Notifications
Retirer tout

présentation

22 Posts
4 Utilisateurs
0 Likes
885 Vu
bea35
(@bea35)
Active Member
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 9
Début du sujet  

Bonjour

j'ai été diagnostiquer à l'âge de 46 ans.

Je suis actuellement en arrêt maladie. La maladie est un vrai handicape. Je suis célibataire sans enfants et sans amis. Ce n'est pas ce que j'attendais de la vie. Je me suis inscrite sur ce site pour trouver du soutien et me sortir de la solitude.

Merci d'avance pour vos messages


   
Citation
Stoney
(@stoney)
Eminent Member
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 25
 

Bonsoir,

Je suis presque exactement dans la même situation que toi (le travail en moins) et je connais cette sensation de vide et de non-sens. Lorsque je sors de mes hivers j’ai presque du mal à croire qu’un tel abandon est possible, réel…

Il est très difficile de s’extirper d’un tel repli, surtout quand l’appréhension de devoir se dire bipolaire nous tétanise, mais ce n’est sans doute pas impossible 🙂

J’espère que tu bénéficies d’un bon traitement, d’un soutien psychologique et que tu es armée contre l’ennui surtout. Je te souhaite beaucoup de courage !


   
RépondreCitation
bea35
(@bea35)
Active Member
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 9
Début du sujet  

Et c'est surtout l'impression de ne jamais s'en sortir qui est dure et de voir les gens vivre leur vie et toi tu reste au bord de la route a regarder.

Annonce

Je suis suivi par un psychiatre. J'ai vu 2 psychologues pendant un temps. Ca m'avais aidé. Je pourrait peut être en consulter un autre.

J'aime lire mais je suis dans une phase ou rien ne m'intéresse et m'a tête est rempli d'obsessions ce qui m'empêche de me concentrer.

Merci de m'avoir répondu, je me sent moins seule et cela fait du bien de savoir qu'il y a des gens qui comprennent ce que tu vis.

Je te souhaite aussi bcp de courage.

A bientôt j'espère 


   
RépondreCitation
NooN
 NooN
(@noon)
Membre Moderator
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 895
 

@bea35

Bienvenue à toi,

Beaucoup de personnes peuvent se reconnaitre dans ta situation, sans aucun doute. J'ai 45 ans et en famille. Pour autant, rien ne dit que cela durera jusqu'au bout. Quand je me remémore ce que j'ai fait subir à ma femme... Heureusement que ma psy m'a détectée de suite. A mon premier passage aux urgences, c'était arrêt de travail, tercian et une tape dans le dos. J'étais on ne peut plus irritable et j'ai pleuré devant elles, spontanément, mais bon...

Tu fais bien de venir ici. N'hésite pas à écrire et pense aux groupes de parole quand ils seront dispo en présentiel. Où tente la visio, par l'UNAFAM par exemple.

@+


   
RépondreCitation
bea35
(@bea35)
Active Member
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 9
Début du sujet  

Bonjour, 

Merci pour ton message. ça fait chaud au cœur.

Merci pour les infos. je vais me renseigner par rapport au groupe de parole. Effectivement en lisant les messages je me rend compte que bcp personne rencontre les même problèmes que moi :

l'arrêt de travail, la culpabilité vis a vis des collègues du coup j 'ai envi de démissionner. Ils ont mis du temps a détecter la maladie car elle est particulière je ne fait que des dépressions ce qui est bien suffisant. 

Je te souhaite une bonne journée.


   
RépondreCitation
NooN
 NooN
(@noon)
Membre Moderator
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 895
 

@bea35

Posté par: @bea35

l'arrêt de travail, la culpabilité vis a vis des collègues du coup j 'ai envi de démissionner.

La culpabilité envers tes collègues. Ils tomberons malades un jour ou l'autre. Évidemment, il y aura moins de chance que ce soit récurrent pour eux, mais de toute façon, que peux-tu faire contre cet état de fait ? Je ressors à l'instant de chez ma psy, suite à 3 semaines d'arrêt. Perso, je n'ai aucune culpabilité, vu comment j'ai été traité dans ma boîte après mon déclenchement. J'y ai donné 4 ans à fond, on ne m'a rien donné pour 13h de taf un samedi, donc ils peuvent se le mettre sur l'oreille la prochaine fois. Sans oublier que toutes les heures sup que je développe sont données, aucune récupération que ce soit en temps ou pécuniairement. Une PME de merde où le PDG roule en Porsche Cayenne et s'est permit de me sucrer 20 jours de CP, que j'ai récupéré avec l'aide du mot "inspection du travail". Ça marche d'enfer, c'est vraiment malheureux. J'ai donné 4 ans à fond où j'ai risqué de perdre mon couple avec 1 journée d'heures sup par semaine quand j'ai commencé, c'est bon, qu'ils aillent se faire...

