Notifications
Retirer tout

Besoin d’aide

25 Posts
9 Utilisateurs
2 Likes
1,446 Vu
Jenenpeuxplus
(@jenenpeuxplus)
Active Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 7
Début du sujet  

Bonjour à tous. 

Je vis depuis 21 ans avec mon conjoint bipolaire. J’ai été très patient jusqu’à aujourd’hui et j’ai beaucoup enduré. Mais là , je n’en peux plus. 
Mon conjoint a arrêté se se faire suivre il y a 2-3 ans. (cela avait été déjà une épreuve pour qu’il aille voir quelqu’un). Sa consommation d’alcool et sa boulimie progresse Il n’est plus possible d’avoir une conversation sans qu’il se mette à crier ou à injurier. 
Je veux bien lui laisser une dernière chance d’aller se faire soigner. Comment m’y prendre?

J’imaginais lui poser un ultimatum avant de le quitter mais je doute que c’est comme cela qu’il faut s’y prendre. Or c’est bien de cela qu’il s’agit. 
merci pour vos conseils et retour d’expérience. 

J. 


   
Citation
Melo
 Melo
(@malette)
Membre Moderator
Inscription: Il y a 5 ans
Posts: 3991
 

Il suit son traitement ou plus du tout?

su vous voyez qu’il perd les pédales vous pouvez l’hospitaliser pour qu’il prenne conscience du fait q un vous êtes à bout.


   
RépondreCitation
kust
 kust
(@kust)
Famed Member
Inscription: Il y a 7 ans
Posts: 3055
 
Posté par: @malette

Il suit son traitement ou plus du tout?

su vous voyez qu’il perd les pédales vous pouvez l’hospitaliser pour qu’il prenne conscience du fait q un vous êtes à bout.

Euh non, l hospitalisation sous contrainte c est pas pour que les patients prennnent conscience de l épuisement des proches, loin de là 


   
RépondreCitation
aphoramestrangeli
(@aphoramestrangeli)
New Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 3
 

@malette

EN tant que personne dont les parents et le compagnon ont décidé de l'hospitalisation sous contrainte soyez sûrs que cela n'est pas pour qu'il prenne conscience que vous êtes à bout. Ces endroits sont pas joyeux voir horribles même si parfois nécessaire, mais cela je ne peux que le dire maintenant avec le recul et encore, je n'en suis pas certaine. De mon expérience le fait que mes proches m'ont faite interner n'a que renforcé mes paranoias et épisodes maniqaues en les concernant (j'étais persuadée qu'il y avait un complot et ai commencé à détéster ma mère et penser que mon conjoint 'avait enfermée pour aller retrouver d'autres femmes). même si cela semble impossible parfois il faut voir si le dialogue n'est pas posssible ou alors le convaincre d'aller consulter un psychiatre et reprendre son traitement. Bien sûr l'idéal serais qu'il arrête de consommer alcool...

Annonce

   
RépondreCitation
Melo
 Melo
(@malette)
Membre Moderator
Inscription: Il y a 5 ans
Posts: 3991
 

Je ne parlais pas d’hospitalisation sous contrainte mais de discuter avec lui d’une hospitalisation libre pour qu’il comprenne que c’est dure pour elle et qu’il a besoin de soin.


   
RépondreCitation
kust
 kust
(@kust)
Famed Member
Inscription: Il y a 7 ans
Posts: 3055
 

Aah ok : D


   
RépondreCitation
Jenenpeuxplus
(@jenenpeuxplus)
Active Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 7
Début du sujet  

@malette merci pour votre réponse. 
comment est-ce qu’on envoie son conjoint se faire hospitaliser sans son consentement?

Comment puis-je justifier ses agressions verbales pour la plupart qui ne se passe qu’en privé?

 

 

 


   
RépondreCitation
kust
 kust
(@kust)
Famed Member
Inscription: Il y a 7 ans
Posts: 3055
 

 : D


   
Melo reacted
RépondreCitation
Jenenpeuxplus
(@jenenpeuxplus)
Active Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 7
Début du sujet  

@aphoramestrangeli Merci pour votre réponse. 
comment puis je le convaincre se faire soigner alors qu’il croit que le monde entier a tort et que lui seul est lucide?

 


   
RépondreCitation
Melo
 Melo
(@malette)
Membre Moderator
Inscription: Il y a 5 ans
Posts: 3991
 
Posté par: @jenenpeuxplus

@malette merci pour votre réponse. 
comment est-ce qu’on envoie son conjoint se faire hospitaliser sans son consentement?

Comment puis-je justifier ses agressions verbales pour la plupart qui ne se passe qu’en privé?

