Forum des bipotes

Boum boum boum  

Page 1 / 2
 

Hely
 Hely
(@hely)
Bipo
Inscription: Il y a 8 mois
Msg: 21
05/12/2018 12:24  

Bien le bonjour à tous et à toutes, 

À l'origine, j'étais en train d'écrire ce message sur mon portable, catégorie bloc-note. Prostrée dans les toilettes, redoutant le moment où j'allais y être délogée et être aveuglé par la clarté d'une énième journée. 

Me voici donc, sur l'ordinateur de ma compagne, rédigeant ces lignes à « votre adresse » (tout en écoutant des chants mongoles, c'est franchement le feu). Par où commencer ? Je suis une jeune femme de 26 ans. C'est déjà bien (enfin, je crois). C'est la première fois que je prends le temps d'écrire à ce sujet (sur la toile) alors, veuillez me pardonner pour ma maladresse et mon éventuel sarcasme. 

Je crois que l'on peut rapidement constater qu'il y a un truc qui « cloche » chez moi en jetant un œil à mon CV : depuis mes 18 ans, a déménager huit fois en l'espace de trois ans (et 6 fois les cinq dernières années), est passé de la Vente dans un Love Shop à la Mécanique, d'un Syndicat d'élimination des déchets à Chômeuse, de la Police Municipal à l'Événementiel, de la Régis d'œuvre d'art à Femme de Ménage, de Rédactrice dans un magazine à Maître du jeu dans un Escape Game... Alors, on pourrait en conclure que je suis éclectique ! Que je suis un caméléon, comme dans cette série qui passait jadis sur M6 (vous vous en souvenez?). Sauf qu'entre chaque déménagement, chaque « changement de métier », j'ai abandonné (sans forcément m'en rendre compte) ce que j'avais « construit », les gens autour de moi (famille, amies, compagne, connaissances, travail, études, appartement), bien souvent du jour au lendemain, sans prévenir, sans un mot, parce que « c'était une bonne idée ».

Mon diagnostique à ce sujet ? Que j'étais/suis simplement con. 

Ajoutons à ça une période de presque 2 ans à me laisser littéralement « mourir » de tristesse et de paresse, incapable de sortir de « chez moi » ne serait-ce que pour acheter une baguette de pain. Trop occupé à me donner un genre sur les réseaux sociaux, à me délecter d'une popularité éphémère sur le net, me rassurant du nombre de « like » au point de devenir un véritable « produit » dans ma façon de me comporter/penser. Mais dès que l'écran n'était plus face à mes yeux, je repartais dans mon lit, fixer le plafond dans le silence le plus total, attendant que « ça passe » en pleurant. Fumant cigarettes sur cigarettes, rêvant au paraître plutôt qu'à l'être. 

Mon diagnostique à ce sujet ? Que j'étais/suis simplement con.

On m'a dit que j'étais lunatique. Un jour « ça va » et le lendemain, c'est « la fin du monde ». La semaine prochaine, je vais me lancer dans un tas de projets, ne sachant plus où donner de la tête, et celle d'après je vais rester enfermé chez moi en me répétant à quel point je suis « faible » et « inutile », voulant « disparaître » pour ne plus me « voir ». De l'individu tendre et généreux, mon visage se déforme parfois, sans raison, et mes mots deviennent des maux capables de détruire une personne, me procurant un plaisir indicible. Du « joyeux » à la « rage » il n'y a qu'un pas avec moi. Ceux/celle, que j'ai blessé(e)s (et sachez qu'ils/elles sont nombreux(ses)) refuse le terme « bipolaire » à mon égard et préfère me qualifier de « pervers narcissique ». 

Mon diagnostique à ce sujet ? Qu'ils/elles ont peut-être raison. 

C'est simple de dire « ce n'est pas ma faute, je suis Bipo » tout ça parce que trois professionnels m'ont dit « il est possible que vous soyez... ». J'aimerais que ça ne soit pas « une possibilité ». J'aimerais savoir si je suis un « connard » ou bien si j'ai une maladie mentale. J'aimerais savoir si je m'en sortirais ou si je continuerais à (me) faire du mal. J'aimerais savoir si j'aurais toujours cette sensation d'être un objet défectueux. J'aimerais savoir pour quelle raison, j'écris toutes ces choses sur un forum. J'aimerais aussi savoir si j'arriverais à écrire un jour un texte sans fautes d'orthographe. J'aimerais savoir pourquoi j'ai utilisé autant de parenthèse. J'aimerais m'excuser pour ça. Mais par-dessus tout, j'aimerais vous remercier de m'avoir lu. 