J'y retourne car ça va mieux et je ne veux pas savonner la planche vers la porte de sortie. Je remercie le Covid pour l'aide qu'il procure à la recherchez d'emploi. J'entends tellement souvent, heureusement que j'ai un emploi. Les 30 glorieuses font parti de la préhistoire.

20 ans sans aucun arrêt maladie, dont un prud'homme gagné haut la main alors que je faisait 12h/jour. Ma vision de la vie a totalement changée depuis la maladie, moi qui n'imaginais jamais être bipo, cardiaque peut-être, mais pas bipo bordel !

Quand je pense à un ami qui se mettait en arrêt une fois pare trimestre (retraite maintenant). Genre on se voit, il boite un peu, il repart, démarche normale. Son médecin distribue les arrêts comme qui rigole. Bravo à elle. Et lui qui me dit qu'il a un quota d'arrêts mérités, il n'a pas compris que nous sommes dans un système mutualiste, il n'y a pas de dû. 

Je m'arrête ici, sinon je vais te pourrir la journée avec ma vision de la société de demain, pas celle d'après demain.

Soigne-toi bien plutôt que de revenir pour mieux t'écrouler à nouveau.

NooN


   
RépondreCitation
Stoney
(@stoney)
Eminent Member
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 25
 

@bea35

 

Je ne sais pas citer un seule phrase en répondant (mais comment fais-tu @NooN ???) mais je peux te dire exactement la même chose, je me sens tellement moins martienne de savoir que d'autres vivent et tentent de crever de cette bulle infernale ! Pouvoir échanger, se savoir compris et respecté, c'est énorme.

La solitude est encore plus éprouvante en phase basse parce que bien sûr on n'a le courage de rien et que l'ennui finit de plomber notre humeur, dans ces périodes je me demande comment je sortais de mon lit ! Je suis moi aussi de tendance dépressive et le fait d'avoir un traitement axé sur la dépression bipolaire (Lamotrigine) m'a réellement facilité la vie : j'ai toujours une saisonnalité marquée mais c'est supportable et puis l'été revient. Tu es bipolaire de Type2 ? Est-ce que ton traitement te satisfait ?

Pour le suivi, le psychiatre n'est pas forcément suffisant parce que sa réponse peut-être uniquement biologique (enfin moi je suis suivie en CMP, un rendez-vous tous les quarts d'heure, il n'a pas le temps de se pencher beaucoup sur mes états d'âme) et puis ça ne fait pas de mal de parler, tu en as besoin, donc les psychologues oui ou une infirmière psy si tu es suivie en structure publique, elles sont souvent très accessibles, bienveillantes et un tout petit peu plus disponibles.

Bientôt le soleil, l'envie de lire et puis du mieux, je te le souhaite en tout cas ! 🙂

 


   
RépondreCitation
bea35
(@bea35)
Active Member
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 9
Début du sujet  

Je sais que tu as raison. Je vais prendre contact avec un psy car en ce moment, j'ai des obsessions et je n'arrive à penser à rien d'autres ce qui me rend dingue. 

J'ai essayer de travailler à temps plein mais je n'ai pas tenu. Je l'ai diminué à 130 heures mais c'est toujours aussi difficile et je n'ai pas envi de le diminuer encore car sinon je n'aurai pas assez pour vivre. 

bon courage  à toi.


   
RépondreCitation
bea35
(@bea35)
Active Member
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 9
Début du sujet  

stoney

 

Oui c'a fait vraiment du bien d'avoir des retour de personnes qui vivent la même chose que toi. Je ne sais pas si je suis de type 2 Les médecins m'ont expliquée que je faisait partie du spectre de la bipolarité et qu'a partir du moment ou le lithium faisait de l'effet on peut considérer que je suis bipolaire alors que je ne fais que des dépressions. Avant ils m'avais mis dans la case dépression atypique car ils ne comprenaient pas mes récidives. J'ai été hospitalisée 3 fois 15 jours pours ajuster mes traitements en fonctions de mes symptômes. Ils m'ont prescrit un antidépresseur la venlafaxine qui a marché un temps puis j'ai eu du Lamictal associé a de la quétiapine à la deuxième hospitalisation et à la troisième ils ont rajouté du lithium et de l'alprazolam. Des que j'ai commencer le lithium Je me suis senti mieux instantanément. Je revoyais subitement les couleurs. Mais depuis quelque temps je me sent tout le temps fatiguée. Je vais suivre ton conseil et  consulter un psy. merci pour ton soutien.