 

 

 

Vous ne pourrez le faire hospitaliser sous contrainte et vaux mieux pas si vous voulez garder votre relation.

en revanche il faudrait discuter avec lui pour une reprise de soin voir une hospitalisation en libre pour un accompagnement. Voir avec l’hôpital si il n’y a pas des groupes de paroles ou autre.


   
RépondreCitation
Jenenpeuxplus
(@jenenpeuxplus)
Active Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 7
Début du sujet  

@malette

Merci. 
Donc un message dont le fond serait :”Suis un traitement ou je te quitte!” aurait des chances de marcher?

 


   
RépondreCitation
Melo
 Melo
(@malette)
Membre Moderator
Inscription: Il y a 5 ans
Posts: 3991
 

C un peut brutal. Il faut essayer de lui faire comprendre qu’il en a besoin surtout 


   
RépondreCitation
ver00
(@ver00)
Famed Member
Inscription: Il y a 6 ans
Posts: 3016
 

Bonsoir,

 

Vraiment brutal, mais l'idée est là, tout est dans la subtilité de l'amener .


   
RépondreCitation
Jenenpeuxplus
(@jenenpeuxplus)
Active Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 7
Début du sujet  

@ver00

Merci. Évidemment en 20 ans, j’ai appris à utiliser des formules plus en nuances. 
Mais après tout, puisqu’un mot anodin suffit souvent à le faire disjoncter, je m’attends quand même à une tempête particulièrement  désagréable....

 


   
RépondreCitation
kust
 kust
(@kust)
Famed Member
Inscription: Il y a 7 ans
Posts: 3055
 
Posté par: @jenenpeuxplus

@malette

Merci. 
Donc un message dont le fond serait :”Suis un traitement ou je te quitte!” aurait des chances de marcher?

 

Si vous le pensez, quel est le problème de le dire?


   
RépondreCitation
ver00
(@ver00)
Famed Member
Inscription: Il y a 6 ans
Posts: 3016
 
Posté par: @kust
Posté par: @jenenpeuxplus

@malette

Merci. 
Donc un message dont le fond serait :”Suis un traitement ou je te quitte!” aurait des chances de marcher?

 

Si vous le pensez, quel est le problème de le dire?

Ça peut fonctionner . Mais c'est quitte ou double .


   
RépondreCitation
kust
 kust
(@kust)
Famed Member
Inscription: Il y a 7 ans
Posts: 3055
 

Comment ça fonctionner ?

C est pas forcément du chantage

Il est tout à fait légitime - et parfois souhaitable - de se barrer quand quelqu'un qui a des troubles mentaux refuse de se soigner


   
RépondreCitation
ver00
(@ver00)
Famed Member
Inscription: Il y a 6 ans
Posts: 3016
 
Posté par: @kust

Comment ça fonctionner ?

C est pas forcément du chantage

Il est tout à fait légitime - et parfois souhaitable - de se barrer quand quelqu'un qui a des troubles mentaux refuse de se soigner

Oui, vous avez raison, j'ai encore du mal avec ça ! J'ai refusé de  me soigner pendant 8 ans et mon mari est encore là, pourtant, j'ai pris 40 kgs . Alors, il est bourru, mais résistant .


   
RépondreCitation
ver00
(@ver00)
Famed Member
Inscription: Il y a 6 ans
Posts: 3016
 

Bien sur, ici, c'est l'espace bipolaire, alors, on a l'habitude de favoriser le bipolaire, mais faut faire la part des choses, et voir le côté du conjoint aussi !


   
RépondreCitation
Jenenpeuxplus
(@jenenpeuxplus)
Active Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 7
Début du sujet  

@kust

Merci pour ce message encourageant. 

 


   
RépondreCitation
Elona
(@elonawasikowska)
Reputable Member
Inscription: Il y a 6 ans
Posts: 381
 

Bonjour, 

Il faut absolument que tu lui expliques ce que tu ressens, à quel point tu en souffres et ça nuit à votre relation. Et que tu t'inquiètes pour lui. Si parler est impossible sans qu'il crie ou ne t'insulte, pourquoi pas l'écrire? Parfois une lettre est plus efficace qu'un long discours qu'on peut couper en s'énervant, en plus on peut prendre le temps de réfléchir à formuler les choses correctement. Maintenant, mets-toi bien en tête que tu ne peux pas le sauver, s'il refuse de se soigner tu ne pourras pas faire grand chose pour l'aider. Et ça tue des relations malheureusement.


   
Mosis reacted
RépondreCitation
Page 1 / 2
Annonce
Annonce
Annonce