Ps. J'écris/parle de moi au masculin/féminin, ça dépend juste des jours, mais vous pouvez vous adresser à moi avec n'importe quel pronom.

Ps2. Le titre de ce msg est en lien avec la musique qui était en train de passer sur Deezer juste après les chants mongoles. Ca n'a aucun sens, je vous l'accorde.  


seb ont aimé
Citer
Cécile
(@cybop)
Bipo
Inscription: Il y a 8 mois
Msg: 45
05/12/2018 1:37  

Salut !

Bah moi ça m'a fait penser à https://www.youtube.com/watch?v=X70VMrH3yBg

Pour être passée par là, je certifie (§) que tu n'es ni con, ni anormal, ni bizarroïde, même pas zarbi !

Tu es déjà allé à des groupes de paroles ? C'est super y'a plein de gens comme nous en 3D, et même des qui vont mieux, et même des qui vont bien !

@+


RéponseCiter
Hely
 Hely
(@hely)
Bipo
Inscription: Il y a 8 mois
Msg: 21
05/12/2018 2:24  

J'y ai été "forcé", une fois. A 16 ans, en HP, lorsque j'ai fais ma première grosse crise maniaque. Sauf que j'avais eu 0 diagnostique à cette époque, et que je me suis retrouvé avec des gens dans des états mentaux incroyables (j'entends par là qu'ils souffraient énormément). Alors j'ai pas chercher à me confier mais plutôt à vite sortir de là. 

Depuis je n'y ai plus jamais songé. 


RéponseCiter
Nath
 Nath
(@nath8)
Jeune Bipote Moderator
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 907
05/12/2018 2:35  

Bonjour Hely, 

Pour quelqu'un qui est supposé faire des fautes (il faut les chercher), je trouve que vous (parce que vous êtes deux - le masculin et le féminin - ou que je suis polie, au choix :P), je trouve que vous écrivez vraiment très bien  😉 Quant aux parenthèses, moi aussi, j'aime bien en abuser (tiens, la preuve !), et ça n'enlève rien à la qualité de l'écriture.

On vous sent un peu perdu. Vous a t on déjà posé un vrai diagnostic ? Je suppose que ça doit être douloureux de ne pas savoir de quels maux on souffre vraiment. Avez-vous un traitement qui vous aide à stabiliser vos humeurs ?

En tout cas, j'espère que venir vous confier ici vous apportera un peu de réconfort.

Portez-vous bien (enfin aussi bien que possible. Et hop, une autre parenthèse  😉 )


RéponseCiter
Hely
 Hely
(@hely)
Bipo
Inscription: Il y a 8 mois
Msg: 21
05/12/2018 2:44  

Bonjour Nath et merci pour votre réponse ! 

Comment qualifiez-vous un "vrai" diagnostique ? J'ai déjà consulté, comme cité dans ma longue pseudo présentation (je dis "pseudo" parce qu'après relecture j'ai la sensation que c'est relativement brouillon). A partir du moment où j'ai entendu la phrase "il se pourrait que vous soyez..." + "bipolaire" + "vous devriez voir un spécialiste" + "recevoir un traitement" et bien, j'ai fuis. Souvent par manque de temps mais principalement par peur. J'ai un sacré problème avec le corp médical. En conclusion j'ai les fesses entre deux chaises : celle d'être persuadé que je suis un enfoiré et celle du "il se pourrait que vous soyez". 


RéponseCiter
Nath
 Nath
(@nath8)
Jeune Bipote Moderator
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 907
05/12/2018 3:09  

En fait, je ne sais pas vraiment comment sont réalisés les diagnostics. D'autres ici pourront sûrement mieux vous renseigner que moi, puisqu'ils sont passés par là.

Par contre, moi, j'aimerais savoir, comment vous, vous qualifieriez un "enfoiré" ? Quelqu'un qui fait du mal aux autres, qui l'assume et n'en éprouve aucun regret ? Est-ce votre cas ?