   
RépondreCitation
Stoney
(@stoney)
Eminent Member
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 25
 

@bea35

Ce n’est pas banal ton affaire !

Étrange raisonnement que de dire « vous êtes bipolaire parce que vous réagissez au lithium », parce qu’à ce moment-là on devrait me dire « vous, vous n’êtes pas bipolaire mais épileptique puisque vous réagissez au Lamictal ! ». Et puis si tu n’es toujours qu’en mode dépressif, pourquoi parler d’atypisme, il y a probablement des rechutes dans les dépressions unipolaires, sinon elles ne seraient pas chroniques… Enfin bon, je ne suis pas psychiatre ! Cela dit il ne faut jamais hésiter à leur poser des questions, c’est très important de comprendre et de nous « approprier » notre expérience !


   
RépondreCitation
Stoney
(@stoney)
Eminent Member
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 25
 

@bea35

Des obsessions ? Genre ruminations anxieuses ?

Tu sais que si ta maladie représente un handicap avéré dans ton contexte professionnel, tu es en droit de faire une demande d’invalidité ? Je ne sais pas si tu as accès à des formules partielles par contre, et puis dans ta situation personnelle tu as sans doute besoin d’avoir un minimum de contacts sociaux.

Tu as un animal de compagnie ? Ça peut paraître ridicule dit comme ça dans un tel contexte mais depuis que j’ai adopté un chien je suis non seulement obligée de sortir de chez moi (longtemps parce que j’ai pris un increvable !) mais aussi de parler avec des gens qui s’arrêtent pour le caresser ou qui en ont un qui joue avec, à la fin tu te retrouves à dire bonjour à tout le monde et vraiment ça fait du bien !


   
RépondreCitation
bea35
(@bea35)
Active Member
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 9
Début du sujet  

@stoney

 

Oui j'ai trouvé ca bizarre aussi alors que je n'ai jamais fais d'épisode maniaque. Ils ont essayé tout un tas de médicaments et il n'y avais que celui la qui fonctionnait jusqu'à maintenant. Alors !

Pour ce qui concerne les obsessions cela concernes des personnes à qui la vie à réussi. Je n'arrête pas de penser à la chance qu'ils ont de pouvoir mener leur vie comme il le souhaite de tomber amoureux d'avoir des enfants de se permettre de ressentir, de vivre, d'être bien dans sa vie. de vivre normalement. Depuis quelques jours, je ne pense plus qu'a cela. c'est une obsession et je n'arrive plus a penser à autre chose et du coup de vivre ma vie. C'est usant !!!


   
RépondreCitation
bea35
(@bea35)
Active Member
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 9
Début du sujet  

Bonsoir tout le monde,

Vu mon état de fatigue du moment, j'ai du mal à suivre toutes les conversation.

Je veux juste parler de mon humeur du jour qui n'est pas folichon. J'ai tout le temps envi de pleurer j'envi les personnes anonymes et célèbres et leur vie parfaite. J'ai beau lire que les gens en général traverse des moments difficiles, j'ai l'impression d'être plus malheureuse qu'eux. J'ai pris contact avec une psychologue par l'intermédiaire de psychologue.net et elle m'a reçue tout de suite. Elle m'a cerner des le départ. Elle est un peu chère mais si elle peut m'aider à sortir de mon marasme cela vaut le coup. Je peux si je le souhaite lui écrire par mail. Elle ne me répondra pas mais cela pourrait aider lors des séances. Elle m'a dit de voir avec ma mutuelle si ils pourraient me rembourser une partie de la somme. Elles a deux cabinets dans deux départements différents. Si je décide de déménager elle pourra tout de même me suivre.

 

Je vous souhaite une bonne soirée.

 

 


   
RépondreCitation
NooN
 NooN
(@noon)
Membre Moderator
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 895
 

@bea35

Posted by: @bea35

Vu mon état de fatigue du moment, j'ai du mal à suivre toutes les conversation.

Je viens de l'écrire à l'instant dans un autre post, idem. Que tu sois fatiguée ou non, les discussions sont beaucoup "trop" touffues. il n'y a rien d'anormal dans ton ressenti. Le train fuse à grande vitesse et les wagons se détachent. Tout va se calmer sous peu.

