme dit :

    je suis comme toi donc je comprends tres bien ce que tu vie rien est pour nous sur cette terre moi j’en ai vraiment marre de cette etiquette qu’ont de colle quand tu dis JE SUIS BIPOLAIRE

  6. Anonyme dit :

    Merci pour ce cri de saine colère ! !! Moi on a profiter d’une de mes crises pour me prendre de l’argent et profiter !!! Quand tu parle de redescente Bonjour on se comprend sans se connaître. ..personnes je suis entouré mais quand je dis qu’il ne peuvent pas comprendre je sais que c’est pas leur faute j’ai la chance de ne pas être juger au contraire mais je culpabilise de l inquiétude de ma famille. Quand au Proche qui m’as trahi je l’ignore désormais. .. Toutes ses épreuve au final fortifié mon mental et même si je lutte et que j’ai peur de la déprime je combat non pas moi ou mon corps en mauto détruisant mais mes idées noir grâce au pensée positive et à mon fils !!! Je suis en colère comme toi mais c’est légitime

  7. Photo du profil de Priscilla Priscilla dit :

    Bien dit !!! Heureusement que entre nous on se comprend quand même … Moi je ai été trahi par une proche pour mon argent pendant une crise elle a profiter!! Depuis je le ignore et j’ai rayer de ma vie mais propre soeur . Heureusement que ma famille le reste du moins me soutient sans me comprendre vraiment. Bref j’ai la colère mais c’est légitime alors merci pour ce témoignage. J’ai peur de la redescente mais je suis tellement énervée que j’ai aussi peur de remonter malgré mon dosage . Bref j’essaie de lutter chaque jour dans le silence et avec le sourire comme d’habitude ! !! Seul les gens comme nous savons que au fond on déguste. .. En ce moment après cette bouffée délirante aiguë et ce coup de poignard je me sens aussi faible et fatiguée que forte et courageuse … La lutte contre mes démons pour ma paix intérieure continue quitte à finir seule et incomprise mais indépendante et libre

  8. Calou dit :

    Ce soir pétage de plomb… Gros Down pendant 2h… 40 min a pleurer, puis scarification… Mon psy m’a répondu a 21h alors qu’on est un jour férié, j’ai de la chance… il me rappel demain pour avancer le RDV ! Courage à tous….

    • so dit :

      Bon courage Calou
      soigne toi bien, demain est je l’espère un jour nouveau

      • Photo du profil de Calou Jah Calou Jah dit :

        merci … augmentation du prozac et retour du tercian en gouttes 25/25/50, je le revois dans 15 jours, a suivre, courage a toi aussi.

        • so dit :

          Super çà fait plaisir de savoir ke tu persévères c peut-être le plus dur dans une maladie. G un souci neuro, donc je sais maintenant ke kan çà atteint le cerveau on gueri pa et on change de medoc tou le temps. Entre malades du cerveau faut serrer les poings et soutenir la recherche.

  9. Photo du profil de Julie Julie dit :

    Cet article me parle tellement… 😮

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.