C'est curieux qu'à chaque message que vous écrivez, vous soyez aussi dur envers vous même. Votre premier post n'est pas brouillon du tout, je vous l'assure  😉 


RéponseCiter
Hely
 Hely
(@hely)
Bipo
Inscription: Il y a 8 mois
Msg: 21
05/12/2018 3:23  

Je serais ravie d'avoir les avis d'autres personnes ayant côtoyé de près ou de loin un/des bipolaire(s) diagnostiqués - ou directement des gens qui sont concernés par ledit diagnostique. 

"Quelqu'un qui fait du mal aux autres, qui l'assume et n'en éprouve aucun regret ? Est-ce votre cas ?" Alors si, j'ai des regrets mais uniquement lorsque je reprend mes esprits. Mais sinon, c'est exactement ça et je ne le controle pas. Lorsque ça me prend, c'est un véritable poison pour mon entourage. C'est comme si, voir une personne en position de faiblesse, me donnait une sensation de "pouvoir". C'est écœurant, et j'en ai conscience. 

Je suis probablement "dur" parce que je ne me considère pas comme une bonne personne. Parce que j'ai fais beaucoup de mal. Parce qu'écrire ici, c'est admettre qu'il y a un truc qui cloche chez moi. Genre vraiment. Alors d'une certaine manière, je m'en veux (ne serais-ce qu'un peu).


RéponseCiter
Krol
 Krol
(@krol)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 8 mois
Msg: 13
05/12/2018 7:18  

J’ai vécu 13 ans avec le père de mon fils qui est bipolaire. Nous sommes séparé depuis 1 an et demi. Je suis en colère. En colère car cette maladie a eu raison de ma famille, en colère car je dois continuer de composer avec elle, en colère parceque j’ai du mal à comprendre. 


RéponseCiter
Krol
 Krol
(@krol)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 8 mois
Msg: 13
05/12/2018 7:19  

J’ai vécu 13 ans avec le père de mon fils qui est bipolaire. Nous sommes séparé depuis 1 an et demi. Je suis en colère. En colère car cette maladie a eu raison de ma famille, en colère car je dois continuer de composer avec elle, en colère parceque j’ai du mal à comprendre. 


RéponseCiter
Hely
 Hely
(@hely)
Bipo
Inscription: Il y a 8 mois
Msg: 21
05/12/2018 7:24  

Bonsoir Krol,

Je suis navrée pour vous et votre fils. Votre mari avait-il conscience de sa maladie ? Avait-il un traitement ? 

Autre question, ne le prenez pas mal mais, quel rapport cela à t'il avec mon message ? Mon histoire vous renvoi t-elle à celle vécu avec votre mari ? Ou bien avez-vous eu simplement envie de témoigner et écris sur le sujet le plus récent de ce forum ?


RéponseCiter
ver00
(@ver00)
Super Bipote
Inscription: Il y a 12 mois
Msg: 1395
05/12/2018 7:33  

Bonsoir Hely ,

Moi aussi j'étais très méchante avec ceux que j'aimais, surtout, avec les autres, je n'osais pas . Ça s'est passé après mon autoanalyse grâce à l'écriture dans mon blog, j'ai tout compris, pourquoi j'étais méchante, pourquoi je trouvais les gens faux, en fait j'allais plus loin que leurs simples paroles, je devinais ce qu'ils cachaient dans leur inconscient, sans en avoir conscience . Ça les rendait ambiguës, je ne comprenais plus le genre humain,  je le condamnais sans même voir que j'étais pire, sans me regarder et constater le mal que je faisais par mes paroles . Souvent, on n'a pas de miroir de soi, il faut faire un travail sur soi pour se voir . Maintenant, je suis zen, je crois avoir compris que l'important, c'était l'intention des gens en pleine conscience, tout le monde se bat plus ou moins contre ses mauvaises intentions, la condition humaine est difficile , c'est pourquoi, il faut pardonner, et si on pardonne, on devient plus gentil et plus heureux aussi .

Mon blog; ver00 avec 2 zéros . Si ça t'intéresse , bonne chance , je crois que tu dois travailler sur toi, c'est ce que l'homme a de plus dur à faire .

Bipolaire et fière d'y être.