Posted by: @bea35

j'envi les personnes anonymes et célèbres et leur vie parfaite.

La perfection n'est pas de  ce monde. Les célébrités se droguent, se font des procès, Weinstein est passé par là, etc. Les anonymes aussi. Ce n'est pas cet état de fait qui va te rendre le sourire, mais c'est pourtant la réalité. Un couple qui ne s'engueule pas n'existe pas. Dans notre société, on ne voit que la partie émergée de l'iceberg, à coup d'insta, de facebook et consorts. L'Homme est narcissique, donc ne t'attends pas à ce qu'il te montre sa face sombre, celle de sa souffrance. J'ai des enfants, une femme aimante, un logement à nous. Je suis socialisé, j'ai un boulot, je nage dans le bonheur. C'est pour ça que je raconte ma vie ici.

Gère le problème de ta mutuelle, le reste viendra. Prends les problèmes un à un.


   
RépondreCitation
Laetitiadev
(@laetitiadev)
Active Member
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 18
 

Aujourd'hui mon fils de 7 ans m avoue qu il a honte de moi....(je suis avec une sonde a demeure depuis quelque jours après une retention urinaire et les medecins ne savent pas ce que j ai du coup batterie d examens prévus...) je vis donc avec une maladie deja la bipolarité et une autre bête noire fait son apparition.... je suis seule avec mes 2 petits et franchement dur... 


   
RépondreCitation
NooN
 NooN
(@noon)
Membre Moderator
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 895
 

@laetitiadev

Ca fait chier, je te comprends pleinement, et c'est peu dire. Si tu ne connais pas mes problèmes et si ça peut te "consoler" : je l'espère

- Stent Illiaque => Infarctus de la jambe droite, impossible de faire plus de 100m à pied, 2018.

- Stent cardiaque, donc un coronaire intraitable (fermé 70%), j'attends l'angine poitrine et opé ans la foulée. Pontage ?

- Apnées du sommeil => Masque respiratoire à vie, sinon ma pompe va prendre cher.

Je ne cherche pas à comparer quoi que ce soit, qui a la plus grande (pour les messieurs). Le mur de mon espérance de vie a touché le bout de mon nez d'un seul coup => Décompensation bipo.

43 balais. Ça va stenter le reste de ma vie, et/ou je vais me faire ouvrir le bréchet.

Vie de merde pour toi, pour moi.

Mais on vit encore...

Rein qu'en écrivant ça, ça me met les larmes aux yeux.

 


   
RépondreCitation
NooN
 NooN
(@noon)
Membre Moderator
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 895
 

@laetitiadev

Dernier plaisir, carotide fermée à 50%, donc usine à AVC.

Merci la vie.


   
RépondreCitation
NooN
 NooN
(@noon)
Membre Moderator
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 895
 

@laetitiadev

Dernier mot, et je pense pour tous. La relativisation. J'insiste comme un gros relou, car je ne vois pas d'autre horizon , de "bright life" et conneries du genre. Pas d’échappatoire possible, on est bloqué dans notre corps et on en a qu'un.

Courage Laetitia, t'es vraiment pas seule. Juré-craché.


   
RépondreCitation
NooN
 NooN
(@noon)
Membre Moderator
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 895
 

@laetitiadev

Ta situation me touche.

Je n'ai même pas pris en compte la "honte" de ton enfant. Honte à moi en retour.

Soigne-toi et ils grandirons, c'est chaud seule mais en même temps tu en as.

Allez, je ferme ma gueule, je repars en orbite... autour de mon nombril.


   
RépondreCitation
Laetitiadev
(@laetitiadev)
Active Member
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 18
 

@noon

Merci pour tes mots ta présence tes réponses qui font du bien là où ca fait mal. J ai l impression que je vis dans ma tête tout ce que je ne peux plus vivre avec mon corps... comme emprisonnée


   
RépondreCitation
NooN
 NooN
(@noon)
Membre Moderator
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 895
 

@laetitiadev

Si mes mots :

Posted by: @laetitiadev

qui font du bien là où ca fait mal.

N'hésite pas à écrire ici ou à moi en particulier.

Posted by: @laetitiadev

J ai l impression que je vis dans ma tête tout ce que je ne peux plus vivre avec mon corps... comme emprisonnée

Si je peux te faire penser à autre chose le temps d'un message, c'est déjà ça. J'ai beau déconner souvent, c'est un masque sur ma peur.

N'hésite surtout pas !

 


   
RépondreCitation
Page 1 / 2
Annonce
Annonce
Annonce