Forum des bipotes

La relation aux enf...
 
Notifications
Clear all

La relation aux enfants

 

Eliebipbip
(@eliebipbip)
Moyen Bipolaire
Inscription: Il y a 4 mois
Msg: 144
Topic starter  

Bonsoir à tous,

 

Je voulais savoir si quelqu'un a déjà ressenti les mêmes choses que moi vis à vis des enfants. En effet, je suis belle-mère de 3 garçons depuis bientôt 3 ans. Je me suis occupée d'eux comme s'ils étaient mes vrais enfants et il me tenait à cœur de partager plein d'activités avec eux. Je les aimais beaucoup et ils me le rendaient bien. Ma crise maniaque cet automne a quelque peu terni notre relation (surtout avec l'aîné qui est ado maintenant et qui a subi une mise à la porte de lui et son père et des crises de colère). Mais ce qui m'attriste le plus aujourd'hui, c'est que, depuis que je suis en dépression (plus de 3 mois), j'ai le sentiment de ne plus les aimer, de ne presque plus m'investir (ou le minimum pour les devoirs) et surtout, quand ils sont énervés, je vais dire les choses telles qu'elles sont, je ne les supporte plus.

Cela m'horiffie et m'attriste beaucoup de ressentir ces choses, moi qui avait le sentiment d'avoir enfin réussi à me construire au niveau sentimental et qui me sentait comblée il y a un an.

Avez-vous déjà ressenti les mêmes choses? Pensez-vous que mon amour pour eux est terni par la dépression ?

 

 

 


Citer
Peppinlebref
(@peppinlebref)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 4 mois
Msg: 12
 

Bonjour,

Je ne suis pas dans ta situation puisque je ne suis que papa d'un garçon de 3 ans et demi. Mais lors des mes phases up ou down, mon comportement est clairement différent et il le ressent très bien. Il sait me le montrer. J'apprends à ne pas montrer, à souffler, à être plus cool (sans aller jusqu'au laxisme), mais tout en restant ferme quand j'estime qu'il le faut.

J'entame depuis un mois une phase dépressive et mon fils est plus dur à gérer... des crises, des caprices, il embête le chien (50kg), nous tape, nous saute dessus, cours partout, teste nos limites en somme.

Alors oui le mien n'est pas ado, c'est sûr. Je ne peux pas dire que je l'aime moins, mais il est vrai que j'aurais tendance à lever la main sur lui si je n'avais pas retenue et mon éducation (ainsi que celle que j'ai choisi d'appliquer avec ma compagne).

Leur parles tu de ton état? sans forcément aller dans les détails? Juste dire que tu te sens moins bien, plus triste et que c'est plus difficile pour toi? Facile à dire hein! 😉

Sont-ils au courant que tu es bipolaire? Apprendre c'est souvent comprendre et de là les comportements peuvent changer. Sans que pour autant ce soit tout le temps tolérer ça va de soi. Mais parfois par exemple (c'est sexiste mais eh!) on parle des périodes menstruelles des femmes comme étant plus délicates...

Ils sont peut-être en âge et en capacité de comprendre que tu passes par des phases entraînent chez toi des changements de comportements sans que cela affecte tes sentiments pour eux (même s'ils ne le voient pas).

Personnellement j'ai fait le choix de garder pour moi jusqu'au maximum et ça pète à chaque fois, jusqu'à la rupture parce que j'ai menti, je n'ai pas fait confiance, etc.

C'est une situation délicate c'est certain. Leur dire que tu les aimes régulièrement, quelque soit la phase dans laquelle tu te trouves, peut peut-être aider...

J'espère avoir été d'une petite aide. N'hésite pas en tout cas 😉

Bien à toi,


RéponseCiter
Lilith39
(@lilith39)
Moyen Bipolaire
Inscription: Il y a 3 mois
Msg: 142
 

Bonsoir, 

Je me permet de répondre même si je ne suis pas là depuis longtemps. J'ai un fils de 13 ans, il a bien vu que je prenait des médicaments, m'a demandé pourquoi. Je lui ai expliqué ma maladie, ce que ça implique, et surtout que ça ne change rien a l'amour que je lui porte. Il s'est renseigné de son côté par le biais du net, j'ai rectifié si les infos n'étaient pas les bonnes, et les fois ou je lui ai crié dessus, je me suis ensuite excusée et lui ai expliqué que ce n'était en rien sa faute. 