RéponseCiter
Hely
 Hely
(@hely)
Bipo
Inscription: Il y a 8 mois
Msg: 21
05/12/2018 7:40  

Bonsoir ver00,

J'ai justement fais un tour sur votre blog (je suis tombé dessus par hasard il y a 1h) ! C'est intéressant mais je dois avouer que je suis sûrement bien trop fermé (moralement, psychologiquement, psychiquement) pour réussir à "accepter". C'est trop utopiste à mon sens - et aussi peut être parce que je suis dans une mauvaise phase à l'heure où je vous répond. 

Je le met de côté et j'irais jeter un oeil quand je serais plus "capable". 

This post was modified Il y a 8 mois by Hely

RéponseCiter
Krol
 Krol
(@krol)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 8 mois
Msg: 13
05/12/2018 7:49  

Ça tombe en effet comme un cheveux sur la soupe ;-). 

En fait, je suis sur portable et ne comprends pas bien comment fonctionne le site. Je pense avoir une lecture partielle. 

Il se fait « soigner » depuis peu, le diagnostic est tombé 2 mois après notre séparation. 

Il est instable et il s’enfonce de plus en plus. 

 


RéponseCiter
Hely
 Hely
(@hely)
Bipo
Inscription: Il y a 8 mois
Msg: 21
05/12/2018 7:58  

Je compatis, je suis également sue téléphone portable et ce n'est pas toujours évident !

Peut être devriez-vous créer directement un nouveau sujet dans la catégorie adéquat ? Je suis moi même une personne ayant des troubles, (sans traitement pour le moment), je ne suis peut être donc pas la mieux placé concernant vos soucis. En revanche, sachez que je les comprends. J'ai fais (et je fais) énormément souffrir mes proches, inconsciemment... Je me met souvent à leur place et ça doit être sincérement compliqué à vivre. Je suis désolée. 


RéponseCiter
Krol
 Krol
(@krol)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 8 mois
Msg: 13
05/12/2018 7:59  

Vous deviniez où pensez deviner ? Car la différence est capital. J'ai vécu 13 ans avec quelqu'un qui pense deviner et se persuade que le monde qui l'entoure est mauvais.


RéponseCiter
Krol
 Krol
(@krol)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 8 mois
Msg: 13
05/12/2018 8:01  

Oui je pense être au bon endroit. J'ai besoin de comprendre, et c'est important que nous confrontions nos ressentis. Pour vous comme pour moi. Vous ne pensez pas ? 


RéponseCiter
Krol
 Krol
(@krol)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 8 mois
Msg: 13
05/12/2018 8:02  

Sur portable c.est un enfer ! 😳 Je suis passée sur tablette 

 


RéponseCiter
Hely
 Hely
(@hely)
Bipo
Inscription: Il y a 8 mois
Msg: 21
05/12/2018 8:06  

N'hésitez pas à mettre la version "ordinateur" dans le mode de visionnage sur tablette c'est bien plus pratique pour s'y retrouver ! 

Je vous ai indiqué de créer un sujet concernant votre vécu afin que les gens ayant des similitudes, des conseils ou autres puissent directement vous répondre. Là, vous êtes sur un sujet qui n'a pas vraiment de début et de fin, qui a été à moitié rédigé dans des toilettes, par une fille qui déprime sans raison apparente, entouré par des chats. Ou plus sérieusement, par une personne aussi perdue que vous en réalité. 


RéponseCiter
ver00
(@ver00)
Super Bipote
Inscription: Il y a 12 mois
Msg: 1395
05/12/2018 8:14  

 

@krol, Difficile de savoir si on devine vraiment ou si on imagine......

Bipolaire et fière d'y être.


RéponseCiter
ver00
(@ver00)
Super Bipote
Inscription: Il y a 12 mois
Msg: 1395
05/12/2018 8:14  

L'inconscient est inconscient par définition.

 

Bipolaire et fière d'y être.


RéponseCiter
David
(@alien)
Super Bipote
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 2146
05/12/2018 8:23  

Bonsoir à tous

Comment ça va aujourd'hui?? Moi impeccable!

 

bonne soirée a tous et à toutes!


RéponseCiter
Page 1 / 2

J'aime, je partage et je tweet Le Bipolaire : C'est gratuit !

  
En travaux

Veuillez Connexion ou Inscription