C'est ma manière de faire. Surtout, je lui explique quand je saute d'une phase a l'autre. 

 

Voilà, j'espère que ça peut être d'une quelconque aide. Bon courage. 


Eliebipbip ont aimé
RéponseCiter
Eliebipbip
(@eliebipbip)
Moyen Bipolaire
Inscription: Il y a 4 mois
Msg: 144
Topic starter  

Bonsoir @peppinlebref,

Merci de ta réponse si détaillée. Il est vrai que ce n'est pas le même âge mais malgré tout , que les enfants aient 3 ou 12 ans, ils ont un point commun, c'est qu'ils ressentent absolument tout. Du coup, pour le peu qu'on soit éteints, ils ont tendance à en profiter.  Et nous sommes forcément moins patients puisque nous sommes épuisés. 

J'ai été hospitalisée cet hiver donc leur père leur a expliqué que ça n'allait pas. Enfin,  il a parlé de burn out car on ne voudrait pas donner des arguments à leurs mères pour me discréditer. Et j'avoue que je n'assume pas assez ma maladie pour en parler ouvertement. Je leur dis en effet que je suis très fatiguée sans parler de tristesse.

 

Encore merci de ta réponse et d eton retour d'expérience qui me fait me sentir un peu moins seule et un peu moins inhumaine...

 

Bonne soirée. 


RéponseCiter
Eliebipbip
(@eliebipbip)
Moyen Bipolaire
Inscription: Il y a 4 mois
Msg: 144
Topic starter  

@lilith39

Le fait que tu ne sois pas là depuis longtemps ne te rends pas moins légitime.

Merci de partager ton vécu. Mon beau fils de 12 ans, a subi pas mal d'agressivité de ma part depuis cet été. Il est rentré de chez sa mère différent et me cherchait constamment. Donc on a eu une relation conflictuelle pendant quelques semaines. Il le cherchait, mais d'habitude je ne suis pas agressive. Je cherche toujours la discussion et surtout à comprendre son comportement.

Je me suis excusée auprès de lui maintes et maintes fois en lui expliquant que je le considérais toujours comme mon fils et que quelque part  ce n'était pas moi qui avait agi comme cela avec lui. Mais, je pense qu'il est tout en colère et que j'ai gaché notre relation et ai perdu sa confiance. J'espère sortir la tête de l'eau vite pour qu'il retrouve sa belle maman d'avant, douce et attentionnée. Car, en ce moment je suis comme vidée de toute émotion, à part la tristesse. Et du coup,  j'échange moins avec les garçons, j'essaye juste de faire ce que je peux. Mais, c'est frustrant d'en être là après tout ce qu'on a pu partagé. Et aujourd'hui, je m'en veux vraiment d'avoir perturbé leur équilibre...

Merci encore à toi. Passe une douce soirée. 


RéponseCiter
Lilith39
(@lilith39)
Moyen Bipolaire
Inscription: Il y a 3 mois
Msg: 142
 

@Elliebipbip

Mon vécu est bien sûr différent, mais je crois que ce qui frustrait beaucoup mon fils au début, c'est que j'avais pas mal de périodes ou tout ce que je pouvais faire c'est des siestes matin et après midi pour tenter de récupérer. Je lui ai expliqué pourquoi. 

Tu est en période down? Je comprend au combien. 

Prends soin de toi, et si je peut t'assurer d'une chose, c'est qu'un enfant qui t'aime, même s'il est en colère, est en capacité d'apprendre et de comprendre. 

Très bonne soirée.


Eliebipbip ont aimé
RéponseCiter
PEREZ
(@perez)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 4 mois
Msg: 8
 

😍

la vie est à la fois longue et pleines d'emmerdes;

mes amis , mes amours , mes emmerdes !

Aznavourd .

courage , là je suis en périodes d'insommnies.


RéponseCiter

J'aime, je partage et je tweet Le Bipolaire : C'est gratuit !

Changez de Mutuelle quand vous le souhaitez !